Cinéma : La planète des singes, les origines

J’ai pris une grande décision.

Mais genre une de ces décisions qui change votre vie en profondeur.
Je suis allé faire l’acquisition d’une carte UGC illimité. Parce-que oui, figurez-vous que j’ai un UGC à côté de chez moi, et que je n’avais toujours pas la dite carte.
En quoi cette décision est d’importance ? Hum. Disons que quand on a pas de carte « illimité« , on hésite toujours un peu à aller voir un film louche en lâchant entre 10 et 15 euros la place. Du coup on sélectionne, et on essaye de voir des trucs qui correspondent à vos gouts cinématographiques habituels.
Avec cette carte magique, la question ne se pose plus vraiment et il est du coup possible d’aller voir des films improbables sans vous poser la question du budget. Et alors, histoire de vraiment bien commencer l’affaire, je suis allé voir « La Planète des singes : les origines« . Pas tout mon genre de truc en général hein… Du coup, attendez-vous à bouffer régulièrement mes petits commentaires sur des films pourris déjà sortis depuis 2 semaines. C’est aussi l’autre conséquence de mon acquisition de la sainte carte.

Alors à l’origine pour moi, la planète des singes…

Pour moi « la planète des singes » ça n’est pas grand chose, je veux dire, je ne suis ni fan ni spécialiste de cet univers. C’est même plutôt le contraire, j’ai surtout le souvenir d’une courte série bien flippante qui re-passait à la télé quand j’étais petit. Chaque apparition de ces singes humanisés me foutait d’ailleurs au moins autant le flippe que les bouffeurs de souris du V original…
Allez comprendre, autant j’adore la BD animalière (Donald, Lapinot, etc), autant avec les grands singes, j’ai moins le feeling.
Le pitch du film est simple, des recherches médicales sur la maladie d’Alzheimer partent en couille, et les singes servant de cobayes deviennent suffisement doués et pénibles pour mettre un léger bordel en ville.

J’essaye de pas trop spoiler, m’enfin techniquement si vous connaissez l’histoire de la planète des singes, vous ne devriez pas être trop surpris pendant le film, et la fin est assez évidente…

A la fin tout le monde meurt.

L’exercice cinématographique de prequel est justement compliqué pour cette raison. L’histoire et la fin étant déjà connues du spectateur, le traitement doit être hyper soigné et millimétré pour réussir à vous capter un minimum. Et très sincèrement, de mon point de vue en tous cas, c’est foiré.
L’intégralité du film est centré sur le singe, César, et du coup on a plutôt l’impression de mater un Marvel, avec un singe parti de nulle part qui devient un super héro. Le singe, le singe, et ses amis les singes. Tout le reste on s’en branle lourdement…
Toute la psychologie et réflexion autour du chercheur fautif est balayée, ses sentiments sont réduits au strict minimum (à savoir « oh qu’est ce que je m’inquiète pour mon singe« ), et surtout la raison pour laquelle au final, c’est VRAIMENT la merde a la fin, est balayée par un simple effet graphique sur le générique. Alors certes du coup le générique de fin est réussi, mais on aurait peut être aimé un minimum de développement sur les conséquences de tout ça…
A moins qu’un « La planète des singes, LA SUITE des origines » soit en préparation ?

Tenez je vais spoiler un peu dans la suite. Très furtivement pendant le film est évoqué « le décollage d’une mission spatiale vers Mars », la mission en question étant perdue. Quand je vous dis que c’est furtif, c’est que je pense vraiment que les 3/4 des gens qui ont maté le film n’ont pas percuté le truc. Alors que c’est probablement un des points les plus important pour expliquer le pourquoi du comment de l’histoire globale de « La planète des singes« … Enfin bon, on va dire que là aussi, ce sera dans la suite.

Quels bons acteurs ces singes.

Bon sinon les acteurs jouent très bien, les singes sont vraiment super bien dressés, j’imagine à quel point ça a du être compliqué pour les faire jouer aussi bien dans des scènes aussi longues, et surtout pour les faire parler. #ohwait

Blague à part, le « jeu » des singes est à mon sens bien plus intéressant et notable que celui des acteurs. C’est Andy Serkis qui joue le rôle du singe principal, c’est lui qui avait déjà « joué » le rôle de Gollum dans le « Le seigneur des anneaux » de Peter Jackson.
En dehors de ça, bah honnêtement, j’ai trouvé ça assez nouille. Je n’avais jamais vu aucun film avec James Franco (le chercheur donc), mais bon j’ai vraiment eu l’impression de regarder une huitre un peu stupide à l’écran. Et sinon allez comprendre ce que foutait la Drago Maelfoy, la meuf sexy de Slumdog Millionnaire, et surtout Rodney McKay de Stargate là dedans…

Tiens je vous mets quelques photos tirées du film du coup, ça vous donnera une idée générale :

BADABOUM ! (c)

Petit évocation et effets spéciaux quand même. C’est assez moche. Non pas que ce soit « mal fait », au contraire, c’est suffisamment « bien fait » pour que ça ne rende pas quelque chose de « propret », c’est sale, les singes ont vraiment l’air dégueulasses et poilus, il n’y a pas de couleurs saturées de partout et de flashi excessif.
Surtout, comble du bonheur, j’ai eu du mal à y croire même, ENFIN un blockbuster où les voitures n’explosent pas quand on leur tire dessus. Aucun excès particulier de ce côté là. Si ça n’est peut être dans la multiplication des singes, qui passent de « quelques dizaines » à « quelques centaines » en quelques minutes. Mais on va dire que c’est pas grave.

Bref.

Tout ceci est très décousu, en conclusion ce film m’a un peu gonflé. Probablement parce que je ne sais pas bien par quel bout le prendre. Je suppose que c’est le genre de film qu’on doit apprendre à apprécier. Si ça n’est à apprécier, au moins à « intégrer », à entrer dedans. Là j’ai eu un peu de mal… Mais ma carte UGC en or massif devrait aider.

21 commentaires
  1. Et, pour info, tu peux aussi utiliser ta magnifique carte UGC ds les p’tits cinés de quartier alentours histoire d’éviter la plèbe…

  2. bob9

    puisqu’on parle des origines, on trouve toujours en poche le magnifique livre de pierre boulle , bien mieux que n’importe quelle adaptation ciné.

  3. Leo

    Bah alors? Pas de sponsor pour ce film comme pour Intouchables? :)
    J’aime assez souvent tes billets. Mais celui est tellement de mauvaise foi que ça en devient chiant.
    Le coup du « pourquoi cet acteur est dans le film »… Je peux te répondre. Ils ont fait un casting et ils ont été choisis… Que fou la meuf sexy de slumdog millionnaire dans le film? Elle est la car elle est belle et qu’elle joue assez bien…
    « L’intégralité du film est centré sur le singe ». Tu dis ça péjorativement… Mais c’est l’histoire du film, pas un hors sujet. Le thème c’est le soulèvement des singes, pas la guérison de la maladie du père. Normal alors que l’hisoire n’est pas centré sur les humains.
    J’ai apprécié le film. C’est pas pour ça que je le « défend » hein. Mais juste que ton manque de sincérité sur ton site m’énerve un peu hélas.
    Intouchables: aller le voir c’est trop bien ya Omar dedans hihi…
    Planète des singes: BOuh pourquoi elle est la l’indienne de Slumdog? Pourquoi on parle du singe et pas de la voisine? Effets spéciaux moches (c’est gonflé de dire ca d’ailleurs. La technique est impressionnante et fait l’unanimité, sauf pour Pingoo quoi…)
    Continue ton blog que j’aime bien mais arrête les billets avec arguments risibles stp. Kiss

  4. Kreyket

    +1 pour Leo
    C’est vraiment un bon film, il a été fait comme il devait être fait. Les acteurs sont bons, ce sont les personnages qui sont un peu fades, mais c’est voulu car comme tu l’as dit le film est centré sur les singes. Enfin bref, j’adore ce que tu fais en général mais là t’as merdé =/ c’est même pas une question de pas être d’accord, c’est ton argumentation qui est foireuse.

  5. Pingoo (Auteur)

    Leo :
    Je comprends pas bien le concept de « mauvaise foi » sur une critique de film. Quand on accroche pas on accroche pas, point. Y’a pas de bonne ou de mauvaise foi. J’ai adoré Pina, j’ai adoré Intouchables, je le dis, j’ai pas franchement aimé « La planète des singes », ben je le dis aussi, peu importe ce que les autres en ont pensé (je n’ai d’ailleurs lu aucune autre critique sur ce film…)

  6. angesnop

    Le film est prévu pour faire une trilogie c’est pour ça qu’on a pas toutes la merde qui va suivre tout de suite…

  7. zobima,

    +1 Léo
    J’adore la critique sur les effets spéciaux…

  8. Mathieu

    On ne peut reprocher à quelqu’un d’exprimer ses idées, Pingoo nous fait part des siennes avec ses arguments: ce qui lui a plu ou déplu, pourquoi…
    Au moins il a un avis tranché sur chaque film, c’est manichéen mais au moins on sait ce qu’il pense.
    Perso: j’ai adoré le film, les arguments avancés par Pingoo valent ce qu’ils valent, c’est son avis, respectons le. :-)

  9. hugo

    Ah putain, j’ai plus envie d’y aller maintenant…

  10. Rod

    j’ai beaucoup aimé le film, tout en etant OK avec ce que tu dis : le tout est différent de la somme des parties. et c’est souvent ton « probleme » : tu decortiques le film de telle manière qu’on se demande si finalement, tu arrives t’imprégner d’un univers. parce qu’a partir du moment ou on part dans la SF et l’anticipation (sauf Asimov), on est tout de suite dans le spéculatif, et l’imaginaire. donc peu ou prou probant.

    Hugo : il faut y aller … y a des trucs assez oufs dans ce film. et c’est un fan de la vieille série et des vieux téléfilms qui te dit ca (et qui a détesté la version réchauffée et mal faite de Burton)

  11. hugo

    @ROD : Pour être tout a fait honnête, je n’ai jamais été attiré par cet univers…peut-être par curiosité…

  12. Jamais un film m’a rendu aussi hésitant … j’y vais, je n’y vais pas, ce doit être naze, mais quand même bien fait etc. De plus ceux qu’ils l’ont vu, ne sont pas du même avis … Bon j’irais ! ou pas …

  13. Leo

    Juste une question Pingoo : Tu dis que « c’est assez moche » en parlant des effets spéciaux.
    Mais après, tu argumentes cela par les atouts des effets.
    Peux-tu me dire stp en quoi c’est moche ou mal fait ? Pas que je te tends un piège ou quoi. Juste je veux comprendre ton avis (qui m’intéresse hein ! Sinon je ne visiterais pas ton blog aussi souvent :) )
    PS : Le grain de poussière à 1h16 du film, j’ai constaté comme toi qu’il était pixellisé et mal modélisé. Donne-moi un autre exemple s’il te plait. ;)

    • Pingoo (Auteur)

      Leo : Ben lis la phrase qui vient derrière. C’est « moche » parce que ça se veut moche, c’est le but des effets spéciaux. Des singes dégueulasses et moches. Et c’est réussi. Je ne dis pas que les effets sont ratés, au contraires (et c’est écrit dans mon texte).
      (mais bon vous savez pas lire, tous :p)

  14. Fry

    Ta phrase est quand même tirée par les cheveux. Je ne suis pas le seul aussi à avoir compris dans ta critique, que tu trouvais les effets spéciaux ratés… ;)

    Je l’ai vu hier, et pour moi, c’est un film pop-corn de fin d’été, ni plus ni moins. Les effets spéciaux sont donc « super moches » ( = super bien réalisés), les autres acteurs sont là pour faire de la figuration (on ne leur demande pas plus, au final).
    La référence par rapport à la mission sur Mars, j’avais capté. Maintenant, que les 3 quarts des gens ne comprennent pas, c’est un peu normal. C’est comme les références dans les films Marvel, à tous les personnages secondaires, aux histoires parallèles… Si tu n’es pas un minimum fan, tu ne comprends pas la teneur.
    Perso, j’ai pris ça comme un clin d’œil sympa au film initial.

    Ca n’est pas le film de l’année, mais ça se laisse bien regarder (plus en tout cas, qu’un destination finale 5, la guerre des boutons, ou bienvenue a bord, soit les 3 BA que j’ai du me taper avant le film…. :p )

  15. MadDrDream

    Mais les gars vous avez rien compris. Les singes, c’est cool !

  16. burp

    Mon cher pingouin,l’ultime conclusion de ton expérience blockbustérienne, c’est que tu viens de comprendre l’utilité de ta nouvelle carte platine UGC! tu peux désormais regarder un bon gros film qui pique les yeux sans te sentir coupable…quant au reste, je suis assez d’accord avec toi, si on n’aime les singes (enfin les faux pour les autres y’a du doc), on y va mollement et pour ceux qui aiment les acteurs, ben on y va pas mais on peut y aller quand même, si on a sa carte! je m’inquiète un peu pour Serkis, on fait appel à son talent pour lui foutre des marqueurs blancs sur la gueule…Gollum, King-Kong,César,le capitaine Haddock! ça commence à faire beaucoup pour un seul homme! la jolie actrice Indienne tient son rôle de belle héroïne…Indienne et James Franco tient…son rôle de…son rôle. Donc oui, tu as raison, on a délaissser les acteurs au profit des singes en 3D.

  17. burp

    délaissé…

  18. Burp

    Pour être plus clair, la direction d’acteurs(humains) est totalement inexistante et cela se ressent fortement.

  19. Ah quoi bon de faire un film sur la Planète des Singes si c’était pour en oublier la trame philosphique de la série d’origine
    Bien mais pour ce dernier point NUL

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire