Laïcité, voile, crèche, discrimination et sodomie

Il se peut qu’un terme se soit glissé par erreur dans mon titre. Je vous laisse deviner lequel.

lolcat_hu

Vous l’avez forcément vue, lue. Cette affaire de voile islamique dans une crèche privée, qui fait des remous dans le monde politique et au sein de l’administration judiciaire. A l’heure où j’écris ces lignes, la cours de cassation a donné raison à la meuf qui s’était faite virer, après qu’elle ai décidé de porter le voile, dans la crèche privée où elle bossait. Je vous laisse cliquer sur ce lien si vous voulez des détails.

Tout ceci repose donc question et débat autour de la laïcité, de l’application de la loi contre le voile dans le public, élargie au privée, et à peu près toute la classe politique est aujourd’hui d’accord pour dire que cette affaire est un vrai problème, et remet justement en cause le principe de laïcité BLAH BLAH BLAH.

Je ne suis ni juriste ni sociologue, je ne vous balancerai donc pas tout une rhétorique sur le bienfondé de tout ceci, par contre je vais vous donner une nouvelle fois mon avis, que beaucoup connaissent déjà, mais qui a son intérêt, au moins sur la forme.

Sur le fond d’abord. Le concept même de laïcité a un peu tendance à m’emmerder. Ressorti à toutes les sauces, sur toutes les affaires, l’idée même de laïcité ne veut plus rien dire. A mes yeux en tous cas, son utilisation et les abus de langages autour du concept me sortent des yeux.

Bon alors, ces meufs voilées ?

Je suis ABSOLUMENT opposé à l’idée de faire chier les meufs qui portent le voile. Même dans le publique. J’étais opposé à cette loi quand elle a été votée, et je le suis toujours. L’idée que l’on interdise à des gens de pratiquer leurs croyances, dans quelque contexte que ce soit, m’emmerde au plus au point. C’est un négation des individus et de ce qu’ils sont. Et c’est à mes yeux, de la discrimination pure et simple.

Qu’une nana bosse dans une école ou une crèche, avec une grande croix, ou un voile, ne me dérange en AUCUN CAS. Ce qui pourrait me déranger, c’est l’éventuel prosélytisme qui pourrait être fait par l’individu. Mais considerer qu’une tenue, un voile, une kippa, soient pour ces gens un outil de propagande ou de revendication est un bêtise. On peut d’ailleurs très bien faire du lobying pro-islam, anti-avortement, anti-nucléaire, ou ce que vous voulez, sans porter un voile ou une tenue particulièrement identifiable.

Mais ça n’est pas là que mon avis a un interet, parce que cet avis là, c’est le mien, et je peux vous donner un million d’arguments pour le contrer, qui seront tous valables.

Paingout, cet amoureux du Christ.

Non, Ce qui m’ennuie, c’est qu’en expliquant cela, on considère forcement que je suis pro-religions, pro-islam, et que je suis favorable au retour du tout religieux.
Et bien c’est faux. Je suis totalement et profondément anti-clérical, parfaitement athée, je souhaite très sincèrement que les croyants aillent se faire foutre et qu’ils s’étouffent dans leur crasse bêtise et leur débilité profonde, tous autant qu’ils sont.

Et oui.

Mais voilà, considérer que la religion est une incroyable saloperie, puante, qui véhicule de la haine, du sexisme, du rejet, et tout ce que vous voulez qui sent mauvais, n’est en aucun cas une raison pour que j’accèepte que le pays dans lequel je vis soit LUI MÊME vecteur de rejet, et institutionalisme une forme de discrimnation profonde, toujours au nom de cette « laïcité ».

J’ai clairement envie que mes gamins vivent dans un monde qui ne leur cache pas les meufs voilées, qui n’interdit pas aux mecs de porter leurs kippas, et qui laisse des cathos tordus leur expliquer pourquoi c’est mal d’être PD. Parce que la vie c’est ça, la rencontre et la confrontation, avec des idées qui n’ont rien à voir avec les autres.

Pour vous donner un exemple très con, je préfère mille fois que mes gosses soient dans une crèche tenue par des meufs voilées de la tête aux pieds, que par des mecs qui croient encore à Bayrou. Voyez l’idée ? (#Lolilol)

Bref, qu’on cesse de faire chier les gens pour rien, qu’on arrête de stigmatiser des meufs juste parce qu’elles portent un voile, on en a rien à branler putain. Et je ne comprends pas que les mêmes types qui se paluchent sur les libertés du mariage Gay dans notre pays, ne soient pas tout aussi outrés par le fait qu’on INTERDISE à des meufs voilées d’exercer un métier en France. Parce que oui, c’est vers ça qu’on tend. Et c’est sale.

lolcat_dieu

publié le par Paingout

A propos de Paingout

Je suis Paingout, mais aussi Pingoo ou Vincent, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Paingout), j'y dis des choses folles. Je vous aime. Fort.

Mots-clés : ,

20 Réponses à Laïcité, voile, crèche, discrimination et sodomie

  1. Mc Guinness

    Tu idéalises beaucoup trop.

    Je suis athée, je trouve le concept même de la religion, peu importe laquelle, comme arriéré.

    Moi aussi j’aimerais qu’on laisse le choix à tout à chacun de s’habiller comme il veut selon ses croyances. Mais ça reste utopique.
    La laïcité n’a pas été inventé par hasard. La séparation de l’église et de l’état en France ne sait pas faite par hasard.

    C’est en effet la conséquence de plusieurs siècles de guerres de religions qui ont aboutit à la création du concept et de la mise en place de la laïcité.

    C’est un garant de paix et de respect entres les religions.

  2. Yom

    Tu sais très bien ce qu’on en pense puisqu’on en a longtemps débattu en 140 caractères hier sur le réseau social avec l’oiseau bleu. Mais pourtant j’ai envie de laisser quelques lignes de plus ici.

    Posons les bases de suite : Je suis baptisé, j’ai fait deux communions (la 1ère et la solennelle) et tout cela de mon propre chef puisque mes parents ne m’ont jamais enseigné quoique ce soit de la religion et que c’est moi qui leur ait demandé si je pouvais aller au cathé et me faire baptiser. Pas relous, ils ont accepté.

    Mais depuis 15 ans, disons que j’ai changé d’avis. Je suis d’abord devenu agnostique, pour finir totalement athée. Pour ceux qui ne comprennent pas bien la différence disons que je suis devenu totalement hermétique voire même allergique à toutes les religions.

    J’ai beaucoup de mal qu’en 2013 on puisse croire à un être spirituel qui serait à l’origine du monde, que Moïse ait ouvert la mer en deux, qu’on ne mange pas de poisson le vendredi, de porc lorsqu’on est musulman ou juif, ni de fruits de mer, qu’on fasse le ramadan, le carême, qu’on aille a l’église/syna/mosquée écouter un mec qui n’a jamais connu l’amour nous en parler comme il l’avait rencontré tous les jours et qu’en plus on leur file du fric pour qu’il puisse nettoyer son beau lieu de culte.

    J’ai beaucoup de mal a comprendre qu’en 2013 le pape puisse être encore un mec qui ne prone pas l’utilisation du préservatif, que les femmes doivent être voilées (dans les 3 grandes religions c’est écrit hein…) et qu’on ne soit pas libre de manger ce qu’on veut pour des raisons aussi vieilles que mathusalem mais que beaucoup suivent sans même savoir…

    Bref, j’aime pas la religion, je n’aime pas ceux qui la dirigent, et je ne comprends pas avec l’avancée des technos, de la science, comment on peut encore croire en dieu. Mais qu’importe, je ne suis ABSOLUMENT PAS pour l’interdiction des religions, la liberté de culte doit persister, c’est un choix personnel.

    Libre à chacun de mater M6 ou TF1 tous les jours, ca m’empêche pas de penser que ces chaines sont d’une bêtise sans nom et n’aide pas trop les gens à se cultiver, c’est pas pour autant qu’on doit les interdire.

    Mais par contre, dans une société profondément laïque, le fait de porter des signes religieux (croix, foulard, hijab, niqab, tchador, kippa, turban, tichel, sheitel…) au travail me pose sincèrement un problème. Le fait de porter ces signes ostentatoires (pour rappel : ostentatoires = qui est montré avec insistance et sans discrétion) revient indirectement à faire prosélytisme. Bien sur la grande majorité des gens qui portent ces signes ne veulent pas recruter pour leur religion, leur croyance est bien personnelle mais en les portant il y a forcement une publicité fait pour leur religion. Et c’est bien ca qui me pose problème.

    Dans la rue, à la poste, dans leur banque, dans leur lieu de culte, chez eux, je n’ai aucun souci avec ces signes religieux, chacun son délire. Mais à l’école où les jeunes sont plus qu’influençables (regardez les opinions politiques de vos parents, leur sports préférés, leurs chanteurs préférés, leurs tafs, ils sont assez souvent des vôtres (meme si des exceptions existent, j’en conviens)) et au travail où ce genre d’opinion ne devrait pas être (selon moi) exposée, je suis totalement opposée au fait de les porter.

    Certains penseront que je suis un gros de droite (vous serez alors TELLEMENT loin de la vérité), je suis juste un mec né dans les années 1980 pour qui le concept meme de religion est pas très éloigné de celui de l’ignorance…

  3. feufol

    @Yom : je comprends qu’on puisse être agacé par une attitude qu’on ressent comme du prosélytisme.
    Mais je crois qu’il serait tellement plus facile de s’en foutre.
    Si une femme décide sciemment que porter l’un ou l’autre vêtement, pourquoi pas sur la tête est essentiel à la pratique de sa religion qu’on la laisse faire.
    La loi de 1905 (art. 1°) sur la laïcité dit que la république « garantit l’exercice des cultes ».
    C’est une partie de la laïcité qu’on oublie souvent.
    Moi je suis pour qu’on essaie d’accepter les comportements des autres tant qu’ils ne font pas de mal.

  4. Laurent

    Je crois qu’on confond délibérément laïcité avec dénégation de la religion : la laïcité n’est PAS l’interdiction des cultes, dont la pratique libre est théoriquement garantie par l’état, elle n’est là que pour que la religion n’interfère pas dans les affaires publiques. A ma connaissance, ce n’est pas le cas.

    La société n’est « profondément » laïque que depuis qu’on a décidé de façon arbitraire que le voile sur la tête était nul, certainement pas depuis des dizaines d’années.

    Le pays qui est sensé être celui des droits de l’homme est en fait le plus restrictif de tous : pas un seul autre pays (dont la civilisation est « comparable ») n’a de problème avec cela, même les américains qui ne ratent pas une occasion de s’extrêmiser n’ont pas imaginer interdire à un flic de porter un voile ou à un prof de porter une kippa.

    Après, sur la diatribe de Yom, c’est assez paradoxal de dire qu’on est 100% pour la pratique libre de la religion et 100% contre le fait d’appliquer ses règles, mais ce n’est que mon avis.

    Et finalement, dans cette affaire, est-ce que quelqu’un peut raisonnablement penser qu’un seul enfant a été traumatisé par le voile de l’assistante maternelle en question ?

  5. valerie

    yom ; et si tu disais plutôt « tiens je n’ai rien compris à la loi de 1905″ ca serait plus court plutôt que de lire ta prose indigeste non ?

    • Yom

      @Valérie : Tu ne m’aimes pas, peu m’importe, la prochaine fois evite juste d’intervenir autrement qu’en balancant une phrase dans le vent sans aucun rapport avec ce que j’ai écrit plus haut.

      C’est quoi le rapport entre « Loi de séparation des Églises et de l’État » et ce que j’ai écrit en réalité ?

      L’article 1er dispose ainsi : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes [...] ». En quoi j’ai écrit le contraire ?

      J’aimerais juste que la loi du 15 mars 2004 qui énonce assez clairement le fait d’interdire « le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics » soit appliqué à plus grande échelle, laissant la religion là où elle devrait être, et pas au travail (privé ou public…).

  6. cortx

    Pour ma part j’ai fais mes deux communions poussé par ma mère.
    Collège privé catholique, puis à la sortie du collège j’ai ‘tourné le dos’ à la religion.
    Ca ne m’intéresse pas, et je n’ai pas de croyance.
    Cependant, ça ne m’empêche pas de laisser croire les gens qui croient.
    Chacun fais bien ce qu’il veux.
    Je ne sais pas comment je serais avec mes enfants, mais pour moi et avec mon parcours, je suis content d’avoir eu une part de religion dans mon éducation; au moins je sais de quoi on parle et j’y ai appris la tolérance envers les autres.
    Pire en 5eme j’ai même eu un cours d’histoire sur l’Islam (Dans un collège privé catholique attention) ou j’ai appris (dans les grandes lignes certes) ce que c’était les différences etc. Et bien aujourd’hui je sais de quoi on parle et j’en suis content.
    J’imagine aujourd’hui avec 15 ans d’écart, si une prof fait ca en cours, elle est viré directement.
    Je rejoins l’avis de Pingoo; mais laissez les tranquille sérieux ces gens là.
    Qu’est ce qu’on en a à carrer qu’elle porte un voile tant qu’elle n’enseigne pas aux enfants la religion si elle n’est pas là pour ca.
    On nous rabâche les oreilles avec le port du voile etc.
    Mais qui viens gueuler sur un prêtre qui sort de son église en soutane et la croix au cou ?

  7. valerie

    Yom. te rappeler la loi de 1905 dans un sujet sur la laïcité est sans rapport ? ok.

    • Yom

      Tu as un petit bouton « Repondre » en dessous de chaque commentaire, c’est plus facile pour continuer correctement une conversation, n’hésite pas à essayer la prochaine fois.

      En tout cas je te remercie de m’avoir répondu, tu l’as parfaitement fait.

  8. nucle

    Le problème, c’est que le voile islamique, comme tous les signes religieux (ou généralement symbolique) expriment une idée. Et de manière visible, forte et permanente. On ne peut alors pas reprocher à un employeur de ne pas l’accepter. Contrairement à la couleur de peau ou à l’origine ethnique qui, elle, n’exprime pas une idée.

  9. solisiter

    Juste pour rappel la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’existe pas en Alsace ni en Moselle.

    Sinon pour avoir vécu 3 ans aux Pays-Bas où les femmes peuvent porter le voile même quand elles travaillent à la mairie, perso je pense qu’on devrait autoriser le port (la pratique) de signes religieux dès le plus jeune âge pour créer le questionnement et en finir avec la peur de ce qu’on ne connait pas. Je suis sûre qu’en grandissant on cesserait de penser que c’est du prosélytisme, on ne le verrait que comme un habit.

  10. Armellou

    Le voile n’est pas qu’un symbole religieux mais aussi celui de l’oppression des femmes. Aucun religion n’est meilleure qu’une autre sur thème mais là, même sans faire de prosélytisme sur la religion musulman, on véhicule un message visuel très fort sur ce que doit être une femme « morale ».

  11. Seb

    Tu devrais lire ça :

    http://www.atlantico.fr/decryp.....75602.html

    Le problème n’est pas aussi simple que tu le poses

  12. Seb

    «  »Il n’y a pas de différence de nature ni de structure mais de degré et d’intensité entre burqa et hijâb, lequel est rien qu’en lui-même une atteinte au principe de l’égalité et de la dignité partagées entre les sexes. »

    Abdelwahab Meddeb

  13. Damien

    bonjour,

    je rejoins l’avis de Yom.

    Les lois de 1905 et de 2004 sont un bon début mais nous sommes encore à parler religion dans le domaine public alors qu’elle devrait se confiner à la sphère privée.

  14. Damien

    bonjour,

    je rejoins l’avis de Yom.

    Les lois de 1905 et de 2004 sont un bon début mais nous sommes encore à parler religion dans le domaine public alors qu’elle devrait se confiner à la sphère privée.

    Par privée, j’entends dans votre domicile et votre lieu de culte.

    La rue, le lieu de travail, les hopitaux, les écoles (etc…) devraient être des lieux neutres, sans aucun signe religieux. J’insiste bien sur le mot neutre.

    Cela permettrait de mieux vivre, d’insérer encore mieux des gens dans notre société et de ne pas être agressé visuellement et idéologiquement.

    En tant qu’athée, je vis dans un monde religieux, il faut en avoir conscience. Tout est

  15. gfd

    Ahaha.
    Je ne pensais pas possible de voir encore autant d’aveuglement volontaire, ou alors je pensais que les gens comme vous auraient la décence de se taire, leur inconscient les prévenant en douce que l’époque avait changé.
    Mais non.
    Il y a des gens qui resteront débiles jusqu’à la fin.
    On n’est jamais au fond, avec les Parisiens.
    Il n’y a pas pire aveugle…

  16. hugo

    Tant que j’ai à boire et à manger…Et la santé…

    Qu’est ce qu’on peut se formaliser pour un tas de saloperies que Pingoo caricature toujours aussi bien, enfin si toutefois vous êtes de son avis bien évidement et comme je le suis…

    je vais donc pouvoir continuer à trainer mon cul sur ce blog, souvent visité par un tas de « trous ducs » persuadés que leur connerie est plus légitime que la sienne…

    Au nom du père du fils et du « sein » esprit (jeu de mot un peu pourrie je vous l’accorde)

Ajouter un commentaire