Et si la démocratie, c’était un truc de couillons ?

En lisant cet article chez Trimtab, ça m’a un peu reveillé sur une question que je me pose régulièrement depuis, allez, on va dire le lycée.
Aujourd’hui le droit de vote n’est pas offert à tout individu vivant en France, loin de là.
Si tu as moins de 18 ans, si tu es étranger, si tu ne t’es pas inscrit sur les listes, ou si tu est interdit de droits civiques, alors tu ne peux pas voter à toutes les élections.
C’est à dire que la démocratie décide quand même de « qui peut voter », et qui « ne peut pas voter », de fait.
On peut donc gentiment se poser la question de la pertinence des critères non ?
Vaut il mieux pour la société faire voter un décérébré éduqué à la télé réalité sur TF1 qui ne comprend que les règles du Foot et n’a aucun savoir vivre ou esprit critique, ou un mineur/étranger ouvert sur le monde, cultivé, éduqué, voir même « diplômé ».
Bref, remise en question d’un système par un autre plus autoritaire, ou plus orienté. Bla bla, tout ça.
J’ai pas franchement d’avis clair sur la question au fond, et je suppose que des gens bien plus doués que moi se la sont posé. En attendant je veux bien penser qu’avoir un regard critique sur le système de dirigeance actuel, même concernant les démocraties, ne peut pas faire de mal.
Notez que je vous raconte ça, mais j’estime moi même ne pas avoir les compétence pour juger de la qualité d’un chef. Et surtout, je dis évidement toutes ces choses alors que je serai le premier à descendre dans la rue si la démocratie était menacée. Je fais bien la différence entre une idée, jugement, réflexion, et une mise en oeuvre effective.
29 commentaires
  1. Donc tu lis Trimtab.

  2. Non seulement la démocratie est une vaste hypocrisie qui maintient en place une élite qui a verrouiller tous les canaux d’acces au pouvoir (et qui lachent du lest de temps en temps pour maintenir l’illusion) mais en plus c’est en soit un systeme qui n’est pas pertinent. La démocratie c’est bien quant il faut choisir une pizza pour 6 et qu’il faut composer avec les gouts des uns et des autres… mais pour gérer un pays, c’est déjà moins évident, notamment parce que dans une démocratie, les politiques ont tendance a faire ce qu’il faut pour se faire élire, ce qui n’est pas forcement ce qu’il faut pour régler les problèmes.

    Ceci dit, un peu comme toi Pingoo, j’aurai bien l’air con si on me demandait de trouver une alternative… une dictature « éclairée » peut être ? avec un leader totalitaire mais dévolu au bien de ces sujets ? (comme le père noel avec les lutins ?)

    Vaste question par un froid pareil !

  3. Bob

    J’ai l’impression que tu lances des troll parfois…

    « moins de 18 ans » = ça s’appelle la majorité. Il faut bien fixer un age. C’est pareil que le permis… Bien sûr, certains sont plus matures à 16 ans qu’à 25, mais tu préférerais du cas par cas ?

    « si tu es étranger » = les européens peuvent voter aux élections locales. Et je ne vois pas pourquoi quelqu’un ayant une nationalité autre que française pourrait décider de mes représentants au parlement ou à l’Élysée. Si il veut voter, qu’il devienne Français. Je ne vais pas aller voter pour le président Espagnol !

    « si tu ne t’es pas inscrit sur les listes » = c’est la seule formalité. Si le mec n’est même pas capable d’aller bouger ses fesses pour s’inscrire, il irait voter ? Faut arrêter de jouer les assistés quand même… Certains sont morts pour qu’on puisse avoir le droit de vote, si le mec n’est pas capable de faire ce simple effort, alors qu’il ne vote pas.

    « si tu est interdit de droits civiques » = pour en arriver là, il faut avoir été condamné. Je ne vois pas le problème. C’est comme n’importe quelle condamnation..

    Pour le « tri » des votants, qui va décider ? Qui va dire si telle ou telle personne peut voter? Sur quels critères?
    Intellectuels? Questions de culture générale ? Couleur de peau ? Origine ?

    Perso, quand je vois notre président, je suis contre la démocratie en l’état. Mais c’est le moins pire des systèmes actuellement…
    Les français sont en majorité des girouettes qui votent par « habitude » ou pour celui qui crie le plus fort. Les hommes politiques le savent, et adaptent leurs discours selon.

    • Pingoo (Auteur)

      Bob : Et bien tu poses la même question « sur quels critères ? ».
      Si les critères « français, 18 ans, inscrit, non condamné » sont des critères, pourquoi ne pas en ajouter ou en remplacer ?
      On se pose bien la question de savoir si un papy de 90 ans aux 3/4 sénile a le droit de conduire, pourquoi on se poserait pas la même question sur le vote ?

  4. La démocratie est le régime idéal si on est dans des conditions idéales. C’est à dire un monde ou les gens qui gouvernent sont totalement désintéressés du pouvoir, de l’argent et du sexe, et n’oeuvrent que pour le bien de la communauté. Mais dés qu’on applique le concept au monde réel, on se heurte à la nature humaine et à ce qu’elle est capable de produire quand il est question de pouvoir, de sexe ou d’argent. Un régime dictatorial présente beaucoup d’avantages, notamment la prise de décisions (eh oui, une seule personne décide) mais ca ne peut fonctionner (du point de vue des gens gouvernés) que si le dictateur est, comme tu le dis, « éclairé ». Bref, le meilleur régime est surement quelque part entre les deux extremes, mais c’est pas avec nos gouvernements actuels qu’on va s’en approcher, bien au contraire :/

  5. PsycoGreGz

    Parce que ca n’a aucun rapport, en fait, hein.
    Bob m’a evité d’écrire, je valide a 100%.
    Pars a la neige Pingoo, repose toi, là tu pars en vrille. On croirait un discours de collégien post pubère…

    A ce rytme la j’ai d’autres questions enigmatiques sur lesquelles tu peu te pencher :

    Pourquoi un age pour la majorité sexuelle ?
    Pourquoi un age pour conduire une voiture ?
    Pourquoi les manchots ne payent ils pas le Métro s’ils voyagent seuls, mais pas s’ils sont accompagnés (veridique) ?

    Bref, tu t’égares. :)

  6. PsycoGreGz >> « Pourquoi les manchots ne payent ils pas le Métro » parce qu’un mec qui essaye de passer son ticket avec la bouche : ça n’a pas de prix ?

  7. Jeff

    La démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres.
    C’est de Churchill, et ça résume pas mal le fond de ma pensée.

  8. kingkong

    Salut Pingoo.
    Pour tout système de vote, il faut des critères (pour que les élus portent les idées d’une catégorie _définie_ d’électeurs).
    Je pense que la motivation derrière les critères actuels c’est « inclure le plus de gens possible en éliminant le minimum (les trop jeunes et ceux exclus pour avoir abusé du système) ». (la déchéance de droits civiques c’est rare).
    On pourrait se poser des questions pour ajouter des critères (moins de 80ans, sexe de plus de 25cm en érection, …) mais ce serait justement sortir de la démocratie (« pouvoir du peuple »), puisqu’on exclurait davantage de gens. Le remplacement de critères (par exemple plus de 15 au lieu de plus de 18), ça peut se réfléchir, mais c’est généralement couplé avec des trucs comme l’autorisation de boire de l’alcool et conduire (sur lesquels on n’est pas prêt à revenir aussi facilement).

    Quant à la conclusion de l’article de Trimtab, sur les gens qui « (se) posent des questions », elle me fait penser à la pub pour Comptoir des Cotonniers où le mannequin « HATE avoir des doutes », ce qui est en général le signe qu’on ne réfléchit pas beacuoup. Je suis pour qu’il y ait un critère d’interdiction de vote pour les (mannequins) publicitaires.

  9. Khisanth

    Une autre petite citation : « la démocratie est la dictature du plus grand nombre ».
    Je n’ai pas voté pour le Grand Nabot qui nous gouverne et pourtant je dois supporter ces ….., mais j’ai voté et à priori l’élection a été réalisée au travers d’un système qui optimise mes chances de voir ma voix prise en compte.
    Pour voir la différence avec un dictature, il suffit de suivre l’actualité récente et la Côte d’ivoire… ils ont votés X et ont Y…

    Un système plus juste serait peut-être de réintroduire celui de la république d’Athènes : des élus choisis parmi le peuple pour un mandat unique, qui du coup empêche toute professionnalisation. Après, c’est clair que pour gérer un pays ce n’est certainement pas le meilleur système vu la complexité des dossiers.

    Enfin, soit rassuré Pingoo grâce à nos députés qui n’ont pas compris l’importance de voter, le ministère de l’Intérieur, avec 17 voix sur 23 va pouvoir se créer une liste noire des sites à bloquer, liste NON consultable, NON certifiable par la CNIL, SANS recours possible, SANS besoin d’un aval judiciaire, avec THEORIQUEMENT un rapport d’efficacité dans 2 ans. Bref, un contrôle opaque de nos libertés de surfer. Bref, de quoi bien sentir la différence entre une démocratie à la française et une dictature à la chinoise… ou pas.

  10. Jacques

    Ce post est vraiment stérile. Evidement que l’on peut trouver des points négatifs, mais ceux que tu cites sont vraiment minimes par rapport à ce que l’on peut trouver dans d’autres régime. Ce raisonnement est puéril et digne d’un adolescent entrant dans sa période révolutionnaire. Visiblement chez toi contrairement à la majorité de ces adolescents, le raisonnement en est resté à l’état primaire et tu ne sembles pas avoir compris la complexité du système socio-politique.
    Contentes toi de poster des photos de femmes à poil, c’est encore ce que tu fais de mieux.

  11. Balloo

    Bonjour a toutes et a tous
    Le pb ne se pose pas de la meme manière que l on soit en France (meme dans le froid) ou en Corée du nord, Chine, Irak (et un tas d’ autres coins)
    A défaut de démocratie j ai dans l idée qu ils se contenteraient bien de ne pas se faire massacrer, exploiter et affamer… Au moins dans un premier temps
    Partant se là on peux dire que la démocratie évite tous ces maux… Le pb étant que cela ne se décrète pas. La notre n est peut être pas parfaite mais c est un compromis que nous travaillons depuis plus de 200 ans
    Bonne soirée a tous

    Ps :
    Je sai que je mélange tout mais je trouve la pingouine du jour un peu jeune …..

  12. Goupil

    juste pour citer Churchill : la démocratie est un très mauvais système, mais c’est le moins mauvais de tous.

  13. harry_35

    C’est marrant ce post, je me suis posé à peu près la même question en regardant auto-moto dimanche dernier ; on y parlait de l’essort de la chine et de leur politique protectioniste. Tous les concessionnaires qui souhaitent produire et vendre une voiture là-bas doivent être associés à 49% à une entreprise chinoise ; et à la question de transferts de savoir : la réponse, « nous n’avons pas le choix » le business de demain est là….
    Tout ça pour dire qu’on est en droit de se poser la question : quel est le gouvernement le plus efficace ? même si le prix nobel est en taule, ça pose une sacré question existentiel:-(

  14. zeze

    trop de démocratie tue la démocratie…?

  15. tatar

    heil Pingoo

    c’est mieux quand tu fous des filles a poil sur ton blog…

  16. Birobidjan

    Il est peut-être un peu vain en effet de vouloir remettre en cause les conditions générales du droit de vote en France, mais il est utile d’interroger le fonctionnement de notre démocratie, de moins en moins rerésentative, et encore moins participative. À quand le prochain référendum ?

  17. on va dire que je n’ai juste pas lu chez ton pote les propos kikoolol sur les féministes.
    – oui la question sur la minorité et le droit de vote se pose surtout face à la responsabilité pénale des mineurs par exemple. Responsables pour comprendre et être détenus pour leurs délits, pas pour voter.

    le critère de l’intelligence n’en est evidemment pas un. Qui jugerait de l’intelligence ? en se laissant un peu aller, en jugeant qu’on fait ca pour le bien de tous, on aurait tôt fait d’ôter leur carte aux opposants. juste pour le bien du plus grand nombre.
    la démocratie n’est pas le meilleur système quand tu es du côté du manche.
    sauf que parfois tu creuses. (phrase » autoproclamée meilleure combo de citations 2010).

    (ps on peut être protectionniste et être en démocratie, harry_35 ; c’est à peu près ce que veut le pen. la question sera donc le pen est il un espion chinois ?).

  18. Pingoo (Auteur)

    Valerie : Outre le fait que je pense effectivement que Le Pen est un opposant chinois, je me pose juste la question de la notion de critère.
    Pourquoi ne pas laisser voter 100% des gens qui vivent en France ? Un étranger qui habite en France et qui y paye des impots, ou un jeune étudiant ou lycéen pourrait avoir une légitimité.
    Je me demande d’ailleurs si les mecs en prisons peuvent voter tiens par exemple (je suppose que oui).
    Mais j’ai pas de raisonnement idéologique de fond. Tu parles de juger « qui est intelligent », ça j’en sais rien, mais au delà de la notion d’inteligence, celle de culture et d’éducation a peut être plus de poids et d’ouverture (bien qu’elle peut aussi être très orienté en fait, hum).

    J’en sais rien tiens. D’où ma question.

  19. mat

    Le grand problême, c’est la classe politique professionelle qui s’encastre petit à petit. Pour y appartenir, il faut renoncer à toute bonne intention, sinon on se fait virer en cours de route. La classe politique est une sorte d’aristocratie de fonctionnaires d’état qui partagent les biens communs entre eux et leurs semblables. Que ce soient les uns ou les autre qui sont élus, en général, ce sont toujours les mêmes caractères détachés et malveillants. Le système de triage se passe à l’intérieur des partis politiques. Les moyens d’accès au pouvoir et aux biens communs sont de plus en plus sabotés. Ça a l’air d’être un cours naturel et quasiment inévitable qui finit toujours en catastrophe pour renaître de ses cendres, jeune, vif, plein de bonne volonté. Nos démocraties sont devenues vieilles, méfiantes, radines et méchantes et vont sans aucun doûte bientôt passer l’arme. De toute façon, ce n’était que des systêmes de transition entre les dictatures antérieures et une possible société future oû les pouvoirs et les biens sont mieux répartis. Pour faire des vraies démocraties, il faut beaucoup, beaucoup de citoyens responsables et engagés. Ça ne se crée pas en une génération.

  20. ArnauD

    mat : tu penses vraiment que les nouvelles générations sont plus responsables ? plus engagées ?

    Tous : sujet annexe, mais qui m’hérisse le poil (je dis pas lequel) ; pensez-vous réellement que les politiques aujourd’hui sont pires qu’hier ? ne savons-nous simplement pas plus ce qu’ils font ? un Chirac, un Mitterand ont fait leurs petites affaires eux aussi, sans doute bien aussi graves que celles qu’on découvre aujourd’hui, et pourtant, qui s’en offusque ? et enfin dernière remarque, pourquoi, à chaque fois qu’on parle « politique », les insultes sur Sarkozy fusent ? est-ce une tradition ? une marque de virilité ? de confiance en soi ?

  21. pako

    la democratie ça ne se resume pas au droit de vote, c’est l »idée que c’est la population qui gouverne autrement dit que l’état est au service des citoyens. Donc l’action de l’état est limité et les pouvoirs sont separés pour éviter qu’une persone ou qu’un groupe de personne ne se les accaparent tous. Apres pour ce qui est de la definition du citoyen elle à beaucoup changé au fil du temps,et les modes de scrutins different.

    sinon ya aussi le suffrage censitaire.

  22. mat

    ArnauD: Je n’en sais rien. Un petit peu quand-même peut-être. On le saura sans doûte en temps venu.

    En tout cas, râler ne sert à rien du tout. Un Sarkozy, une Merkel ou un Cameron ne font que ce que nous leurs permettons et ils le font sans doûte pour la simple raison que c’est leur nature de rapace.

  23. philouze

    Le problème de la démocratie, ce n’est pas son principe de base, c’est qu’elle consiste à élire un chef !
    Ben oui, on se considère trop con pour fonctionner sans un « individu Alpha ».
    La démocratie est donc venue trop tôt en quelques sortes.

    Une démocratie éclairée consisterait à élire un « Brain Trust » : un collège d’experts pour chacun des domaines necessitant une prise de décision. Ces experts ne seraient pas des élus professionnel dont le plaisir ou l’ambition est la manipulation des foules.

    Sauf que ça rendrait les élections nettement moins passionnantes et nettement plus complexes.

    Mais au final , on aurait la quasi certitude pour chaque décision prise, un débat contradictoire aurait eu lieu entre les cadors du domaines concerné, on aurait donc, même en cas de mauvaise décision, la conscience tranquille d’avoir délégué à ceux qui sont réellement le mieux placé pour décidé. ça éliminerait défiance et amertume post-élection.

  24. philouze

    désolé pour les pluriels et les participe-passés loupés raaaaaa ! on peut pas rééditer les coms…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire