Le jeu des feuilles qui tombent

Il y’a plein de sujets pour animer un dîner entre amis, mes préférés sont les souvenirs de jeunesse.
Par exemple, ce débat entre le pain au chocolat et la chocolatine, sans fin, et absolument passionnant (à ce sujet là, je compte bien faire sauter cette boulangerie du 11ième arrondissement de Paris, qui écrit « chocolatines » sur ses étiquettes, surtout à 1,10 euros, c’est vraiment moche).

Et donc, dans ce genre, je me suis rendu compte d’un autre sujet sans fin, à savoir les jeux de cour d’école. J’ai vraiment l’impression que d’une école à l’autre, d’un collège à l’autre, d’une ville à l’autre, les jeux qui nous éclataient, gamins, n’ont strictement rien à voir.
C’est d’autant plus rigolo qu’on vit dans un monde où l’accès aux jeux et jouets est de plus en plus uniformisé par le marketing. A la maison, on jouait probablement tous aux mêmes trucs, que l’on soit de Toulouse ou de Strasbourg. Mais dans la cour…

J’ai deux exemples, à chaque fois que j’en ai parlé à d’autres personnes, on me regardait avec des gros yeux de merlans frits, alors que dans mon imaginaire, tous les enfants jouaient à ces trucs là.

Les vieux pneus de l’école Lamartine de Montpellier.

Rhalala ces pneus, ces vieux pneus dégueulasses… Si vous n’avez jamais joué avec des pneus, vous avez raté votre enfance les mecs.

pneus

Dans mon école, aussi bien élémentaire que primaire (c’était la même), la cour était pleine de vieux pneus, des pneus de voitures, de motos, et surtout de camions (les plus prisés).

Pour le coup c’est une tradition assez fréquente visiblement, qui a tendance à se perdre, mais le pneu a longtemps été le principal « jeu » présent dans beaucoup de cours d’école en France. Certains n’ont jamais connu ça par contre. Aujourd’hui il semble que ça se fasse de moins en moins, pour des raisons de sécurité et d’hygiène.
Qu’est ce qu’on foutait avec des pneus ? Bah on sautait dedans, on rebondissait dessus, on se les jetait à la gueule, on les faisait rouler, on se foutait dedans pour rouler avec, on s’y cachait.
J’ai même le souvenir de certains parents qui ramenaient des pneus à eux, pour leurs gamins, qui du coup avaient leurs pneus attitrés.

Le jeu des feuilles qui tombent du collège Peiresc de Toulon.

Plus rare comme activité visiblement, mais qui a occupé les élèves de mon collège pendant des années, et qui me semble un peu irréelle aujourd’hui… avec du recul.

peiresc

Le jeu se passait essentiellement pendant la pause déjeuner. Juste après la cantine…
Des dizaines de collégiens, dont moi, la tête en l’air, à regarder les arbres, et à déambuler dans la cour comme des zombies… J’imagine la scène pour quelqu’un qui ne connaissait pas le concept.
Et donc ?
Et ben le but était simple, être le premier à voir une feuille se détacher d’un arbre, la feuille tombait doucement vers le sol, le but était de la rattraper avant qu’elle touche le sol.
Jusque là, facile me direz-vous, oui, sauf quand vous avez 30 ou 40 gamins qui veulent choper la feuille en même temps, qui courent dans la même direction, qui se jettent dessus, qui sautent en l’air, qui se rentrent dedans, se foutent des pains, se grimpent dessus, jusqu’à chopper la dite feuille.
Le roi de la récré était évidement celui qui, à la fin de la récréation, avait chopé le plus de feuilles.

Le jeu se jouait essentiellement à l’automne, et pour peu qu’il y’ai un peu de vent, c’était la folie intégrale.
Le fait que Toulon soit une ville de Rugby, avec une tradition sportive un peu, virile dirons-nous, contribue je pense à la tolérance des autorités scolaires vis à vis de ce jeu de barbares.

Il y’avait deux types de garçons dans mon collège, ceux qui jouaient à ce jeu là, et ceux qui pelotaient des filles dans le fond de la cours. Perso j’étais assez nul aux deux.

Voilà voilà, et vous, vous avez des exemples de jeux improbables qui animaient vos cours d’école ?

publié le par Paingout

A propos de Paingout

Je suis Paingout, mais aussi Pingoo ou Vincent, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Paingout), j'y dis des choses folles. Je vous aime. Fort.

Mots-clés :

10 Réponses à Le jeu des feuilles qui tombent

  1. c0rt0

    Collège Peiresc à Toulon… si tu as dans les 30 ans on a du se croiser la bas!

  2. Gart

    Tu n’a pas connu les pogs, les billes ?

    Sinon en primaire il y avait le jeu de la chaine, une équipe devait attraper l’autre équipe et les mètres a la chaine, l’autre équipe devais essayer de toucher la chaine humaine pour délivrer sa team.

    Sinon a la maternelle je me souvient d’un tunnel fait de pneu de tracteur ou a l’intérieure c’était jouejoue au docteur ;)

  3. Fred

    Un jeu qui malheureusement existe dans toutes les écoles depuis la nuit des temps,c’est le jeu du foulard (sous toutes ses formes, jeu de tomate, rêve bleu, etc…) consistant en un étranglement volontaire, réalisé seul ou à plusieurs, dont l’objectif est de vivre une expérience, de connaître des sensations nouvelles. J’ai perdu un neveu comme ça il y a 3 ans car les enfants le reproduise chez eux tout seul mais sans personne pour arrêter cette fois. A cause du manque de prévention et de communication c’est très souvent confondu avec un suicide en plus…

  4. Ducon

    Y’avait un marronnier dans la cours de l’école. A la bonne saison, l’ouverture du portail donnait lieu à une ruée aux marrons tombés pendant le nuit. Les récrés étaient alors des concours de jet de pierres pour faire tomber les cosses encore accrochées à l’arbre et contenant les précieux trophées…

  5. paradise

    Ca alors… on jouait aux pneus dans une autre école que la mienne, j’en tombe des nues !! A Montpel aussi cpdt, ce doit être une spécificité locale :D

  6. Boupjof

    Le jeux des pneus, je pensais aussi que c’était dans toutes les écoles de France qu’on avais ça. Il devais ce faire chiez les autres :)

  7. sunysky

    Je jouais aussi au pneu dans mon école en bretagne. Plusieurs pneu de tracteurs notamment, excellent!
    Je me rappel que les jeux fabriqués par les adultes étaient pour beaucoup à base de pneu également: balancoire, mini mur d’escalade…

    Je me rappel qu’on jouait beaucoup à l’autruche. C’est à dire un mec ou une fille sur les épaules d’un autre dans le grand bac à sable et le but c’est de dégommer les autres jusqu’à ce qu’il n’en plus qu’un. Un vrai combat de gladiateur en somme.

  8. Mr Patch

    Bordel, mon enfance me revient en pleine face ! Je jouais avec ce gros pneu de tracteur, j’adorais… (et même l’odeur du pneu, je la trouvais agréable)
    Le jeu de la feuille, je m’en souviens un peu mais on a pas beaucoup joué à celui là.
    Sinon on a joué aussi au jeu de la chaine cité dans les commentaires, assez fun quand la chaine faisait la moitié de la cour de récré…
    Plein d’autres petit jeu d’enfance… Faudrait tous rassembler nos souvenirs :p

  9. mr mignon

    Moi jai 22 ans etdans ma petite ecole il y avait des pneus . On y deposer du sable et on avancez avec pour fair de la poussiere XD

  10. ILP

    Si je me souviens bien, quand j’étais au primaire, il y a eu des jeux classiques comme le foot, basket, billes, pogs, etc. Sinon il y a eu des jeux moins classiques comme l’armée (avec un général et les autres qui suivaient), ou le président avec le 1er ministre, 2ème ministre, etc.

Ajouter un commentaire