Interview de blog : Sasa La Loute nue

Le concept ? Un blogueur ou une blogueuse, des questions, posées par n’importe quel rédacteur ou rédactrice de Pingoo.com, des photos nues, et voilà.
Si vous et votre blog voulez participer, contactez-nous sur redac@pingoo.com.
Toutes les interviews publiées ici sont accessibles sur ce tag :
Interviews.

Interview du 17 septembre 2009 : Sasa La Loute.

pingooitw_sasalaloute01pingooitw_sasalaloute02pingooitw_sasalaloute03

Pingoo :
- Bonjour Sasa ! Dis voir, c’est quoi une loute ?

Sasa La Loute :
Ah oui tiens c’est quoi ? C’est une catégorie de filles, qui désigne mes copines et moi. Talentueuses, bonnes et drôles (et modestes aussi). De celles qui développent des comportements grégaires insupportables pour ceux qui les entourent au restau : se racontent leurs histoires de fesses à voix haute (surtout quand elles sont un peu pathétiques), en riant très fort, et en buvant beaucoup.

Pingoo :
- Tu nous parles un peu de ton blog ? Tu y racontes quoi ?

Sasa La Loute :
Au départ, c’était un Pingoo pour nous les fâmmes vois-tu. Marre de croiser que des filles à poil sur les blogs et le net (comme chez toi). D’où l’idée de diffuser régulièrement des photos de mâles peu vêtus pour le plaisir de nos yeux, ces hommes qui ne dormiraient pas dans la baignoire, s’ils sonnaient à la porte (tu commences à comprendre aussi le titre du blog au passage ?). Des célébrités, mais aussi plein d’anonymes. Avant que la blogosphère ne devienne ce grand barnum publicitaire où tout le monde dit du bien de produits qu’il ne connaît pas (l’affreux post sponsorisé), je recevais beaucoup de photos de messieurs, pour insertion dans le blog. Maintenant ce grand esprit désintéressé a disparu ou presque (soupir).
Sinon c’est aussi un espace personnel (mes ronds dans l’eau), activité de diariste classique. Ma vie, mon œuvre, mon cul. Et tous les ans, au moins une émission de tévéréalité en live blogging sur une saison. Au début c’était le Bachelor, puis Opération Séduction, l’Île de la Tentation, et depuis quelques années la Nouvelle Star (moins cul hélas).

Pingoo :
- Selon toi tu renvoies quel genre d’image à tes lecteurs ?

Sasa La Loute :
Une très saine image je pense.
Une grande fille toute simple, épouse et mère de famille exemplaire, qui prend du plaisir à commenter ses lectures et sorties cinés, et faire découvrir les jolis coins de France et d’ailleurs qu’elle visite au fil de ses déplacements professionnels.
(En vrai : une cochonne lubrique, qui saute sur la moindre occasion pour s’exhiber devant le plus grand nombre.)
La vérité est sans doute entre les deux …

Pingoo :
- Et d’ailleurs tes lecteurs, tu entretiens quel type de rapport avec eux ?

Sasa La Loute :
Il y a ceux qui m’écrivent de longs mails, pour commenter mes articles (sont pas très ouèbe 2.0, ont pas bien pigé la fonction « commentaires » mais sont fort sympathiques).
Il y a ceux dont je suis devenue au fil du temps la conseillère conjugale / le coach sexuel (« mais naaan, c’est pas parce qu’elle te suce pas qu’elle t’aime pas, je t’assure »).
Il y a ceux qui m’envoient des photos, des articles, de la musique (pour combler le désert culturel qui m’habite en la matière).
Il y a ceux qui me réclament toute nue sur le blog (ou ailleurs). Les plus nombreux (ils vont être tout contents là).
Et il y a la pire engeance, les potes, les amis, les connaissances, ceux qui me connaissent IRL et me lisent en douce, sans jamais laisser de trace.
Je les aime. Tous.

Pingoo :
- Si tu devais ne garder qu’un seul billet sur ton blog ?

Sasa La Loute :
Je suis très bien positionnée sur certaines requêtes g**gle : les femmes fontaines (oui ça existe), la femme de Brice Hortefeux (oui ça existe aussi), et les rugbymen nus (oui, oui, ouiiiiiiii).
Mais bon, MON billet de référence en matière de blogs, c’est celui qui explique au commun des mortels ce qu’est un blog de fille (en bref : une fumisterie).

Pingoo :
- Est-ce que tu as des passions notables ?

Sasa La Loute :
A part les hommes tous nus ? RAS.

Pingoo :
- Tu peux nous livrer quoi sur ta vraie vie de non blogueuse ?

Sasa La Loute :
Pfiou.
Dans la vraie vie, j’exerce un métier très sérieux depuis bientôt 10 ans, avec des vrais bouts de responsabilité à l’intérieur. Je commande des équipes, ils m’obéissent, c’est assez fou comme truc. Je suis surtout prestataire de services intellectuels (si si), et je passe donc pas mal de temps à me plier aux quatre volontés de mes clients, pour les aider à trouver les solutions qu’ils ne peuvent pas penser seuls. Ca s’appelle du conseil je crois.

Pingoo :
- Il parait que tu es féministe ? Plutôt quelle frange ?

Sasa La Loute :
Oui, je pense l’être. Mais je n’ai aucune mérite. Toute femme contemporaine, qui veut à la fois travailler, avoir une vie sentimentale et sociale, des enfants, est nécessairement féministe. Pour ma part, frange casse-couilles ascendant pénible, il paraît.

Pingoo :
- Et justement, toi qui pose nue ici et là, ça reste compatible avec le féminisme pour toi ?

Sasa La Loute :
Je t’avouerais que je ne me suis jamais posée la question dans ces termes. Mais je comprends que ça puisse sembler contradictoire. En même temps, je pose nue avant tout pour me faire du bien à moi.

Pingoo :
- Tu as posé pour Mry, pour Sandrine Sauveur, pour Spencer Tunick, pour Oognip, que des stars immenses de la photo, tu choisis tes photographes ? :p

Sasa La Loute :
Hiiii.

Pingoo :
- Qu’est ce que tu as pensé de notre séance photo ?

Sasa La Loute :
Que j’étais vraiment une fille facile, ou toi un garçon très habile, parce que j’ai vraiment pas trainé avant tout faire tomber (le haut, le bas, la pudeur).

Pingoo :
- Tu te considères comme exhib ?

Sasa La Loute :
Difficile de soutenir le contraire. Disons que je ne suis pas très pudique oui (bonjour l’euphémisme). En même temps, l’impudeur, ce n’est pas que montrer son cul. Je pense être beaucoup plus impudique sur certains posts, où je parle de moi de manière intime, que ceux où on me voit plus ou moins habillée.

Pingoo :
- Et quel rapport tu entretiens à ton corps et à tes rondeurs ?

Sasa La Loute :
Qué rondeurs ?
Sans doute comme beaucoup de filles, un rapport ambivalent. Certains jours, c’est notre meilleur allié, et puis d’autres, on se verrait moins grande, moins grosse, moins encombrante. Souvent femme varie.
Je pense que ce qu’il me manque, c’est la conscience de mon corps, comme l’ont les sportifs ou les danseurs. Je ne me rends pas toujours compte de ce qu’il est. D’où le goût pour les photos. Ca m’aide à me représenter ce que je suis. Je me cherche dans le regard de l’autre / des autres.
(Et puis je m’écoute parler aussi ….)

Pingoo :
- Qu’est ce que tu penses de la blogosphère au sens large ? Qui tu aimes ?

Sasa La Loute :
Le plus grand mal.
Microcosme consanguin.
Hommes sandwichs de plus en plus cheap.
(J’ai même l’impression que ça baise pas tant que ça.)
Qui j’aime ? Les vraies gens, comme dirait Kent (un lyonnais de souche). Ceux qui sont « eux » sur leurs blogs, qui se racontent, se révèlent, même si par ellipse, en finesse.
(Je veux du cuir: pas du peep show, du vécu.
Je veux des gros seins, des gros culs.) Merci Alain.

Pingoo :
- Quelle question tu aurais aimé que je te pose ?

Sasa La Loute :
Est ce que tu baises ?

Pingoo :
- Et si toi tu m’en posais une de question, tu me poserais laquelle ?

Sasa La Loute :
Tu publies beaucoup de photos, tu en prends aussi de plus en plus toi même. Il n’y a pas de lassitude ? Tu prends toujours du plaisir à les regarder, à les prendre en photos, toutes ces filles ?

Pingoo :
- Qui tu veux voir à poil ici ?

Sasa La Loute :
Osmany, qui parle beaucoup, mais ne montre pas grand chose.
Vinvin, parce qu’il est rouquin (et j’ai une passion secrète pour les roux).
Miss Bla bla bla, parce qu’elle a tenu mes seins entre ses mains. Et qu’elle est très belle.
Xav Zebaker, parce que c’est le garçon le plus gentil de la blogo que je connaisse.
Romain Blachier, un élu lyonnais à poil, ça aurait de la gueule.

Pingoo :
- Une chanson pour aller avec cet article ?

Sasa La Loute :
Kent, Les vraies gens.

pingooitw_sasalaloute04pingooitw_sasalaloute05pingooitw_sasalaloute06

Merci à Sasa La Loute pour sa participation à cette interview.

publié le par Paingout

A propos de Paingout

Je suis Paingout, mais aussi Pingoo ou Vincent, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Paingout), j'y dis des choses folles. Je vous aime. Fort.

Mots-clés : ,

14 Réponses à Interview de blog : Sasa La Loute nue

  1. Xtelle

    R.A.S ça veut dire Rien A Sucer ?

  2. Gallïane

    Toujours aussi délicieuse !

    Miam.

  3. Mry

    pfff… quelle fille facile, se montrer à poil pour une note, nan mais j’te jure… c’est d’un commun… bon et puis suiveur en plus de cela le Pingoo… non mai vraiment… Bon, en tout cas, moi la Sasa, j’l'aime.

  4. FOx15

    encore une charmante demoiselle avec un chaleureux blog ! Merci ;)

  5. Pingback: Une baignoire et des ronds dans l’eau | Sasa meets Pingoo.

  6. Littledaewoo

    Sasa je t’aime :)
    (merde je copie Mry si je veux… pis d’abord c’est vrai!)

  7. Xav

    MAIS non j’suis pas gentil. J’suis même une raclure, mais personne le sait.

    Bon, sinon ça fait 2 fois que je suis cité ici par les modèles. Continuez comme ça, ça flatte mon égo !

  8. kullsmouth

    J’adore !

  9. -- s e b

    Chouette, je suis moi-même rouquin et La Loute, t’es trop belle, la classe et le regard qui tue, je t’assure (oulah, je m’emballe, moi).

  10. Stef

    On l’adore et elle est superbe !

  11. Charcutier

    pas beaux tes tétons

  12. lolivier

    coucou

  13. Pingback: Pingouine du 20/04/2010 : Sainte Odette - Pingoo.com

  14. cloclo

    ha ouiiii BELLE FILLE

Ajouter un commentaire