Le meilleur appareil photo au monde est donc un…

lila0069_114x82913_1680_4892

Cette photo n’est là que pour vous donner envie de lire la suite (promis y’en a plein d’autres plus bas).

Cela fait des mois, des années même, que l’envie de me débarrasser de mon reflex me titillait.
Non pas que je veuille cesser de faire des photos, mais l’encombrement du reflex est un frein énorme, d’autant plus depuis que les iPhones font de très jolies photos, l’intérêt de se trimbaler un gros machin dans le sac s’est considérablement réduit.

J’ai fini par craquer, et je vais vous raconter ça, ici.

Pour quelles photos ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, précisons un peu mon profil. Je ne suis pas photographe, ni artiste photographique, ni rien de ces trucs là. Je suis plutôt un type qui aime prendre des jolies photos, essentiellement de jolies filles plus ou moins nues. Je ne m’intéresse pas à la technique, ou à la haute performance du matériel que j’utilise. Enfin si, mais pas en tant que tel. Je suis ravi que les photos produites soient jolies et de bonne qualité, mais je ne comprends en réalité pas grand chose aux mécanismes techniques et à « pourquoi » techniquement ceci est mieux que cela. D’ailleurs ça se voit sur mes photos.

vincent0006_110x91800_1680_4272-720x480@2xJe précise ce point, parce que je considère honnêtement que cet article s’adresse aux gens qui, comme moi, adorent prendre des photos, sont totalement décomplexés sur le sujet, mais ne sont pas des spécialistes. En gros je m’adresse :
- Aux gens qui font des millions de photos avec leurs téléphones (aux blogueurs et blogueuses, par exemple).
- Aux gens qui font des photos avec un compact un peu cool et qui aimeraient monter d’un cran.
- Aux amateurs comme moi, qui se sont un jour payé un reflex, qui en sont ravi, mais qui ne savent pas l’exploiter à fond et se disent souvent « mais pourquoi je me trimballe un si gros machin bordel ? »

Si vous êtes photographe, pro, bien équipé, fin connaisseur, vous pouvez tout de suite passer votre chemin, cet article ne vous intéressera pas du tout.

Un hybride c’est quoi ?

Je vais vulgariser autant que possible, et vous décrire en une phrase les différents types d’appareils photos :

1) Le téléphone qui fait des photos, sur les modèles haut de gamme ça fait de très jolies photos, sauf quand il y’a peu de lumière.
2) Les appareils photos compacts, c’est à peu près la même chose que les capteurs qu’on trouve sur les smartphones haut de gamme.
3) Les bridges. Ce sont de gros compacts qui se voulaient être à la croisée du compact et du reflex. En gros c’est surtout un compact avec un encombrement maximum et un capteur tout aussi moyen que sur un compact.
4) L’hybride, qui joue la carte inverse du bridge, l’idée est en gros d’avoir toute la technologie d’un reflex, dans un encombrement minimum, et surtout de pouvoir changer d’objectif.
5) Le reflex, c’est gros, ça fait des millions de trucs, on peut changer les objectifs, ça fait des photos folles avec une qualité merveilleuse que même les licornes elles y croient pas.

Voilà. Ici on va parler hybride. Un hybride c’est en général un truc qui se veut beaucoup plus petit qu’un reflex (mais un peu plus gros qu’un compact), qui doit vous permettre de faire à peu près tout ce que vous feriez avec un reflex.

Mais alors un hybride c’est aussi compliqué qu’un reflex non ? Quel intérêt du coup ?

Alors oui et non. Disons que l’hybride est censé avoir à peu près le même potentiel que le reflex, mais les efforts de miniaturisation, et surtout le besoin absolu des constructeurs de plaire au grand public, les oblige à concevoir des appareils avec des ergonomies plus accessibles. La plupart des constructeurs se permettent des astuces et des mises en avant de fonctionnalités simplifiées, clairement à l’usage du grand public. Du coup, pour un niveau donné (amateur/débutant), on peut considérer que là où vous utilisiez 30% des capacités technologiques de votre reflex, vous allez réussir à en exploiter 60 à 70% sur votre hybride. Et vous allez du coup beaucoup plus vous amuser.

vincent0013_212x25404_1680_4896-720x480@2xDisons qu’à l’inverse, on peut considérer que pour ne pas perdre leur cible habituelle, la plupart des constructeurs n’osaient pas franchement bousculer les habitudes des utilisateurs de reflex, et ce depuis des années. Aussi bien au niveau des molettes que des logiciels embarquées dans les appareils.
Avec ce nouveau marché, bah ils sont un peu plus détendus du slip.

La plupart des photographe férus de reflex ont tendance à cracher un peu sur les hybrides. Et d’une, parce qu’ils sont snobs et voient d’un mauvais oeil l’idée que Tata Mireille puisse faire des photos magnifiques, et de deux parce qu’ils ont investi des milliards d’argent dans leur matériel, et qu’ils sont du coup d’assez mauvaise foi. Ce que je peux comprendre, je fais pareil sur plein de sujets.

Donc l’hybride a beau faire quasiment tous les machins qu’un reflex sait faire, croyez-moi, ce sera moins compliqué à utiliser, et vous y prendrez beaucoup plus de plaisir.

Bon et alors toi, tu es passé de quoi à quoi ?

J’ai des reflex depuis environ 7 ans. J’ai débuté sur Sony, puis j’ai basculé sur Nikon. J’ai fait la plupart de mes photos avec un Nikon D90, puis avec son successeur, le Nikon D7000.
L’appareil (le boitier), c’est une chose, mais ce qui compte avant tout, ce sont les objectifs utilisés.
Me concernant j’utilisais essentiellement deux objectifs (optiques), une focale fixe Sigma 30 1.4, qui permet de faire des jolis portraits, et des jolis flous. C’est avec cet objectif que j’ai réalisé la plupart de mes shootings depuis des années.
J’avais également un zoom, un 200, pour faire des photos de loin, du genre « photos de nanas en bikini sur la plage » ou « photo du koala sur son arbre qui est super loin en vrai mais que là on dirait que je suis à côté de lui et que c’est mon pote« .

Lors de mon séjour récent à Sydney, en Australie, je me suis donc embarqué tout ce petit monde, un peu à contre coeur. Considérant toujours que, surtout en vacances, j’avais une putain de flemme de me trimbaler tout ça. C’est lourd, ça prend de la place dans le sac à dos, ça fait chier.
Et puis, toujours à Sydney, pendant le Boxing Day (sorte de jour de mega soldes, le lendemain de Noël dans certains pays du Commonwealth), un ami m’envoie par mail une promo d’un un site local de vente d’appareils photo. Sur cette promo, mon oeil est attiré par le Fujifilm X-E2. Je ne m’y étais jamais intéressé, je ne connaissais absolument pas ce modèle.

En France, les gens ont tendance à flipper un peu à l’idée de sortir des classiques Nikon/Canon/Sony quand il est question d’investir beaucoup d’argent dans du matériel photo. C’était clairement mon cas, et quand je bavais sur les hybrides, je bavais uniquement sur les  Sony Nex, parce que c’était du Sony. Jamais je ne me serais intéressé à un Fujifilm.
Par contre, à l’étranger, d’un point de vue marketing en tous cas, le matraquage ne se fait pas uniquement sur ces trois marques, loin de là, c’est très flagrant dans les boutiques photos. Puis personne ne vous jugera si vous avez un appareil photo d’une marque inconnue.

Et donc je reviens à mon histoire de promo. Je vois ce modèle, et avant même de voir ce qu’il proposait comme prestation, je me rends compte que :
- Cette boutique faisait de l’import direct du Japon voisin, à des prix assez chouettes.
- On était en plein Boxing Day.
- Sur ce modèle en particulier, y’avait une promo en plus !
- Le taux de change Euro/Dollars Australien était fou.
- Je pouvais récupérer une partie de la TVA locale à l’aéroport.

Rapide calcul, le boitier à 1000 euros en France (à ce moment là) me coutait 600 euros là bas.
J’ai donc commencé à me renseigner sérieusement sur la bête. 48h après j’en faisais l’acquisition, oublié le reflex, à jamais.

Donc voilà, c’est vraiment un pur hasard si je suis tombé sur ce modèle là, une histoire de promos et de taux de change. Par contre, j’ai croisé pas mal de gens bossant dans la photo (plutôt vendeurs que photographes), me félicitant de mon achat. La bête est visiblement très réputée.

Mais la putain de toi, pourquoi c’est si bien ?

C’est là que je ne vais pas développer tous les détails techniques chiants bla bla, pour ça je vous renvoie sur des tests un peu plus précis et sérieux de la chose (voir liens tout en bas du billet). Moi je vais juste vous dire pourquoi je le surkiffe, à mon niveau à moi de pseudo-photographe amateur qui n’y comprend rien. Un peu comme vous.

1) L’encombrement.
Clairement, ça change tout. Passer d’un appareil photo que je ne voulais plus prendre avec moi, à un appareil que je peux glisser dans mon sac en permanence, c’est juste merveilleux. Je l’ai équipé d’une toute petite focale fixe qui ouvre à 2, pour qu’il ne prenne vraiment aucune place. J’ai aussi récupéré une focale fixe 1.4 pour mes shootings, et un Zoom pour mes photos de bikinis et de koalas. Je vous laisse voir la différence d’encombrement ci-dessous, avec une focale fixe 1.4.

test_xe2_05

Si je colle mon autre focale fixe, qui ouvre à 2, sur le Fujifilm, c’est encore plus flagrant.

test_xe2_06

Je me suis aussi amusé à peser les deux appareils, à configuration égale. Boitier, focale fixe 1.4, sangles et batteries incluses, c’est sans appel :
Fujifilm X-E2 : 680 grammes.
Nikon D7000 : 1250 grammes. Presque le double.

2) L’encombrement.
Je sais plus si je vous ai parlé de la place gagnée dans mon sac ? Ah oui merde, à l’instant, pardon.
Non mais sérieux, regardez moi les deux dans une pochette adaptée, y’a pas photo comme dirait l’autre. A gauche le reflex Nikon D7000, à droite le Fujifilm X-E2. Et derrière, une paire de Converse. Je sais pas pourquoi y’a une paire de Converse sur cette photo.

test_xe2_07

3) L’ergonomie.
Là où je ne comprenais rien sur mon reflex, sur ce Fujifilm X-E2, je comprends tout, et vite. Les menus sont clairs, explicites, les molettes sont bien placées et les réglages de base se font tous en 3 secondes, sans même avoir à regarder l’écran. Il m’a vraiment fallu quelques heures seulement pour m’y faire. Puis c’est bourré de détails pratiques, comme le réglage de l’ouverture mécaniquement directement sur les objectifs, la ligne de niveau pour vous assurer que l’appareil est bien droit, et plein de conneries du genre.

Voyez ci-dessous, la ligne de niveau bleue devient verte quand elle positionnée au même niveau que la blanche, pour faire des photos bien droites ! Si ça se trouve ça a toujours existé sur les appareils photos, ben moi j’avais jamais trouvé comment activer ça.

test_xe2_10

 

4) Le design de l’appareil.
Pour être honnête je m’en fiche, et l’aspect un peu vintage-hipster de l’appareil me gonfle un peu, j’aurais dû prendre le modèle tout noir, mais il n’était pas dispo. Cela étant dit, je l’évoque quand même, parce que tous les gens qui me voient avec cet appareil me lâchent un « il est super beau ! ». Il doit donc être super beau.

5) La qualité des photos.
Là aussi je vais être honnête, je ne vois tout simplement pas la différence d’avec mon reflex. Le capteur fait la même taille, et les photos ont à peu près la même définition. Pour le reste, je ne suis pas expert pour juger, mais je peux juste vous dire que je trouve ça nickel, et je trouve mes photos, prises avec cet appareil aussi jolies qu’avec mon reflex.
CA C’EST DE L’ANALYSE MEC.
Je vous colle 3 photos de shootings récents prises avec ci-dessous. Les photos sont un peu retouchées (contrastes, couleurs, tout ça).

Du coup en bonus je vous colle des photos absolument pas retouchées ci-dessous, toutes prises à Sydney.
Pour être très clair, ce sont même des conversions JPG des fichiers RAW générés par l’appareil (ah oui, évidement il sait shooter en RAW). Ils n’ont même pas bénéficié du traitement et des améliorations JPG de l’appareil :

6) Le Wifi embarqué.
C’est un détail, une petite feature comme ça l’air de rien. Mais putain, j’adore. Tu prends une photo avec ton appareil, tu la kiffes, tu veux l’envoyer sur Instagram, Twitter, Facebook, ou à Tata Josie. Tu actives le Wifi, tu lances l’application sur ton iPhone, et HOP, ta photo est sur ton téléphone. Ca a changé ma vie. Ceux qui me suivent sur Instagram ont pu s’en rendre compte.

Ci-dessous je vous montre l’application iOS en action. C’est simple, l’appareil génère un réseau Wifi, on lance l’application, on s’y connecte, et on transfère. J’aurais préféré du bluetooth, mais ça reste très cool.

7) Les objectifs proposés.
Sujet important, les objectifs disponibles. Fujifilm a vraiment un beau catalogue de « Montures X », qui sont donc les objectifs adaptés à toute leur gamme X. Ils sont nombreux, réputés, et plein de choses sont annoncées à ce sujet. Donc aucune inquiétude à avoir à ce niveau là.
Du coup je vous colle la gueule de mes objectifs ci-dessous :

test_xe2_08

Sur le boitier, on a un donc un 18 mm / 2 XF R, pour le quotidien, puis à côté un X-Pro1 XF-35 mm F1.4 R, pour les shootings, et enfin un zoom, XF 55-200mm F 3.5-4.8 R LM OIS, pour les koalas et les bikinis lointains. Et puis un chat, dans le fond. Toujours important d’avoir au moins un chat sur une photo.

test_xe2_11Voilà, et sinon en vrac y’a un petit flash intégré, qui sort de l’appareil si besoin. L’autofocus est très rapide (gros point fort de ce produit apparemment). Il fait de chouettes vidéos, l’autonomie me semble très correcte (je n’ai jamais été à plat, même en faisant des centaines de photos en Australie), l’écran arrière est grand et lumineux, et j’insiste, l’ergonomie générale est excellente. Il y’a aussi pas mal de fonctionnalités pour éditer, recadrer, et filtrer les photos directement dans l’appareil.

Vas-y avoue, y’a bien des trucs un peu pourris non ?

J’avais une crainte principale, c’est le viseur numérique.
C’est à dire ?
Et bien sur un reflex classique (Sony mis à part), on trouve généralement un trou dans lequel on met son oeil. Et ce que vous voyez dans le trou, ben c’est ce que vous allez photographier. L’image que vous voyez, c’est la vraie image, pas un écran.
Et bien sur les hybrides équipés d’un viseur, celui-ci est généralement numérique. En gros quand vous foutez votre oeil dedans, vous regardez un mini écran. Un peu comme sur les bridges d’ailleurs.
C’était un facteur bloquant pour moi sur les Sony Nex. J’avais testé, c’était insupportable. De même sur leur gamme de reflex.

test_xe2_09

Le viseur numérique du X-E2, avec les réglages qui s’y affichent dans la foulée.

Mais mon usage a évolué, maintenant que je fais des millions de photos avec mon iPhone, je me suis clairement habitué à faire mes photos directement à l’écran. L’écran du dos de l’appareil convient donc bien, pour peu qu’on s’y habitue.

Quand au viseur numérique, là aussi on s’y fait, d’autant plus que celui du Fujifilm X-E2 est vraiment d’une qualité folle et affiche en temps réel les informations techniques, ce qu’un viseur classique ne sait pas faire. Il est rapide, fluide, et s’active dès qu’on approche l’oeil du viseur (ou un doigt, ce qui est un peu plus chiant).
Le principal inconvénient de prendre des photos en utilisant l’écran arrière, et de consommer plus de batterie. Il faut donc savoir gérer ça, et savoir quand utiliser l’écran, et quand utiliser le viseur.
Pour la plupart des gens, ce sera clairement un détail. Ne bloquez pas sur ça.

2014_01_03_22_18_625517526062143356_8333524_Normal_copygramEt sinon, bah pas grand chose à lui reprocher honnêtement. Peut être le fait qu’il ne soit pas construit pour être particulièrement étanche ou « tout temps », ou l’absence d’écran orientable. Autre truc, j’aimerais pouvoir contrôler l’appareil avec mon iPhone (peut être possible via une mise à jour logiciel, bientôt).
Ce sont des points qui seront disponibles sur le Fujifilm X-T1, mais cet appareil sera du coup plus gros, et ressemble beaucoup plus à un reflex. On pourrait aussi évoquer le Fujifilm X-M1, encore plus petit que le X-E2, mais lui n’a pas de viseur du tout, et il serait un tout petit peu moins performant que le X-E2. Ca reste un choix à considérer, plus économique aussi.

Un autre détail un peu chiant, si vous shootez en RAW (en RAF même, pour être précis), MacOS ne reconnait pas encore les fichiers générés par le XE-2, on est donc obligé de les convertir avant, avec un RAW Converter, ou dans mon cas, avec Photoshop et Camera RAW. Aucun problème si vous shootez en JPG évidement.
A noter que les fichiers RAW sont énormes, compter 35mo par fichier, contre 3-4 Mo au format JPG.

Conclusion

Si vous avez tout lu, vous devriez avoir « un peu envie » quand même. Alors essayez donc de le voir, de le manipuler un peu, de faire 2-3 photos avec, et je vous assure que ça changera votre rapport à la photo. Compter 1200 à 1300 euros avec un objectif de base. C’est cher, mais c’est à comparer avec un reflex correct.

Si vous voulez creuser, je vous colle deux tests, à lire, un plus technique chez Les Numériques, et l’autre plus « le X-E2 au quotidien » :
- Fujifilm X-E2 : Test complet sur LesNumeriques.
Test Terrain : Fuji X-E2 sur Darth’s Blog.

Bisou bisou.

publié le par Paingout

A propos de Paingout

Je suis Paingout, mais aussi Pingoo ou Vincent, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Paingout), j'y dis des choses folles. Je vous aime. Fort.

Mots-clés : , ,

60 Réponses à Le meilleur appareil photo au monde est donc un…

  1. Pras (@Praska)

    En fait des fois tu fais des articles que j’aurais voulu faire ! <3

  2. Florian

    Bonjour,

    Article très intéressant que je partage totalement ayant eu le même raisonnement que toi mais je me suis orienté vers le Nex-6 de Sony à une époque où les promos étaient également intéressantes. Par contre, impossible de trouver une housse qui me plaise. La tienne est une Case Logic ? Tu en es content ? Quelle modèle stp ?

    Merci d’avance.

    • Paingout

      C’est une house de compact que j’ai trouvé à la Fnac, et qui collait pile au format :).
      Ca dépend vraiment du modèle et de l’objectif du coup.

  3. Zoliobi

    Pile le jour où je me pose la question entre le réflex et l’hybride. Je me suis totalement retrouvé dans ton article, merci !

  4. mathieu - geekpauvre

    j’adore le ton de ton article et tu as réussi à me décomplexer (ainsi que tes millions de lecteurs) par rapport au photographe « snob et de mauvaise foi » :) Merci !

  5. ToOn

    Moi, j’aime bien les photos qui illustre cet article. Suis pas photographe pour 2 sous alors bon :p

  6. JEDI_BC

    Tu n’as pas trop de problème de stabilité dans la prise en main ? Le fait que l’appareil soit plus léger et compact n’est pas problèmatique ?

    • Paingout

      Vraiment pas, mais le fait de m’être autant habitué à faire des photos avec un iPhone aide je pense.

  7. 6ryl

    OK donc samedi c’est battle entre ton fuji et mon j3!! Sur le j3 j’ai acheté le module wifi ( non présent dedans mais vraiment
    tout petit et j’avoue que pouvoir transférer sur le phone direct c’est assez cool) Par contre merci Nikon je peux déjà shooter avec mon nexus 5 grâce a l’appli
    !!

    • Paingout

      Ah ben j’ai hate de voir le module Wifi tiens :)

  8. Garko

    Je te confirme que tu pouvais aussi avoir l’horizon virtuel sur le D7000 :)

    • Paingout

      C’est fou…

    • Laurent Deséchalliers

      Sur un viseur optique on ne peut pas (ou alors j’ai pas compris un truc) avoir d’éléments en sur-impression du style ligne d’horizon

      • Paingout

        C’est en effet tout l’intérêt du viseur numérique. C’est ce que j’écris :)

    • Howen

      Bonjour, je suis moi-même le cul entre 2 chaises pour l’instant : soit un 7100 + Sigma contemporary 17-70 (le parpaing) soit le dernier (enfin je crois) XT1…
      Je ne sais que choisir?
      Pfffft….

  9. Toleg

    Toujours trop gros pour moi.
    Vivement un compact style sony rx100 avec un APSC….

    • yoann

      Il existe, c’est le rx1 avec capteur 24×36 et optique fixe 35 mm…2800 euros…

  10. Blakz

    Salut,
    Contrairement à ton avertissement « si tu es pro… Bla-bla-bla… » j’ai tout de même poursuivi la lecture de l’article, et finalement je suis assez d’accord avec toi.
    Si le reflex (de bonne qualité évidement, capteur full frame (24x36mm, comme les pellicules d’avant xD)) est incontestablement au dessus À CONDITION d’en avoir l’utilité : publicité et communication très haut de gamme, ou encore des pour des recadrages très importants. On peu aussi, si l’on a les moyens, utiliser pour cela du moyen format numérique (pour les curieux allez voir la gamme Hasselblad H et les dos numériques jusqu’à 100Mpx)
    En revanche pour tout ce qui doit être spontané, reportage, portrait, people, bloc-note photo, en vacances ou en soirée… L’hybride est clairement la meilleure solution. Je donne de temps en temps des cours de photo pour des petits groupe dont le niveau va de super-débutant à des mecs comme toi qui souhaitent mieux maîtriser leur reflex, et la question reviens souvent : « c’est trop gros, trop compliqué, trop lourd… Que prendre ? » Et la réponse : un hybride !
    Pour le modèle, je ne les connais pas suffisamment pour me prononcer. A noter que beaucoup de pro sont fan du Panasonic Lumix GX7. Autre point tout de même : éviter les modèles trop gros type X-T1 – dans ce cas autant prendre un reflex…

    • Paingout

      J’ai globalement beaucoup de mal avec les Lumix, d’un point de vue ergonomique, je trouve que c’est assez WTF souvent. Mais c’est une question d’habitude.
      Pour le X-T1, faut voir quand même :), il reste quand même moins massif qu’un reflex équivalent et drôlement bien équipé…

      • Epsilon

        J’ai eu le même résonnement que toi récemment, je garde mon alpha 77 en boitié principal et le GX7 en compagnon de tout les jours. Bref tout ça pour dire que le GX7 est une petite bombe lui aussi.
        Même conclusion :
        petit, prise en main en 2h max, bonne qualité de photos.

    • Luc Heinrich

      « …les modèles trop gros type X-T1″ ? Gné ?

      Le X-T1 a *strictement* la même largeur qu’un X-E1/X-E2 et n’a qu’un petit centimètre de plus en hauteur, on reste *très* loin d’un monstre type reflex.

      • Paingout

        Le boitier est plus épais aussi, le grip est plus gros, et il est plus lourd.
        Après oui, ça reste bien plus light qu’un reflex, et j’aimerais bien en avoir en main pour voir si en effet ça reste acceptable VS le X-E2.

        • Luc Heinrich

          Le grip est plus gros, oui, ce qui à mon avis est un plus quand on a des grosses paluches :)

          Mais je maintiens, dire qu’il faut « éviter les modèles trop gros type X-T1″, c’est juste n’importe quoi.

          Preuve à l’appui:
          http://camerasize.com/compare/#371,520

          • Paingout

            Personne ne dit qu’il faut l’éviter. Si tu veux mettre des quotes pour me citer, cite moi correctement.
            Je dis simplement que le X-T1 est plus gros, et ressemble plus à un reflex, à aucun moment je dis qu’il faut l’éviter, et si quelqu’un a le budget pour, et n’est pas gêné de la lourdeur et de l’encombrement plus important de l’appareil, c’est en effet un excellent choix. Même moi je l’ai considéré.

            Ensuite oui, ce sont des gabarits équivalents, mais le X-T1 est plus lourd de presque 100 grammes, plus haut, et plus épais.

          • Grizix

            Citation de Blakz, qui donnait seulement son avis par ailleurs.

  11. Dodutils

    J’ai adoré les illustrations de ton article…heu…il parle de quoi déjà ? ;-)

  12. Etienne

    Ca donne envie… mais pour 2 fois moins cher, on a quand même l’EOS 700D (avec l’objectif).
    Pour moi le prix est encore un frein.

    • Paingout

      Ouais mais payer deux fois moins un cher pour un appareil qu’on utilisera 10 fois moins, c’est pas forcément rentable :)

  13. yohann

    Ton article tombe au moment où je me renseigne renseigne pour acquérir un hybride… Ton avis d’ »expert » me conforte dans le choix de cette categorie d’APN.
    T’en penses quoi du panasonic GM1 ?

    • Paingout

      Comme dit plus bas, j’ai du mal avec Panasonic d’un point de vue ergonomique, mais je suppose que ça marche très bien :)

  14. gubug

    Félicitations pour ton achat !
    Juste pour info, il est possible de transférer les photos en pleine résolution par WIFI, ça se configure : PARAM. SANS FIL > REDIM. IMG SP 3M > NON.
    Ce serait génial que le pilotage par appli du X-T1 soit rendu possible sur le X-E2 avec un prochain firmware…

  15. Isidore

    Merci pour le partage d’expérience. J’ai justement un D7000 et j’avais un D90. Alors je suis ravi de trouver quelqu’un qui a fait legrand saut de ces deux betes à un hybride. Pour le prix je suis d’accord. A quoi sert un appareil peu cher si on ne s’en sert pas…?
    Tu l’as testé en config studio avec flash?

    • Paingout

      Aucun test en studio, ça n’est pas du tout mon usage.
      J’aurais tendance à imaginer d’instinct, que quand on a un studio, ou besoin d’un studio, pour le coup, conserver un reflex se justifie plutôt :)

      • Laurent Deséchalliers

        Le studio différencie pas trop de la photo de rue, c’est même plus « simple » niveau boitier puisque une fois ton réglage donné (pour un setup de lumière donné) tu n’as plus rien à régler : pas de variation de lumière à gérer.

        Par contre tu n’as pas parlé de 2 aspects qui me semblent (pour moi) indispensables :

        - la réactivité au déclenchement: sur mon réflex quant j’appuis sur le déclencheur ça « part direct ». As tu cette même réactivité ?

        - la gestion des collimateurs. Je change souvent de collimateur lors d’une séance et je peux le faire aisément avec le joystick de mon boitier. Est il aisé de changer de collimateur et sont is sensibles ?

        • Paingout

          L’interet de l’hybride est essentiellement lié à son encombrement réduit. On s’en branle un peu de l’encombrement en studio. Donc pour du studio, l’intérêt d’un hybride, je vois pas. D’autant plus que le type qui shoote en studio s’en fout aussi d’une ergonomie vulgarisée ou simplifiée.

          Aucune idée pour la réactivité du déclenchement, je ne suis pas assez spécialiste pour m’en rendre compte, je ne me suis jamais dit, sur aucun de mes appareils, « tiens, là c’est pas réactif ». Quand au collimateur, je crois l’avoir changé 4 fois en X années, et jamais avec cet appareil, me suis toujours démerdé sans ces réglages, donc je peux pas te dire non plus.

          • Laurent Deséchalliers

            Moi je vois l’intérêt car je fais du studio ET de la photo dans la rue.

            Donc pour l’aspect rue je cherche à gagner en poids et volume :)

          • Paingout

            Ben tu gardes ton reflex pour le studio, et tu te prends un hybride pour la rue.
            C’est clairement ce que je ferai en tous cas :)

          • Laurent Deséchalliers

            Pour la réactivité je vais me lancer dans le « flow posing » et la il faut que ton boitier réponde imédiatement ;)

  16. Seb

    Et bien je ne suis pas d’accord :)
    - c’est trop cher par rapport à un reflex
    - le viseur électronique c’est pas pour moi
    - pas de GPS
    - optiques limitées et chères, même si plutôt bonnes
    - ergonomie bof

    En gros pour un budget proche, je vise plutôt le 6D, en l’utilisant avec un pan cake si nécessaire.

    Ma question : quelles situations de shoot t’offre cet appareil en plus de ton iphone ou de ton reflex? Pour moi ça reste bien gros quand même à emporter partout.

    • Paingout

      Je disais pareil pour le viseur électronique, on s’y fait très vite honnêtement.
      Le GPS me manque aussi, clairement. On peu geo-taguer a posteriori en utilisant l’appli iPhone, mais c’est chiant.
      Je trouve franchement pas qu’il manque grand chose dans les optiques, à moins d’avoir un besoin vraiment spécifique, auquel cas de toutes manières, on rentre pas dans la cible de l’hybride.
      Pour l’ergonomie, moi j’en suis amoureux là.

      Pour répondre à ta question, mon reflex ne rentrait dans aucun de mes sac, celui-ci oui. Donc je l’ai toujours sur moi, alors que je ne prenais plus du tout mon reflex.
      En soirée, en intérieur, etc. l’iPhone montre vite ses limites quand il y’a moins de lumière.

      • Seb

        Fair enough.

  17. lalanne

    MDR !!! j’ai rigolé une phrase sur deux … trop réel cet article !!!et j’adore le ton donné sur l’ensemble . J’étais photographe avant mais industriel. maintenant je me centre sur mon sony xperia vu que je suis orienté musique. Mais super cool comme lecture. et de belles photos … qu’il est beau ce koala !!!
    Bonne continuation a toi !!
    cordialement.

  18. Fred

    Très bon article! Personne, Je fais de plus en plus de photos avec mon iPhone5. Suis fan de l’appli Hipstamatic. J’ai revendu mon Nikon D90. Trop lourd à trimballer. J’attends le moment (proche) ou les smart phone feront aussi bien que les Reflex mais pour un usage non pro comme moi, la différence est déjà minime!

  19. Brunet

    J ai fait la même issu du d7000 je suis passé fuji XE1 mais je trouve que ton texte manque de contradictions tu ne parles pas du faite que pour le prix il n y a pas de joints de protection contrairement au d7000 ni que l autofocus passe de très bon a passable se qui peut être un des premiers critère d achat appareil a éviter pour tout ce qui dépasse les 60 mm car plus compact et pas agrèable a tenir pas beaucoup d objo d occase et donc moins chère (le prix des fuji sont relativement chère) du coup je crois que pour acheter un hybride faudrait déjà être passé par la case reflex pour prendre le temps de voir ce qui est important.

    • Paingout

      Un truc qui est important, c’est la ponctuation.
      Sinon les joints de protection de mon D7000 se sont barré au bout d’un an, et j’ai tendance à dire que c’est pas franchement capital comme truc.
      Pour l’autofocus, je serais incapable de dire que celui de l’un ou de l’autre est meilleur, à mon niveau d’utilisation en tous cas.
      Et pour les optiques d’occasion, oui, certes. Bon. C’est un nouveau marché, ça fait partie du jeu.
      Je trouve ça idiot de conseiller à des gens de se payer un reflex qu’ils n’utiliseront pas, parce que trop fat.

  20. Gnondpomme

    Salut Paingout

    Je suis dans la même réflexion que roi et je vais bientôt revendre mon matos Nikon et passer sur un xe1…
    Un point qui n’a pas été abordé est la possibilité d’utiliser tout plein de vieilles optiques manuelles sur cette gamme avec des bagues à 10€. Pour moi c’est un des points majeurs qui me font basculer ! Pouvoir utiliser de vieux cailloux et avoir un bon rendu sans se prendre la tête est une source de plaisir énorme !

  21. Ad

    J’attendais ce test depuis que tu en as fait l’acquisition. Je suis sur Instagram tes sujets et suite à cet article suis définitivement convaincu.
    Seul problème que je risque de rencontrer avec cet appareil c’est l’étanchéité, j’habite en Calédonie et je fais beaucoup de sortie en mer ou sur des îlots, grain de sable, houle. Je me touche encore.

    • Paingout

      Dans ce cas là, il faut considérer le X-T1, qui est tropicalisé.
      Pas les optiques, mais c’est prévu.

      (sinon le Nikon AW1 est étanche, et est un chouette produit aussi)

  22. Olivier

    Bonjour à vous et bravo :
    Pour vos photos d’abord,
    Pour votre site ensuite,
    Pour votre article en particulier
    Pour votre ton décalé et plein… d’humilité !

    Je viens de vendre mon 50D Canon avec les optiques (3 très bonnes) car, comme vous, trop lourd pour mon usage, trop contraignant à emmener en « ballade », pas assez « discret », etc. Je prends souvent l’avion et c’était une source de questionnements à chaque fois (« j’amène quoi comme « caillou » ? Oui mais si je ne prends pas celui-là il va me manquer ? Mais si je le prends, je le mets où, etc…).
    J’attends donc la sortie de l’X-T1 pour me « refaire une santé photographique ». Pour l’instant les critiques sont plutôt bonnes/très bonnes concernant l’appareil et proche de l’excellence concernant certains objectifs. J’attends de pouvoir comparer avec l’équivalent Olympus, si vous avez des conseils je suis trèèèès preneur ! Merci et bravo encore !

  23. Luc Heinrich

    (obligé de rajouter un commentaire ici parcequ’apparemment il n’est pas possible d’avoir plus de 4 niveaux de commentaires et je ne peux donc pa répondre au tiens. C’est complètement con ou j’ai raté un truc ?)

    « Personne ne dit qu’il faut l’éviter. Si tu veux mettre des quotes pour me citer, cite moi correctement. »

    Sauf que ce n’est pas toi que j’ai cité mais Blakz qui lui a *explicitement* dit à la fin de son message qu’il faut éviter le X-T1 parce qu’il est trop gros. Ce qu’il n’est pas, preuve à l’appui. C’est tout, ça va pas plus loin :)

  24. Brunet

    Comme tu peux le voir, nombre de personnes sont issus du reflex pour passé ensuite à l hybride que je trouve plus difficile d accès qu un reflex.Pour le prix mais aussi parce que;je pense que le reflex offre un plus grand panel de choix dans la photographie(et je n ai pas envie de revenir sur les tarifs et choix des objos) que tu n as avec l hybride du moins pour l instant.Je pense donc qu il faut avoir barouder reflex. Pour faire ses vrais premiers pas dans la photo et comprendre ce dont on a besoin.Et pour un pourcentage important le reflex reste une valeur sur.Les hybrides fuji restent des boitiers « bijoux » et pas si simple à manipuler et surtout: je trouve idiot de ne pas faire marcher la garantie quand on a un problème de joints de protection au bout d un an seulement.Je trouve dingue que tu n ai pas remarqué la différence d autofocus.Et je trouve idiot de se faire traiter d idiot quand on est pas d accord avec quelque un sur des blogs.
    Amicalement un possesseur heureux d un fuji X10 et d un fuji XE1. ;)

  25. Howen

    Je lis tous ces commentaires avec grand intérêt, vu que je suis confronté à choisir entre un D7100 et un XT1. Et je suis tout à fait d’accord avec Vincent. Je suis étonné que beaucoup d’entre vous n’aient pas encore « joué » avec le XT1. Ce que je déplore peut-être, c’est qu’ils annoncent de nouveaux cailloux sans donner de dates de mise sur le marché…

  26. Petit Suisse

    Loin d’avoir tout bien compris, en réalité je m’en fous, lol! la qualité des photos illustrant l’article m’a sideré! bizaremment la photo du Koala n’est pas ma préféré mais je reconnais humblement n’avoir rien a apporter a la zoophilie! lol! par contre la premiere photo celle illustrant l’article justifie a elle seule l’achat d’un appareil bridge! bravo donc, et continu a nous faire fantasmer!

  27. Fred

    Je regarde pas mal du côté des Fuji en ce moment et j’ai eu un petit coup de coeur pour le X-t1. Le truc c’est que je fais un peu de vidéo de temps en temps et j’aimerais donc savoir ce que vaut le X-e2 de ce côté là vu qu’il a le même capteur que le T1.

    Je précise quand même que je ne fais pas non plus des courts métrages hein, juste des présentations de produits et parfois des interviews.

    Merci d’avance et chouette article en tout cas

  28. Nicolas C.

    Bonjour,

    Merci pour ce test.

    Je profite d’arriver sur le sujet un peu plus tard pour vous demander votre avis sur cet appareil après quelques mois d’utilisation. En effet, ce Fuji me plait bien mais j’hésite encore …

    Certains critiquent son AF, en disant que lorsqu’il n’est pas horriblement lent, il patine sans s’en sortir. Qu’en pensez-vous ? (J’ai trouvé ces critiques sur lesnumeriques ; le fait est que je ne suis pas un spécialiste et que j’imagine qu’ils ont pour référence des machines de pro).

    Autre question, sur les finitions et l’esthétique (pas moyen de le voir de mes yeux sur Nantes !). Certaines personnes se plaignent de son aspect « plastique ». Qu’en pensez-vous ? La partie supérieur argentée est-elle en métal ou en plastique ?

    En vous remerciant par avance,


    Nicolas C.

Ajouter un commentaire