Chêne et son idée de gland

Je reviens à la charge sur un autre métier : entraîneur sportif, et de footbal plus précisément. OK, Raymond Domenech est un gros relou, qui est même pas bon et qui fait ses demandes en mariage à une très jolie fille le soir où la France est éliminée de l’Euro.

Mais delà à ce qu’on remplace l’entraîneur par les internautes, je ne pensais pas qu’on en arriverait là!

Et pourtant, ce cher Patrick Chêne (et son célèbre hurlement « chute à l’arrière! » pendant le Tour de France), heureux patron de Sporever, et dont la (jolie) fille (Juliette Frémont) joue dans Plus belle la vie, vient d’inventer le premier sélectionneur virtuel.

Cà se passe à Issy Les Moulineaux (Pingoo bosse pas loin…) et donc sur Ozap, on apprend que les internautes pourront, après un match, voter pour le meilleur joueur (qui verra sa prime doublée) et pour le plus mauvais (qui sera sur le banc le prochain match). Ils pourront aussi composer l’équipe, et l’entraîneur (le vrai) aura 5 jokers pour déjuger les internautes.

C’est du grand n’importe quoi. Entraîneur de foot, c’est un métier. T’as un diplôme. T’es éducateur. (je sais, quand on voit Domenech, on a du mal à y croire) Et là, on te réduit à un pauvre mec qui va appliquer les consignes des internautes. En gros, c’est la devise « il y a 60 millions de sélectionneurs en France » prise au mot. Sauf que là, si je suis la logique du truc, il faudra avoir vu le match de l’équipe. Or, elle évolue en amateur devant 300 tondus chaque week-end.

Enfin bon, la vraie dérive du truc, c’est que certains joueurs vont demander à des potes de voter pour eux pour toucher le double prime. A l’inverse, ils voteront contre leurs coéquipiers.

On peut aussi imaginer que des équipes adverses se connecteront pour composer des équipes de merde, afin de battre Issy.

Je suis sûr que ça va donner des idées à Ségo’ pour son boulot de dans cinq ans. « Venez sur désirs d’avenir pour sélectionner les membres de mon gouvernement ! ». En voilà du participatif.

Et puis chaque mois, vous aurez le droit d’élire le meilleur et le pire ministre, et ce dernier sera puni de voyages. Génial, non ?

6 commentaires
  1. Ou comment foutre une défaite sur le dos des fan.

  2. Flashou

    Quitte a me faire imbibé d’essence et a me faire craquer une allumette sur le dos ensuite, vous ne trouvez pas que ces histoires de vote finalement ça reviens un peu au même qu’en politique ? oh certes, s’est plus organisé, on ne vote qu’une fois, on nous met la pression parce que c’est important, mais si on y réfléchit bien, c’est pareil. Beaucoup de gens sont manipulés par la télé, les médias, ils sont gavés de peur et d’anxiété (parce que ça fait vendre) et la dessus on leur demande de voter parce que « si vous ne votez pas faudra pas vous plaindre du mec au commandes ». Alors entre la politique spectacle et le foot au sufrage universel, la difference serait toute petite que ça m’étonnerait pas.

  3. LeSquale

    C’est pas nouveau l’histoire d’une equipe de foot gere par des internautes

    il y a deja une equipe qui fonctionnait sur ce principe

  4. Alexandre

    qu’est-ce qu’on en a à battre?

  5. Mop

    Pour info tous les matchs d’Issy sont dispos en grand format, pas besoin d’aller au stade…
    Par ailleurs l’objectif de sporever sur ce coup-là c uniquement de faire du buzz, patrick chene peut donc remercier le post de clichoo!

  6. Mop

    Précision: grands formats dispos sur le site issy365…Pour l’instant c gratuit, puis ce sera 10 euros la saison!

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire