La Septimanie tombe à l’eau

C’est Georges Frèche qui était à l’origine de ce projet, à savoir changer le nom de la région « Languedoc-Roussillon » en « Septimanie ».
La Septimanie désigne l’union des sept évêchés entre 571 et 588, qui recouvrait, hors Lozère, la région.
Le conseil municipal de Perpignan a rejeté ce nouveau nom, Georges Frèche (président de la région) a laché l’affaire.
C’est les catalans qui étaient en première ligne pour refuser cette dénomination.
Moi qui suis de la bas, je trouvais ça plutôt cool « Septimanie » :p.

8 commentaires
  1. STE.

    ca faisait un peu antiseptie…

  2. mike lafleur

    ça faisait surtout un peu intégriste religieux non ? on est dans un pays laïque…

  3. dju

    Bah c’est surtout bien plus ancien que cette periode.
    Septimanie était le nom de la province romaine (1 siècle avant notre ere) qui recouvrait une partie du sud de la gaule, de Barcelone à Aix si je me souviens bien. La capitale était Narbo (Narbonne).
    Ce nom de septimanie est ensuite resté dans quelques documents par la suite jusqu’au Xème siècle.

    De rien. (je suis en 4eme année d’histoire ceci explique cela ;) )

  4. leybonn

    tx dju !
    Frèche est un psychopathe mégalo, je suis par principe opposé à toutes ses lubies !

  5. Garfield

    Freche atteint de septimanie ?

  6. dju

    J’ai vu un article du Canard Enchainé concernant les seances du conseil avec Freche et son opposant, Blanc, il y a quelques semaines. Ce mec est un vrai barge huhu ! :-)
    Moi, j’pense qu’il en faudrait plus des comme lui, que ça mette un peu de piment et d’humour dans le débat politique et qu’on en finisse avec la langue de bois et l’oligarchie dans ce pays.
    Si ça pouvait etre comme en Italie ou lors de la IIIeme republique, ça serait bien plus marrant la politique :D

  7. RoboTux

    Je l’ai lu aussi cet article, ça m’a bien fait rire. Mais bon, pendant ce temps là la vie de la cité (politique) ne progresse pas…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire