Homosexuels et pédophiles, même combat !

Evidement je trolle un peu dans mon titre.
Ca va encore être le genre de billet que je balance sans source et sans rien, mais c’est un sujet qui m’agace souvent, je l’ai peut être déjà abordé d’ailleurs.

Un curé, genre un curé important (donc probablement plus que « curé »), genre n°2 du Vatican, aurait déclaré quelques conneries du genre « les pédophiles et les homosexuels, c’est le même problème« . Il a pas dit ça exactement hein, mais c’était l’idée.

C’était il y’a quelques heures, et depuis, tout le monde est outré, la presse n’en peut plus, les commentateurs non plus, et le monde découvre que l’église dit d’énormes saloperies parfois souvent.

Cette successions de réactions, ça pue la « révélation« , ça m’avait fait le même effet y’a bien longtemps, quand Jean Paul II était subitement devenu le diable parce qu’il avait dit qu’il était contre les capotes et pour la fidélité.

Par définition, l’église catholique (et l’islam aussi, et le judaisme aussi), sont là pour dire :
1) L’homme est fait pour coucher avec une femme, et se reproduire.
Ah ben y’a pas de 2) en fait.

Comment voulez-vous qu’avec une telle base, les mecs se mettent à vous dire « AH OUAIS ORGANISONS DES PARTOUSES ET BAISONS DANS LES SALONS DU VATICAN ». Sérieusement ? Sida ou pas c’est pas le rôle de l’église de dire aux gens de foutre des capotes, le rôle de l’église c’est d’inciter les mecs à se trouver une nana et à lui faire 9 gosses. C’est tout, basta, tout ce qui va à l’encontre de ce but là c’est de la merde, que ce soit les capotes ou l’homosexualité.

Donc oui, l’homosexualité, l’église n’aime pas les gays, et la met au même niveau que la pédophilie, comme déviance. Là aussi on apprend ça qu’aujourd’hui ?

Le terme PD, disons « pédé », vient de « pédéraste », terme qui décrit, en gros, un homme pas tout jeune, qui se tape un jeune ou un gamin. C’est l’étymologie même du terme bon sang ! Et les homophobes de tout poil ont toujours combattu avec virulence et accharnement l’homosexualité, en la mellant à la pédophilie.
Depuis toujours ! Les prêtres ont toujours lutté contre les homosexuels, bien plus que contre les pédophiles, c’était déjà le cas au moyen-age !

Pourquoi on mélange les deux ? Là y’a des milliards de thèses et de versions, la plus classique étant de dire qu’à la base, l’homosexuel était considéré comme déviant, donc son statut social acquis de « déviant » le déshinibe dans son attirance pour les « jeunes individus ». Du genre « tant qu’à être à part, autant me lâcher« .
Cette théorie s’entend si elle est liée à celle disant que « par défaut », l’humain est de toutes manières sexuellement attiré par des jeunes gens, et que si la société ne l’interdisait pas, on serait tous pédophiles.
Et je ne sais absolument pas à quel point tout ceci est bullshit, j’entrerai même pas dans ce débat là.

Quoi qu’il en soit cessons d’être surpris, si vous êtes pour la contraception, si vous êtes contre le machisme, si vous êtes pour l’avortement, et si vous être gay-friendly, l’église, peu importe laquelle, c’est le mal, c’est nul, ça craint, ça a toujours craint, et ça craindra toujours. Pas uniquement quand un mec balance une phrase.
Pour revenir à l’Islam, la plupart des pays dont l’Islam est la religion officielle, punissent plus sévèrement l’homosexualité que la pédophilie et/ou le détournement de mineur.

Qu’on soit outré, d’accord, mais si ça pouvait être toute l’année, et pas seulement quand un con ouvre sa gueule, ce serait plus cool.

13 commentaires
  1. elcoprino

    « l’humain est de toutes manières sexuellement attiré par des jeunes gens, et que si la société ne l’interdisait pas, on serait tous pédophiles. »
    Ben, il est clair que même si on n’a aucune intention de se reproduire, notre instinct (de reproduction) nous aiguille sans que nous en ayons toujours conscience vers des personnes jeunes, vigoureuses et belles parce que ce sont les plus susceptibles de faire de beaux enfants… En cela nous ne différons guère des autres animaux (pas question ici de promouvoir l’eugénisme). Par contre l’intérêt pour des enfants prépubères n’est certainement pas une attirance qu’on puisse qualifier de naturelle !

  2. Pingoo (Auteur)

    C’est sur.
    Je sais d’ailleurs pas dans quelle mesure la notion de « pédéraste » prend en compte celle de puberté.
    Enfin peu importe.

  3. Tout simplement, il y a des degrés de péché dans l’église catholique.
    tout en continuant à considérer l’homosexualité comme un péché, peut être pourraient ils ne pas la mettre sur le même niveau que la pédocriminalité.

    « notre instinct (de reproduction) nous aiguille sans que nous en ayons toujours conscience vers des personnes jeunes, vigoureuses et belles parce que ce sont les plus susceptibles de faire de beaux enfants… »
    En reliant sexualité et reproduction (un non sens complet), tu viens de dire que l’homosexualité n’est pas naturelle.

  4. Rage

    Je n’ai rien contre la croyance, alors ne jouons pas sur les mots, mais l’église est la peste de l’humanité.
    Je déteste cette institution au plus haut point. Je ne vais pas faire de grand discours, ouvrez un livre d’histoire et voyez à quel point l’église a freiné le progrès.

  5. Matth

    Mon Dieu… (oui c’est fait exprès) Autant les pingouines ou les trucs du genre j’aime beaucoup, mais alors par contre cette sortie… Donc PD vient de pédéraste? Soit pour autant c’est pas tout a fait la même sexualité derrière. Je crois tout simplement que l’Eglise ferait bien d’assimiler le concept de nuance avant de tout condamner en bloc.

  6. Matth

    Arf l’Eglise a quand même fait quelque chose de bien, les mariées sexy :D

  7. Chewb

    Pourquoi l’auteur de ce blog se sent-il obligé de parler de sujets « sérieux » ? Si c’est pour dire des conneries aussi énormes – et ce n’est pas la première fois, voir l’article sur les régionales et le magnifique « je suis assez actif politiquement mais j’ai pas de carte d’électeur hein » – le monsieur ferait mieux de se taire. Parce que niveau démagogie sur la toile, on est déjà servis.

  8. zlurg

    valerie,

    qu’est ce qui te permet de dire que c’est un non sens complet ? (vrai question, juste je vois pas en quoi le non-snes est « évident »).

    Pour le naturel ou pas je ne crois pas que le concept est bcp de sens. Il y a juste un état de fait qui est qu’une espèce (la nôtre ou une autre), survit parce que ses membres éprouvent le besoin de copuler avec un(e) individu(e) de l’autre sexe.

    Si on éprouvait majoritairement le besoin de copuler exclusivement avec des membres du même sexe, on ne serait pas là pour en discuter.

    Après peut-être qu’on se reproduit parce qu’on a envie de copuler, et non pas l’inverse.

    Naturel, c’est un mot galvaudé dont le sens m’échappe un peu. C’est quoi le contraire de naturel ? Surnaturel, magique ?

  9. zlurg

    kulatouva, on trouvera bien le moyen de s’en foutre sur la gueule pour savoir quelle est la meileure façon d’être athée.

    LA tienne, par exemple, ne me plait pas.

  10. max

    chewb: je trouve au contraire que les interventions de l’auteur de ce blog sur des sujets de société sont souvent pertinentes, toujours avec un positionnement atypique, en tout cas non convenu et encore une fois qui souvent soulève de bonnes questions. je comprends néanmoins que ceux qui voudraient réduire pingoo à un mec léger publiant des photos des fillse à poil soient déroutés. En tout cas, il est tout à fait légitime pour aborder des questions de fond.Certainement que ce qui dérange certains c’est qu’il ne soit pas binaire dans ses prises de position mais plus nuancé et subtile. Pingoo, la publication de billets sérieux entre des choses légères fait l’intérêt de ce blog, donc ne t’en prive pas!

  11. z ; parce que le débat nature/culture n’a plus lieu d’être à part pour 3 sociobiologistes bons à foutre au pilori.
    nous sommes une espèce et pas que nous) où culture et nature sont trop mélangées pour tenter de parler encore de comportements instinctifs.
    Nous n’éprouvons pas le besoin de baiser seulement en période d’ovulation. Nous baisons avec des gens qui ne peuvent avoir d’enfants.
    Nous avons des pratiques sexuelles qui ne mèneront pas à un enfant.
    nos pratiques sexuelles sont éminemment culturelles.

    « Il y a juste un état de fait qui est qu’une espèce (la nôtre ou une autre), survit parce que ses membres éprouvent le besoin de copuler avec un(e) individu(e) de l’autre sexe. »
    oui et non. la plus grande logique « naturelle » serait qu’un homme copule avec le plus grand nombre de femmes pubères possible histoire d’être sur de se reproduire au maximum.
    Bon ca vous ferait peut être plaisir mais il y a des régulations sociales :o).

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire