Le Temps des Gitans, opéra punk

tempsgitans02.jpgEt voilà. J’ai encore pleuré. Je pleure toujours face aux oeuvres d’Emir Kusturica. À tous ses films. Parfois à ses concerts. Et évidemment à son adaptation en opéra « punk » du « Temps des Gitans », l’un de ses plus beaux films. La musique originelle est de Goran Brégovic mais a été réadaptée par le fameux No Smoking Orchestra, dont Kusturica est le bassiste, pour l’occasion. Cet opéra pas comme les autres raconte la saga d’un jeune homme tzigane aux prises avec le monde contemporain et l’appât de la richesse.

On a dit que l’opéra était un art complet, car il mêle danse, musique, chant, comédie, arts décoratifs, et, contrairement au cinéma, la participation consciente ou inconsciente du public. Et je crois que c’est vrai. Je n’ai pour ma part jamais ressenti autant d’émotion que dans des salles de spectacles. Je me souviendrai toujours, par exemple, de l’Arlecchino du Piccolo teatro di Milano…

2 commentaires
  1. Et ben moi aussi j’ai manqué pleurer à la fin… Voilà voilà.

  2. jipe

    Moi aussi j’adore l’apéro (quoi? j’ai mal lu?)

Laisser un commentaire

Comments have been disabled