Le jour où j’ai manqué frapper une connasse

pute

Je fais rarement des billets à chaud, mais là j’ai 5 minutes devant mon mac, alors je me lance.
Cet après midi, j’ai manqué retourner une grosse tarte à une dame. Mais genre une bonne grosse baffe bien vilaine.

Pourquoi ? Je vous raconte.

J’étais en déplacement à Lyon aujourd’hui, pour des raisons aussi perso, que pro, que photographiques. Et j’avais quelques heures à tirer dans l’après midi.
Du coup, à la cool, j’ai décidé d’aller faire un tour dans le petit parc derrière la basilique Notre Dame de Fourvière. Je me pose sur un petit banc tranquille, il faisait beau, je m’endormais à moitié. En face de moi un groupe de 6-7 jeunes très propres sur eux, et quelques personnes plus ou moins âgées, sympa quoi. Bucolique.

Soudain, un bris de bouteille en verre, visiblement projetée en direction du groupe de jeunes. Qui se mettent à l’affût, quelques cris sur les hauteurs, et une des dames présentes sur le spot se lève, et se met à beugler.
Je vous balance tout en vrac :

- JE LES VOIS LA BAS.
- AH MAIS CE SONT DES ARABES HEIN.
- JE ME MEFIE DES ARABES, LES BOUGNOULES !
- DEJA ILS SONT PASSÉS PRES DE MON SAC TOUT A L’HEURE.
- C’EST DES ARABES, ON EST PLUS CHEZ NOUS !

Bon, jusque là je ok. Une bande de cailles pénibles vient foutre la merde, et une meuf s’énerve, la vie, la vraie, pas de problème. J’en ai vu d’autres.
La bande de jeunes « propres sur eux » décident de partir, un peu flippés je suppose, à juste titre, les bouteuilles en verre qui fusent dans votre direction, ça fait chier.
Ils passent devant la dame énervée, la rassurant sur le fait qu’ils voteraient bien tous bien Front National, qu’on est plus chez nous, et que oui c’était bien des arabes, ils avaient bien vu.

Je me retrouve donc seul avec la dame dans le parc, et la dame en question se remet à gueuler sur les cailles, les insultant à tout va. Les mecs s’enervent à leur tour, et commencent à l’insulter elle aussi, à base de « on va descendre pour niquer ta mère salope« . A ce moment là, je me dis que j’aurais peut être dû faire le même choix que les petits frontistes qui venaient de se barrer, et que là, s’ils descendaient tabasser la dame, j’allais être obligé de m’interposer, et que merde, ça fait chier, j’avais aucune envie de me prendre des coups aujourd’hui.

Au lieu de ça, les cailles ne descendent pas casser la gueule de la dame (qui avait une soixantaine d’années je dirais), mais la dame vient vers moi, direct, peut-être pour être rassurée, je ne sais pas. Et là commence un dialogue irréel. Je ne m’en remets pas :

old_bitchLa dame - Vous les avez vu ! C’était des arabes ! Ces lâches !
Moi – Oui mais vous savez madame, vous ne devriez pas les insulter, même si c’est moche qu’ils envoient des bouteilles, c’est pas malin de les insulter, il vaut mieux partir ou appeler la police.
La dame -Mais on est plus chez nous, on est plus en France, c’est la faute de Taubira tout ça, c’est TAUBIRA. (je vous jure que je n’invente rien).
Moi - Oui alors non ça n’a rien à voir avec Taubira, ce sont certes des délinquants, mais vous devriez faire attention, et ne pas les insulter, c’est dangereux, vraiment.
La dame - MAIS VOUS LES DEFENDEZ. VOUS DEVEZ ETRE PROF OU EDUCATEUR ! VOUS N’AVEZ RIEN FAIT POUR VOUS INTERPOSER.

A ce stade je bloque 30 secondes, j’essaye de comprendre cette histoire de prof ou éducateur.

La dame - VOUS LES DEFENDEZ, JE VOIS TOUT A FAIT.
Moi - Mais heu non, je vous dis juste de faire attention. Ce sont effectivement des vilains, mais je vous conseille de ne pas insulter les gens…
La dame - ET PUIS VOUS NE TRAVAILLEZ PAS, UN APRES MIDI, VOUS ETES SUREMENT UN PROF OU UN FEIGNANT.
Moi - Ah…

A ce stade, je tiens à préciser que ça n’était pas du tout une folle, juste une dame normale hein.

Là elle s’éloigne, en continuant à s’énerver sur moi. Ambiance de merde, je décide de me casser à mon tour. Et en me levant, je passe à côté d’elle, et elle racontait à un couple de petits vieux qu’en gros j’étais un anarchiste, de « cette gauche là », et qu’on avait jeté des bouteilles, et qu’on avait manqué lui voler son sac. Les arabes !
Du coup je reviens dans la discussion, et je précise au petit couple de vieux que non, ça n’est pas moi qui avait envoyé les bouteilles, et que je n’étais pas un grand vilain, juste que je conseillais à la dame de ne pas insulter les gens.

La dame, pénible, ne lâchait pas l’affaire. Je me suis retrouvé à marcher sur 30 mètres avec ce petit couple un peu effrayé mais visiblement assez d’accord avec mon point de vue, et cette conne, qui n’arrêtait pas de mal me parler. J’ai fini par lui dire que c’était une connasse, et qu’elle commençait précisément à me donner envie de la tabasser, alors que pourtant, je suis un garçon gentil et calme. Que ça frôlait le harcèlement, que j’étais là peinrard sur mon banc, et que merde, il fallait qu’elle arrête de me péter les couilles. A ce moment là, j’ai clairement commencé à la menacer.
Puis j’ai fini par lui dire « voyez, c’est ce que je vous disais au tout début de notre échange, à force d’être une connasse, vous vous foutez dans une situation où on a envie de vous taper dessus ».

Sur ce, tendu, je presse le pas, et à la sortie du parc je me rends compte que la bande de jeunes frontistes avait juste décidé de s’installer 100 mètres plus loin. Pas beaucoup de couilles les FAF lyonnais.

Voilà, c’est tout.
C’est quoi la morale de l’histoire ? Que ouais, ça fait chier les petits fils de pute qui viennent faire chier les gens peinards dans les parcs. Mais que putain, les vieux tordus pétris de racisme dégoulinant, ça fait aussi drôlement chier les nerfs.

jesus

publié le par Paingout

A propos de Paingout

Je suis Paingout, mais aussi Pingoo ou Vincent, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Paingout), j'y dis des choses folles. Je vous aime. Fort.

Mots-clés :

16 Réponses à Le jour où j’ai manqué frapper une connasse

  1. JaXX

    Non mais comment lui en vouloir à cette pauvre vieille connasse, t’as bien une tête d’éducateur-prof fainéant et gauchiste [seule une de ces assertions est "plausible", la trouverez vous?], on pourrait s’y méprendre. Puis forcément, en lui disant de faire gaffe t’as pris la défense des petites frappes, c’est une causalité automatique d’un cerveau frontiste… blagues à part, pfff, un cas sévèrement burné, on en croise des pas nettes de temps à autres, mais t’as décroché le pompom là… ou alors, c’était la caméra cachée ?

  2. LaNe

    « qu’en gros j’étais un anarchiste, de « cette gauche là » »

    Je ris.

  3. Absolument!

    J’ai rien compris… T’es un chômeur arabe en fait, c’est ça ?

  4. Yeti

    Et en plus t’as même pas poster un truc pour aller boire un cou…

    Elle avait pas tord la vieille… ;o)

  5. Thierry

    content d’habiter au Brésil, quand je lis ton information.

  6. Satie

    Merde, t’aurais du lui proposer des photos à poil !

  7. Jorodan

    Faudrait lui sucrer sa retraite pour le coup ça lui ferait les pieds xD

  8. totolegrec

    Eh oui, le monde est bi-polaire :
    - un groupe de jeunes « propres sur eux », c’est des faf lyonnais, ce sont pas des parisiens qui attendent tranquillement l’heure de leur train ;
    - trois gamins (arabes ?) qui balancent des bouteilles, ce sont des cailleras, pas des petits cons qui sortent du collège et qui s’ amusent bêtement.

  9. Gagaion

    A force d’excuser les incivilités, leur trouver des excuses, pratiqués par certains jeunes des cités, dit racailles; vous ne faites que provoquer la situation actuelle, qui nous conduira directement au fascisme.
    La veille dame est malade de peur, et est prête à tout accepter pour être en sécurité, même le pire. Les gens dit de gauche ne font rien, croient encore que tous le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Eh bien non, ce n’est pas comme ça. Et cela va mal finir.

  10. Petit Suisse

    On peut toujours rire de tout …. Mais quand meme, ni la gauche ni la droite ne semble prendre le probleme au serieux! alors deviner a qui ca profites? et oui, ça craint! et, oui ça va mal finir! Il est tant de mettre de l’ordre! mais pas aux pris de faire monter les extremes! ceci dit le mec qui fait le con, pourquoi pas l’exil pur et simple?

  11. fg

    Ton témoignage est tout simplement hallucinant.

    Un groupe de racailles arabes (comme tu les décris) agresse un groupe de jeune propres sur eux (donc forcement des nazis). La dessus une vieille visiblement excédée décide d’affronter les jeunes. Ta conclusion ? C’est une vieille conne raciste et les jeunes « propres sur eux » sont des lâches.
    Les gens comme toi qui trouvent toutes les excuses possibles aux racailles attisent la haine.

    Soit on décide de les affronter et on est un gros con de raciste, soit on les fuit et on est lâche.

    Ta solution ? Rester la sur son banc a observer le naufrage de la France. Bravo, continue a voter Mélanchon.

    • Mkl

      Assez d’accord avec ça. Pour moi le problème ici n’est pas la dame (manifestement un peu dérangée tout de même, quoi que tu en dise, pour aller aborder tout le monde dans un parc comme ça…) ou les jeunes estampillés « fachos » parce qu’ils sont « propres sur eux » (quelle honte !) mais les connards qui balancent des bouteilles en toute impunité, et qu’on devrait simplement regarder de loin d’un air complaisant, en espérant que le prochain projectile ne viendra pas dans notre direction…

  12. ludo10v10

    A Pingoo: La dame en photo, c’est celle de ton récit ?

    La précision serait peut être utile… Avant que la dame de la photo ne se fasse péter les lunettes par un lecteur !!! :)

  13. crack-net

    Wow… Pingoo, tu ne t’attendais pas à la tournure politique que prendraient les com de ce post ;-)
    En tout cas ton récit m’a bien fait rire. Tu as bien fait de ne pas la tarter mais je comprends que ce fut tentant…
    Quitte à tarter, tous les personnages de ton récit sont bons à gifler! Tu aurais même pu t’en mettre une pour vérifier si cette situation ubueque n’était pas un rêve:)

    • Tux

      Bien entendu qu’il s’attendait à une tournure politique… Si tu lis souvent Pingoo, tu verrais que souvent sur ce genre d’articles, cela part tout droit bien profond dans la politique.

  14. Elliotplane

    Très très drôle!! Le « vous êtes prof ou éducateur? » m’a fait mourir de rire.

Ajouter un commentaire