Barbara, Mon enfance.

En repensant au film « Du vent dans mes mollets » tout à l’heure, ça m’a redonné envie d’écouter Barbara.
Barbara fait partie de ses artistes avec lesquelles j’ai un rapport un peu compliqué…

Quand j’étais enfant, ma mère l’écoutait beaucoup. J’ai même eu la chance d’assister à un de ses concerts. Mais j’étais clairement trop petit pour apprécier la chose, et tout ce que je voyais, c’est une vieille femme qui chantait avec une voix incompréhensible (à la fin de sa vie, Barbara n’articulait plus du tout quand elle chantait).

Puis avec les années, je l’ai re-découverte, et j’ai de plus en plus aimé. J’ai même habité dans l’immeuble où elle est née, rue Brochant, c’est dire (bon ça relève plus de la coïncidence ça). Ca fait probablement un peu partie de mes nombreuses madeleines de Proust.

Dans Camille Redouble, sorti cette semaine, il y’a aussi quelques chansons de Barbara, dont une au générique de fin si je ne m’abuse, si quelqu’un s’en souvient, je veux bien l’info, j’ai hélas oublié.

1 commentaire
  1. Il y a La Petite Cantate dans Camille Redouble…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire