Lettre à mes 16 ans.

Yo Vincent ! Bien ou bien ?

Il y’a ce machin qui tourne depuis quelques temps, l’idée c’est de s’écrire à soit même, mais au nous même de nos 16 ans. Alors je t’écris. Je suis pas absolument certain que tu reçoives le truc, mais on ne sait jamais !
Je suis donc toi, Vincent, j’ai 34 ans aujourd’hui, et il s’est passé quelques machins depuis 1994.

Rien de ouf, t’es pas devenu Président de la république, ni acteur de porno-gay, mais quand même. Si je peux te prévenir de quelques trucs, c’est l’occasion.

Paingout_16ns_01

N’attends rien du lycée.

C’est chiant le lycée hein ? Tu penses que tous tes profs sont des fils de pute, que ces cours ne servent à rien, et que tous tes camarades sont des enculés qui ne méritent que la mort ? Et bien figure toi que oui, tu as raison.

A part de 3-4 exceptions, tu es entouré de connards et d’incompétents blasés. Tu perds ton temps dans ce putain de Lycée, de toutes manières ça te gonfle. Si j’étais un peu responsable je te dirais d’essayer de te motiver un peu, d’aller en cours, de prendre des notes, mais non, laisse tomber. Continue à sécher les cours, à lire les bouquins que tu choisis, et à faire ta vie.
Attention, je te dis pas que le système éducatif est mauvais, non, il est globalement cool, juste t’es super mal tombé. Puis tu n’y es pour rien si tu habites toujours à Toulon. Courage, c’est bientôt fini.

Un truc important, quand un sale type te traite de pédé dans la cours du lycée, mets lui une grosse tarte dans la gueule. J’ai appris tardivement que frapper des gens n’allait pas t’envoyer en prison, et pouvais faire un bien fou. Lâche toi. Puis dis toi qu’avoir l’air gay, ça plait aux filles, ne change rien.

Tu sais la plupart de ces connards qui évoluent dans ce lycée sont décérébrés, ils sont fils et filles de marins, lobotomisés, racistes, probablement tous de droite, et aucun n’arrivera à rien dans sa vie. Tu verras, c’est rigolo.
Que ça ne t’empêche pas de te rapprocher des 3-4 gentils qui t’entourent, et qui ne te lâcheront pas.

A propos des filles, t’as trouvé une copine, ta première vraie copine. Elle est un peu tarée, chelou, et très étrangement, il y’a peu de chance que vous fassiez votre vie ensemble, mais quand même, profites-en, elle est cool, et vous allez faire des trucs assez fous tout les deux.

Paingout_16ns_03

Bosse un peu la famille.

Je sens que ça va être compliqué ça, mais fais un effort, essaye de garder un brin de famille autour de toi.

Là aussi t’es entouré de gens tordus, manipulateurs, névrosés à en crever. C’est facile de couper les ponts et de ne pas y penser. Mais étrangement, dans 20 ans, ils te manqueront.
Alors je sais pas, essaye d’être là, essaye d’être celui qui recolle un peu les morceaux, qui limite les dégâts. Vois les gens avant qu’ils pètent des plombs, organise des réunions de tout le monde, histoire de créer quelque chose.

Je sais c’est dur, entre les histoires glauques, de cul, de morts louches, et tout le reste, mais ça se tente. T’as une mère, des soeurs, au moins ça, ça se travaille un peu.

Paingout_16ns_02

Ne lâche jamais cet ordinateur.

Pendant que les fils de pute de ton lycée vont faire les cons à la plage, tu préfères rester devant ton PC à le démonter dans tous les sens et à tester ce nouveau truc qu’est Internet ? Ne cesse jamais, tu verras, ça va plutôt bien marcher ce machin. D’ailleurs t’as jamais lâché en réalité, et ça c’est cool.

Avec un peu de chance tu pourras même en faire un métier dis donc. Ouais ouais. Arrête de croire que tu feras du droit, jamais, par contre tu feras des trucs vraiment cools grâce à Internet, puis tu vas rencontrer des gens bien, des gens importants, des gens indispensables, je t’en dis pas plus, ça risque de te spoiler.

Continue à claquer ton fric dans les jeux vidéo, dans les processeurs, dans les cartes graphiques, on a pas fait mieux crois moi. Ah et oui, continue à faire de la photo aussi.

En vrac.

- Franchement, « Pingoo », c’est pas top comme pseudo, trouve autre chose.
- Fais du sport. Peu importe, va à la piscine, fais du hand, du tennis, j’en sais rien, sinon tu vas finir tout mou.
- Oui tu vas pouvoir quitter cette ville, et vite.
- N’aie pas peur va.

Merci à LaNe pour l’idée, à votre tour (et balancez vos liens en commentaire).

publié le par Paingout

A propos de Paingout

Je suis Paingout, mais aussi Pingoo ou Vincent, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Paingout), j'y dis des choses folles. Je vous aime. Fort.

Mots-clés : ,

20 Réponses à Lettre à mes 16 ans.

  1. chandleyr

    Jolie idée.

  2. agou

    « Oui tu vas pouvoir quitter cette ville, et vite. »
    En tant qu’ex-toulonnaise, je plussoie, ça a fait du bien d’en partir :)

  3. LaNe

    Krkr. Tout plein.

  4. Ninie Pouce

    Toi aussi, tu l’as fait !

  5. Eliobou

    J’ai beaucoup aimé l’article, tu devrai écrire ta biographie dans ce style ;) Juste pour savoir, tu fait quoi comme boulot ?

  6. parpin

    Pourquoi tout le monde veut toujours se barrer de Toulon?

    • Paingout

      A cette époque c’était pas génial comme ville.

      • ROd

        tu veux dire, comme Paris en 2013 ? :)

  7. dam

    Pour une fois qu’une personne qui n’aime pas Toulon se barre pour de bon, on va pas la critiquer. Tu aurais pu rajouter que faire du commerce de crackware ne te rendra pas riche mais bon c’est toi l’écrivain ;-)

    • Paingout

      dam : Techniquement ça m’a pas mal rendu riche en fait :p
      (j’aurais jamais du arrêter en fait)

  8. Pascal

    Ha ! Ha ! Très bon !! Je devrais faire la même chose… C’est une bonne thérapie :)

  9. Zythom

    Bonjour Pingoo,
    J’ai fait un billet d’après ton idée: http://goo.gl/zL2Ca
    Pas sur qu’il soit aussi réussi que le tien…

  10. Mélissandre

    Je te raconte pas le grand sourire que j’ai là. Et genre pour la journée. Ça mérite au moins une vraie bonne pizza ou un burger quand t’auras du temps dans ton emploi du temps de ministre.

  11. paradise

    Génial comme idée.
    +1000 pour le lycée et les ordis

  12. Shawalo

    En tant que fils de marin ayant vécu à Toulon dans ces années là, je ne sais pas comment je dois prendre ce poste =)

  13. Martin F.

    Oh la grosse erreur! Tu avais déjà un ordi connecté à Internet en 1994??? Trop fort.
    A part faire de la messagerie avec Compuserve il n’y avait pas grand chose. Quelques sites très rares en liaison modem direct en passant par un numéro de téléphone spécifique avec un modem 14,4Kb voire 33Kb si tu avais les moyens. Il y a un anachronisme dans cet lettre.

  14. Pingback: Ciloubidouille » J’ai 16 ans, je sais que c’est pas vrai mais…

  15. benoit

    Très leger anachronisme, à quelques mois près, mais c’est un détail.
    Ah les cours d’informatique à dumont !
    Les cd bourrés de jeux copiés qui circulaient sous le manteau. La grande époque de napster, de compuserve et de nos premiers sites en html sous frontpage avec nos belles frames !

  16. Pingback: Lettre à mes 16 ans | mon blog de maman (blog maman, blog féminin)

Ajouter un commentaire