Le bon sens près de chez vous

Dati, hier a évoqué le « bon sens » pour passer la responsabilité pénale à 12 ans. C’est la nouvelle antienne depuis quelques temps ; t’es pas d’accord, tu manques de « bon sens » (en gros un espèce de bobo qui vit avec 5000 euros par mois dans le 9eme).

Comme ca restait un peu court, elle a tenté de justifier le truc autrement en disant que l’ONU avait approuvé cet âge de responsabilité pénale.

Sauf que.

Confusément on sent qu’il y a un truc qui coince.

Pourquoi le comité a parlé de 12 ans ? Parce que dans certains pays, qui ont signé les conventions, on emprisonne avant. Douze ans a été une manière de limiter la casse, et ABSOLUMENT PAS une recommandation incitant tout le monde à le faire.

On a dit alignement sur le bas ?

Demain, suppression des RASED et dépistage des enfants violents, après mon curé chez les nudistes le nouveau film de Lefebvre.

35 commentaires
  1. Punaise avoir ses premières règles en taule c’pas humain!
    Non mais sans dec… je pense que le 1er môme qui va falloir dépister se sera celui de Rachida Dati…

  2. Nan mais à la limite, 12 ans on s’en fout (ils auraient mis la limite à 10 ans que la polémique aurait été la même). Ce qui est fantastique, c’est l’argument du « bon sens ». Ou comment donner le bâton pour se faire battre.

  3. A l’heure actuelle c’est 13 ans, mais il doit y avoir moins de 12 mineurs de moins de 16 ans en prison en France. C’est déjà trop, la politique qu’on fait mettre en oeuvre par la protection judiciaire de la jeunesse (à l’encontre du « bon sens » de ses éducateurs) ne fait depuis deux ans que renforcer la répression sur les petits. Je dis petits parce que oui, ce sont des enfants, « jeunes » est un terme utilisé pour stygmatiser, ça n’est pas le bon…
    Qui se demande comment ils sortiront de là ? Qui y gagnera après une sortie de prison ou de centre éducatif fermé ? Ni eux, ni ceux qui ont peur de la récidive justement…
    Le bon sens… il a bon dos…

  4. « mais il doit y avoir moins de 12 mineurs de moins de 16 ans en prison en France »
    pour être précis, de moins de 15 ans au lieu de 16… (si si ça fait une différence devant les juges et dans les prisons)

  5. Valérie (Auteur)

    Mathieu ; une éduc de la PJJ me disais que son boulot est vraiment difficile quand ca doit se passer en prison. Elle est mise par le gamin du coté des « méchants » et le travail se fait donc difficilement.

    Précisons, pour ceux qui ne pensent que « punir, prison » que le but est que la personne ne recommence pas… l’incarcération des mineurs donne l’effet inverse.

  6. max

    le but de la prison n’a jamais été d’éduquer et de prévenir la récidive une fois la peine effectuée, la prison vise, par l’enfermement, à protéger la société contre les agissements jugés dangereux d’un individu.C’est toute une politique pénaliste, centrée sur l’individu qui a donné le sentiment d’une pseudo mission de rédemption et d’éducation de la prison.

  7. Oui la prison est probablement le cadre le travail le plus dur en PJJ, mais quoi qu’on en dise les nouveaux centres éducatifs fermés qui commencent à être crées seront aussi durs pour mener un vrai travail éducatif, c’est le retour des maisons de correction, en fait des prisons pour mineurs… une régression…

  8. max : bien sûr le but de la prison n’a jamais été d’éduquer, mais par contre l’objet des politiques relatives au lien mineur-justice, depuis 1945 (la fameuse ordonnance de 45 que justement Dati veut réformer) est d’éviter une rencontre trop rapide d’un mineur avec la prison et de privilégier un premier travail pour éviter la récidive et la mise en route trop jeune de l’engrenage prison, désocialisation, re-prison etc etc…

  9. max

    je réagissais simplement à la dernière phrase de valérie qui reprend une idée largement présente dans les esprits mais néanmoins fausse.Le travail pré carcéral pour les mineurs(la pjj) c’est autre chose.

  10. Valérie (Auteur)

    max ; evidemment. mais un gamin justement s’éduque. c’est bien pour ca qu’il n’a rien à foutre en prison. jamais.
    edit ; justement ca n’est plus que pré-carcéral la PJJ ; on demande aux educs de voir les mineurs en prison.
    donc je reprécise mon truc, super mal formulé en effet. Non je ne crois pas à la vision rédemptrice de la prison. (je suis d’accord avec toi ? mon dieu). dans le ca du mineur, on a un devoir d’éduc face au délit (d’où la PJJ) ; la prison n’a pas ce devoir et ne l’aura jamais.

  11. max

    je n’ai jamais dis le contraire s’agissant des…. »gamins »

  12. max

    pourquoi « mon dieu »???

  13. Valérie (Auteur)

    (pour plaisanter).

  14. On est d’accord alors, ça se fête, d’ailleurs c’est l’heure de l’apéro…

  15. Chez nous(en Belle chique) c’est 16 ans,mais on va y arriver..c’est pleins d’étrangers,ça justifie

  16. max

    ah oui les RASED, c’est quand même ce que l’éducation nationale a produit de mieux ces dernières années en terme de foutage de gueule!RASED un jour, RASED toujours!!!

  17. Flashou

    La peine d’emprisonnement est vu aussi comme un moyen de « payer un crime ». C’est une vision très judéo chrétienne qui voudrait que la privation de liberté compense le mal fait (ce qui est completement illogique quant on y regarde bien mais bon…). Tant qu’on fera de la répression au lieu de la prévention, on aura toujours les mêmes soucis, et incarcérer des gosses qui n’ont rien dans le crane ne fera qu’aggraver les choses. Si on en viens a etre juger a 12 ans… c’est qu’il y’a quant même quelque chose qui déconne dans la société.

  18. Valérie (Auteur)

    max ; et qu’est ce que tu as contre les rased ? je savais que cette belle entente entre nous ne durerait pas.

  19. Si tu parles des RASED demain, je me pends.

    Non en fait, j’apprendrai plutôt à Max pourquoi les RASED sont importants et ce qu’ils apportent au quotidien.

  20. 1-Con-Nu

    Si les gosses ne veulent pas aller en taule ils n’ont pas à faire de bêtises et puis c’est tout.
    Si leurs parents les surveillaient et les cloitraient un peu plus ça n’arriverait pas d’abord!
    Et en attendant, vous feriez mieux d’aller travailler plus pour gagner plus plutôt que réagir bêtement à un sujet dont vous ne serez jamais victime personnellement!
    Voilà; ça c’est fait… :oD
    Me suis bien éclaté moi, au revoir. ;o)

  21. 1-Con-Nu

    Et arrêtez avec vos « les rased » ou « des rased »… C’est UN réseau donc « le rased » ou « du rased »… Pff, bande de gnous! :oP

  22. max

    val,you broke my heart sweetie..

  23. La prison et « le bon sens », rachida est mal placé pour parler ! !
    Quand on connais le taux de récidive des délinquants et des jeunes délinquants…

  24. max

    loin de moi la volonté de relancer incidemment le débat sur les rased(je sais, je suis d’une mauvaise foi sans nom)mais ils symbolisent la propension d’une certaine administration à croître constamment en s’inventant de nouvelles missions.Car la question est là, où commencent et où finissent les missions de l’EN?Avez-vous vu ce reportage où un rased va extraire un élève dans une classe, joue au ballon avec lui pendant une 1/2h et le fait retourner dans la classe.Eloquent!

  25. Sauf que pendant la 1/2h de jeux de ballons, tu établies un contact avec l’enfant, tu le fais parler, tu construis avec lui une relation de confiance pour qu’il puisse se confier et par la suite trouver des solutions à ses problèmes… (c’est synthétiser, mais c’est l’idée)

  26. max

    je ne le conteste pas mais est-ce le rôle des enseigants de se muer en « psychothérapeutes » et de « traiter » les pbs comportementaux des élèves même si je suis bien conscient qu’ils y sont confrontés.De plus, à mon sens la relation doit s’établir dans la classe et pas en dehors.Enfin pour avoir parlé avec une rased, elle me disait faire des démarches « d’éducation » des parents et tout un pan d’activités qui doivenr relever des services sociaux.Encore une fois, je pense que l’EN gagnerait à se recentrer sur ses missions.

  27. Si tu savais tout ce que l’EN devrait faire pour fonctionner correctement… sauf que le gouvernement pond des réformes tous les 4 matins, ce qui n’aide pas à l’homogénéité de l’éducation. On nous dit tout et son contraire, on nous colle des lois et des directives qui ne collent pas du tout avec la réalité pratique… alors avec des si… si tu vois ce que je veux dire !
    Il faudrait que les ministres viennent dans les classes constater par eux-même du fonctionnement de l’enseignement !

  28. max

    les ministres, ils vous voient changer les couches!!!!!!!!!!!

  29. Dit comme ça ressemble étrangement au boulot des éducateurs en prévention spécialisée… sauf qu’eux personne ne les laisse entrer dans les établissements scolaires, parce qu’ils viennent de dehors, pas de l’institution, et que dehors c’est le doute, la remise en question et le mal…
    Je ne dis pas ça contre le RASED, mais en règle générale quand on met en place un truc ou qu’on le modifie a l’EN, on oublie le reste du monde et qu’il existe d’autres professionnels ailleurs..

  30. C’est bien là le problème !
    Si une fois dans leur vie ils levaient leur gros culs engraissés au caviar et au foie gras pour venir dans une zep ou une classe unique de village, ils verraient que les problématiques ne sont pas les mêmes partout et qu’il faut adapté leur putain de loi en fonction… on ne peut pas appliquer les mêmes choses pour tout le monde !
    L’enseignement est peut être le point essentiel d’une nation, ce qui fait les futurs citoyens et on relègue ça en dernière position des soucis gouvernementales, on supprime les postes, on réduit les budget sur ce qui devrait être le plus important !

    Enfin moi, j’dis ça, j’dis rien…

  31. Ouais moi non plus j’dis plus rien, j’vais m’occuper des djeunz qui sortent du collège du quartier, ils commencent à arriver à mon boulot là…

  32. (tiens ? j’arrive en fin de bataille)
    @Max : « le but de la prison n’a jamais été d’éduquer et de prévenir la récidive une fois la peine effectuée »
    … assener cela c’est oublier que notre système pénal repose en grande partie sur la pensée de Beccaria que je te conseille de lire d’urgence.

  33. max

    j’assene et beccaria et consorts ne changeront rien à l’affaire.Quant au système pénal en question, il faut qd même se rappeler que la peine de mort a été supprimée il y a seulement… 27 ans ce qui n’est rien à l’échelle de l’histoire pénale.Il y a mieux comme symbole d’une visée « éducative » de la politique pénale française « selon beccaria ».Ceci dit ça a produit des résultats encourageants en matière de non récidive.Pour ce qui est des lectures à prescrire d’urgence, mieux vaut se reporter à « surveiller et punir » de Foucault où est pensé le carcéral avec le fameux panopticon de bentham.Décidément ce blog devient trop chiant, retournons vite aux filles à poil!!!!

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire