J’ai accouché

Ouais bon ca fait neuf mois que je suis sur la blogosphère quoi.

On disait précédemment que la web 2.0 ca avait été à chier. Je me disais donc que quoi que j’écrive je ne pouvais pas faire pire que ca.

Donc c’est quoi la spécificité du blog.

Non c’est pas un truc qui te permet de parler à d’autres gens du monde lointain et partager tes passions. C’est
1. le RSS
2. l’ouverture des articles aux commentaires.

Et ces deux trucs là me font dire que le blog est donc, par essence un medium de merde (oui je suis nuancée).
Le RSS oblige à l’actualisation. Quit dit RSS, dit actualisation rapide, par crainte, ô horreur des horreurs, d’être viré de netvibes (un jour on parlera des netvibes et on dira que c’est nul). Le blogueur est donc dans la nécessité de produire de l’info, vite lue, vite digérée. Passons sur le fait que le format blog, ne permet pas, visuellement parlant, d’écrire de longs textes, c’est vite indigeste.

Ouvrir aux commentaires a permis à Michel, commercial à Paris XVeme, de croire que son avis sur les Balkans avait autant d’importance que celui du spécialiste interviewé dans l’article au dessus. Pour en rester aux blogs persos, le com est juste un moyen d’alimenter l’ego du blogueur, qui n’en a pas besoin, crois moi. Par rapport aux forums (à part ici tiens), le com est surtout un moyen d’ entretenir un dialogue avec l’auteur et pas entre posteurs. Je vais poster chez Bidule pour lui montrer que j’existe, mais je ne m’emmerde surtout pas à lire les coms d’avant ; y’en a trop pi je m’en fous ils sont pas influents.

On ne va pas non plus encenser les sites d’avant le blog, on rirait. N’empêche qu’il faudrait que le web 3.0 trouve quelque chose. Loïc ?
là où tu liras du potin bloguesque.

6 commentaires
  1. Attends… moi j’ai un netvibe depuis hier soir 23h (vise le niveau) et voilà que j’apprends que c’est tout à chier?! bordel… bon c’est vrai que ça actualise pas les flux que je lis assez vite…
    Bon sinon moi j’aime bien « l’ouverture aux commentaires » ça me permet de ramener ma fraise et de débiter des conneries qui font marrer que moi!

  2. Valérie (Auteur)

    LD ; bah c’est joli, customisable, que tu peux partager avec tes virtual friends (regarde le bon gout que j’ai). ok soit ca se consulte de n’importe ou. enfin si on en est à désespérer de pas suivre ses flux en vacances, c’est inquiétant.

    bref feedereader is my friend.

    bon l’ouverture aux coms n’est pas qu’un problème à mon sens ; simplement ca va, pour moi, dans le sens d’une crise de l’info.

  3. ah mais moi je fais pas dans l’info… je suis pas assez pertinente!!!

  4. Flashou

    On dit Web 2.0 de partout… mais on dirait que les gens ont redécouvert l’amérique en fait : les communautés, les gens qui donnaient leur avis sur tout et rien… c’était déja là ! Après Internet à exploser dans les foyers (en france il y’a dut y’avoir plus de 13 millions de foyer s’abonnant à l’ADSL en moins de 5 ans) et les moyens techniques se sont mis en place parce qu’il y’avait en MASSES des gens qu’on pouvait cibler.

    Le Web 2.0 pour moi il a quant même eut un avantage, c’est de montrer qu’il y’avait des gens intelligent et pertinent dans les anonymes, et par effet de contraste, de révéler qu’il y’avait des parvenus et des incompétent prétentieux parmis les pro.

  5. On ne les donnait pas en instantané suite à un article.

    oui enfin ta dernière phrase ; on savait ca sans le web 2.0 (même si j’ai un peu de mal sur la démago que ca contient mais bref).

  6. Je pense globalement comme Valérie (que j’admire secrètement).

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire