jacky

Le Coach

jacky

Ceux qui me connaissent le savent, j’ai un profil un peu atypique. Peu de diplômes, j’ai monté plusieurs boîtes, dont la première à 18 ans, et j’ai eu une vie personnelle relativement improbable et j’ai vécu « en couple » à partir de mes 15 ans.
Je dis pas ça pour faire genre « je suis précoce », c’est plutôt le contraire en fait. Je crois que je n’ai pas suivi un parcours suffisamment structurant, que je suis passé un peu trop vite de l’adolescence à l’âge adulte, sur tous les aspects de ma vie.

Ce passage là s’est fait, je crois, au détriment d’un tas de trucs. Je n’ai pas eu le temps d’apprendre les bases de la socialisation en entreprise par exemple. Je n’ai pas appris à gérer et contrôler mes émotions, à prendre de la distance, ou tout simplement à communiquer avec fluidité avec mon entourage, aussi bien professionnel que personnel d’ailleurs. Je parle vite, j’articule peu, je m’agace facilement et n’écoute pas assez mes interlocuteurs. Entre autres.

Mais ça, c’était avant. J’ai eu l’occasion de rencontrer un Coach, comme il en existe beaucoup, qui m’a proposé de m’accompagner pendant quelques séances, et travailler sur tous ces points. La prise de parole, le contrôle de soi, l’écoute… Je n’aurais jamais fait un truc pareil si l’homme qui m’a proposé ceci n’avait pas su me proposer ça avec gentillesse et intelligence. Il s’appelle Jacky, un homme de théâtre, professionnel de l’accompagnement, qui préfère privilégier l’expérimentation à l’explication. Il aide beaucoup de chefs d’entreprise à mieux évoluer dans leurs environnements professionnels, et par extension, personnels.

Ca sonne très secte tout ça, du moins c’est ce que j’imaginais avant, mais au final tout est très concret. Sans rentrer dans les détails des séances, on prend énormément de temps à travailler sa respiration, et surtout sa posture. J’ai vite compris que le corps était le principal outil pour contrôler son langage et ses émotions. Alors je me suis tenu droit, j’ai parlé, j’ai lu des textes à haute voix, j’ai fait des exercices d’improvisation, j’ai même été filmé. J’ai appris à sentir ma respiration et à m’écouter, et surtout, mon Dieu surtout, j’ai appris à respirer.

Evidement ce type de séances ne change pas votre vie du jour au lendemain, mais elles permettent de donner des astuces ou des approches pour gérer des situations parfois anxiogènes, des conflits ou des moments de pression.
Depuis que j’ai réalisé ce travail avec Jacky, je me sens globalement plus à l’aise, beaucoup plus à l’écoute et incroyablement plus détendu dans mes prises de parole.

Voilà. Si vous avez vous aussi parfois un peu de mal à évoluer correctement dans votre milieu professionnel, si vous sentez des blocages divers et variés, le coach est une piste, et contacter Jacky n’est peut être pas une mauvaise idée. N’hésitez pas en tous cas :)

En plus de ce type d’accompagnement, Jacky propose aussi diverses activités, telles que le « Yoga du rire« , et tout un tas de choses que vous pouvez découvrir sur son site : JackyCanal.com. Toutes les infos pour le contacter sont sur ce lien :)

 

6 commentaires
  1. Rappelle toi ce que disait Gallienne dans son fameux film sur la respiration des femmes. Tout est là !

  2. OnDitMerciQui

    Du coup, tu dis Merci Qui ?

  3. Et bien le pauvre il a du boulot !!! il va lui-même être obligé de sous-traiter son propre Coach pour te supporter ;-)

  4. AlbanSeurat

    Miracle, tu respires !

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire