Amis du livre, bonjour!

librarian

Je dis toujours que je rentre dans une librairie comme on va à la pharmacie. Faut rappeler d’abord que dans les deux cas je suis une hypocondriaque notoire. Toujours un loukoum de travers. Mon libraire me connait bien, pas de nom mais de vue (le chapeau pointu sans doute), et de titres. Une peine de coeur, il me fournit le meilleur polar possible pour ne plus y penser, une envie d’exotisme? Il me sort un double de Murakami que je ne connais pas. Un  coup de blues après la fermeture? Il n’hésite pas à réouvrir s’il est là pour me filer une dose de manga ou de livres de cuisine. A prendre matin, après-midi et nuit et tout va mieux.

Manque de bol, il est tellement doué qu’il a ouvert une succursale et qu’il ne vient presque plus visiter ma petite librairie/ bouée de sauvetage. Du coup, je me console en lisant les aventures de ce libraire-ci, découvert par le biais de Gally, qui me fait rire et me donne envie de lire comme tout libraire qui se respecte, se doit. En plus il a une loutre (argument majeur).

5 commentaires
  1. burp

    Ouh! que j’aime cette photo d’illustration…

  2. Burp > c’est du niveau pingouine à n’en pas douter !

    mais que fait notre palmipède fétichiste du mollet ?

  3. burp

    Flashou:Je crois que Pingoo n’existe pas, c’est simplement un concept généré par un ordinateur ou un groupe de bloggeurs… :-)
    Quant à la jeune demoiselle…oh que oui!

  4. WouZ GagA

    # Merdeuh, c’est bien une loutre comme cadeau. Tu peux faire plein de trucs avec une loutre, ch’sais pas, tu peux, tu peux l’emmener au resto, ou voir des expo, pis ch’sais pas quoi, même si ça te plait pas tu la coupes en deux, tu te fais des moufles avec et pis voilà tu danses dans la rue. #

    « Ce soir » par Oldelaf & Mr D.

  5. Lucie Béluga (Auteur)

    j’adorerais une loutre en cadeau

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire