Cinéma : The club

Le pitch :

Début des années 80. En Grande-Bretagne, le chômage atteint des taux record, les villes sont délabrées. Elles respirent la rage et la frustration. Le monde de la nuit et des clubs est encore pire. Tout n’y est que dépravation.
Danny, ouvrier à l’usine, a peur d’affronter la vie. Son couple n’existe plus, et le temps passé avec ses filles se limite à une heure de temps à autre. Au bord de la dépression nerveuse, il décide de réagir. Il sympathise avec un groupe de videurs de boîte de nuit qu’il rencontre au sein du club de boxe dans lequel il s’est inscrit. Louis, Sparky et Rob l’acceptent tout de suite et lui redonnent confiance.
Entraîné dans leur univers, il se retrouve lié au parrain du milieu local et plonge alors dans un monde de violence et de perdition…

Que dire, à part il était temps. Un film, ce film à l’atmosphère incroyable, aux acteurs décapants, à l’histoire simple mais pleine de dynamite et surtout quelle musique. Assurément le point fort de cette œuvre. Une première œuvre et déjà une réussite : que la suite soit aussi belle. Le parfum dans l’air, tellement eighties, est largement du pur bonheur. Et que dire de l’acteur principal, avec sa gueule, sa dégaine et son jeu d’une finesse hypnotique.
Côté technique, en plus de la musique, le reste est à la hauteur, les images sont sublimes, les dialogues sont succulents et l’air ambiant enivrant.  Après c’est vrai qu’il y a du clichés en pagaille, le peu de moyen se fait un peu ressentir et ce n’est pas forcément original. Oui et alors, on ne compare pas ce qui n’est pas comparable dirait ma maman et moi je suis totalement d’accord.

Un film à voir et même pourquoi pas à revoir.

Comme d’hab. à vous de vous faire votre avis.

3 commentaires
  1. Hypothraxer

    En tout cas, la bande annonce est très bien faite et donne envie ! C’est quand même assez rare pour le signaler. Dès que je suis remis sur pied, je vais l’voir.

  2. Ortino

    Vu et apprécié. L’acteur ne fait pas « acteur » il donne vraiment l’impression d’être un gars paumé.

  3. Je sent que ce film va me donner envie de retourner au cinéma ^^

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire