Cinéma : Les petits Mouchoirs de Guillaume Canet

Comme régulièrement, j’ai eu l’immense privilège de ne pas être convié à la projection AlloCiné Club 300 qui a eu lieu mercredi soir dernier, pour le film « évènement » « Les petits Mouchoirs » de Guillaume Canet. Vous le saviez déjà, vous avez lu mon titre. Bien.

Du coup, n’étant pas invité, j’ai été l’accompagnant de Clyne. La seule, l’unique. Il faut dire que Clyne, elle est membre du Club300 Allociné, et c’est probablement une des membres les plus efficace, puisque pour assurer une bonne visibilité aux projections du Club300, elle m’invite à chaque fois ! Et du coup PAF, ça fait un blogueur mega-influent de plus dans la salle. C’est fortiche !

BREF. Venons en aux faits. Nous avions rendez-vous à 19h pour le voir ce film, certains étaient déjà arrivés depuis un moment d’ailleurs, moi évidement je suis arrivé dans les derniers.
19h donc.

Je dois avouer que la première heure a été terriblement pénible. Au début tout se met doucement en place, on a une belle galerie de personnages qui se suivent, certains ont quelque chose de familier, d’autres moins. Il y’en a beaucoup, mais c’est un film « Choral » que nous allions voir là, c’est le principe. Pendant toute cette  heure, vraiment longue, j’hésite. Est-ce que le spectacle vaut vraiment le coup ? Est-ce que je prends du plaisir pendant ces 60 premières minutes ? Etant invité, je n’ai pas voulu trop m’agiter, alors j’ai patienté, longuement, devant ses instants sans histoire, parfois inquiétants quand on voit passer ici et là un personnage malicieux.

20h, cela fait donc une grosse heure que je m’ennuie passablement. Je m’agace, et soudain miracle, le film commence ! (Zavez compris l’astuce ?)
Bon franchement, on va dire que c’est pas si grave de faire patienter les gens une heure avant de lancer un film, mais au moins on essaye un peu de leur parler, de leur dire pourquoi ils attendent, tout ça. Non ? Bref.

Donc 20h, le film commence. Et vous savez quoi ? Je ne sais pas trop quoi en dire. Je ne savais rien de l’histoire, et on m’avait annoncé un film énorme… Au final j’ai été surpris mollement, je ne m’attendais pas à ça, et je me suis un peu ennuyé.

C’est en gros l’histoire d’une bande de potes qui part en vacances, et il leur arrive des trucs normaux de la vraie vie. Techniquement c’est le genre de pitch qui pourrait m’intéresser, d’autant plus que je dois avouer que l’image est très belle, et que certains acteurs jouent vraiment super bien, je pense en particulier à François Cluzet et Valérie Bonneton. Après, au delà de ça. Bon… Ben pas grand chose. J’ai vraiment trouvé ça long. Par moments c’est vraiment drôle, par moment c’est un peu pathos, dans l’ensemble ça se laisse voir, mais il y’a vraiment quelques longueurs. Peut être que ces longueurs donnent de la matière au film, mais je ne suis pas entré dedans, et pendant ces longueurs, je regardais l’heure. Mauvais signe.

Disons qu’il y’a un point gênant, en partie confirmé par Guillaume Canet qui nous a dit quelques mots après la projection. On sent vraiment que c’est une bande de potes, qu’ils vivent vraiment « comme ça », qu’ils se connaissent vraiment, et sur la trame de fond on a pas vraiment l’impression de suivre une histoire, mais plutôt de regarder Marion Cotillard rouler ses joints comme elle doit le faire dans la vraie vie, et ça, ça a quelque chose d’un peu ennuyeux. En tous cas pour moi.

Après voilà, je pense vraiment que je suis fautif, ne pas être entré dedans n’a pas aidé, avoir attendu une heure avant que ça commence non plus, ça ne me m’a pas mis dans les meilleurs dispositions.
Mais en toute objectivité, c’est joli, il y’a un chouette casting, il y’a de l’émotion pour peut qu’on soit open, et par moments on se marre. Faites-y donc un saut :).

2 commentaires
  1. f@b

    Ah ouais mais…non, « mes meilleurs copains » ca fait des années qu’on nous les ressort à toutes les sauces faisandées, entre les standards de rock US qui n’ont rien à faire dans un film de beaufs français et Canet qui fait jouer sa régulière…ca va pas le faire.

    (Désolé je ne sais pas ce qui m’a pris)

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire