Cinéma : Splice

Alors pour mon retour de vacances, je vais donc vous parler rapidement de Splice, le film de Vincenzo Natali, a qui ont doit aussi « Cube », que je n’ai absolument pas vu, mais qui semble culte pour bien du monde.

Splice pour moi, c’est deux choses. C’est l’organisation d’une grosse avant première avec nos amis de chez Gaumont, et une salle remplie de gens de tous bords, blogueurs geek, ciné, filles, chroniques, journalistes, nerds, stars du Web, anonymes, lecteurs. Là clairement, on avait vraiment de tout devant l’écran, et c’était assez ouf. On en reparle ensuite.

Le film, je l’ai vu il y’a quelques semaines… Et bien il m’arrive encore d’y penser. Je ne vais pas spoiler ici et là, ce serait trop facile, mais disons que l’histoire est assez torturée et troublante pour vous retourner la cervelle quelques mois après la projection. On va la jouer simple binaire, et je vais vous lâcher les mots qui me viennent… Beau, très beau. Graphiquement c’est pour moi une tuerie du début à la fin. Malsain juste comme il faut, c’est à dire « un peu au dessus du minimum syndical » mais pas trop. Assez en tous cas pour y penser et en parler longuement avec les autres.

Les qualités générales du film, pour moins elles sont évidentes, et je n’ai pas les compétences pour vous en parler. Par ce que je peux vous dire, c’est que le film génère du débat. C’est l’aspect malsain et dérangeant du film, qui a généré autour de moi un masse d’avis et de ressentis ahurissants dans leurs diversités. J’ai passé un temps fou après cette projection à prendre les avis de tout le monde, est c’est vraiment incroyable comme un film de ce genre peut être vu de 2, 3, 4, 15 manières différentes.

Il y’a les geeks hardcore, fan de films d’horreur, qui ont trouvé que ça n’allait pas assez loin dans le trash, que c’était trop mignon, et qui ont soit adoré soit détesté. Et puis il y’ a les autres, ceux qui ont trouvé que c’était tout simplement insoutenable, qu’il était impossible de montrer des choses plus violentes ou plus dures, et qui là aussi, ont soit adoré, soit passé le film la tête dans les mains à flipper.

Honnêtement à mon sens, la vérité (si on peut parler de vérité) est clairement entre les deux. Les sujets abordés sont effectivement dérangeants, sans sombrer dans le gore ou l’insoutenable, et surtout porté par une identité graphique qui donne au tout quelque chose de très « conte ». Pour moi c’est un film mesuré, clairement, qui n’a surtout laissé personne indifférent. Vous ne pourrez vous faire que votre propre avis, ça sort demain, mercredi 30 juin, avec le beau Adrien Brody, la magnifique Delphine Chanéac, et la troublante Sarah Polley.

Quelques avis des blogueurs invités sur le film, ci-dessous :

http://www.trimtab.fr/allez-voir-splice-ca-vous-eduquera
http://darkcristal.com/?p=85
http://graphism.fr/a-la-decouverte-du-film-splice
http://www.lepost.fr/article/2010/06/17/2117817_j-ai-vu-le-film-splice-etrange.html
http://monavis-surtout.blogspot.com/2010/06/test168-splice-en-avant-premiere.html
http://maudeaphotographe.blogspot.com/2010/06/splice.html
http://www.ohmybloogness.com/archive/2010/06/18/splice.html
http://carlitablog.blogspace.fr/2175892/Cinema-Splice/
http://junkflood.over-blog.com/article-tchi-tchaaa-splice-52585707.html
http://comcinebuzz.fr/2010/06/17/critique-du-film-splice/
http://reflectingstory.com/featured/splice-autopsie-du-film/
http://ansible.over-blog.net/article-splice-52817258.html
http://garko.fr/2010/06/28/splice-2/
http://www.cloneweb.net/critiques/etrange-festival-critique-splice/
http://www.cinemaniac.fr/news/splice-la-chimere-de-l-horreur-sentimentale
http://nivrae.fr/2010/06/18/critique-cinema-splice/
http://www.larcenette.fr/c-est-ma-vie/quand-le-cinema-devient-salon-mami/
http://www.fannyberrebi.com/archive/2010/06/22/splice-le-film.html
http://www.thegreengeekette.fr/splice-vincenzo-natali/
http://www.sweetange.fr/?p=3630
http://www.newkidsonthegeek.com/avis-splice-de-vincenzo-natali/
http://e-toile.blogspot.com/2010/06/critique-splice-de-vincenzo-natali.html
http://www.fleurdementhe.com/cine-tele/splice-vincenzo-attali-cest-space/
http://www.lebloge.com/splice-le-film-qui-reinvente-pas-la-mythologie-grecque/
http://www.avecmesmots.net/splice-have-you-met-dren/
http://cinemaisnotdead.blogs.allocine.fr/cinemaisnotdead-271550-splice_la_critique_le_droit_a_la_difference.htm
http://www.h2-blog.com/2010/06/29/splice-gueuuuuuurrrrlz/
http://minirinette.over-blog.fr/article-revue-cine-splice-52945263.html
http://www.leblogducinema.com/2010/06/30/critique-splice/
http://www.lamarquejaune.net/pages/splice-critique-cine-3343682.html

http://www.jadefromparis.com/2010/06/quoi-de-neuf-au-cine.html

4 commentaires
  1. J’ai eu peur avec ta petite video au-dessus, je risque pas d’aller le voir.

  2. Otolia

    Je comprends toujours pas pourquoi les blogueurs se prennent pour Dieu en faisant des critiques de cinéma. Être critique c’est un métier, ça s’apprend; alors pourquoi parler d’un film (qui me semble bien, même si je ne pourrai pas le voir avant un moment) et sortant des phrases hautement instructives du genre (Marinette) :  » Car finalement, je ne peux pas dire ne pas avoir aimer mais… impossible aussi d’affirmer avoir aimé  »
    OMG ! C’est d’un niveau skyblog. Heureusement pingoo, tu ne descend pas aussi bas dans la littérature puisqu’on atteint ici le skyblogging emo d’une ado de 14 ans. Mais s’il te plaît, on sait très bien qu’un film de S-F peut avoir plusieur lectures, c’est même une condition sine qua none d’une bonne fiction S-F … Pas la peine de nous le rappeler.

    • Pingoo (Auteur)

      Otolia : C’est mon avis est strictement inverse au tien (mais probablement aussi stupide).
      Les critiques pondent des critiques, qui sont dans 95% des cas inutiles et indigestes pour le type lambda qui veut effectivement un avis -humain- sur un film.
      Les blogueurs ne sont pas critiques, et rarement journalistes, ce sont de vrais humains, et même si parfois leurs avis sont maladroits d’un point de vue littéraire, ils sont complètement humais, personnels, et objectifs. Et rien que pour ça, je préfère 1000 fois lire ce type d’avis là. Même sur un Skyblog écrit par un ado de 14 ans.
      Moi je ne le sais pas qu’un « film de SF peut avoir plusieurs lectures », parce que j’y connais rien en SF, et je suis ravi d’apprendre ce genre de chose de la part d’autres néophytes.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire