BD : Kaboul Disco, 2

Je n’avais pas parlé de Kaboul Disco, premier du nom, je vais donc rattraper le truc et vous parler du tome 2, toujours de Nicolas Wild. Nicolas Wild, en plus d’avoir son blog sur « Le Monde », il est franchement sympa. Je suis pas du genre à me faire dédicacer des trucs, à part les livres qu’on sort chez Diantre!, et quelques exceptions (genre Trondheim), faire la queue pour une dédicace, ça m’ennuie.

Puis voilà que pour le festival de Saint Malo, je croise donc Nicolas, j’avais adoré « Kaboul Disco », je ne savais pas qu’il était là, paf, dédicace. C’est donc ce bouquin-là dont je vais vous parler avec un peu de retard.

Nicolas bosse pour l’agence Zndagui, en tant qu’illustrateur, en Afghanistan. On pense tout de suite à Guy Deslisle forcément, pour l’expat qui fait des dessins. C’est vrai, même si on peut considérer que le travail de Nicolas est plus dans l’action et dans la narration, que dans l’expectative.

C’est drôle, instructif (vraiment), le dessin est agréable et accessible, les pages de bonus sont chouettes (j’ADORE le concept de « bonus » dans la BD), et j’ai très très hâte que le troisième opus sorte. Je ne vous en dis pas plus, achetez le 1, ET le 2, vous pouvez acheter les deux en même temps, vous allez les bouffer en une soirée.

Et puis pour avoir à nouveau croisé Nicolas lors de la soirée de lancement de Capucine, je peux vous dire que ce garçon est vraiment très très sympathique, abordable, et très drôle :). Il sera en dédicace à Angoulême évidement.

1 commentaire
  1. Blabla

    Saint malo, pas saint malot !

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire