Et si on arrêtait de pirater des trucs ?

En ce moment il y a pas mal de gens qui écrivent des articles et se questionnent sur l’intérêt et la légitimité (oui oui, légitimité) de s’adonner encore au piratage. Les offres légales se multiplient et il y a effectivement de plus en plus de bonnes raisons d’entrer définitivement dans la légalité. Il devient en effet difficile de sortir l’argument comme quoi les offres de produits culturels numériques ne suivent pas les évolutions technologiques et les habitudes des gens.

Me concernant, je tends vraiment vers un arrêt pur et simple du piratage, et d’une parce que l’offre légale me convient (en partie), et de deux parce que j’ai les moyens financier de répondre à ma consommation de produits culturels. De plus, considérant que je bosse moi même dans des milieux très touchés par le piratage, je ferais mieux de donner l’exemple.

Je vais vous décrire ici sujet par sujet mon rapport à la chose et au piratage. Je vous colle un pourcentage à côté de chaque sujet, pour vous dire où j’en suis de ma « consommation légale ».

La musique : 95% légal
Ca va faire quelques années que je ne consomme QUE de la musique légale, je paye un abonnement Apple Music (que je partage avec ma famille), et je suis dans un partage familial Spotify. Si je ne suis pas à 100%, c’est qu’il y a quelques obscurs albums ou lives introuvables en streaming que j’ai « blanchis » sur mon iTunes Match. Mais je ne les ai sûrement jamais achetés.

Les jeux vidéo : 60% légal
J’ai une PS4, je paye un abonnement PS+ que je partage avec mes neveux sur mon ancienne PS3 que je leur ai filé. J’achète quelques jeux parfois. Bref, de ce côté là ça va plutôt. Par contre je joue souvent à des jeux émulés sur ma Recalbox. Quand je vois les offres légales existantes sur le retrogaming, et ce qui est faisable techniquement, je suis sincèrement affligé. Bref, je pirate beaucoup de retrogaming.

Les films : 80% légal
Et pour cause, je ne regarde quasiment que des films au cinéma. Ces derniers mois je téléchargeais encore quelques films en P2P, j’ai décidé d’arrêter à 100% il y a quelques jours. J’achèterai les films absents des offres légales de streaming, sur l’iTunes Store.
Sinon je paye ma carte cinéma Gaumont tous les mois, pour les sorties du moment.

Les séries : 50% légal
Je paye un abonnement OCS et j’utilise un abonnement Netflix (qui n’est pas le mien, mais je vais finir par en prendre un…), ça devrait couvrir la plupart de mes besoins en série, mais il y a quand même beaucoup de séries que je regarde et qui ne sont pas disponibles en streaming légal en France, ou alors avec beaucoup de retard. Je garde aussi quelques archives de séries qui ne sont pas proposés dans des formats acceptables en téléchargement (typiquement Stargate, Battlestar, je ne trouve pas de VOST « achetable » numériquement, et je ne veux ni DVD ni BR).
En tous cas j’espère bientôt éteindre définitivement mon NAS, qui ne me servait quasiment qu’à ça.

La télévision : 100% légal
Je ne streame jamais de chaînes TV que je n’ai pas déjà chez moi, ou de programmes payants. Donc rien à signaler de ce côté là.

Le porno : 50% légal
AH BEN OUI LE PORNO. J’ai toujours du mal à savoir si les tubes pornos relèvent ou non d’une offre « légale », il y a a priori beaucoup de contenus volés là bas, donc si vous en êtes adeptes, vous piratez forcément à un moment ou à un autre. J’avais jusqu’à récemment un abonnement à Redclouds et un à Lustery, mais j’ai tout résilié, je ne consomme pas suffisamment de porno pour que ça soit rentable. Par contre j’ai encore pas mal de stocks de pornos « collectors » (genre vintage ou avec des célébrités dedans), et quelques pornos d’Erika Lust que je n’ai pas tous payés, pas bien !

Les logiciels : 100% légal
Ca doit faire une quinzaine d’années que je ne pirate absolument AUCUN logiciel, sur Mac par exemple, je n’ai jamais rien piraté. Encore plus depuis que j’ai ma boîte. Clairement je paye tout, j’ai un abonnement Adobe, Office, et depuis peu Setapp, que j’apprécie pas mal. Pour le reste, quand j’ai besoin d’un logiciel, je le paye systématiquement (et je paye aussi pour virer les pubs des logiciels gratuits que j’utilise, sur iOS et Mac)

Les livres : 90% légal
Honnêtement je lis de moins en moins de littérature, pour ne pas dire « plus du tout » par manque de temps, mais bon j’achète quand même mes bouquins, et ponctuellement j’en pirate quand on m’envoie un truc « à lire » ou que vraiment je tombe dessus.

Les BD : 30% légal
Rhalala, RHALALA. C’est ce qui m’énerve le plus sans aucun doute. Entendons-nous, j’achète beaucoup de BD, et la BD que j’ai pu pirater est essentiellement vintage. Donc oui, j’ai un gros stocks de vieux trucs sur mon iPad, et j’achète toutes les nouveautés. Mais en volume ça fait peu du coup. Gros problème : la plupart des éditeurs bloquent la diffusion de leurs nouveautés en numérique, du coup bah comme je préfère désormais lire sur iPad que sur papier, je lis de moins en moins de BD. Ca me dévaste. Si un Netflix de la BD existait, je serais ok pour payer 100 boules par mois pour y avoir accès, vous n’imaginez pas.

La presse : 100% légal
Il m’est arrivé de pirater de la presse, oui oui. Aujourd’hui j’achète toute ma presse, soit en kiosque, soit via l’application SFR Presse, soit via LeKiosk chez qui j’ai pris un petit abonnement mensuel, pour les titres que je ne trouve pas ailleurs.

VOILÀ.
Et vous, vous en êtes où dans tout ça ?

9 commentaires
  1. Chez nous on a quasiment arrêté de télécharger également.
    Pour les films/séries, j’estime que l’offre est désormais suffisante en légal pour ne plus avoir à télécharger. On est abonnés à Canal, OSC et Netflix, ça coûte un petit peu mais il y a quasi tout, plus des émissions américaines que j’aimais bien mater sur internet et qu’on peut voir en +24h maintenant, ça me convient pas mal !
    Pour la musique, j’achète les vinyles des groupes que j’aime et pour le reste, Spotify à 100%.
    Je ne télécharge plus que pour les livres… je lis peu et j’en ai marre d’entasser des livres à la maison alors j’ai une Kobo que je rempli de temps en temps de nouveautés que j’ai envie de lire et ça me suffit :)
    Je trouve que pirater aujourd’hui relève un peu de la mauvaise foi ou de l’impatience ^^ La chronologie des médias n’est pas hyper avantageuse en France certes, mais on peut attendre un peu, il y a suffisamment de livres/séries qui sortent pour ne pas se ruer sur une série qui vient de sortir en la téléchargeant !

  2. Aline

    Le seul truc illegal que je fais c’est regarder en streaming des émissions qui ne passent pas en France. Pour le reste, je paie ou je prends mon mal en patience. C’est super frustrant ces chaînes qui ne respectent pas l’ordre des épisodes des séries et mélangent les épisodes et les saisons.

  3. – Musique : 95%
    – jeux vidéo : non concerné, je n’ai pas de console, je ne joue pas sur pc et mes seul jeux sur iphone sont des jeux gratuits sans achat in-app
    – Films : difficile à dire car en province, je n’ai pas le ciné illimité mais je n’y vais pas spécialement. Sauf que … pour autant je ne regarde pas grand chose car le format film me parait de plus en plus long à regarder
    – séries : hum honte à moi mais 0%, je suis un sérivore dans l’âme et même si je pense très fort à Netflix, je n’ai pas passé le cap.
    – télé 100% aussi mais je ne regarde quasi rien non plus depuis des années.
    – Porno : 0% mais pour X raisons (jeu de mots)
    – logiciels : depuis quelques années 100% légal mais j’ai également arrêté les betas et autres. Je ne prend que ce qui fonctionne et m’interesse.
    – livres : 90% ? je lisais beaucoup en papier, puis j’ai eu une liseuse que j’ai rempli … qui est tombé en panne et j’avoue que papier ou ebook, je lis de moins en moins et ça me manque.
    – Bd : non concernée même si lire une bédé j’adore ça
    – presse : J’ai envie de différencier la presse papier et les magazines …
    100% presse papier si j’ai l’occasion ou l’envie de la lire
    magazines … une version pdf me suffit souvent largement pour lire UN article qui m’a interpellé sur une couverture …
    Après allongé au bord d’une piscine ou à la plage avec X magazines d’été sous la main je ne dis pas …

  4. Hello,

    Quarte points :
    – Est-ce que tu as une vraie rentabilité sur ton compte setapp ? Est-ce que tu as calculé ce que tu économiserai au bout d’un an en ayant acheté toutes les apps qui te servent vraiment ? Entre celle que j’ai déjà acheté, celle que j’utiliserait une fois (donc suffisante en en version d’essais), j’ai du mal a me dire que j’en ai pour 120 euro par ans d’utilitaire mac.

    – Quel est donc ton budget abonnement ? Spotify,Netflix,OCS,PSN : une quarantaine d’euro ?

    – Comment considère tu des comptes partagés un peu en dehors de leurs conditions. Genre Netflix en dehors de la famille, PSN etc. C’est pas du piratage, mais ca reste de  » l’abus « .

    – Si tu devais abandonner tout piratage, même l’introuvable (BD etc.), quel serait ton budget additionnel, est-ce que tu achèterai vraiment plus ?

    • Paingout (Auteur)

      – Je pense que je suis limite-limite sur Setapp, mais même si je suis perdant j’aime bien soutenir ce genre d’initiative, et ça me permet de découvrir de nouvelles applications assez fréquemment.
      – Mon budget abonnements pour les films numériques, les séries et la presse doit tourner autour de 40/50€, sans compter la musique donc, les FAI, opérateurs, etc.
      – Pour Netflix je considère que je sors des clous, je pense prendre un abonnement un de ces jours. Pour PSN considérant que les deux consoles sont à moi et que c’est mon neveux, même si je sors des clous je m’en fous.
      – Si je devais abandonner tout piratage, oui j’achèterai vraiment plus. Enormément plus même. Je pense trois ou quatre fois plus.

  5. paradise

    Mes pourcentages légalité :

    musique : 10%
    films : 5%
    séries : 0%
    livres : 100%
    BD : 0%
    logiciels : 50%
    Non concerné par jeux vidéos, porno, télé, presse…

    Bref un gros vilain pirate ! Principalement pour raisons financières.
    Si je devais abandonner tout piratage, je pourrais claquer 30€/mois en musique. Mais je n’ai même aucune idée du tarif des séries : j’en regarde peu, en VOST et les saisons en cours autant que possible. Donc à moins que GoT saison 7 en VOST ne soit proposé sur une plateforme (est-ce le cas ?), je ne pourrais pas faire légal. Ha si, attendre. Comme en 1997.

  6. GordonNano

    Pas convaincu par les offres légales pour le moment, soit c’est trop cher soit il faut ce débrouiller avec plusieurs abonnement.

    Niveau musique ok j’utilise un mix entre spotify, deezer et play musique, je prends à chaque fois les offres du style 3€ pour 3 mois ou même parfois complétement gratuite comme la dernière avec deezer.
    Mais je continue de télécharger pour avoir les musiques que j’aime en flac sans passer par du streaming.

    Niveau film c’est le pire je pense, je ne vais pas au cinéma, beaucoup trop cher je trouve 9€ pour voir un film dans de mauvaises conditions (CGR ou Gaumont par ex) alors oui il y a le kinépolis ou on peut surement dire que c’est le top mais un film récent en 3D confort, ultra, immersif et tout le reste ça fait 17€ pour voir un film…
    Netflix j’ai essayer chez un ami et niveau film il n’y avait pas de choix, pour les séries ça va mais certaines ont carrément plusieurs saisons de retard…
    Les autres services je n’ai pas essayer mais je sais déjà que je vais devoir me retrouver avec plusieurs abonnement pour voir tout ce que je veux et au final ce n’est vraiment pas ce que je veux.

    Pour la télé je ne stream pas de chaines directement mais je télécharge des émissions étrangères, bien obligé pour pouvoir les voir.

    Les jeux c’est la seule chose que j’ai vraiment arrêter de pirater parce que la oui pour moi il y a une offre intéressante et de bons prix, sans avoir d’abonnement à prendre.

  7. Patator

    Je paie pour Apple Music (plus que je n’ai jamais payé pour de la musique) et j’utilise le MyCanal de mon père. J’achète 99% de mes applis et jeux, en partie pour rétribuer les développeurs, éditeurs et autres mais aussi pour ne plus avoir à galèrer pour faire fonctionner un jeu piraté. En revanche pour les séries tant qu’il n’existera pas un Spotify des séries je continue…. trop compliqué de devoir jongler avec plusieurs plate formes pour qu’encore 2 ou 3 séries soient absentes…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire