La Sextape : communication 3.0 ?

*Petite contrib’ chez Pingoo ? c’est vrai que ça ne se refuse pas ! publié ou pas, ça reste l’occaz de faire son râleur, c’est donc forcément génial !*

Soyons clairs, pas besoin de vous balancer un topo détaillé : en tant que joyeux aficionados de notre site banquise préféré, vous devez être au point sur cet outil pseudo-sulfureux qu’est la sextape.

Et pour cause, le terme est partout. La mode se répand si bien qu’il est rare de passer une semaine sans tomber sur un nouvel épisode plus moins « hot » d’une personne plus ou mois « connue ». En même temps, avec 12% de la toile consacrés au porno, vous n’y auriez pas échappé de toute manière *d’ailleurs si tu pouvais éviter de loucher sur la droite à chaque fin de ligne, je suis sur que t’accrocherais plus aux conneries que je raconte*

Alors pourquoi donc parler de sextape ? Ben parce ca me fait bien marrer. On l’aura toujours dit : « sex sells ». Le sexe fait vendre depuis toujours et pour encore longtemps. C’est surement l’un des marchés les plus vastes et les plus intarissables qui soit, près de 3 milliards de $ de revenu aux US  en 2006, rien que ça…

Et je continue même à raler sur Lire La Suite, t’imagines !?

Balancer des vidéos coquines/hard sur la toile, ça ne date vraiment pas d’hier, et l’histoire aurait très bien pu s’en tenir là, mais non, il faut que ça devienne un instrument médiatique, un truc qui fait du bruit mais surtout qui rapporte.

Là où ca devient moyen, voire carrément nimp’, c’est quand tu vois les « étoiles » de cette planète faire la queue *pas de jeux de mots on a dit!* pour montrer leurs ébats sur le web. A croire que c’est devenu un truc à mettre dans son CV de star, juste en dessous de sa dernière émission de télé réalité… Rah! Ces stars maladroites qui laissent par inadvertance trainer une cassette pourave. Le meilleur scénario reste celui du cambrioleur archi malin qui a trouvé la bonne cassette, dans le bon placard du manoir de 142 pièces *chapeau mon gars*, au coude à coude avec celui de l’ex pas content qui a du matos compromettant enregistré avec son gogogadgéto-téléphone. *et gare a ceux qui se moquent de la référence!*

Tu me diras, les gens font ce qu’ils veulent, et je n’ai pas de gros problème avec ça, mais j’avoue que ressortir des vieilles bandes sauce Marilyn Monroe, du genre « oulala mais comment c’était une chaudasse ! », je ne vois franchement pas le truc. Le pire c’est quand tu vois Vivid qui achète carrément les droits de d’une vidéo de Jimmy Hendrix pour bâtir un site complet lui étant dédié (pas a jimmy, mais a sa tape, nuance ) tu te dis qu’il y a un problème. Pour le site diffuse une preview, et la pseudo vidéo est a vous pour 30$ *remarquez la profondeur de l’investigation, hin hin…*

Au final, tu te rends compte qu’une sextape, ça buzz pas mal, ça coûte pas cher et tu peux te faire de bonnes plus values dessus, un nouveau support de communication tout simplement. A quoi bon chercher à atteindre les gens de manière a peu près subtile avec une réflexion marketing réfléchie, responsable, alternative…un plan visage d’une seconde, suivi de 20 secondes de film porno et ton nom fait les couvertures people, et les homepages pendant des semaines. Dramatique ? pour moi ça l’est, pour vous peut être moins

C’est vraiment dommage qu’il n’y ait plus de places pour Tokio Hotel, ça aurait vraiment fait un super concours *hum*.

Au final voue êtes plutôt pro? anti? anti-pro ? …

7 commentaires
  1. Alexandre

    la sextape de Hendrix est tellement fake qu’elle en est ridicule…

  2. Blaxx

    Moi j’attends la Sextape de Mireille Mathieu.

  3. Yellow-Sbumarine

    J’adore vraiment ton style d’écriture !

    Moi j’attends celle… de pingoo ça serait marrant non ? ok je sors

  4. ReD (Auteur)

    Alexandre > Fake ou pas, on reste dans du business gras, épais franchement limite… qui marche !

    Blaxx > Courage.

    Yellow > eh bien merci ! et à défaut, il te reste le swap gâââ de pingoo ><« 

  5. surumu

    Puisque la remarque a déjà été faite, je le dis aussi: j’aime bien coment t’écris, c’est sympa à lire. Mais n’abuse pas trop des appartés… Je tiens aussi à dire que je chérie le ton de Valérie dans ses articles, et que celui de pingoo est oin de me déplaire (faut bien lécher les couilles à tout le monde. Rod aussi je t’aime.)

    Bref, je voulais juste réagir en disant que tu n’as peut-être pas assez louché toi-même sur la droite:

    Tu écris Jimmy Hendrix au lieu de Jimi Hendrix !!

    Mais c’est pardonné ;)

  6. ReD (Auteur)

    Surumu > Honte à moi pour Jimi!Promis je ferais gaffe =)
    J’en profite pour récolter égoïstement les louanges faites à ma plume, je fait des réserves d’égo pour l’hiver °°
    Pour ce qui est de loucher sur la droite, ne t’en fait pas pour moi hein ^^ Tout est question de modération!

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire