happily

Happily Ever After de Tatjana Božić

J’ai eu la chance l’autre jour d’être invité à la projection du film documentaire croate « Happily Ever After », réalisé par Tatjana Božić.
Dit comme ça, ça fait un peu peur, mais croyez-moi on est pas du tout sur un truc lourdingue faussement branchouille, mais sur un film très joli, sur un sujet aussi simple qu’insolvable insoluble : l’amour.

Le pitch est assez simple, Tatjana est dans une relation de couple qui part un peu en sucette, et elle se demande ce qui cloche chez elle. Elle décide donc de retrouver ses exs les plus notables, de passer un peu de temps avec eux, et d’essayer de comprendre là où ça a pu merder.

Au dela du questionnement sur le couple, et sur l’impossible remise en question de nos propres comportements amoureux, le film est une belle balade à travers l’Europe, les petits copains de Tatjana étant de nationalités différentes, anglaises, russes, croates, etc.
Le film exploite des images personnelles tournées par Tatjana tout au long de sa vie, et le montage permet une véritable immersion dans sa petite tête de femme amoureuse et névrosée.

Je n’ai aucune idée de comment ce film sera distribué, est j’espère vraiment qu’il sera visible et largement diffusé. Vous pouvez en suivre l’actualité sur leur page Facebook. Il sortira le 3 février :)

happily

3 commentaires
  1. le pitch sonne furieusement comme celui de « A Complete History of My Sexual Failures »…

  2. J'aiPasD'argentCommeL'amour

    « aussi simple qu’insolvable »
    Oh putain le sketch…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire