Avant-première de Faubourg 36 chez Pathé

Comme vous avez déjà du le comprendre, plusieurs bloggers ont été invité hier soir à l’avant-première de Faubourg 36 de Christophe Barratier. Comme Pingoo n’a pas franchement aimé le film, je vous rapporte donc mes propres impressions. Bon concrètement c’est de la même trempe que les Choristes. Ça démarre mal, ils sont tristes, ils essaient de s’en sortir, beaucoup d’émotions et finalement Happy End ! Bref si vous souhaitez l’histoire un peu mieux résumé, il y a la bande annonce là en dessous. Et pour mon avis sur le film, c’est dans lire la suite.

Sinon j’ai quand même passé un bon moment. L’histoire est belle, costumes et décors très bien. Par contre je trouve complètement nul le jeu d’acteur de Nora Arnezeder. Oui elle est jolie, oui elle chante bien et oui elle joue très mal la comédie. Moi qui suis une grande sensible et verse facilement ma petite larme pendant les films… ben elle n’a pas réussi à m’émouvoir pour un sous.

Je saluerai par contre le grand Pierre Richard (Pierre Richard Président n’est-ce pas Rod ?). On peut dire qu’il est comme les grands vins, il se bonifie avec le temps. En ce qui concerne Maxens Perrin, on va dire qu’il joue bien le gamin des rues, boudeur, par contre il ne sait absolument pas jouer de l’accordéon et il ne sait même pas faire semblant. Les autres acteurs sont pas mal, ils rentrent bien dans la peau de leur personnage sans rien de très remarquable. Mais bon je pense surtout que c’est le scénario qui pèche…

Pour faire une comparaison, j’ai quand même préféré les choristes. C’était plus « crédible » on va dire. Parce que le gros caïd qui se fait avoir par la petite nana de province… bon j’y crois pas trop.

En résumé, l’histoire est mignonne et on passe un bon moment, mais ce n’est pas le film du siècle ! Un merci à BlogBang qui nous a invité et offert un petit verre avant le film et à Pathé pour nous avoir accueilli.

publié le par Alyn
Mots-clés : ,

20 Réponses à Avant-première de Faubourg 36 chez Pathé

  1. Groar

    Rien que de savoir qu’il y a Jugnot dedans ça me fait frémir de dégout…

  2. Rod

    tiens ca me donne des idees pour ma review concernant le gamin.

    pour nora, elle joue comme audrey tautou – donc en effet mal – mais, au moins, elle est juste sublime. Ca rattrape. Comme Milla Jobovitch dans Resident Evil, quoi :)

  3. Humandrop

    Wouw quelle critique magnifique !

  4. Pingback: Faubourg 36 - Avant première

  5. marie

    je ne suis pas d accord concernant nora, elle illumine le film,c est un bonheur de la voir a l ecran, elle est d une grande justesse, avec la timidite qu ellejoue a la perfection

  6. marie

    et beaucoup sont d accord

  7. marie

    ayant adore ce film, je recherche sur internet ttes les critiques possibles, cefilm, on adore, ou on deteste,98 pr ct adore, j ai l impression que l on n aime pas par ethique plus que par reel gout. ( film populaire…etc)mais ce qui me choque ans votre critique, c est que vous etes bien la seule a ne pas avoir ete subjuguee par l actrice principale, car meme ceux qui n aiment pas conseillent de voir le film, ne serait ce que pour la decouvrir ! Si vous etiez reellement critique de film, et que vous aviez un petit pouvoir, vous barreriez la route du plaisir a beaucoup de spectateurs !

  8. Alyn

    Bonjour Marie. Je suis extrêmement contente que d’autres personnes n’aient pas la même opinion que moi. Ce que pense les autres, à vrai dire cela m’importe peu et ce n’est pas parce que 98% des gens aiment, que je vais dire que c’est ultra génial et que j’adore l’actrice principale.

    Comme je l’ai dit ce sont MES impressions et oui effectivement je ne suis pas critique film et c’est bien pour ça que ce ne sont que MES opinions.

    En ce qui concerne l’actrice oui il y a des moments où elle est magnifique notamment quand elle monte sur la scène autrement désolée de le redire mais elle ne m’a pas touchée car je trouvais son rôle surjoué.

    Après je n’ai absolument pas déconseillé d’aller voir le film. Au contraire, j’ai bien précisé qu’on passait un bon moment.

    Bon après les trois messages je pense avoir compris l’idée mais ce n’est pas pour autant que je rangerai mon opinion à celle de 98% des gens.

    Et si vous cherchez du travail, allez voir l’attaché de presse de Nora, je suis sûre qu’elle aura quelque chose pour vous ! ;)

  9. jaky

    pas besoin d aider l attaché de presse, la fille est juste sublime, et le film est mieux que bien

  10. Ciloubidouille

    Le film, je ne l’ai pas vu mais la bande annonce, elle donne l’impression d’avoir déjà vu le film, elle raconte tout.

  11. Alyn

    Jacky, la petite boutade sur l’attachée de presse, c’était pour Marie qui la défend bec et ongle ! Enfin c’était juste un petit point d’humour pour la fin …

  12. Nab

    Merci Alyn, mais de toute façon j’irai pas le voir :p
    Moi le tradi-français-flonflon-musette, ça me donne des petits boutons, et Les Choristes aussi.

    A la limite, « Vois sur ton chemin » interprété par Didier Super, j’aime bien.

  13. Juan

    Bonjour à tous, je ne participe pas souvent aux blogs, mais je sors de l’avant-première à Montauban avec Jugnot et Cornillac, Christophe et Nora, et ovation à tout rompre. Magnifique photo et lumière dignes des grands classiques 40-50 (Carné, Duvivier) et sens du détail dans une reconstitution impressionnante (de ce faubourg parisien reconstruit durant 5 mois à Prague). Belle histoire hors des scénarios habituels, le trio d’acteurs fonctionne bien mais sans se dépasser. Clovis a une gueule de Gabin dans Quai des Brumes, la jeune Nora bouffe la pellicule par sa fraicheur, son filet de voix, et un look années 30 qui lui va à merveille. Les seconds rôles sont parfaits, Donnadieu magistral en ordure, Pierre Richard touchant et poétique, et François Morel en authentique cafetier du faubourg. Le gamin n’est pas au top dans son jeu, bonne tête mais manque de spontanéité et a du mal à simuler l’accordéon… La scène souvent commentée dans les deux sens est -à l’apogée du succès du Chansonia- la chanson « Partir à la mer ». On sort effectivement du cadre du cabaret partant du plus haut de son succès, vers un imaginaire poétique et surréaliste. Ce clin d’oeil doit être pris comme tel et c’est une vraie vague de fraicheur, et un hommage aux comédies musicales à la Stanley Donen. Sans tomber dans la nostalgie excessive, un bon film français, au charme surrané, avec un vrai jeu d’acteurs, une belle direction, certes pas un chef-d’oeuvre mais qui sent bon le travail artisanal et le pavé mouillé des vieux faubourgs parisiens comme il n’en existe plus.

  14. Pingoo

    Hum…
    Bon.
    Bref.

  15. berthold

    je sors de l avant premiere,magnifique film, les comediens sont fabluleux, le film, je le reverrai encore et encore… bravo a Nora qui a un jeu parfait, une presence scenique ( Premier film !!!)
    BRAVO BARRATIER

  16. Pingoo

    Putain.
    Je vais le dire avec des vrais mots cette fois parce que ça m’agace.
    Est-ce que les gens de chez Pathé peuvent cesser de spammer ce billet avec des fausses critiques. Merci.

  17. Rod

    enorme :)

  18. sophie bell

    un peu pretentieuse la pingouine avec sa critique !!!

  19. sophie bell

    comme si votre critique representait l unanimite, pas la faire de faire de blog dans ce cas, si vous ne supportait pas la contradiction !

  20. Pingback: Angaline − Avant Première chez Pathé de Faubourg 36

Ajouter un commentaire