Cinéma : Camille Redouble

Vous le savez, depuis quelques années il m’arrive très régulièrement d’organiser des avant premières avec mes amis de chez Gaumont. Camille Redouble fait partie de ces films là, et je vais vous en toucher 2 mots.

Il y’a quelques semaines, je reçois donc un mail de Gaumont, m’indiquant sur un ton joyeux « Viens voir Camille Redouble, tel jour ». Je colle la date dans mon calendrier, et je n’y pense plus.
Ce dernier point est important, quand je vais voir un film, j’adore y aller sans savoir de quoi ça parle. C’est d’autant plus facile quand le film n’est pas du tout sorti, plusieurs semaines avant, même pas la bande annonce.

Le jour J, je débarque donc chez Gaumont, de descends dans la petite salle de projection privée habituelle. On était 2 dans la salle je crois. Et là BIM. Camille Redouble commence.

Le film débute sur un magnifique générique, un peu psychédélique, et paf, on enchaine sur Camille. Une femme d’une quarantaine d’années, au bout de son couple, une fille, un divorce, l’alcool, l’horreur. On ne peut plus glauque. Je flippe. Je me dis que si le film continue 2h comme ça, je ne vais pas tenir.

Et puis SOUDAIN, Camille fait un malaise, et se réveille 25 ans plus tôt. Elle n’a plus 40 ans, mais 15 ans. REP A SA Michael J. Fox !

Voilà voilà.
Cet espèce de retour dans le passé est tout simplement génial. Et c’est encore plus fou à voir, quand on comprend que Noémie Lvovsky va jouer elle même son rôle d’adolescente de 15 ans.

C’est complètement troublant, c’est bourré d’émotion (et ça fait pleurer les filles très fort dans la salle), et surtout c’est joué incroyablement bien par Noémie Lvovsky, qui est tout simplement hallucinante. A noter qu’elle a aussi réalisé le film.
Le tout évolue dans les 80, inutile de préciser que les trentenaires passeront leur temps à se dire « HAN MAIS OUI JE ME SOUVIENS DE CE TRUC, j’en avais un ! »

Bref, sur une idée toute simple, on se retrouve avec un film suffisamment intense, pour que moi, perso, j’y repense d’une manière ou d’un autre tous les jours, depuis des semaines.

Ca sort en salle demain, à savoir mercredi 12 septembre, c’est de et avec Noémie Lvovsky, mais aussi Yolande MoreauDenis Podalydès et beaucoup d’autres, tous excellents.

Une mention spéciale pour Mathieu Amalric, un prof de français plus vrai que nature, comme on en a tous croisé je pense. L’occasion pour vous de voir cet extrait du film, qui donne une bonne idée de l’ambiance générale :)

Camille Redouble sur Facebook.

Quelques articles des invités à l’avant-première :

Camille Redouble de Noémie Lvovsky… T’as eu 16 ans ? par Mry
Camille redouble par Mon Cinema
Camille redouble (critique) par Des films et des mots
Camille redouble par Dame Skarlette
Camille redouble de Noémie Lvovsky par MHF
Back to the futur par Epixod
Camille redouble par Un monde de toute beauté
Camille Redouble : Le péril jeune par Brozkinos
Camille Redouble : le nouveau très beau film de Noémie Lvovsky par Trendy Mood
La rentrée en beauté #2: aussi au ciné ! par Easy Maybe
Pourquoi Camille Redouble m’a bouleversée par Clyne

 

5 commentaires
  1. Rod

    donc en gros c’est le scenario de 30 ans sinon rien, mais dans l’autre sens :)

  2. mry

    refais tes liens, ils ne marchent pas.

  3. burp

    Non, c’est celui de Peggy sue s’est mariée!

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire