Quantum of Solace, James Bond se démarque

Quantum of Solace, scénaristiquement parlant, ne vole pas forcément giga haut. La réalisation laisse également parfois à désirer lors des scènes d’action, trop fouillies. Mais là n’est pas ce qui m’intéresse. Ce qui vaut le coup dans Quantum, c’est de voir le nouveau parti pris donné à James Bond. Ici, on a un Bond torturé, cruel, pas mielleux, qui tue plus vite que son ombre et qui n’est pas encombré de gagdgets ni de son traditionnel flegme britannique. Certes, ce James, séducteur, classique, poli a son charme indéniable. C’est toujours un plaisir pour le fan que je suis (je crois que je les ai tous vus) de revoir un Sean Connery et un Roger Moore au sommet de leur art, mais voilà quoi, ils font partie d’un passé qu’il faut renouveler. Et le seul choix de Daniel Craig était déjà un pari osé. Il n’a pas une tête de british. Il est extrêmement musclé. Il est presque « blond ». Mais le coup de grâce intervient dans « Casino Royale ». L’excellent Casino Royale qui nous montre un James Bond AMOUREUX. Le terme est juste surréaliste pour quiconque connaît le personnage d’Ian Fleming. Bref, j’adore. A mes yeux, la saga est repartie de plus belle et les succès de Casino Royale et Quantum of Solace (quel titre sexy) sont là pour le prouver, surtout que les dernières moutures avec Pierce Brosnan n’ont marqué personne. Bah ouais, il a fait quoi de bien à part Goldeneye ?

11 commentaires
  1. ethan

    c’est tout a fait ça, dans ce film la chose le plus intéressante, c’est le personnage. mais faut pas que ça reste comme ça parceque c’est pas du james bond ça!

  2. jojo

    le perso est plus fouillé certes, moins lisse, moins « rien ne m’atteint parce que je suis 007 » mais bon quand on fait un 007 faut que ça ressemble à du 007 quand même. craig est bon ok , vu certaines prestations de ces prédécesseurs pas difficile, le scénar est… déjà vu on va dire, la réalisation est catastrophique, j’ai eu la ba du transporteur juste avant… ben tout pareil que miguel!! et où sont les codes 007? où est Q, le mi6, les gadgets, ze réplique ( my name is bond), l’ambiance légèrement surrannée, tous ces trucs qui font que tu te dis dès les premières secondes « c’est un 007 » j’ai eu l’impression de me farcir un agent bourne pendant 2 heures. 007 c’est 007, sinon on fait une autre franchise lambda et point barre !! cet avis n’engage que moi bien sûr

  3. rho

    Pas encore vu, mais justement, le personnage de Ian Fleming dans le bouquin Casino Royale, il est bel et bien amoureux… De même que George Lazenby dans « Au service secret de sa majesté », d’ailleurs.

  4. Furie

    Que dire de ce billet ??? être « fan » de James Bond ne se résume pas a les avoir tous vu, il s’agit avant tout d’adhérer a un univers particulier, obéissant a certains codes, le tout au service d’un personnage que Ian fleming a façonné pour devenir intemporel; raison pour laquelle les acteurs passent mais James Bond demeure. Si il va de soi qu’il est important pour la survie des dits films d’adopter de nouvelles manières de faire exister « James » au centre de cet univers et de ces codes, tant au niveau de son style (classe, viril, dandy, sombre ou autre…) que de sa psychologie, il n’en reste pas moins que faire disparaitre TOUT ce qui fait d’un James Bond, un James Bond, relève de la stupidité. Au delà de cela, mauvais scénario,dialogues dramatique, absence d’humour ou de dramaturgie=mauvais film. Pour ce film c’est bien le double Zéro qui est de rigueur.

  5. Osmany (Auteur)

    Moi je pense que le prochain va marquer le retour à la source. Ces deux premiers films sont une suite logique. Dans le premier ya la belle fille, les gadgets etc… là il veut juste castagner. D’ailleurs, à la fin de quantum of Solace… »on » sait à « qui » on a affaire. « James Bond ». Théoriquement le 3eme opus avec Craig devrait marquer un retour aux sources. Mais là, c’est quand même bandant d’avoir « du changement ». Ca n’engage que moi.

    Attention: je suis d’accord sur le fait que Quantum of Solace est un très décevant à coté de Casino royale..

  6. Garion

    Je suis à 500% d’accord avec Jojo. Pas un mot qu’il a fit que je ne pense pas. Je rajouterais juste à la liste des codes 007 la fameuse musique qui est pratiquement absent de tous le film !!!

    Quand à Osmany : pas d’accord du tout pour moi Brosnan est l’un sinon le meilleur Bond de la franchise : « le monde ne suffit pas » ou « meurs un autre jour » sont géniaux. Et surtout Brosnan collait nickel au personnage : beau gosse, flegme britannique, humour, léger sexisme… c’est la franchise.

    Pour Quantum on a un bon film d’action, mais c’est pas un
    Bond…

  7. chris

    Ce james bond, n’est pas un james bond…

    +1 à Garion

  8. jojo

    en gros on est (presque) tous d’accord : y un renouveau ce qui n’est pas plus mal, brillamment amorcé avec casino royale, et on attend la suite de quantum… qui était … ben ce qu’il est un épisode de transition

  9. j’en profite pour faire de la pub pour un site de streaming qui me permet de gaspiller un temps énorme: http://www.stream-easy.com
    quantum of solace est présent sur ce site, gratuitement!! après on aime, on aime pas…

  10. Moi j’en reviens à l’instant et je l’ai préféré au précédent.
    Et puis Olga Kurylenko, wouahouh…
    Je vais me revoir Hitman rien que pour elle allez !

  11. burp

    ponsk, c’est tout pourri ce site, c’est un screener, va plutot au cinoche!

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire