Cinéma : Public Enemies

Le pitch :

Basé sur l’histoire vraie de John Dillinger, un braqueur de banque hors pair qui a sévi à de nombreuses reprises dans l’Amérique des années 30. Avancé comme « l’ennemi public numéro 1 » par le patron du FBI, John Edgar Hoover, Dillinger sera traqué sans relâche par Melvin Purvis, l’un des agents fédéraux des plus efficaces.

Michael Mann est de retour, et on peut oser un : c’est pour le meilleur.
Le côté sombre des films de gangsters est bien présent. Les acteurs sont bons. Les dialogues efficaces. Le montage en fait un film au dosage parfait. L’ensemble est d’une élégance sobre et esthétisante. C’est punchy sans être écœurant. Et le plus surprenant c’est quand même supra poétique, autant dans le fond que dans la forme.

Du très bon cinéma comme les américains savent très bien le faire.
Si on ajoute à ça une bande son du tonnerre, on devine aisément que nous sommes dans ce qui se fait de plus grand.
Bon il est vrai que le public féminin ou enfantin ne vas pas forcément trouver sa voie tellement le film sent le male mais c’est le cas de pas mal de t’autres trucs nettement plus pouraves.
Dommage quand même ce ratage féminin autant dans la forme que dans le fond (pauvres actrices quand même).
Le grain de l’image rattrape un peu l’affaire de ce côté. La HD de cette qualité on sait au moins à quoi ça sert.
Et puis Depp face à Bale c’est quand même un truc ahurissant tellement…
Dans les moins il y a aussi une légère déconnade pour ses seconds rôles. Qui ne sont mais pas à la hauteur du tout. Une maltraitance flagrante.
Et puis il est aussi dommage que le lyrisme de l’ensemble disparaisse en cours de route pour faire je ne sais quoi.
Mais bon le tout est largement rehaussé par les quarante dernières minutes.
Au final : Un chef d’œuvre n’ayons pas peur du mot.
Et puis un dernier truc, soyez à l’heure car la scène d’ouverture en plus d’être magistrale est quand même terriblement fracassante.

17 commentaires
  1. Raph

    Salut,

    Je ne suis pas (du tout) de ton avis :-)

    je ne connais pas michael mann et je rate sans doute des choses, mais là, je déconseille vraiment vivement.

    Un bon ptit panel d’acteurs, de bons acteurs, auxquels on a laissé aucune liberté de jeu, les plans sont trop serrés, on voit à peine les visages, la caméra est fugitive… et tellement malmenée: on est perdu, on ne comprend rien aux mouvements de caméra… pour nous donner une impression d’immersion et de proximité, on nous donne la nausée…

    Une entrée en matière bien trop brute; on a aucune introduction, les scènes d’action s’enchainent sans transition; on a même pas le temps de connaître les personnages.

    scénario frustrant, donc, trop de violence, pas de calme, comme si mann avait peur du silence. A défaut de consistance, il renchérit sans cesse par des scènes de provocation et d’action…

    La HD, ça se voit, c’est clair. Les images sont d’une qualité exceptionnelle, particulièrement dans les flashs des coups de feu. Mais ça donne un effet trop fluide, tout le temps, particulièrement pour les personnages: je me suis cru dans les feux de l’amour…

    je sais pas quoi dire de plus, un film creux, de l’action sans sens, des acteurs au talent inexploité, dialogues trop surjoués pour être naturels, tout va trop vite et on ne perçoit aucun sentiment, ni dans depp en soi ni son amour pour la miss…

    désolé de contraster avec ton article carlitablog, mais pour moi ce film est nul. j’dis ça pour les lecteurs, j’donne mon avis ^^’

  2. caran777

    Pour ma part, c’est décevant ! Une manière de tourner qui m’insupporte style téléfilm 30 images secondes, un scénario léger, un christian Bale égal à lui même (vide d’émotion), des scènes de tir trop longues, etc… Heureusement, les acteurs sont très bons, ce qui releve le niveau (Bale joue très bien l’homme « vide »). On aurait pu approfondir, les aspects politiques de l’affaire Dillinger, on aurait pu en faire une histoire d’amour passionnel avec Marion cotillard ou un policier style « les affranchis » mais non, a mes yeux on se retrouve avec un film moyen dans tous les domaines. Attention, je ne dis pas que c’est une daube, ça reste un film divertissant, mais vu l’histoire et les acteurs, je m’attendais simplement à mieux. Et à 10€ la place de cinéma, vaut mieux bien choisir…

  3. Film chiant au possible. Je suis allé deux fois aux toilettes et dieu sait pourtant que je suis bon public. Pourtant yavait de quoi esperer. Casting prometteur et un Michael Mann aux commandes…. c’est loin d’être un mauvais… et ca prend pas. Bale (que je trouve d’ordinaire excellent) est plat, Depp et Cotillard sont emprisonné par des dialogues mous du gland et une réalisation boiteuse.
    Une photo que je trouve scandaleuse. Il y a des inserts en DV ou je me trompe. En tout cas la HD est loin d’être maîtrisé et le son présente des erreurs de mixage qu’un étudiant en première année ne ferait pas. Ca n’est pas du à la salle, des potes l’ont constaté dans d’autres cinéma. Bref, j’ai été grandement décu.

    Les bons points :
    -La scène de fin est magnifiquement filmé je trouve. Le ralenti y est parfaitement maîtrisé même si un peu trop annonciateur.
    -Costumes et déco impressionnants.

    et je suis d’accord avec carran77 quand il dit que l’aspect politique de l’affaire avec Dillinger et Hoover aurait pu être grandement développé.

  4. Tuin

    Je suis heureux d’apprendre que ce film aura au moins plu à une personne. C’était loin d’être gagné d’avance.

  5. zappa

    Moins profond que « l’assassinat de jesse james », beaucoup moins graphique que « les sentiers de la perdition ».
    Michael Mann continue à se faire plaisir en temps de réalisateur (et à être très bien payé), mais le spectateur reste un peu sur sa faim.

  6. Maxxx

    Je suis également en désaccord avec le billet. Pour moi le film est bien loin de ce que peut nous offrir michael mann dans ses bons jours.

    Certes les images sont belles et certaines séquences sont un modèle de construction, de réalisation et de montage… mais le reste ?
    Un film vide de scénario, de personnages, d’émotion… Un beau ratage !

    Si vous ne connaissez pas Mann, commencez donc par ses chefs-d’oeuvre pour ne pas vous dégouter ! Et si vous connaissez Mann, vous savez qu’il est capable du pire comme du meilleur, et donc vous pouvez sauter ce film-là sans craindre de rater quoi que ce soit.

  7. Tiens, je vais apporter mon soutien à Carlitablog… parce que moi, j’ai aimé ce film. Et je suis une fille ! (c’est pour dire)

    J’ai aimé la réalisation, le jeu d’acteur, la poésie qui émane de ce film d’action (oui, ça peut exister), j’ai été touché par les destins de ces hommes et par la qualité des images !

    Le scénario m’a plu parce que JUSTEMENT, on n’entre pas dans les considérations politiques et qu’on évite l’écueil pénible de palabres et machinations en tout genre qui auraient fait perdre de sa saveur à l’action pure et dure !

    Oui, j’ai aimé le son assourdissant des mitraillettes pendant un quart d’heure, oui, j’ai aimé le jeu froid et calculateur de Bale, oui, j’ai aimé le côté romantico-viril de Depp (un peu moins les yeux de veau de Cotillard mais ce style années 30 lui va à ravir)…

    J’ai adoré… je suis bon public !
    Mann continue de grimper dans mon palmarès de mes meilleurs réalisateurs.

  8. SmartMartian

    Personnellement, j’aurais bien aimé que les personnages principaux soient plus qu’esquissés, qu’on nous donne plus de clés pour comprendre leurs motivations, leurs mécaniques internes qui les poussent à avancer. Et j’aurais aussi également bien apprécié des persos secondaires mieux introduits. On ne s’y attache pas, on éprouve aucune empathie, on se fout un peu de ce qui va leur arriver, on en vient à se demander où le costumier a dégotté les chapeaux, tellement ils sont classes.
    L’image de la HD est beaucoup trop nette pour nous faire entrer dans un film d’époque, la steadycam devient vomitive au bout d’un moment.

    Et raconter une traque avec une histoire d’amour, c’est bien. Mais mettre en avant la modernisation de la police et le changement de ses méthodes, c’était sans doute ce qu’il fallait vraiment mettre en avant pour moi.
    Mann est passé à côté de son film, à trop vouloir faire de l’esbroufe dans la forme.

  9. Tuin

    « la steadycam devient vomitive »
    C’est de la un-steadycam, alors :)

  10. Rod

    C’est Heat en 300 fois moins bien.

  11. Mais non mais c’est pas possible ! comment on peut trouver ce film bien ?
    Je me suis emmerdée à mourir ! Pourtant j’adore les film poétique sur fond noir qui finissent mal. Mais là… le scénario est pauvre, le lien entre les personnage est faible. On s’attache peu à eux… je sais pas j’ai vraiment pas accroché ! LE seul truc bien c’est la prestation de Marion Cotillard remarquable. C’est tout.
    Jonnhy Depp je l’ai trouvé vide. Purtant j’adore cet acteur mais là…

    Ah et oui en relisant les autres coms, le mouvement de camera est une horreur. Au moment de l’action on comprend rien de ce qui se passe, qui part où, qui se fait tuer, qui fait quoi…

  12. Plop

    Moi je plussune carlita, très très bon film. A mon avis, beaucoup ici sont tout simplement passé à coté du film. Ca arrive, surtout que Mann a son style bien à lui, mais de là à dire que c’est une daube ou emmerdant à mourir… d’ailleurs c’est marrant, beaucoup avaient le même genre de réaction à propos d’Ali ou Miami Vice. Vous vous attendiez à un biopikbuster pur et dur ou quoi ?

    Et forcément, si on compare à Heat… on y retrouve plusieurs thématiques mais le film reste singulier, assez envoutant pour un peu qu’on se laisse porter par le rythme et les images. Pas un Mann majeur mais pour moi ça reste du très bon, légèrement inférieur à Collateral (le meilleur de sa période ‘numérique’) mais meilleur que Miami Vice.

  13. Romain

    J’ai trouvé ce film ennuyeux. Ils ont la classe avec leur costume mais c’est tout. A la fin du film tu as une forte impression de vide.
    Et contrairement à ce que certain pense, Marion Cotillard n’apporte rien, elle joue la nunuche de service… non vraiment perte d’argent et de temps

  14. -- s e b

    Ouf, je venais dire à quel point j’avais trouvé ce film ennuyeux (pas loin d’être le pire Mann pour moi, vu que déjà je n’apprécie guère son cinéma sans vision), et en fait d’autres l’ont tellement mieux dit que je n’ai pas besoin de me fouler à en faire la démonstration.
    D’autant que c’est forcément subjectif. Enfin, le fait que je me sois endormi est très objectif, lui.

  15. carlitablog (Auteur)

    et ben j’étais absent, à moins que c’étzait un rêve et je dormais

    bizarre ce grand décalage

  16. Tuin

    « A mon avis, beaucoup ici sont tout simplement passé à coté du film »
    Ou alors quelques autres.

  17. Plop

    Je trouve quand même ça alarmant qu’un film au rythme atypique soit tout de suite catégorisé chiant. Il a bien fait de crever Kubrick, tiens.

    Et sinon Mann cinéaste sans vision, pas d’accord. Je dois pas être le seul, il y a un cycle sur le bonhomme en ce moment à la cinémathèque française…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire