geek

Sauvegardez vos données, bande de cons !

publié le par Paingout | 49 commentaires

ordinateur_flotte

Selon une étude américaine publiée le mois dernier la plupart d’entre vous sont des gros cons.
Et oui, dur hein :/

La preuve ? J’ai publié cet article début 2011, la plupart d’entre vous l’ont lu, et pourtant, presque 3 ans après, aucun d’entre vous n’a une solution de sauvegarde efficace pour ses données. Voilà, vous êtes des cons.
Vous êtes des cons parce que tous les jours, des centaines de gens perdent leurs données, à cause d’un ordinateur volé, d’un disque dur qui crash, d’une erreur de manipulation, d’une inondation, d’un cambriolage, d’un incendie. Tous les jours. Même dans votre entourage, vous voyez en permanence des gens tout perdre, et malgré ça, vous continuez à ne rien faire pour vos données, ni en perso, ni dans vos entreprises.

Du coup, je vais vous aider, et vais vous mettre à jour sur les solution simples et économiques à votre disposition pour vous éviter un drame. On est dimanche, vous n’avez rien de mieux à faire, prenez 5 minutes, et occupez vous de ça.

Les bonnes étapes d’une sauvegarde efficace et permanente :

1) Ordonnez un peu vos données.

Effacez tout ce qui ne sert à rien, identifiez les données importantes (documents, photos), et celles qui n’ont pas besoin d’une telle attention (films, séries piratées, et autres conneries qui prennent une place folle et se retrouvent facilement). Essayez de centraliser vos données importantes dans un seul dossier d’origine (que vous ordonnez ensuite en autant de petits sous-dossiers que vous voulez).

2) Mettez en place une sauvegarde locale de vos données.

Parce qu’un disque dur qui plante, ça arrive à tout le monde, vraiment tout le monde. Ca ne vous est jamais arrivé ? Et bien ça va venir.
Achetez donc un disque dur externe dédié à vos sauvegardes, si vous êtes sur Mac, paramétrez simplement Time Machine pour qu’il sauvegarde vos données automatiquement. Et n’oubliez pas de brancher régulièrement votre disque dur externe pour que vos données soient à jour. Sur PC, démerdez-vous. Il doit y avoir des équivalences (mais payez vous un Mac bordel). Si vous êtes fortuné, l’achat d’un NAS ou d’un TimeCapsule vous permettra de sauvegarder automatiquement vos données en Wifi, dès que vous êtes chez vous. Pratique, rien à faire de particulier, ça marche tout seul.

Maintenant, je vais vous dire un truc, que je répète sans cesse depuis toujours, avoir une sauvegarde en local c’est bien utile en cas de disque dur qui plante, mais le cambrioleur qui vient piquer votre matos dans votre salon, il vous prendra tout, même les disque de sauvegarde. De même pour l’incendie ou l’inondation.

Du coup :

3) Sauvegardez vos données en ligne.
Pour ce faire, je vais évoquer 2 types de besoin.

- Vous avez peu de données, entre 0 et 15 Go de données.
DROPBOX : Gratuit jusqu’à 2 Go, l’application iOS pour accéder à ses données est vraiment de bonne qualité, le service est rapide et stable.

GOOGLE DRIVE : Gratuit jusqu’à 15 Go, l’application iOS est moins stable que celle de Dropbox, mais le service est bon, et les habitués des services Google y trouveront leur compte.

Mon conseil est de tendre vers Google Drive, ne serait-ce que parce que leurs tarifs, si vous avez besoin de plus d’espace, sont plus attractifs. Sauf si vous êtes bordélique et que vous avez beaucoup de dossiers à sauvegarder un peu partout sur votre ordinateur. Google Drive ne peut sauvegarder qu’un seul dossier, là où Dropbox peut sauvegarder n’importe quoi (mais pas par défaut, il faut feinter un peu).

- Vous avez plus de 20 Go de données, voire 1 ou 2 To de données à sauvegarder.
BACKBLAZE : Environ 4 euros par mois, l’application fonctionne comme un Time Machine, et sauvegarde toutes vos données, sans limite de taille, dans le cloud. Cela peut prendre des semaines voire des mois selon le volume de données que vous avez à sauvegarder, mais une fois que c’est fait, vous êtes tranquille. Le tout fonctionne de manière invisible, rien à déclencher, l’application analyse en permanence votre ordinateur et envoie les données sur les serveurs sécurisés de Backblaze. Le gros point fort de Backblaze est de pouvoir recevoir un disque dur avec vos données, en cas de besoin, c’est évidement payant, mais peut vous éviter de télécharger toutes vos données en cas de besoin (et de connexion lente).

CRASHPLAN : Le mode de fonctionnement est identique à Backblaze, mais permet de sauvegarder vos données vers d’autres ordinateurs, en plus de vers Crashplan. Pratique pour faire une sauvegarde au bureau ou chez des amis.

Pour le coup, je ne saurais pas quoi vous dire de choisir entre les deux. Si vous avez vraiment des données très sensibles, et que vous voulez être certain de pouvoir les récupérer très rapidement, via l’envoi d’un disque dur avec vos données, choisissez Backblaze. Si vous êtes parano et que vous voulez faire une sauvegarde de vos données au bureau, ou ailleurs, choisissez Crashplan.
A noter que les deux proposent une application iOS pour accéder à vos données sur vos iPhone/iPad, c’est assez récent, et c’est redoutable. Du coup dans certains cas, et vu les prix pratiqués, on peut même considérer que ces deux services sont presque aussi souples que les deux précités, à savoir Dropbox et Google Drive.

VOILA.

Il existe évidement plein d’autres solutions, moi je vous donne ces 4 là, parce que je les utilise quotidiennement dans divers contextes. A vous de voir, l’important étant de ne PLUS ATTENDRE pour sauvegarder vos putain de données.

Faites-moi confiance, et promis j’arrêterai de vous traiter de cons :)

Trois jours avec l’iPhone 5s, mon avis !

publié le par Paingout | 17 commentaires

Coucou les filles !

Ah non, c’est pas ça.
Salut les amis. Ca va ? Ca farte ?

Bien.

Vous le savez, je suis un fanboy Apple. Voilà, c’est comme ça, c’est la vie.iphone5S
J’ai eu tous les iPhone depuis le premier, sans exception, et j’aurais bien du mal à m’en passer aujourd’hui.
Du coup, à la sortie de l’iPhone 5S, il était impossible pour moi de faire l’impasse sur ce modèle. Que je me suis donc procuré, évidement.

Avant toute chose, pour ceux qui sont déjà en train de ce dire « mais il nous fait chier celui avec ses articles de bourgeois mort de thune », je vous invite à aller lire cet article, qui explique mon rapport à tout ça. Voilà, c’est bon ? Ok passons aux choses sérieuses.

Il y’a un truc que je n’avais jamais fait, c’est faire la queue devant un Apple Store pour acheter l’iPhone avant tout le monde. J’ai toujours trouvé ça ridicule, malgré mon fanboyisme avancé. Et pourtant, devoir attendre plusieurs semaines pour recevoir la bête m’a toujours un peu contrarié. Cette fois l’iPhone 5S était dispo en quantité très limitée vendredi matin dernier, j’avais un peu de temps, j’ai eu envie d’essayer.

Récupérer le Saint Graal avant tout le monde.

Devant la plupart des Apple Store, la file avait débuté la veille, le jeudi après midi. Des centaines de personnes faisant la queue, avec une certaine tension visiblement, la rumeur de stocks -très- limités étant forte (et confirmée par la suite).
Perso, j’habite tout près de la Défense, j’ai donc décidé de me lever tôt le vendredi matin, en tentant un petit coup de poker stratégique. Je vous raconte ça.

A la Défense, l’Apple Store est situé dans le centre commercial des 4 temps. On ne peut accéder à la boutique qu’à partir du moment où le centre commercial est ouvert. L’Apple Store devait ouvrir vers 8h (exceptionnellement), les grilles du centre commercial à 7h30. Pas vraiment l’occasion de faire la queue.
Mon pari a été d’arriver une heure plus tôt, vers 6h30, et de chercher une astuce. En tournant un peu, je me suis rendu compte qu’en passant par le parking, il était possible de se retrouver à l’intérieur du centre sans trop de difficulté. Je me suis retrouvé à 6h30 devant les portes de l’Apple Store, quasi vide. La WIN.

apple_store_vide

Pour le reste, je ne vais pas tout raconter à nouveau ici, j’ai déjà tout relayé sur Twitter. 1h30 de queue en tout, une armée de chinois venu dévaliser tous les modèles possibles pour les revendre, l’ambiance rigolote, les vendeurs qui chantent, tout, et une queue de plusieurs milliards de kilomètres dans le centre commercial.

Quel modèle ?


Je savais que je voulais un modèle 64 Go, parce que je stocke toutes mes photos d’Oognip dessus, et pas mal de vidéos/BD et autres conneries. Par contre j’hésitais sur la couleur. Depuis que l’iPhone existe en blanc, j’ai toujours choisi le blanc. Comme tout le monde j’ai été tenté par la version « Or », mais au final, c’est dans la queue que j’ai décidé de prendre la version « noire/grise », vraiment au dernier moment. Une envie de changement, et j’en avais un peu marre du cadre blanc de l’iPhone, un peu pénible quand on regarde une vidéo.

Je suis donc sorti du store avec :
- un iPhone 5S Silver 64 Go (899 euros)
- un Apple Care+ pour iPhone (99 euros)
- une coque iPhone 5S Apple en cuir, noire 39 euros)

Le tout pour la modique somme de 1037 euros donc, un peu douloureux, mais bon.
Je n’avais jamais pris d’Apple Care avant, mais sur un produit de ce prix là, pouvoir faire remplacer l’appareil à moindre frais grace à ce type de garantie, même en cas de choc accidentel, c’est plutôt rassurant. Quand à la coque, j’avais envie de voir en quoi une coque « Apple » pouvait être si exceptionnelle. On en reparle.

Alors, on en dit quoi ?

Bon, je passe sur l’aspect esthétique, c’est vraiment la même chose que l’iPhone 5. Je vais tout de suite évoquer les nouveautés comparé à l’iPhone 5.

- Le capteur d’empreintes. C’est la grosse nouveauté de ce modèle. Je ne sais pas quoi en dire. C’est -un peu- pratique mais sans plus. Ca évite effectivement de taper son code à chaque fois qu’on appuie sur le bouton « home », c’est assez cool. Mais dans les faits, la gestuelle devient moins intuitives quand on veut par exemple délocker son iPhone via le centre de notification de la home. Emmerdant aussi, l’appareil demande souvent, par sécurité je suppose, de confirmer le code de son appareil. Pénible si vous avez décidé de remplacer le code court par un code long, comme moi.
Je regrette aussi que les applications non Apple ne puissent pour le moment pas exploiter la chose. Je reste donc mitigé sur ce machin là.

- Le processeur dual core 64 bits. Alors oui, je vois bien que l’iPhone 5S est vraiment très rapide, surtout au démarrage, et plus fluide que le 5S, mais peu d’applications nécessitent une telle puissance. J’ai testé Infinity Blade 3 qui est optimisé pour, il est effectivement impressionnant graphiquement. M’enfin voilà, là aussi on verra quand les applications utiliseront vraiment cette puissance.

- Le capteur photo. Là c’est la super bonne surprise (d’autant plus que je m’en sers beaucoup). Il est clairement encore plus lumineux que que sur l’iPhone 5, et le stabilisateur d’image intégré est vraiment bon (surtout quand on zoome). Pour le coup je suis fan. Et quand je vois le nombre de photos que je prends toute la journée, c’est plutôt cool. Je n’ai pas trop eu l’occasion de tester le nouveau flash par contre.

- Le mode vidéo Slow Motion. En gros le capteur est capable de filmer en 120fps, et donc de génrer un fichier Slow Motion. Probablement parce que je découvre le truc, mais je suis ultra fan, je n’arrete pas de m’en servir, pour filmer des conneries certes, mais j’adore ! Vous pouvez aller voir mes essais ici, sur Vimeo.

Et c’est tout. Le reste n’a pas changé depuis l’iPhone 5.

Si, un petit mot sur la coque Apple. Au début je la trouvais un peu grosse et assez décevante. Après trois jours, je constate qu’elle est plutôt chouette en fait. Elle remonte bien sur les bords pour protéger l’écran quand il est posé sur une table, et la texture du cuir est plutôt agréable à l’usage. Donc je valide. Même si je regrette de ne pas l’avoir prise en rouge.

Conclusion ?

Si vous êtes un fanboy et que vous avez les moyens, je valide le passage de l’iPhone 5 à l’iPhone 5S.
Pour les autres, bof. Laissez tomber. Par contre, le passage de l’iPhone 4/4S à l’iPhone 5S, là je dis oui, dans tous les cas (si vous utilisez beaucoup votre téléphone). Oubliez le 5C, la faible différence de prix entre les deux modèles ne se justifie pas.

En tous cas moi, je suis content. Voilà.

 

Vous kiffez les Drones ? Ce blog est pour vous

publié le par Paingout | 3 commentaires

drone

L’ami Eric, de PresseCitron, c’est lancé dans un nouveau machin, le Drone.
Alors non, je ne crois pas que la fabrication de machines volantes soit sa nouvelle activité, mais par contre, en parler, sur un blog, visiblement oui.

Que ce soit les drones militaires, les jouets, les gadgets, ou les drones civiles en général tout est traité sur ce blog, les nouveauté, les usages, la médiatisation, la démocratisation de la chose. Tout.
Et histoire de faire les choses bien, Eric a même installé un forum sur le blog, pour que les passionnés du sujet puissent échanger sur la question.

Bref, si vous le sujet vous passionne, ou si vous êtes curieux, n’hésitez donc pas !

- Smartdrones.fr, le blog.
- Smartdrones.fr, le forum.

Comment dire merde à Google ?

publié le par Paingout | 83 commentaires

google_boom

Google a donc décidé de mettre définitivement la clef sous la porte. C’est une triste nouvelle, mais c’est ainsi.
En effet, la fermeture de Google Reader, annoncée pour dans 3 mois, n’est que la partie immergée de l’iceberg. Google souhaite se recentrer sur le trafic de poulpes morts en Angola, leur branche la plus rentable. Ca se comprend après tout.

Du coup, il va nous falloir trouver des alternatives à tout. Et ça tombe bien, ça fait quelques années que j’essaye moi même d’éviter Google autant que possible. 

Alors, on fait quoi maintenant que Google est en train de fermer ?

C’est parti.

- GMAIL (client mail)
Je n’ai jamais adhéré à GMAIL. Question d’ergonomie et d’habitude, et probablement aussi de « pub ».
Je suis client Apple, je passe donc par iCloud, et mon adresse e-mail principale est en @me.com. J’ai assez conscience qu’Apple n’est pas beaucoup plus fiable que Google sur le sujet « tiens si je fermais un service ? », mais jusqu’à présent, je suis content du service. Votre FAI vous propose aussi très probablement une adresse e-mail, mais c’est casse gueule, en cas de changement de provider. Et le nouveau Hotmail on en dit quoi ?

- Google Maps (cartes et navigation)
Difficile de trouver une alternative sur le Web, mais je tâche de calculer mes itinéraires sur Paris avec le site de la RATP désormais, et sur mon iPhone, j’utilise vraiment l’application Plans d’Apple. Elle est clairement moins performante que Google Maps, mais j’ai bon espoir qu’elle s’améliore avec le temps.

- Google Calendar (calendrier)
Je ne l’utilise pas non plus, et je passe là aussi par les calendriers Apple. Jamais un bug, jamais un crash, fiable. Je vois mal Apple fermer le service…

- Feedburner (outil de stats pour flux RSS)
Il y’a eu plusieurs rumeurs concernant la fermeture de Feedburner, après son rachat par Google. Pas vraiment d’alternative au service, mais on considérer que les flux RSS gonflent tous les éditeurs, et sont petit à petit devenus obsolètes. Je n’installe déjà plus Feedburner sur les nouveaux sites que je créé au quotidien.

- Google Read (lecteur de flux RSS)
Alors ça ça m’emmerde. Il y’a déjà beaucoup d’alternatives, mais aucune de me convient. J’attends de voir si mon lecteur de flux (Reeder) lance quelque chose, ou s’il décide de s’associer à un autre service, équivalent à Google Reader. Je suivrai aussi.

- Google Keep (prise de note)
Google Keep, c’est le dernier bébé de Google, de la prise de note dans le cloud. C’est bidon, ça a juste été lancé pour faire chier Evernote, et ça pue. Utilisez donc Evernote si ça n’est pas déjà le cas, ça changera votre vie.

- Google Talk (messagerie instantanée)
J’utilise toujours Google Talk, via Adium. Tout comme j’utilise toujours MSN, qui devrait s’arrêter dans une quinzaine de jours.
Du coup je vais être un peu dans la merde, et à part Facebook Chat, je ne sais pas trop vers quoi basculer…

- Google Docs (bureautique et partage de documents)
Ca c’est emmerdant, boycotter Google Docs ça va être compliqué, j’attends de tester les capacités « Cloud » d’Office 365, mais c’est pas gagné.

- Android (Système d’exploitation mobile)
iOS, Windows Phone, disons qu’il y’a du choix. Quand je vois la masse d’utilisateurs d’Android qui re-migrent vers iPhone ces derniers temps, je ne suis assez content de mon choix de base.

- Google+ (Facebook, en encore plus sale)
Soyons sérieux les amis. Google+ est une vaste blague.

- Google Traduction (traducteur en ligne)
Reverso est votre ami. Sur iOS j’utilise Ultralingua.

- Google (moteur de recherche)
Chaud, mais Bing donne de très bons résultats en réalité.

- Youtube (vidéos sur Internet)
Je n’ai jamais vraiment utilisé Youtube, pas sérieusement en tous cas. J’ai un compte Vimeo depuis toujours, et ça me va très bien.

- Picasa (hébergement de photos)
Jamais utilisé non plus, mais vous pouvez toujours filer chez Flickr (bien que…)

- Google Actualités (bon c’est assez clair hein)
Je suis un fidèle inconditionnel à Yahoo Actu !

- Google Chrome (navigateur Internet)
Safari for Ever. Dommage qu’Apple ne s’en occupe pas assez, mais bon.
Si vous êtes sur PC, je vous rappelle qu’IE est désormais un très bon navigateur. Si si, vraiment.

- Google Drive (stockage en ligne)
Dropbox est mon ami pour la vie. Bien plus stable, bien plus complet, et plus sexy.

- Google Analytics (outil de stats Web)
Vous avez un blog sous WordPress ? WP-Stat fait largement le job, sinon il y’a toujours Xiti

- Google Adsense (fric, publicité, et putes gratuites)
L’argent, toujours l’argent, vous ne pensez qu’à ça hein ?

Bon et vous alors ? C’est quoi vos alternatives ? Comment vous allez faire ?

google-lolcat

Card.biz, l’annuaire collaboratif cool (et gratuit)

publié le par Paingout | 2 commentaires

Pas un article pour gueuler cette fois, parce que je suis fatigué de gueuler. Non, je vais plutôt dire des trucs gentils pour un pote.
Le pote, c’est Richard, qui bosse sur Card.biz, un annuaire collaboratif plutôt très bien foutu, design, et on ne peut plus moderne.

Etant donné qu’aujourd’hui dans ma boite, on est genre deux, mon besoin à moi n’est pas immédiat. Par contre, pour être passé par un paquet de boite, je sais à quel point cet aspect là est souvent négligé, et je vous invite vivement à faire un saut là bas, et à faire tourner en interne dans vos boites, pour que la chose soit adoptée autant que possible. Que ce soit pour faire un trombinoscope, un annuaire, ou donc, un organigramme.

ob_d31b9f5958eb7f1f44c50a921729c23c_mozaic.png

Il est évidement possible de créer un projet « privé » ou public, et je vous le redis une fois de plus, c’est gratuit !
Lui vous en parlera mieux que moi, alors je vous invite à aller lire l’article de Richard au sujet de son fils, sa bataille (et ici aussi).
Et évidement, allez donc fait un saut sur le site ! Card.biz

Nota : Ha ha, ceci est rigolo, les fans de Game of Thrones apprécieront.

Test rapide de la Livebox Play d’Orange

publié le par Paingout | 10 commentaires

Salut les jeunes !

Rappel rapide des faits, qui sont absolument passionnants, je vous le concède :
- Novembre 2012, abonné Free ADSL, je pète un câble devant une vidéo Youtube qui met 20mn à se charger, je décide de me barrer de chez eux.
- Je m’abonne chez Bouygues, via la BBox ADSL. Après quelques jours de bonheur, je me rends rapidement compte que la BBox est une énorme saloperie pour peu que l’on utilise du matériel Apple au quotidien. J’attends quelques jours qu’une solution soit trouvée, rien , je me barre à nouveau.
- Février 2013, il y’a quelques jours, j’appelle Orange, et m’abonne à leur nouvelle offre Livebox Play. On en est là.

Je vais pas la faire longue, parce que j’ai livetweeté tout l’après midi d’hier le déballage et l’installation de ma Livebox, je vais juste vous faire ici un rapide récapitulatif des « ++ » et des « – », à date. Ok ?

livebox01

Pourquoi c’est merveilleux ?
- L’installation a été rapide. 5 jours tout compris entre mon appel, et l’activation de la ligne. Avec un week-end au milieu. Ca avait été beaucoup plus long avec Bouygues, mais étant donné qu’Orange maitrise toute la chaine, c’est plus facile pour eux.
- Ca fonctionne. Je veux dire, là, tout de suite, je n’ai constaté aucun dysfonctionnement. J’ai Internet, et tout mon matériel fonctionne, Time Capsule, Airplay, Airprint, tout est bon. Putain que ça fait du bien.
- Pas d’engagement. Orange s’aligne sur la concurrence, il y’a certes 50 euros de frais de résiliation, mais on peut se barrer quand on veut.
- J’arrive à mater des vidéos Youtube dites donc.
- L’ergonomie de l’environnement TV est plutôt cool.

Pourquoi c’est pas si merveilleux ?
- Les deux boitier, modem et TV sont certes sobres, mais mal finis, et font assez cheap.
- Le boitier TV est d’une longueur ahurissante, il doit pouvoir loger un lecteur blu-ray, ceci expliquant cela. Mais ça reste ridicule.
- Mon débit ne me semble pas dingue, voir moins bon qu’avec Free et Bouygues. Mais ça reste difficile à tester. Et je m’en fiche un peu.
- C’est peut être lié, mais certaines chaines ne s’affichent clairement pas en HD, malgré le logo « HD » qui s’affiche bien. TF1 est clairement en SD, et c’est même super sale. J’avais été très impressionné par la qualité de la HD chez Bouygues BBox.
- Je ne crois pas pouvoir utiliser ma Logitech Harmony pour contrôler le boitier TV, ça fait chier, mais bon. Avec la BBox, même Sensation, c’était possible.
- Le service client Orange est flippant parfois, le jour où j’ai appelé pour m’abonner c’était franchement moche. Au point que je n’ai eu quasiment aucune info concernant mon abonnement. Je crois avoir droit à des avantages divers et variés, ou pouvoir me faire rembourser mes frais de résiliation, mais je n’ai AUCUNE info sur la question.
- Le prix. Annoncé à 35 euros par mois sur le site, c’est en fait 40 euros si vous voulez être en dégroupage total, et 43 euros avec la location de la Livebox. C’est une sale habitude de chez Orange d’afficher de la merde niveau prix. Mais bon, on les connait.

Voilà pour les premières impressions. Je viens d’avoir un monsieur de chez « France Telecom » (il s’est présenté comme ça au téléphone), je lui ai parlé de mes doutes sur la HD, j’attends son retour. Pour le reste, on verra bien. J’espère ne pas avoir de mauvaise nouvelle dans les semaines à venir, comme ça avait été le cas avec Bouygues.

A suivre !

livebox02

Passion aspirateurs robots

publié le par Paingout | Laisser un commentaire  

roomba

Les amiches.
Je voulais faire un article sur les aspirateurs robots, et puis la mormone m’a devancé, en écrivant son propre article.
Comme il est bien, simple, et efficace, je vous le fais tourner.

En résumé, les aspirateurs robots, c’est cool, mais ça fait super chier.

Mon avis sur les robots aspirateurs, par Clyne.

Bonne lecture les enfants.

Bilan BBox Sensation: Fanboy Apple ? Fuyez !

publié le par Paingout | 74 commentaires

bouygues-bbox-sensation

J’en ai fait tout un flan, la plupart d’entre vous ont d’ailleurs lu mon article précédent, j’ai quitté Free ADSL, après des années d’utilisation, pour Bouygues et sa BBox, il y’a quelques semaines.
La raison de mon départ ? Le bridage de Youtube par Free, qui m’était tout simplement insuportable.

Quitter son opérateur c’est facile, en trouver un autre, ça l’est moins. Et après quelques démonstrations et retours plutôt positifs, j’ai testé la BBox de Bouygues Telecom.

Je vous balance tout de suite ma conclusion, si vous êtes un utilisateur lambda, le service est parfait, la BBox Sensation est un beau produit, et surfer sur Internet sans limitation est un vrai bonheur.

Sauf que moi, je ne suis pas un utilisateur lambda, je suis un utilisateur « Apple », avec une légère tendance « Fanboy », et là, c’est le drame. Vous aimez l’éco-système Apple ? Fuyez, fuyez loin, et ne vous retournez pas !

Petit développement :

Mon « eco-système » Apple est assez simple chez moi, mais relativement chargé en produits Apple, puisque dans mon appart, doivent cohabiter :
- Un Time Capsule (routeur Apple et système de Backup sans fil).
- Un Airport Express (qui m’est indispensable pour écouter ma musique sans fil, sur mon ampli).
- Une imprimante HP de dernière génération, d’entrée de gamme, mais Wifi, compatible AirPrint, donc à son aise dans un environnement Apple.
- 2 iPhone et 2 iPad, mais ça on s’en fout (bien que, j’ai un doute…)

Vous allez me dire que ça fait beaucoup, mais ça répond du coup à tous mes usages, du sans fil, du backup, du streaming audio, etc. etc.

Qu’est ce qui ne fonctionne pas ?

- Les produits Apple de type Time Capsule et Airport Express ne fonctionnent tout simplement plus, une fois branché à une BBox. Les symptômes sont très aléatoires, ça peut aller des simples lenteurs et « lag » hallucinants (surtout avec l’ancienne BBox), à un rejet pur et simple et une déconnection totale au bout de quelques minutes (avec la BBox Sensation). Impossible donc d’effectuer mes backups ou de stream ma musique avec une BBox Sensation. L’accès à Internet est d’ailleurs totalement coupé quand je connecte pour Airport Express (récent pourtant) à ma BBox.

- L’impression sans fil ? La chose fonctionnait, avec beaucoup de lenteur, sur l’ancienne BBox, avec la BBox Sensation, mon réseau « perd » l’imprimante au bout de quelques minutes, exactement comme avec le Time Capsule ou le Airport. Obligé de tout relancer à chaque utilisation, pratique.

- J’ai noté que mon iPhone ne restait pas connecté en Wifi quand il était en veille. Dès que je le rallume, je note qu’il est en 3G, et se reconnecte sur le Wifi au bout de quelques secondes. Pas franchement bloquant, mais tout de même pénible. Ca ne me fait pas ça sur n’importe quel autre Wifi.

J’ai bien testé  les deux BBox, en effet le jour où je me suis abonné, pour une raison qui m’échappe un peu, il m’a été envoyé une BBox d’ancienne génération, dont les performances étaient accablantes. On m’a gentiment proposé de tester la BBox Sensation.

J’insiste sur le fait que « pour le grand public » qui se fiche de tous ses trucs et qui utilise un PC et une imprimante branché au cul de la BBox, tout doit être parfait, et fonctionner très bien, d’ailleurs les premiers jours, sans que je fasse de vrais tests (Streaming, impression, et backup), je me suis clairement dit que tout irait bien avec cette BBox Sensation.

Mais non, rien à faire. J’ai évidement testé toutes les configurations possibles, entre les modes ponts divers et variés, et les modes de connection divers et variés de mes Airport (cable, Wifi, etc), rien à faire, il y’a toujours un blocage. Je crois d’ailleurs que c’est la première fois que je me suis retrouvé devant un problème aussi bloquant, devant ce qui devrait être un simple routeur/modem.

J’ai cherché sur tout l’Internet, tous les forums, aucune solution n’existe, le problème est très aléatoire selon les gens, mais quasi systématique. Je n’ai trouvé personne qui a ce type de configuration chez qui sa fonctionne. Et aucune solution proposée n’a le moindre effet.

Au passage, j’ai découvert ce week-end que le problème était vraiment très étendu, à énormément d’utilisateurs, et que les forums regorgeaient d’utilisateurs en détresse. Je ne peux pas imaginer que les techniciens de Bouygues ne soient pas au courant, et je regrette qu’aucun ne m’ai prévenu en amont, surtout que j’ai passé beaucoup de temps au tel avec certains, avant de faire mes propres recherches. Beaucoup de temps que j’aurais pu économiser si un d’entre eux m’avait dit « laisse tomber, on a des problèmes avec ça« .

Bref, conclusion simple, je suis parti de chez Free et de sa Freebox, qui fonctionnait au poil sur 100% de mes usages techniques, avec une fluidité et une souplesse absolue, mais un réseau dégueulasse, pour un FAI qui a certes un très bon réseau, mais qui est confronté à des limitations techniques tout simplement inconcevables, à moins de considérer que les utilisateurs Apple ne sont pas des utilisateurs convenables.

Résultat des courses, je vais switcher à nouveau, peut être attendre la prochaine Livebox, allez savoir, ou même passer directement sur une offre Orange actuelle, on verra bien, de toutes manières je n’ai pas 50 solutions.
A moins que Bouygues se décide à corriger ces problèmes dans les jours qui viennent, mais j’ai peu d’espoir.
(Nota : le cable et la fibre ne sont pas disponibles chez moi).

Je vous colle aussi quelques articles ou topics de types qui vivent le même genre d’enfer avec leurs BBox, c’est toujours rassurant de se rendre compte qu’on est pas tout seuls quand ça merde. Précisons que les problèmes sont les mêmes pour les utilisateurs ADSL et Fibre.

- La BBox de Bouygues est allergique aux produits Apple !
Problème Wifi entre Bbox fibre et appareils Apple
- La BBox Sensation n’aime pas Apple
Problème Apple Airplay/Partage à domicile et Sensation
Problème Bbox Sensation Fibre, Apple TV & iTunes Match
- Beug apple avec wifi bbox
BBox et borne Airport Express

Et j’en passe des douzaines.

Voilà :).

Si vous avez une expérience similaire, voir contraire, avec votre BBox, n’hésitez pas à m’en parler en commentaires.

Tout ça pour dire que si vous avez un Apple TV, une imprimante AirPrint, un Airport Express (ou n’importe quel système audio compatible AirPlay), un Time Capsule, un Airport Extreme, ou quoi que ce soit du genre, la BBox de Bouygues est à fuir absolument.

internet

 

Bloquage de la pub chez Free : Allons nous tous décéder ?

publié le par Paingout | 77 commentaires

adblock

C’est le moment où je vais vous donner mon avis sur l’affaire #AdGate de Free. Calmement.

- De quoi on parle ?

Le fournisseur d’accès Free ADSL vient de mettre à jour les Freebox de ses abonnés, en activant par défaut un bloqueur de pub, directement au niveau du routeur.

- Ca veut dire quoi ?

Ca veut dire qu’en vous connectant à Internet depuis votre Freebox, toute la publicité sera bloquée, que ce soit sur vos ordinateurs, vos tablettes et téléphones (pour peu que le truc fonctionne correctement, ce qui ne semble pas gagné).

- Pourquoi c’est une honte ?

C’est une honte parce que si l’Internet est si merveilleux et si gratuit aujourd’hui, c’est grâce à la publicité qui fait vivre les webmasters et les gens qui écrivent sur l’Internet.
Vous n’avez plus à lâcher 2 euros pour votre journal quotidien, non, il vous suffit d’aller sur votre site Internet préféré, et là, magie, en affichant quelques pubs, vous faites vivre le site, sans débourser un centime, c’est beau et fort.

Ca, c’est ce que vous allez lire partout, sur tous les blogs et sites qui vivent de la pub, et ce sera vrai. Mais ne pas pousser l’analyse un peu plus loin est une hypocrisie absolue.

- De la culpabilisation sélective.

Vous faites quoi de votre à accès à Internet vous ? En vrai ? Je vais vous le dire :

- Vous téléchargez des séries, tout le temps, et même des films parfois, c’est du vol, du piratage. Point barre.
- Vous matez du porno, en général gratuit, totalement piraté, même chose, c’est du vol, du vol de films et de photos de cul certes, mais c’est du vol pur et simple.
- Vous téléchargez de la musique, vous cherchez des astuces pour ne pas vous faire choper, parce qu’aller acheter un CD à la Fnac à 8 euros ça vous pète les couilles, alors vous volez, vous piratez. L’industrie de la musique va mal, à cause de vous (et aussi à cause d’eux, certes).

Quand vous faites tout ça, vous volez des gens, vous empêchez à des boites de gagner de l’argent, à embaucher, vous faites de la merde vis à vis de la société et de l’humanité les 3/4 du temps de votre vie sur l’Internet.
Et vous savez quoi ? Moi aussi, je suis le premier à faire toutes ces conneries, il m’est même arrivé de pirater des logiciels ou des BD, alors que j’ai aussi bossé dans l’édition, si ça c’est pas une honte.

Parce que pirater, streamer, ne pas payer, ne pas se faire chier, c’est cool, c’est facile, ça fait un bien fou. N’est-ce pas ?

Et vous savez quoi ? Naviguer sur l’Internet sans la moindre pub, c’est le pied intégral.
Cette fonctionnalité de chez Free là, que vous comparez à de la censure, c’est juste magnifique.
Un Internet sans pub c’est le top du top, c’est encore mieux que des séries téléchargées ou du porno gratuit, c’est juste un Internet plus rapide, plus ergonomique, plus fluide, plus cool. C’est GENIAL.

C’est pas pour rien que vous avez déjà utilisé AdBlock chez vous, et que ouais, quand vous l’activez, c’est cool. Pourquoi ce serait cool pour vous, et pas pour le grand public ?

Internet sans pub c’est génial, et c’est aussi une saloperie. Ma propre activité professionnelle est massivement basée sur le marché de la publicité en ligne. Avec une telle fonctionnalité, Free met directement en danger mon propre avenir professionnel. Sérieux, c’est super chaud. Mais vous savez quoi ? Malgré ça je trouve ça fort, fort est super couillu de leur part (pour peu qu’ils assument, ce dont je doute).

Vous hurlez à la censure parce que vous n’avez pas de couille, vous hurlez à la censure comme les majors du disque brandissent des menaces juridiques sur les pirates, vous hurlez à la censure parce que vous êtes infoutus de vous remettre en question. On touche à votre gagne pain, à la pub, et là d’un coup, c’est la merde. Mais quand Free fout un client Torrent dans sa Freebox, personne ne gueule hein, ça c’est juste TROP COOL. Quand Free vous permet de niquer l’industrie de la musique ou du film, c’est COOL. Quand Free touche à vos revenus Adsense, C’EST LE DRAME.

Ceux qui se sortiront le mieux de l’effondrement potentiel de la publicité sur Internet ne sont pas ceux qui hurleront à la censure et qui insulteront Xavier Niel, mais ceux qui auront l’audace et l’intelligence de trouver d’autres modèles, de proposer une alternative à la publicité, de l’abonnement, du sponsoring, j’en sais rien. Cherchez au lieu de gueuler.

Ouais ça fait super chier cette histoire, mais non putain, ça n’a rien à voir avec un Internet à la chinoise, comme le sous-entend ce lamentable article de chez Numerama. Ca a juste avoir avec la fragilité de nos modèles, notre dépendance à des régies, à l’audience, à Google, et maintenant aux décisions de certains FAI. Mais non, ça n’est pas de la censure.

findumonde

Le jour où Orange m’a annoncé ma mort

publié le par Lousia | 18 commentaires

Un petit article invité, avec aujourd’hui Lousia, qui nous raconte sa moche aventure avec Orange, et son service client parfois… particulier.
Pour une fois que ça ne vient pas de moi… Un grand merci à elle en tous cas, et je vous invite à lire son récit, plutôt édifiant.

Étrangement j’ai toujours évité d’aller chez Orange, probablement inspirée par l’influent maître de ces lieux. Mais mon papa étant en zone non dégroupée, quand je suis partie du nid il y a plusieurs années, je lui ai installé Internet, avec le téléphone et la télé en prime, pour qu’il puisse lire l’internaute et corriger mes fautes sur MSN. Un contrat Orange, donc.

Mais voilà. Il y a quelques semaines, mon papa est décédé. Et j’ai décidé de revenir dans le nid à tire d’ailes, abandonnant tout, y compris mon propre opérateur internet. Parce que oui, la zone est toujours non dégroupée.

1ère étape : un changement de titulaire

Lundi matin, j’ai donc appelé le service client d’Orange. Une conseillère m’a gentiment présenté ses condoléances, m’a expliqué qu’il lui faudrait certains papiers, mais que je recevrais un courrier pour tout m’expliquer, avant la fin de la semaine.
Le courrier, je l’ai reçu bien avant, puisqu’il était dans ma boite aux lettres ce matin. Rapidité, 10/10.

2ème étape : le bogue

J’ai ouvert mon courrier, donc.
Avec surprise, j’ai lu ces mots :
« Bonjour,
Vous nous avez fait part du décès de Madame Truc Bidule, titulaire de la ligne… »

Sauf que Madame Truc Bidule, c’est moi.
Et le titulaire de la ligne, par contre, c’est Monsieur Truc Bidule, mon papa.

J’ai respiré un grand coup, parce que ce n’était pas très agréable à lire. Et j’ai décidé de rappeler le service client, afin d’avoir une explication.

3ème étape : « il faut que je sorte »

J’ai repris mon téléphone et j’ai composé à nouveau le 3900, anônnant « service commercial » dans l’espoir d’avoir enfin quelqu’un qui pourrait corriger cette indélicate erreur et faire avancer les choses.

Je suis tombée sur une nouvelle téléconseillère, à qui j’ai du expliquer mon problème, à savoir qu’Orange considérait que j’étais morte, mais m’écrivait quand même pour que je complète le coupon de changement de titulaire.

J’ai senti un flottement au téléphone, mais elle a eu l’air de prendre les choses en main. Jusqu’à ce qu’une sirène retentisse et qu’elle me demande de rappeler puisque visiblement, une alarme incendie venait de se déclencher, et qu’il fallait qu’elle sorte.

J’ai raccroché et respiré un grand coup. Et j’ai hésité à rappeler, me demander si la prochaine fois, ce ne serait pas une armée de téléconseillers zombies qui prendrait ma demande.

4ème étape : Mais Madame Truc Bidule, c’est impossible !

J’ai quand même rappelé, le 3900, le service commercial, la touche 3 pour avoir un téléconseiller sur une modification de contrat…
Et je suis tombée sur une téléconseillère, à qui j’ai expliqué mon problème, à savoir… (bref)

Elle m’a coupé sèchement.
- « Mais Madame Truc Bidule, c’est impossible. Il n’y a pas de transfert possible concernant une ligne internet. »
- « Ah. Vous êtes la première à me le dire. »
- « Mais ça c’est pas mon problème, c’est une erreur. »

Visiblement, j’étais tomée sur la pète-sec du service.

- « Et puis d’ailleurs, vous êtes qui par rapport à lui ? »

Respirer.

S’en est suivi une discussion où nous sommes progressivement montées dans les tours, elle rejetant toute responsabilité, moi ne lui demandant que ce qui était possible, bon dieu, de faire pour résoudre cette situation.

- « Vous devez résilier. Puis créer un contrat pour vous. »
- « Mais je ne vais pas renvoyer le matériel, résilier, et risquer une interruption de service avant la recréation d’une ligne, alors que je l’utilise aussi professionnellement… » (sous-entendu, et les frais de récréation de la ligne aussi, tiens)

Visiblement, si.
Cette personne a terminé la conversation en me conseillant de « prendre des vacances » en attendant que ma ligne soit réactivée.
Sous-entendant que de toute façon, tout le monde prend des vacances à Noël – je suppose.

Je pense surtout me faire livrer une palette de tisane à la camomille. Non seulement parce que ce genre de ton désagréable est assez difficile à gérer d’ordinaire, mais aussi parce que j’aurais apprécié, vu la situation, un minimum d’empathie.

Mais non.
Maintenant, il ne me reste plus qu’à trouver une solution.

Si quelqu’un a une idée qui ne nécessite pas de passer par le 3900…