Interview de blog : GuAM nu

Le concept ? Un blogueur ou une blogueuse, des questions, posées par n’importe quel rédacteur ou rédactrice de Pingoo.com, des photos nues, et voilà.
Si vous et votre blog voulez participer, contactez-nous sur redac@pingoo.com.
Toutes les interviews publiées ici sont accessibles sur ce tag :
Interviews.

Interview du 1er Mai 2009 : GuAM du blog « GuAM’s Blog« .

pingooitw_guam01pingooitw_guam02pingooitw_guam03

Pingoo :
- Bonjour Guillaume ! Qui es-tu donc ?

GuAM :
Bonjour Vincent !
Je m’appelle Guillaume (aka GuAM), j’ai 28 ans, un emploi stable dans la finance. Et c’est déjà pas si mal.
Si je reprends la présentation sur mon blog, je suis GuAM, un peu Geek, qui se laisse attendrir par les assauts des marketeurs et succombent (trop) souvent à la Tentation… Et effectivement, j’aime bien ce qui améliore l’ordinaire, simplifie la vie, etc

Pingoo :
- Et ton blog, tu t’y es mis quand, et pour quelle raison ?

GuAM :
J’ai commencé plusieurs blogs, mais le premier « vrai » blog était sur Canalblog en 2006, à la fin de mes études. J’avais surtout envie de partager ce que je pensais, ce que je vivais et de voir s’il y avait des gens que ça intéressait, histoire de faire des rencontres, de débattre. C’est d’ailleurs toujours la raison pour laquelle je blogue aujourd’hui sur GuAM.
Sur mon blog, je passe les news qui me plaisent et qui n’ont pas l’exposition méritée. Dès que j’aurai plus de temps, je m’attellerai à approfondir certains sujets qui me tiennent à  coeur et que je ne vois traités nulle part ailleurs. C’est le cas par exemple avec ce début d’enquête sur les blogueurs et les billets sponso à laquelle tu as participé et dont la suite et la fin arriveront sous peu. Je regrette un peu mon manque de temps actuel (je passe pas mal de temps à l’étranger avec une connexion internet très intermittente) qui ne me permet pas d’alimenter mon blog comme je le souhaiterais mais j’espère que tout cela va changer prochainement.

Pingoo :
- C’est quoi ton vrai métier ? Tu en parles sur ton blog ?

GuAM :
Dans la vraie vie, je suis totalement hors du web, je suis consultant en reporting financier, ce truc qui fait bondir la populace quand Total en annonce les résultats. Je n’en parle pas du tout sur GuAM mais plutôt sur le site qui me sers de page perso où je fais de la veille notamment.

Pingoo :
- Pourquoi cette passion du Web ?

GuAM :
Sans vouloir faire le kéké du web, je suis tombé dans les PC (386SX power) quand j’étais petit et sur le web (merci Infonie) assez rapidement, ce qui fait que je surfe depuis 13 ans sur tout ce que j’aime.
« J’ai envoyé mon premier mail en 1996 et depuis, je ne me suis plus déconnecté »
Mes études ne m’y ayant pas mené, je continue sur mon temps libre (de plus en plus rare).
J’aime bien ce qui évolue rapidement, la réactivité que l’on a sur le web, les milles idées qui fusent chaque jour. Pas envie de lâcher l’actu. C’est ce qui me motive le plus. On découvre plein de choses en surfant, pas que des sites illégaux ou en passe de l’être.

Pingoo :
- Tu te considères comme un geek ?

GuAM :
Ma femme (désolé de décevoir celles et ceux qui sont tombés en admiration devant ce corps), mes parents et certains de mes amis (les vrais, pas ceux de Facebook) me considèrent comme un geek. Mais depuis que j’ai rencontré certains blogueurs, je ne me considère plus que comme « technofriendly ». Je suis quand même loin d’être un Korben ou un de ces AppleAddicts ;-)

Pingoo :
- Tu as d’autres passions peut être ?

GuAM :
Comme de plus en plus de blogueurs, j’aime beaucoup (et depuis longtemps) la photo (surtout regarder celles des autres) et du coup, j’essaie d’en faire un peu. J’ai fait pas mal de découverte sur le web d’ailleurs, comme Rod (Allez voir son expo), Julien , et quelques autres que je suis régulièrement. De ce point de vue, je suis plus spectateur qu’acteur. D’ailleurs, le « succès » de mon photoblog atteste de mon niveau modeste dans le domaine.
Je suis un cinéphile (de longue date, c’est la plus ancienne de mes passions). Dès que mon emploi du temps me le permet, je vais au ciné ou me louer un bon DVD. D’ailleurs, faut que j’y retourne, ma carte UGC a du mal à se rentabiliser en ce moment.

Pingoo :
- Quel regarde tu portes sur la blogosphère influente, Wikio, etc ?

GuAM :
Un regard éloigné. Je suis loin d’en faire partie, et content de ne pas apparaître dans les hauts de classement type Wikio. J’ai quand même l’impression que les besoins de reconnaissance et de monétisation de certains blogs leur font perdre leur essence. J’ai d’ailleurs une série de billets à finir sur les billets sponsorisés…
J’aime bien commenter sur les blogs que je lis car je n’ai pas beaucoup de temps pour écrire des billets sur les sujets qui m’intéressent. En ce moment, j’ai beaucoup de mal à le faire car les billets sont très lisses sur les « gros blogs ». Du coup, je me penche plutôt vers de petites découvertes dans la blogosphère avec qui on peut discuter. Le microcosme des « influents » paraît parfois très élitiste (cf dernier débat sur le classement Wikio d’avril entre Stagueve et les « tricoteuses »).
Je n’arrive pas à voir la blogosphère comme unique, ni comme diverse. Je me rends compte qu’il existe des communautés très fermées en son sein et que tout cela est assez souvent élitiste et pue le renfermé. Certains blogueurs, qui font une audience très importante, me font vomir (ils profitent d’un système qui, poussé à bout, causera leur perte; il n’y a pas de développement durable dans ce domaine). D’autres, beaucoup plus confidentiels, me donnent envie de continuer de les lire car ils sont sincères, n’ont en général rien à gagner, et donc rien à perdre, ils font part d’une expertise, partagent gratuitement un talent. Les derniers enfin passent de la seconde catégorie à la première au fur et à mesure que les statistiques envahissent leur vie

Pingoo :
- Twitter tu kiffes ? Tu penses qu’un jour on remplacera tous nos blogs par Twitter ?

GuAM :
Je kiffe grave Twitter, c’est un outil génial ! Je m’en sers pour faire de la veille sur différents sujets, pour suivre l’actu et avoir des nouvelles des blogueurs que j’aime bien. Je le vois plus comme les bonus des films sur DVD que comme un outil de blogging a part entière. Si les blogs se déportent sur Twitter, ce sera la fin du monde pour moi.

Pingoo :
- Tu gagnes des sous avec ton blog ?

GuAM :
Rien du tout. Pas de publicité, pas de billet sponsorisés. Je ne veux pas être tenté de dériver. Et puis, de toute façon, pour gagner des sous, il faut avoir beaucoup de visiteurs, ce qui n’est pas mon cas.

Pingoo :
- Et si tu faisais un blog qui n’avait rien à voir, il parlerait de quoi ?

GuAM :
Ce serait un photoblog avec des photos de charme (pas de cul). Il y a des photographes qui savent vraiment mettre en valeur les corps de femme. Sur ce sujet, on est loin d’avoir fait le tour de la question, certains trouvent vraiment des moyens photographiques étonnants.
Ce pourrait aussi être un blog de débat politique à plusieurs sur des sujets d’actu. Cette question a d’ailleurs déjà été soulevée avec certains amis. A suivre donc.

Pingoo :
- Tu viens souvent sur Pingoo.com ? Tu en penses quoi ?

GuAM :
Je suis un fidèle abonné de Pingoo. Je le lis comme un magazine qu’on emmène à la plage pour se détendre. On y parle de tout, il y a les jolies pingouines et le ton y semble libre.

Pingoo :
- On ne te confond jamais avec GuiM avec ton pseudo ?

GuAM :
Bizarrement, jamais ;-) Certainement parce que tout le monde le connaît lui et que personne ne connaît GuAM. Mais on a quelques points communs tout de même, c’est pourquoi je laisse parfois des commentaires chez lui. C’est tout de même pas de ma faute si on a le même prénom, là même première lettre à notre nom de famille…
Celle qui me fait beaucoup d’ombre, c’est surtout cette petite île du Pacifique.

Pingoo :
- Quels blogueurs manquent à notre série d’interviews selon toi ?

GuAM :
Ben j’attends toujours Gonzague, Vinvin, Embruns, et JM Apathie et JM Morandini (En fait, j’aimerais plus de filles, notamment des tricoteuses mais j’ose pas le dire).

Pingoo :
- Une petite chanson pour conclure ?

GuAM :
« Et puis merde, je vote à droite » des Fatals Picards, c’est une private joke mais la chanson est de toute façon pas mal du tout.

pingooitw_guam04pingooitw_guam05

Merci à GuAM pour sa participation à cette interview.

publié le par Paingout

A propos de Paingout

Je suis Paingout, mais aussi Pingoo ou Vincent, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Paingout), j'y dis des choses folles. Je vous aime. Fort.

Mots-clés : ,

4 Réponses à Interview de blog : GuAM nu

  1. GuAM

    Merci pour l’interview !

  2. Pingoo

    Mais de rien grand fou !

  3. burp

    Mmmmh,il se passe quelque-chose de fort…là!
    ça existe un emploi stable dans la finance? grand fou!

  4. Pingback: Wikio Juin 2009… D’accord…

Ajouter un commentaire