société

J’ai testé le stage de défense de rue

publié le par Paingout | 4 commentaires

Alors que l’Internet s’agite beaucoup ces derniers jours sur les bonnes réactions à avoir pour limiter un peu le sentiment de peur que peuvent avoir certaines femmes en marchant dans la rue le soir, moi je suis carrément aller tester le « Stage de défense de rue« .
Non pas par besoin, mais tout simplement parce qu’on m’y a invité.

Et ben je vais vous dire un truc, c’était très intéressant.

adac01

- Ce que je croyais.

La réalité est assez simple, j’ai peu été agressé dans ma vie. Quand je l’ai été, j’étais soit très jeune, soit tout maigrichon. Aujourd’hui je suis grand, massif, barbu, et j’ai toujours considéré que non, je ne me ferais plus agresser. Honnêtement, je le crois toujours. Je ne suis pas avenant, et je pense que la plupart des gens n’aimeraient pas se prendre une tarte de ma part.
Accessoirement, j’ai pratiqué plusieurs sports de combat, donc j’ai toujours imaginé que si je venais à être agressé, ça ne me poserait pas de problèmes. D’autant plus que j’ai récemment eu l’occasion de m’interposer au milieu de types en train de se foutre sur la gueule, et je me suis senti assez à l’aise dans l’exercice…

adac02

- Oui mais…

Oui mais non. Tout ceci est faux. Le fait que je sois grand et fort ne m’empêchera pas de me prendre un coup de couteau, ou de me faire dépouiller de mon iPhone, et surtout, intervenir dans une bagarre pour l’apaiser n’a strictement rien à voir avec l’idée de se défendre, ou de réagir face à une véritable agression.

Je m’en suis rendu compte lors de certains exercices du stage, de mise en situation. Je me suis vu assez ridicule face à un comportement agressif à mon encontre. Pire, je me suis rendu compte qu’il était assez délicat pour moi de porter un coup ou même simplement d’avoir un comportement ferme face à une agression.
Eric, responsable de l’association, nous a expliqué très justement que c’était plutôt sain de ne « pas oser », que c’était normal. Le comportement inverse lui, serait problématique.

Quoi qu’il en soit, clairement, en situation d’agression, on perd tous ses repères, on oublie les techniques de combat que l’on a pu apprendre, on est juste là, comme un con, le cerveau en compote, à ne pas savoir quoi faire…

adac03

- Ce que j’ai compris.

J’ai découvert, et ça nous a été très bien expliqué, l’ordre des choses en cas d’agression. C’est tout con, ça semble évident, et pourtant…
Pour faire simple, le premier objectif est d’éviter le danger. Ne pas se mettre en situation.
Si le danger est là, la fuite est une vraie solution. J’ai adoré que lors de ce stage, la fuite fasse partie intégrante de la solution. La fuite n’est pas une honte, c’est véritablement la meilleure option.
Puis vient la négociation, par la parole, le comportement, pourquoi pas l’intimidation. Savoir adapter ses gestes et ses paroles pour ne pas être une cible facile ou une victime évidente.

C’est seulement en dernier recours qu’on en arrive au combat à proprement parler, et plus que de combat, on parle ici d’automatismes à acquérir, simples, pour se protéger, savoir prend un coup, savoir repousser l’agresseur, et éventuellement, s’il n’y a plus aucun autre choix, le frapper.

adac04

- Et du coup j’en pense quoi ?

J’en pense que c’est assez génial. J’avais peur (et hâte à la fois) d’assister à un cours de baston, mais non, tout ceci est bien plus intéressant, ces leçons apprennent à ne plus avoir peur, à se dire « je ne suis pas démuni », « je peux réagir convenablement à ». C’est idiot, mais ça change tout, c’est une mise en confiance.

Evidement cette mise en confiance ne s’acquiert par en une leçon, et pour avoir parlé avec pas mal de gens et de membres de l’association, tout ceci peut prendre un peu de temps. Mais la finalité est là, en persévérant, des femmes (et hommes) qui avaient véritablement peur de se faire agresser, ont aujourd’hui moins peur. La méthode semble vraiment efficace.
Evidement elle ne règle pas tout, et ne vous empêchera pas de vous prendre un coup de couteau, mais le simple fait d’apaiser, et d’effacer au moins en partie une crainte, me semble déjà une belle victoire.

A titre personnel, je sais clairement que ce simple stage de 3h m’a déjà donné une petite pointe de confiance en moi supplémentaire, et rien que pour ça, c’est cool.

adac05

- Et du coup dans cette rue sombre en fin de soirée, on fait quoi ?

Valérie a lancé un petit débat sur Twitter l’autre jour, suite à son tweet suggérant aux hommes de changer de trottoir lorsqu’ils marchent derrière une femme, dans une ruelle sombre. Une partie de l’internet a été assez choqué par cette proposition.

Moi je ne l’ai pas été, parce que je réagis déjà de la sorte parfois, si je marche derrière une nana dans la rue, pour peu qu’il soit un peu tard ou qu’il n’y ai personne autour, j’ai tendance à m’éloigner.
(là c’est le moment où vous allez me dire qu’en plein jour, j’ai plutôt tendance à la prendre en photo, et vous aurez raison, mais on va dire que c’est pas le sujet)

Bref, malgré tout cette solution n’en est pas vraiment une, c’est « faute de mieux » et pose pas mal de problème. Ne serait qu’au final, ça obligerait tout le monde à changer de trottoir en marchant derrière une femme, vu que par définition, la personne en question ne peut pas forcément savoir si c’est un homme ou une femme derrière. Et j’ajoute que beaucoup d’hommes flippent aussi de se faire agresser dans la rue en soirée, même s’ils font genre que non.

Le passe sur le malaise du concept de devoir changer de trottoir quand on est un noir ou un arabe, parce que vous comprenez, moi j’ai eu une grand mère très raciste qui m’a élevé en m’inculquant la peur du noir et de l’arabe, alors hey, ce serait bien qu’ils changent de trottoir. Non, ça n’est pas une solution.

L’idée est de considérer que le problème vient de l’éducation permanente faite aux femmes, comme quoi elles DOIVENT avoir peur. Ceci a effectivement fait beaucoup de dégât, mais je reste persuadé que la solution est avant tout de réapprendre, faire en sorte d’évacuer un peu cette peur, et le stage de Défense de rue est plutôt un bon outil pour ça. Je le crois sincèrement.

- On s’inscrit où ?

Franchement, n’hésitez pas.

Manifestation pour le droit à l’IVG

publié le par Paingout | 1 commentaire

1544512_10152119719320490_2079587804_n

Allez, après avoir donné des sueurs froides aux militants et militantes féministes, je veux bien contribuer à la détente générale en relayant cette importante manifestation, qui aura lieu dimanche prochain à Paris, en faveur de l’IVG. D’autant plus que ceci ne concerne évidement pas que les féministes, mais absolument tout le monde.

Cette manifestation aura lieu ce dimanche 19 janvier donc, à 14h, place Henri Langlois, Paris 13 (l’adresse initiale a changé). L’idée est de contrer la manifestation prévue le jour même, des pro-vie de tous poils, prévue depuis quelques temps.
Enfin, utiliser le terme « pro-vie » est plutôt con en réalité, on parle ici simplement d’individus qui cherchent à imposer leur vision essentiellement religieuse, visant à limiter le droit des femmes à disposer de leurs corps, et donc de leur droit à avorter.

Le droit à l’avortement fait partie de ces acquis récents (1975 seulement) qu’il faut défendre en permanence, les revirements législatifs récents en Espagne sur cette question sont là pour nous le rappeler.

BREF. Pour montrer vos oppositions avec les anti-IVG, rendez-vous donc place Henri Langlois, à 14h, à Paris. Il y’a un évent Facebook de créé ici.

Nota : Une autre manifestation est prévue le 1er février 2014, plus spécifiquement en soutien des récents changement en Espagne  Rien ne vous empêche de participer au deux évidement. Ce dimanche, et le 1er février.

Le panda retrouve sa liberté !

publié le par Paingout | 3 commentaires

La WWF fête ses 40 ans. Pour l’occasion ils ont lancé un chouette site, une très jolie vidéo, et ont envoyé à tout plein de gens des mignons pandas, dans une belle boite en bois.
Oui mais un panda en appartement, c’est un peu triste non ? Alors avec la gentille Colombe, on en a décidé autrement…

Je vous raconte tout ça en photo :) (vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en plus grand)

40ansWWF_01

40ansWWF_02

40ansWWF_03

40ansWWF_04

40ansWWF_05

40ansWWF_06

40ansWWF_07

40ansWWF_08

40ansWWF_09

40ansWWF_10

40ansWWF_11

40ansWWF_12

40ansWWF_13

40ansWWF_14

Au moins 80,4% des croyants vont l’avoir grave dans le cul

publié le par Paingout | 14 commentaires

religion_noodles

Je me faisais la remarque l’autre jour que dans nos civilisations, les religions étaient quand même là, très concrètement, pour assurer un certain service après vente de notre vie terrestre.
Les gens croient en Dieu parce qu’à un moment donné, on décède, et que c’est quand même bien sympa de se dire qu’après notre mort, on aura droit d’aller ailleurs, surtout si on a eu une vie pieuse, et qu’on a pas trop dit de saloperies sur bon Dieu le père.
religion_raptorOn peut d’ailleurs considérer sans mal que s’il y’a de moins en moins de croyants dans nos sociétés modernes, c’est aussi parce qu’on y décède de moins en moins (un de ces jours je vous ferai un article sur le tabou de la mort dans le monde occidental). Vous avez moins peur de crever ? Et bien vous avez moins besoin de croire et de passer vos dimanches à l’église.

Bref. Donc du coup, je pensais à ça, et je me disais que de fait, si par miracle il venait effectivement à y avoir une vie après la mort, et donc une religion qui prend le relais pour nous assurer une vie éternelle un peu cool, il ne pouvait y en avoir qu’une !
Laquelle ? J’en sais rien, mais il n’y a forcément qu’un seul bon plan en la matière. Et du coup, s’il n’y a qu’un seul bon plan, tous les autres l’ont dans le cul, sévère.

Sur ce, je me suis mis à chercher les % des religions dans le monde, et je suis tombé sur ces chiffres, qui datent d’il y’a quelques années (fin des années 90).

- Musulmans: 19.6% de la population mondiale.
- Catholiques: 17.3%. de la population mondiale.
- Hindouistes: 12.8% de la population mondiale.
- Bouddhistes: 6.0% de la population mondiale.
- Protestants: 5.3% de la population mondiale.
- Orthodoxes: 3.6% de la population mondiale.
- Anglicans: 1.1% de la population mondiale.
- Sikhs: 0.4% de la population mondiale.
- Juifs: 0.2% de la population mondiale.
– … quelques autres % d’illuminés…
- Non Religieux: 15.4% de la population mondiale.

Donc AU MIEUX. Considérons que la majorité a raison, et donc que l’Islam est le SAV officiel de la mort dans le monde.
Et bien ça signifie qu’au mieux 19,6% des morts auront le droit de voir leurs âmes emportées par tel ou tel ange pour aller virevolter au paradis.

Pour les 80,4% des autres, qui n’auront pas cru en Dieu, ou pas au bon ? Bah enfer et damnation.

Imaginons pire tiens, c’est pas les musulmans qui ont bon, c’est les juifs.
Au passage je découvre qu’il n’y a que 0,2% de juifs dans le monde, j’hallucine un peu.
BREF.
Et ben dans ce cas là, c’est pas 80,4% des gens qui l’auront dans le cul, c’est 99,8% !
Dur non ?

Etant plutôt athée, je fais partie des 15,4% de gens qui ont décidé que statistiquement c’était pas rentable de se faire chier toute sa vie, pour au final avoir autant de chance de s’être planté.
Même si quand même, on a moins de chance de se planter de religion, que de gagner le gros lot au Loto…

religion_macdo

Le mariage pour tous ? Et mon cul, c’est du tofu ?

publié le par Paingout | 65 commentaires

Cet article va va être vraiment très compliqué, mais bon, après tout, quand faut y aller hein…

Je me suis étonné tout à l’heure, du manque de tolérance vis à vis de tous ces fils de putes qui défilent aujourd’hui contre le mariage gay.
Vous aurez vous aussi noté aussi la très légère contradiction contenue dans mon message, mais c’est voulu, parce que le sujet est, à mes yeux, d’une complexité absolue.

Pour ou contre ?

Aujourd’hui il y’a deux positionnements, le votre, le majoritaire, qui est de dire « je suis pour le mariage gay ».
Ce positionnement est simple. La société a évolué, et vous aussi. L’homosexualité est devenue de plus en plus visible, et donc acceptable.
Si elle est devenue visible, c’est grace aux médias, à la télévision, aux artistes, et du coup, c’est plutôt cool d’être »pour que les gays se marient ». D’autant plus facile si vous avez moins de 40 ans.

La plupart d’entre-vous, abreuvés que vous êtes de discours prémachés, allez avoir tendance à ajouter « ça n’est pas le mariage gay que je cautionne, mais le mariage pour tous » : LE MARIAGE POUR TOUS.
Cet argument, et surtout cet habillage  » le mariage pour tous » est une des pires saloperies marketing qui soit (une de plus), et vous la gobez à grosses lapées, de la plus moche des manières.
La seule et unique vocation de cette expression, le « mariage pour tous », et uniquement une manière de NE PAS DIRE « mariage gay », pour ne pas froisser les petits vieux, et pour servir un discours plat et acceptable à la frange la plus large de la population. C’est juste de la merde, de la grosse merde. On y reviendra.

Ces salauds de culs-bénits.

Le second positionnement, c’est celui de ces gens que vous voyez défiler dans la rue. Ces gens homophobes et intolérants, comme vous dites.
Vous avez raison, ces gens sont intolérants, et la plupart d’entre eux sont homophobes. Vous savez ce qui les anime ces gens ? C’est leur conditionnement, un conditionnement évidement religieux, mais aussi républicain.
On ne peut pas demander à des personnes croyantes, de mettre de côté, du jour au lendemain, un des principaux fondement de leur religion, qui se base sur la famille et la procréation. Vouloir qu’un croyant soit subitement open sur le sujet « mariage gay » est aussi stupide que de demander au Pape de cautionner l’usage de la capote, ou de promouvoir l’avortement. C’est idiot et n’a aucun sens.

Si on veut mener ce combat, contre ces gens, alors il faut mener un vrai combat, global et permanent, contre la religion, mais alors là, bon courage. Moi perso j’ai laissé tomber.

J’ajoute un point. Ce type de manifestation prend toujours une couleur très foireuse. Il y’a quelques semaines je passais à côté d’une manifestation pro-palestiniens. Dans ce genre de manifs, il y’a 2/3 de gentils pacifistes sympas et bon esprit, et 1/3 de gauchistes foireux, du genre « gauchiste antisémite de base ». Précisons que je n’ai rien contre les gauchistes, j’en suis un. Mais ce type là de gauchiste est particulièrement pénible. Bref, du coup, on a tendance à n’entendre que ce gros tiers là, et pas les autres.
Attention à ce que l’image médiatique renvoie de ce type d’événements, il faut que ça reste dans le sensationnel, et interviewer le petit con qui veut mettre tous les homos sur un bûcher, ça fait vendre de la minute de cerveau disponible, bien plus que la nana modérée qui se pose des questions existentielles sur la famille et l’adoption.

Bref, jusque là cet article n’a pas beaucoup d’intérêt. Mais c’est maintenant que ça va commencer à vous piquer les yeux.

Le mariage pour tous donc.

Ouais.

POUR TOUS.

Allez je me lance.

Supposons que je tombe très amoureux de ma maman.
Ou de ma soeur, ou de mon frère.

vous flippez je sens, vous avez raison.

Pourquoi m’interdit-on, en France, de me marier avec ma mère ? Posez-vous sérieusement la question.
Qu’est ce qui fait que moi, en France, on m’interdit d’aimer ma soeur, et de me marier avec elle ?

Je vais répondre pour vous, ok ?

1) Parce que c’est dégueulasse.
> Il y’a encore quelques décennies, tout le monde disait la même chose au sujet de l’homosexualité. Aujourd’hui encore, la plupart des hommes hétérosexuels trouveraient dégueulasse d’embrasser un garçon, croyez-moi (moi le premier d’ailleurs).

2) Parce que ça n’est pas moral.
> Sérieusement ? Moral ? Quelle morale ? Morale chrétienne, morale républicaine ? Pourquoi ? Qu’est ce que ça veut dire « moral » ? Ca ne veut rien dire, si ça n’est le raccrocher à quelque chose d’avant tout religieux. On est pas censé être contre ça ?

3) Parce que si tu couches avec ta soeur ou ta mère, tu vas avoir des enfants consanguins. C’est la SCIENCE.
> Qui a parlé de procréation ? Je veux pouvoir me marier avec ma soeur, et adopter un enfant avec elle.
Si concevoir un enfant avec sa propre soeur est un problème sanitaire, ok pour l’interdiction, mais le mariage ?
Et que je sache un couple gay ne peut pas procréer non plus, on sépare la notion de procréation et de mariage dans cette affaire là. Donc si cet argument n’est pas valable pour un couple gay, il n’a pas à l’être pour ma soeur et moi.

Alors quoi ? Quel est le problème ?

Je vous donne cet exemple là pour plusieurs raisons, la première c’est de susciter en vous une gène, un dégout, un malaise.
Imaginez-vous aimer votre mère, votre père, avoir des rapports sexuels avec, et partager son lit. Ca vous rend dingue hein ?

Et bien oui ça vous rend dingue, et donc vous rend très con, au même niveau que tous les couillons qui ont manifesté aujourd’hui. Et pourtant personne ne viendra vous taxer d’intolérant, PERSONNE, à part moi. Et pourtant vous l’êtes, vous refusez clairement le mariage pour tous.

Attention, je ne ressors pas les arguments foireux de la droite dégueulasse ou des religieux, visant à dire « et pourquoi pas les animaux hein ? », non, je parle d’êtres humains, adultes, consentants, amoureux. Tout simplement. Ca vous pose un grave problème moral. Et aujourd’hui, la loi est de votre côté. Mais ce rejet là ne semble pas vous poser problème.

J’aurais pu utiliser un autre exemple. La polygamie, qui pour moi est tout aussi valable, mais qui vous aurait choqué beaucoup moins.
Pourquoi ne peut-on pas aimer plusieurs personnes ? Et si demain je veux me marier avec un homme et une femme, ou deux hommes ? Ou deux femmes ? La loi me l’interdit.

Cet exemple est moins parlant, parce que la polygamie est aujourd’hui associée à l’Islam ou aux mormons, et reflète avant tout une situation sexiste absolue. Il est plus question d’une polygamie culturelle et imposée, qu’une polygamie librement consentie par des adultes non conditionnés. Mais la question pourrait se poser malgré tout.

Moi, contrairement à vous, je suis effectivement pour le « mariage pour tous » entre adultes consentants. POUR TOUS.
Je suis ARCHI favorable au mariage gay, je suis même totalement favorable à l’adoption, et la procréation assistée, à 3000%, dans tous les cas de figure, pour tous. Ne vous méprenez donc pas.

Mon propos est uniquement de vous faire comprendre que la moralité de l’un n’est pas celle de l’autre, que les conditionnements que l’on supporte toute notre vie sont d’une violence absolue, et nous obligent de fait à avoir des comportements de rejets, dont certains sont objectivement absurdes.

Tous tordus, TOUS.

Ces comportements ne sont là que parce que des générations entières se les sont foutues dans le crâne, parce que toutes nos sociétés découlent de mécaniques religieuses ou culturelles basée sur la contrainte et la restriction des libertés.
Toute notre sexualité, et même nos comportements amoureux, découlent de schémas foireux, qui mêlent l’intime et la croyance.
Je crois qu’il est bon, et même nécessaire de lutter contre, en permanence, en éduquant les gens, en leur parlant. Mais les juger ou les insulter n’a que peu d’efficacité (même si ça soulage hein).

Bref, toujours garder en tête que nous ne sommes pas meilleurs ou plus ouverts, au fond, que tous ces enculés de catholiques coincés du cul que vous venez de voir au JT de 20h. Et les insulter, comme je le fais, est idiot.

Nota : Je ne compte me marier ni avec ma soeur, ni avec ma mère. A priori en tous cas.
Nota 2 : Ne cherchez aucun sens à mon titre. 

Les bonnes meufs à poil sauvent des vies !

publié le par Paingout | 4 commentaires

Un petit mot pour rebondir (schboing, scboing) sur cette campagne de pub visant à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein.
Déjà, regardons là un instant, la sensibilisation c’est important (kof kof) :

Alors il en pense quoi le Paingout ?
Et bien le Paingout il est un peu saoulé en fait.

Voyez, je suis le premier à me faire tacler, régulièrement, parce que je poste ici et là des photos de meufs à poil.
Moi quand je poste une photo de meuf à poil, c’est parce que je trouve ça joli, mignon, excitant, attractif. Et dans ce cas là, je suis à vos yeux un vilain pervers, on blackliste mon blog infréquentable, et on me regarde avec de gros yeux. BOUH LE VILAIN NSFW.

Par contre, l’univers entier profite de cette campagne pour la faire tourner sur Facebook, Twitter, et autre, et là aux yeux du monde, vous êtes le sauveur de l’humanité.
OK LES MECS, sauf que vous ne faites JAMAIS tourner ce genre de campagne quand il n’y a PAS de bonne meuf à poil dessus, JAMAIS.
Là, dans vos petites têtes, vous vous dites juste « AU PUTAIN DES BOOBS, UNE BONNE MEUF, CELLE LA JE PEUX LA POSTER, J’AI DROIT« .

Ca m’énerve. Vous tombez dans ce panneau la tête la première, et aucun d’entre vous n’aurait fait tourner la même campagne, si la nana n’était pas une (très) jolie fille.

Tout ça pour dire quoi ? Qu’en faisant tourner cette campagne chelou, vous tous aussi pervers que moi avec mon blog, sauf que chez vous, c’est caché dans un coin.
Et c’est pas grave hein ! Pas du tout, c’est même bien que vous soyez tous des maniaques sexuels :p

Bref, je dis ça, mais au final ça marche hein, le fait que vous soyez un peu couillons est plutôt efficace pour ce genre de campagne, finalement.
J’ai hâte de vous voir faire tourner la prochaine campagne pour le cancer de la prostate.

Nota : Quand je dis « vous », je m’adresse évidement à ceux qui me catégorisent un peu trop vite dans la catégorie « infréquentable ». Pas à vous chers lecteurs d’amour.

Pétition pour que la RATP fasse preuve d’intelligence !

publié le par Paingout | 13 commentaires

J’avais prévu de faire un article sur le sujet depuis quelques semaines, mais Baptiste m’a devancé en balançant direct, comme ça, BIM, une pétition sur le sujet. Bon, je vous explique.

Aujourd’hui quand on habite à Paris (ou pas loin), et qu’on veut prendre les transports en commun (parce qu’on est écolo, ou pauvre, ou qu’on a pas le permis), on a 2 choix :
- Prendre un pass Navigo au mois. Dans mon cas, c’est c’est environs 100 euros par mois.
- Acheter des tickets, ponctuellement. Ca c’est le bordel.

Deux usages différents donc, le premier pour les gens pour qui le metro est indispensable, tous les jours, et le second pour les gens qui ne prennent le metro que quelque fois dans le mois.

Ok, elle est bien gentille la RATP, mais elle oublie un profil. Elle m’oublie moi par exemple.
Moi, je prends le metro, ou le RER, ou le Transilien, 5 à 6 fois par semaine. C’est peu, et en même temps c’est beaucoup.
J’ai fini par me rendre compte, trop tardivement, que prendre un Pass Navigo tous les mois, me coutait probablement beaucoup plus cher que de m’acheter plein de tickets. Du coup, depuis le début du mois, je n’ai plus de Pass Navigo, mais je me trimbale des dizaines de tickets sur moi.


(interlule) 

Sauf que voilà, un TICKET, en CARTON, en 2012, c’est un peu foireux. J’ajoute que, étant dans une zone sans portillons, une fois sur deux j’oublie de composter un ticket (habitué à avoir un pass Navigo), et du coup, une fois sur deux je suis en infraction (depuis le début du mois, j’ai frôlé 2 prunes).

Rien de dramatique vous allez me dire, je vais m’habituer ?
Oui mais PUTAIN DE MERDE. Ce serait si compliqué de pouvoir « acheter » des tickets virtuels qu’on foutrait sur son Pass Navigo ? Genre un vrai truc de recharge à la demande. Je veux un ticket pour Versailles ? J’en veux 5 ? Je veux 30 tickets de metro pour Paris ? BIM j’achète tout ça et je le stocke sur mon Pass Navigo. Techniquement ça ne pose pas de problème, et une ville comme Londres propose déjà ce genre de chose.

Marre de payer des abonnements inutiles, et encore plus marre que pour des raisons marketing, une entreprise comme la RATP ne mette pas un peu plus de fluidité dans tout ça.
Dans la foulée, si la RATP pouvait simplifier sa politique tarifaire sur les correspondances, ou éviter de bloquer l’achat d’un trajet sur une parcelle en imposant l’achat d’une trajet complet (les habitués comprendront à quoi je fais allusion).

BREF. Allez donc signer la pétition lancée par Baptiste ! Ca ne servira à rien, étant donné qu’on est en France, et qu’en France, les bonnes idées sont à  fuir ! Mais bon, sait-on jamais…

Nota : Il y’a quelques semaines, Bouygues a lancé la première carte pré-payée sans limitation de durée, pour moi c’est typiquement le genre de solutions qui font avancer les choses.

Fétichiste des pieds ? Mais pourquoi ?

publié le par Paingout | 54 commentaires

Il y’a quelques jours, Myriam a publié un article sur l’excellent MadMoizelle.com, dédié au fétichisme des pieds, avec un témoignage plutôt intéressant d’une jeune fille, qui est devenue modèle pour fétichistes.
En gros, elle se fait payer pour que ses pieds soient pris en photo.

L’article soulève quelques interrogations, et en tant que représentant de la classe des fétichiste, je vais ici compléter un peu cet article, et répondre à quelques questions, que vous ne vous posiez peut être même pas.

- Qu’est ce que c’est être fétichiste du pied ?
Et bien pour faire simple, c’est tout simplement éprouver une émotion ou un trouble devant un pied nu. C’est aussi simple que ça.
Dans son article, Myriam évoque, ce qui serait pour elle, des « types » de fétichisme du pied, elle parle de l’écrasement, les chatouilles, l’odeur, etc. Et bien non, tout ceci ne relève pas du fétichisme du pied. Quand on est fétichisme de l’écrasement, on est fétichiste de l’écrasement, point. Quelqu’un qui serait fétichiste des talons, ou des chevilles, n’est pas non plus nécessairement un fétichiste des pieds.

Même si on trouve tout plein de nuance dans ce fétichisme, la grande majorité des fétichiste font une fixette assez précise. C’est la voute plantaire. Le dessous du pied si vous voulez. Et soyons encore plus précis, le « creux du pied« . C’est une zone, tout simplement, que les fétichistes vont avoir envie de voir/toucher, alors que les non-fétichistes en auront plutôt rien à branler (si je puis dire).

Lire la suite

Innocence of Muslims, la grande classe, ou pas.

publié le par Paingout | 11 commentaires

Tout à l’heure, en faisant mes courses, j’étais tout content. En posant sur le tapis de ma caissière préférée, mes délicates emplettes, je me suis rendu compte que j’y faisais cohabiter des boulettes kefta Halal, des aubergines cuisinées cacher, et une terrine de campagne bourrée de bon cochon de nos campagnes.

Et pour de vrai hein, ça m’a fait sourire, du genre « c’est quand même bien pratique d’être un peu open« . Il m’en faut peu pour être content moi.

Puis l’actualité est là, et vous balance à la gueule la réalité. D’un coup mon panier de course s’est transformé en gros fils de pute intolérant, et mes boulettes kefta ne semblaient plus du tout très à l’aise avec mes aubergines et mon cochon.

Un réalisateur américano-israélien, basé en Californie, a décidé de produire un film, pour se foutre la gueule du prophète. Pour expliquer sa démarche, il explique avec calme que l’Islam est un cancer. Bon esprit.
Le long métrage a été financé par une centaine de donateurs juifs, et a quand même couté 5 millions de dollars. Il dure 2 heures.

Je vous invite à déguster la bande annonce ci-dessous :

Cette chose a té diffusée et a tourné dans les pays arabes, et depuis c’est la merde. L’ambassadeur américain en Libye a été tué, ainsi que quelques un de ses collègues, et les manifestations anti-occidentaux et anti-juifs se multiplient dans la région, en particulier au Caire (en Egypte).

Je ne sais pas ce qui est le pire là dedans. Est-ce que c’est la qualité du film, qui est quand même à décéder de rire (c’est d’ailleurs cette raison qui me pousse à faire ce billet), est-ce que c’est ce trou du cul de « réalisateur » qui, bien au chaud en Californie, s’est dit « tiens si je faisais un truc bien sale, qui va foutre la merde au moyen orient, pendant que je me prélasse dans mon jardin », ou est-ce que c’est ces trépanés de musulmans, que j’espère manipulés et excités par des islamistes peu fréquentables, qui ont décidé de tout casser, et de tuer, à cause d’un pauvre film dramatique tourné par l’autre tordu ?

J’ai un peu de mal à digérer mes aubergines du coup.

Comment un enfant voit son parent bourré ?

publié le par Paingout | 7 commentaires

Bon, moins rigolo que la pub Cuir Center, ce spot est censé nous montrer comment un enfant se sent quand il est accompagné d’un papa ou d’une maman bourrée. Le message est assez classique, mais la réalisation est suffisamment bien foutue pour que moi même ça me foute les chocottes.

Il a été réalisé par Euro RSCG Helsinki (c’est bien un truc de nordique ça…)