Tintin au Congo fait débat

tintincongo.jpgComme quoi il faut vraiment chier Morandini avec ces titres encore plus pourris que les miens. Je lis sur une de ses notes « Tintin au Congo bientôt interdit à la vente ? », ah ben ouais, le point d’interrogation c’est pratique. « Morandini n’a qu’une couille » ? « Pingoo va entrer dans le dictionnaire ? », « Sarkozy couche avec la femme de Jacques Martin ? » (ah mais non ça c’était vrai merde).

Bon, la vraie info c’est qu’une pseudo association de défense de la cause noire en France, le « Cran« , aurat contacté les éditions Casterman pour leur demander de ne plus réimprimer « Tintin au Congo ». Alors oui, c’est vrai que Milou parle mieux le français que les noirs rencontrés dans « Tintin au Congo ». Mais franchement, quelle connerie. Bon, je vais pas m’étendre, vous en pensez-quoi les gens ? Doit on interdire, hum, Tintin au Congo ?

10 commentaires
  1. DC WALK

    Jss black, je trouve que c’est une grosse connerie de revenir sur de anciens écrits, et puis merde quoi ya des Tintin dans ma bibliothèque, et jmen fous royalement de toute cette analyse politique, bref…. le CRAN devrait revoir ces objectifs premiers, tsss s’attaquer a une edition pour une bande déssinée, bref… n’ai marre…
    /me ME BARRE.

  2. Momo

    En fait, cette polémique existe depuis un moment déjà, du fait qu’Hergé ne se cachait pas d’être fervent de Céline (Louis-Ferdinand hein, c’est pas une Pinguouine :P). Auteur parfois antisémite dans ses propos. Sont remis en cause aussi certains jurons mythiques du capitaine Haddock.
    Je trouve ça tout de même un peu stupide de revenir maintenant dessus, je doute qu’un quelconque lecteur de tintin trouve quelque chose de raciste en lisant ces BD poilantes et mythiques, y’a que des intellos voulant faire parler d’eux pour nous enquiquiner avec ça!

  3. johnsmith

    je suis contre l’interdiction.
    Pourtant, je me rapelle parfaitement, étant môme, que cette BD m’avait déja choqué sur ce plan là.
    Cependant, tintin est un pan de notre culture, et le racisme ambiant de l’époque d’Hergé est indéniable; ça fait partie de notre histoire, et la position du CRAN est donc selon moi erronée, il vaut mieux je trouve, que les preuves demeurent.
    Il devraient plutôt oeuvrer a amener les éditeurs à intégrer un message en préfaçe expliquant pourquoi certains aspects de l’ouvrage et bin sai mal, et en quoi ça a évolué aujourd’hui et qu’il a été possible d’ajouter ce laius en préfaçe, et que blbabla le combat continue.

  4. Flo

    Je pense surtout qu’un pays doit savoir vivre avec son passé, et savoir l’accepter.
    C’est parfois dur, j’en conviens, mais nécessaire.

  5. keguira

    cet album est déja rangé au rayon bd adultes dans certaines librairies donc bon .. pourquoi aller plus loin ..

  6. Alexandre

    nan mais c’est plutôt légitime comme démarche:
    après avoir stoppé la famine en afrique, découvert les vaccins contre le sida et le cancer et reboucher le trou de la couche d’ozonne on peut s’attaquer aux 2-3 derniers problemes qui persistent… genre le coté colonialiste de Tintin au Congo et la guerre au Moyen Orient.
    autant commencer par Tintin donc.

  7. Nadia

    L’idée d’un préambule explicatif (façon Johnsmith) me paraît une idée pas mal;
    Il faudrait aussi éviter de projeter et diffuser les vieux Disney, puisqu’on pense (à vérifier) que c’était un gros antisémite de première…

  8. observateur76

    bonne idée que de placer un petit préambule sur la bd expliquant les connotations racistes de cet ouvrage. Apres Dieudo’ on s’attaque à Hergé !! c’est lamentable !! lolll

  9. Gerard

    Il est malheureux que l’Art fasse les frais du politiquement correct. A quoi sert de corriger le passé alors que le présent commence franchement a sentir mauvais, pour exemple le durcissement des lois sur l’immigration dans chaque pays membres de l’union et les affiches de campagne politiques ouvertement racistes placardée en la Suisse, ou j’habite. Il est plus urgent d’agir dans la réalité que sur la fiction.

  10. Remi

    ben en voilà une connerie.
    Bientot on brulera comme dans les annees sombre tous les livres qui ne sont pas politiquement correct!!
    Bientot les sud’am vont se plaindre car ils ne disent pas « ai caramba » tout le temps, les asteques (bolivien) n’ont pas peur des eclipses etc……….

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire