J’ai du mal a le croire… Mangez des merguez !

C’est la remballe en boucherie, c’est tout simplement gore et incroyable ! c’est vieille video mais j’espere ca se fait plus…

Serieusement, c’est vrai ca ? ou c’etait emission pour « rire » ?? Je crois pas, vous avez experience la ?

18 commentaires
  1. Dufosse

    wow, de toute façon, c’est partout pareil…
    Moi je vais me construire ma petite ferme, avec mes vaches, mes légumes, comme sa je sais d’ou vienne les choses que je mange…!

  2. La vidéo date un peu mais à l’époque c’était vrai. Ça a fait grand bruit d’ailleurs.

  3. Iquitos

    Bon appétit si vous êtes à table ….

  4. blh_ika

    S’il n’y avait qu’en boucherie où l’on trouve ces pratiques douteuses… mais dans d’autres domaines, les exactions sont aussi monnaie courante ( fruits, conserves, vins…).
    Peut-être moins cependant qu’à une époque.
    Faut l’espérer :o)

  5. PHLM

    De toutes les façons,lorsque vous allez achetez un beef chez votre boucher,il faut savoir que la viande a déjà rassit 15 jours dans ses frigos pour qu’elle soit mangeable….

    berk !!!

  6. SaumonAgile

    J’ai bien aimé quand la cliente Japonaise a fait semblant d’apprécier le vin alors qu’elle le goutait avec la bouche pleine ^^

    Tu t’es trompe de article hi hi et c’est une reporter de NTV news ^^

  7. eddyb

    moi je bosse l’été dans un abattoir, saucisserie : c’est encore pire que çà !!! Toutes les merguez, saucisse que l’on ne vend pas ou qui nous reviennent, quand elle sont trop poisseuse ou trop odorante soit on en refait des merguez mélangé à de a viande fraiche soit on en fait des paté ….
    Je ne vous parle pas des pieges à rats dans les entrepots ou de la viande qui tombe par terre lrs du chargement et que l’on ramasse …

    C’est partout pareil, et c’est très fréquent.

    Bon appétit bien sur !!!!!

    Merci… j’ai raison de manger du poisson generalement!! Au moins on peut pas faire comme la viande
    Tu donnes adresse ou tu travailles, pour les gens de ta region ?

  8. Zibbu

    J’ai ce reportage en live à la téloche, y a de quoi être berner

  9. Totore

    J’avais vu tout le reportage, y’a aussi la partie avec les beignets vendus sur la plage confectionnes dans un espece d’hangar bourre de cafards, super apetissant!

  10. QQ

    moi ça me choque pas tant que ça: cette viande on la mange et on voit pas la différence.. ci ça évite le gachi moi je suis pas forcément contre..

    han !

  11. flo

    QQ> Réfléchis, c’est pas seulement une question esthétique. Si tu manges ça, c’est la gerbe assurée, voire l’intoxication alimentaire !
    L’hygiène, c’est pas pour le fun…

    Conclusion : Mangez des sushis :D

  12. sumvol

    j’ai vu aussi se reportage interressant.
    le poisson, hhmm, vu la quantité hydrocarbure qui a dans les océans, genre mer du nord, c’est pas terrible non plus.

  13. perso, je vais chez mon p’ti boucher à coté de chez moi, toujours sympa, et toujours près à donner cnseil pour la cuisine, c’est plus chère, mais la viande est extrèmement bonne..

    et la remballe est monnaie courante dans les super marchés, c’est la politique du pognon, plus de croissance toujours plus de croissance, alors on va pas jeter pour 50€ de viandes alors que l’on peux la revendre pour 40…

  14. blh_ika

    borkmadjai, je pense que ces soucis d’invendus sont en partie résolus grace aux resto-rapides et peu chers qui jouxtent toujours les grandes surfaces…
    Il y a là, peut-être, des stats intéressantes à compléter quant à l’origine des proprio…

  15. petit pimousse

    QQ> je suis tout a fait d’accord avec toi. Parce que si s’etait si courant que ça et aussi mauvais pour la santé,bizzarement je ne me rappel pas d’une epoque où tout mes repas se terminaient avec l’estomac retourné ou l’envie de gerber ( et pourtant je suis un amateur de charcuterie). Ah la génération chochotte, si ça n’a pas EXACTEMENT la couleur du truc standard industrialisé, s’est que s’est « pas comestible »

  16. Bluemoon

    C’est toujours vrai. Constaté sur un steak haché pour enfant. Un samedi, lors de la cérémonie hebdomadaire des courses dans une grande enseigne des hypers, il y a quelques mois, nous achetons un steak pour notre petite fille. De retour à la maison, découpage du steak pour obtenir la portion de viande correspondant à son âge et là, la viande qui était rouge à l’intérieur était noir à l’intérieur. Retour à l’hyper, convocation du responsable boucherie et de son adjoint. L’adjoint fait la tête et dit qu’il ne donnerait pas cela à ses enfants. Le responsable soutient que cela fait partie du cycle normal de la viande. Ils ont tout de même remboursé malgré qu’il soit indiqué que le frais ne peut être remboursé. Ce même magasin s’est déjà fait attraper pour ses congélateurs qui fonctionnaient mal (chaîne du froid non garantie) et ses balances mal tarées.

    Pourquoi cela changerait ? Ils ont des objectifs de plus en plus durs dans chaque rayon des grandes surfaces.

    Vous êtes vous déjà demandé ce qu’il faisait des marchandises périssables laissées par les clients aux caisses. Moi, je me pose la question…

  17. Dans la série, je vous recommande le livre « Garçon, un brancard ! » de Gault & Millau où ils racontent les horreurs qu’ils ont croisées dans leur carrière, parfois même dans les grands restaurants.

    Et si vous croyez que le poisson ne subit pas la remballe, vous vous plantez. Le poisson est souvent dégelé puis resurgelé avec les risques bactériens que ça implique. Et puis, une fois que le poisson est un peu « passé », un petit lavage à l’eau salée, une recoupe et on repart pour un tour. Après ça, facile, on prend des crevettes pas fraîches, les restes de poissons en tous genres, une bonne grosse béchamel on cuit dans une coquille St Jacques et voilà une préparation encore vendable qq jours. Ou alors on fait de la soupe. Vous n’avez jamais remarqué que les soupes de super-marchés étaient très poivrées ?
    Bon, ce n’est clairement pas systématique, c’est de mieux en mieux contrôlé…

    Et parlons d’autre chose: la traçabilité. Quelqu’un ici a déjà vérifié que le numéro de traçabilité sur sa viande correspondait bien au parcours du morceau qu’il avait dans les mains ? Non, bien sûr. Mais ça rassure le consommateur: « regardez, il y a un numéro de traçabilité, donc c’est bon. »

    Plus de 5 ans en France et j’ai jamais vu cela, pour le livre on ne peut pas avoir des extraits electoniques ?

    EDIT: oui oui je regarde le net…
    et….
    je vois….
    « Les auteurs nous parlent des problèmes et des fraudes liés à la restauration, crottes de souris dans la farine, mouillage du vin, cafards, l’anisakis du hareng, cochon devenu gibier, etc… »

    Cool ^^

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire