Interview de blog : Lilith nue

Le concept ? Un blogueur ou une blogueuse, des questions, des photos nues, et voilà.
Si vous et votre blog voulez participer, contactez-nous sur redac@pingoo.com.
Toutes les interviews publiées ici sont accessibles sur ce tag : Interviews.

Interview du 30 mai 2011 : Lilith  du blog « Tribulations Lilithiennes« .

Pingoo :
– Salut Lilith ! Alors attends, on doit t’appeler comment en fait ? Lilith ou Mwa_lilith ?

Lilith :
Lilith c’est amplement suffisant. Le « mwa » je l’ai adopté y’a bien des années, à l’époque de mon premier blog. Il y avait déjà pas mal de Lilith sur le marché et il m’a fallu trouvé une étiquette personnalisée.

Pingoo :
– D’accord :). Et ton blog alors, il sert à quoi ?

Lilith :
A l’origine, les Tribulations Lilithiennes devaient avant tout me divertir et me permettre de retourner à l’écriture. Comme pas mal de blogs, c’est un égo-trip qui a abouti sur des aventures auxquels je ne m’attendais pas. Les rencontres évidemment, mais aussi les réactions dans les commentaires (auxquels je suis très attachée), le partage, la découverte de points de vue aux antipodes des miens, etc. Et puis il y aussi les expériences nouvelles, comme celle-ci!

Pingoo :
– Intéressant d’ailleurs de voir comment on s’est rencontré, tu raconterais ça comment ?

Lilith :
Tu parles Polaroïd sur Twitter, par hasard je tombe dessus et ça me rappelle cet anniversaire de ma grand mère (il y bien 9 ans), pour lequel j’avais été désigné « pola-shooter ». Aucune expérience mais de la bonne volonté (la seule a en avoir, en fait). J’ai adoré cette soirée durant laquelle je shootais tout les invités, surtout des cousins lointains (j’ai une grande famille), pour la plupart inconnus. Du coup, le mot polaroid m’a intrigué, j’ai répondu et tu m’as parlé de ta « recherche de cobaye ». Moi j’ai pas peur, je fonce.

Pingoo :
– T’es quel genre de nana ?

Lilith :
Difficile à dire, mais ce dont je suis sur, c’est que je suis loin d’être parfaite! Un peu déjantée, parfois demeurée même, bourrée de cynisme et d’auto-dérision, sans tabou mais respectueuse de tous. Pleine de contradictions aussi : solitaire mais qui adore passer du temps en compagnie des autres, curieuse de tout mais d’une flemme monumentale, gourmande mais très sévère avec sa silhouette, pleine de bon sens mais incapable de le mettre en pratique.

Pingoo :
– Tu es une blogueuse à chats aussi non ?

Lilith :
Est ce que posséder deux chafous me donne droit à ce titre? J’en serais honorée! C’est vrai que la présence de Midas et Bastet plane sur les Tribulations, mais mon blog ne tourne pas seulement autour d’eux. En revanche, je pense que si j’étais capable de prendre des photos correctes, ils seraient bien plus présents!

Pingoo :
– Je crois savoir que tu parles aussi un peu de sexe sur ton blog ? Sous quel angle ?

Lilith :
Ça m’arrive en effet. Comme je l’ai dit je n’ai pas de tabou. Par contre je ne parle pas de cul seulement pour parler cul, pour faire venir le chalant. Il m’arrive de partager quelques vagues réflexions sur la sexualité mais c’est surtout de mes expériences un peu décalées que j’aime parler. Un amant bizarre, une situation pas commune – ni commode –, une pulsion ou un rêve érotique pas banal. Malheureusement, pas mal de « mes amants » me trouvent sur FB et finissent pas atterrir sur mon blog, auquel cas je dois priver mon lectorat d’anecdotes croustillantes.

Pingoo :
– Et sinon, la culture (au sens large), ça se présente comment sur ton blog ?

Lilith :
Vaste sujet ; j’ai eu la chance d’avoir des parents passionnés d’art, d’histoire et de littérature. Sans jamais me forcer la main, elle m’a incité à m’y intéresser à mon tour. C’est sans m’en rendre compte que je me suis retrouvé en fac d’histoire de l’art.
A côté de ça, je faisais (et allait voir) du théâtre depuis mes huit ans!

En matière d’art (au sens large), j’ai malheureusement remarqué que les expositions proposaient rarement des informations précises sur les œuvres présentées (hormis pour ceux qui ont les moyens de se payer un audiophone…). Grosse déception… Du coup, sans vouloir faire de mes billets « la voix de la sagesse », j’essaie de donner quelques indications, ainsi que mon point de vue sur ce que je vois. Le point de vue d’une fille qui connait un peu et qui parle comme tout le monde.

Après, y’a aussi le cas du cinéma pour lequel j’ai toujours voué une GRAAAAANDE passion (Merci Grand Frère). Quand j’écris sur un film, je suis encore plus subjective. Déjà parce que je suis (très) bon public, mais aussi parce que je suis consciente que nous n’avons pas tous la même sensibilité.

Quant à la littérature, j’aimerais en parler d’avantage, mais je n’ai pas les mots pour ça. Je le regrette, mais à part donner un synopsis + un j’aime/ j’aime pas, je ne parviens pas à m’étendre d’avantage. Peut-être que les livres me parlent trop profondément pour que je sois capable de m’étendre à leur sujet…

Pingoo :
– Te voilà toute nue sur Internet, ça te fait quoi ?

Lilith :
C’est sacrément excitant! Ça fait quelques mois que je pensais à me laisser tenter, il ne manquait que l’occasion. En plus, coup de bol, ces temps j’aime bien mon corps, du coup je suis carrément moins complexée qu’à certaines périodes. Et je ne le cache pas, tes photos m’ont fait réaliser que je pouvais être pas mal bandante (j’aurais presque envie de moi) !

Pingoo :
– Ah oui carrément ! Tu réitèreras du coup ?

Lilith :
Oui! Avec plaisir (sauf si je me trouve trop laide devant mon miroir) !

Pingoo :
– Quels sont les blogs que tu lis le plus tiens ?

Lilith :
Y’en a un gros paquet et éclectique en plus! Les Vingtenaires, Fashion Gazette, GallianePtite Parisienne,Vieux Félin (même si elle a annoncé la fin. J’y crois peu), La Mère JoieDocteur MorrisetAccess (sur lequel il m’arrive d’écrire), Friends Cooking (où je livre des petites recettes), Sexactu… Ajoutez y les blogs bd et des blogs de cuisine, comme Piment Oiseau ou Eol. Évidemment, j’en oublie…

Pingoo :
– Quels autres blogueurs tu aimerais voir nus ici ?

Lilith :
Y’en a déjà pas mal ici que j’aime bien. Mais je serais curieuse de voir ce que donnerait un shooting avec Pink Lady par exemple.

Pingoo :
– Une petite chanson pour illustrer cet interview ?

Lilith :
Cabaret Sainte-Lilith, de Thiéfaine.

Merci à Lilith pour sa participation à cette interview.

publié le par Paingout

A propos de Paingout

Je suis Paingout, mais aussi Pingoo ou Vincent, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Paingout), j'y dis des choses folles. Je vous aime. Fort.

Mots-clés : , ,

7 Réponses à Interview de blog : Lilith nue

  1. hugo bosse dur...

    La dernière photo avec le t-shirt est drôlement « bandante », non « Sexy » plutôt… Je suis pas un obsédé, quoi que des fois je me demande ou est la ligne…Oui oui j’ai lu l’interview, ça parle de chat, d’histoire de l’art, de cuisine, d’auto-dérision déjanté, du bien être et j’en passe…

  2. Bargo

    Elle me dit quelques choses…

  3. Ebeas

    Thiéfaine, je t’aime…

    Mwa-lilithe aussi !

  4. petite parisienne

    J’adore la dernière avec le tee shirt! Trop sex! Et si j’avais su que ç ate tentait je te l’aurais proposé miss :p hihiiiii(moi et ma timidité !)
    Très bel article sur ma coupine lilith!
    Et un grand merci de m’avoir mis dans tes blogs préférés! (bah du coup je vais revenir ici ;-))

  5. Elastoc

    Esprit de la terre, superbe, Pandore, encore !

  6. david

    Je me disais que je n’avais point fait ça moi :)
    A quand mon tour vincent :)

  7. Lilith

    Merci à tous pour vos compliments…
    Perso, je me trouve méga-bonne sur ces photos, raison de plus pour remercier, une fois de plus, l’ami Pingoo! <3

Ajouter un commentaire