Les plus gros seins des Eurocks

Si tu es blonde à forte poitrine ... Ce week-end, enfin juste vendredi – parce que ça m’a gavé profondément – je suis allé aux Eurockéennes. Et parmi tous les autochtones, j’ai trouvé une blonde digne d’Elie Semoun … j’ai failli lui poser la question si sa poitrine ultra opulente était naturelle … mais elle semblait ailleurs. Pis la demoiselle avait plutôt bon goût, car elle était au premier rang du concert de Genghis Tron, un truc ultra bourrin particulièrement jouissif.

10 commentaires
  1. Alexandre

    vu qu’elle les porte au niveau du nombril je dirais que c’est du vrai…

  2. Belle paire en effet, naturelle pour sur.

    Sinon, t’y es alle combien de fois au Eurock?
    Nan parce que a lire ton billet sur Hiboo, on a l’impression que ca fait 10ans que t’es pas venu (et moi premiere fois en 10ans que je peux pas y aller), Ben Harper tout comme Cat Power, n’ont rien de « decalle » aux Eurocks, tout les ans il y a ce genre d’artistes, les Eurocks, malgres un nom qui le laisse penser, ce n’est pas que du rock ;)

  3. Looo

    Salut Monsieur Rod (je dis monsieur car je suis super fan des photos/chroniques).
    Je me demandais dans ta chronique ce que pouvaient faire des mecs avec un 600mm a un concert et voyant les photos de foule j’ai de suite compris notamment avec ta photo :D

    Sinon super sympas tes photos!

  4. Mathieu vd

    c’est moi ou mon commentaire a été censuré?

  5. Mathieu vd

    oups non autant pour moi il est dans la partie ou on click sur la photo, mea culpa (mode fervent défenseur de la liberté d’expression OFF)

  6. Soul'Sun

    Promi Pingoo, si la future colloc’ d’amies me laisse prendre une photo de son décolleté je te fournirait ça presque gratuitement ( Un bon bonnet E naturel, désolé moi je peux pas c’est trop « enorme » d’ailleurs c’est mal c’est vile mais le seul mot qui me viens a l’esprit quand on me parle d’elle c’est « Enoooorme » a dire avec emphase façon le commentateur Brésilien ou Portugais qui crie Gooooaaaaaaaaaaal !!!!! » )

  7. Bon j’ai lu ton billet sur les eurocks. la dernière fois que j’y suis allée en fait c’est en 95 environ.
    Le problème des festivals – la plupart disons – c’est qu’on n’y va pas pour la musique (enfin disons bcq d’entre nous) mais pour picoler et de défoncer.
    Je t’avoue que passé Body count je n’ai que des bribes de souvenirs de 95.

    dommage ? oui et non.
    Il n’y a rien de spécialement mal à picoler (ou autres). ca te rend con ok (enfin moi déjà de base…) mais faut bien lacher la pression de temps à autre.

    Moi j’ai renoncé aux eurocks dés 95. Quand ils ont décidé que le camping gratuit : niet, foutant ainsi dehors les routards (ouhlala ca fait sale).
    A l’epoque tu ouvrais comme tu volais ton stand de boissons improbables (oui on sait c’est pas legal) ; après ca a été impossible.
    bref on est passé en grosse machine commerciale.

    Pour tout le reste, n’ayant aucune expérience de photographe pro, je ne saurais que dire (quoique j’etais hier à la tatto art fest et y’aurait à en dire tiens).

    t’aime pas le jazz toi ?
    tu devrais tester les festivals jazz, type ca :
    http://www.crestjazzvocal.com/index.html

  8. ca doit etre des vrai mais la dure loi de la gravite y est pour quelque chose la

  9. toblerone

    m en fout de la gravité …..c est bon….tout simplement…c est vraiment mimi

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire