Mise en demeure moche de pingoo.com

Ca arrive assez régulièrement qu’on reçoive des mails nous invitant à retirer telle ou telle photo du blog. Dans 90% des cas ce sont des requêtes gentilles, polies, et on y répond évidement. Parfois ce sont des mises en demeure, plus froides, dans ce genre de cas on analyse, on voit si on doit –vraiment– retirer les photos, et on retire s’il y’a besoin.

Là j’ai reçu une mise en demeure vraiment très moche de Conde Nast, pour Vogue Homme. Mais vraiment moche. Suite à un commentaire publié ici, de chez quelqu’un de Conde Nast.
Il y’a deux parties dans ce mail, le premier parle des 9 photos diffusées sur le site. Ces 9 photos sont publiées absolument partout sur le net, dans le monde entier, depuis cette nuit. Je suis probablement le dernier à les avoir publiées (je suis souvent à la bourre en ce moment), mais bon, admettons. Les photos sont leur propriété, on peut les virer, c’est fait.

Là où c’est VRAIMENT moche, c’est que dans mon billet, je fais un lien vers Vogue Homme, je cite Vogue, et j’envoie les gens vers le site de Vogue. Je suis une des rares personnes a avoir balancé les photos en faisant un lien vers Vogue, et en leur envoyant des gens.

Je veux dire, c’est de la promo, de la pub, du buzz. Ils foutent un mannequin à poil dans leur magazine, j’en parle, je dis « Vogue Homme fait ça », c’est un truc sympa pour eux que je les source/cite.

Et bien dans ma mise en demeure j’ai droit à ça :

« La marque française précitée VOGUE HOMMES INTERNATIONAL MODE a aussi été mentionnée sous la forme « Vogue Homme » aux adresseshttp://www.pingoo.com/2010/03/23/kate-moss-nue-dans-vogue-homme/ et http://www.pingoo.com/. »

« Par ailleurs, la reproduction de la marque mentionnée ci-dessus, sans l’autorisation de la société LES PUBLICATIONS CONDE NAST, sur le site internet www.pingoo.com constitue aussi un acte de contrefaçon prévu et réprimé par les articles L. 713-2, L. 716-1 et L. 716-10 du Code de la Propriété Intellectuelle. »

Alors que Conde Nast n’aime pas le buzz sur Internet, et ne veuille pas que les blogs et sites Web fassent la promo de leur « coup » avec Kate Moss, pourquoi pas, c’est discutable d’un point de vue marketing mais admettons.

Que Conde Nast s’attaque aux petits blogs français et pas aux blogs US énormes qui ont publié les photos, là aussi c’est leur droit, après tout on cible qui on veut dans ce genre de cas, et puis c’est plus facile.

Mais que Conde Nast me menace parce que je les source/cite/linke, ben ça, je trouve ça vraiment triste quand même…

48 commentaires
  1. BVP

    et que vogue la galère

  2. Ils ont encore oublié de lire le mode d’emploi quand ils ont acheté leurs internets.

  3. Victime de ton « honnêteté », ma grosse.
    Qui a dit que ça payait ? :|

  4. Là, je crois qu’il y a idiotie pure et simple…

    Qu’y-a-t-il de mal dans le fait de citer ses sources ? Je croyais qu’au contraire, c’était le niveau zéro de la correction sur le net…

  5. C’est moche. Leave Pingoo Alone ! ;)

  6. Topspin

    Barre-toi, Conde mime !!!!

  7. Alors là ce n’est vraiment pas « fair » de leur part comme tu l’expliques.

    Là ça devient bad buzz pour eux et ça casse leur image… vraiment dommage !

    Ca fait genre, un pas en avant (dans le buzz web) puis 3 pas en arrière. J’ai une devise « ce qui s’applique à un s’applique à tous ». Messieurs les juristes de Conde Nast appliquaient ce courrier à l’ensemble du web et non à un seul site !

    Je suis dég pour toi my friend :-/

  8. En plus, citer une marque n’a jamais été une contrefaçon, à la limite si tu avais reproduit le logo ok, mais si on ne peut même plus prononcer un nom sans s’exposer à des poursuites…

    Y a vraiment des gros c***ards quand même.

  9. Lo

    je comprends que cela te donne du vogue a l’ame

  10. Demandes leur des frais de liens/source/pub !

  11. En plus c’est certainement parce que tu les linkes qu’ils t’ont rapidement repéré. C’est moche en effet.

  12. Legroom

    A mon avis ils sont remontés jusque toi justement parce que tu les linkais. Ils ont du voir un backlink de ton article, ils ont cliqué et BAM … Triste quand meme

  13. Splendide… Autant pour les photos, c’est « normal » comme tu dis, autant pour le lien, on est en plein ridicule.

    Bad buzz, bad buzz, what’re u gonna do, etc. etc. etc.

  14. Benryô

    En plus sur leur site, on peut partager (linker) sur facebook leurs articles. C’est contradictoire leur réaction.

  15. Benryô

    Et j’oubliais, j’ai connu ton site quand tu avais fait un billet sur le site de condé nast, menstyle.fr. Drôle de remerciement…

  16. Vogue ! Vogue ! Vogue ! Voilà, j’ai cité. J’attends ma mise en demeure. (Ca serait la 4ème :D)

  17. C’est souvent que dans les mentions légales on retrouve l’interdiction de linker ou « soumise a approbation » ce que je trouve moi aussi complétement absurde…

    Exemple sur un site corporate :

    x) Hyperliens

    Sont interdits, sauf autorisation préalable et écrite de xxxx, les liens effectués par des tiers :
    – vers la page d’accueil,
    – vers l’une quelconque des pages Internet du Site,
    – vers un document contenu sur le Site.
    Les éventuelles demandes d’autorisation sont à adresser au Directeur de la publication du Site.

    Voila… j’ai toujours pas compris pourquoi…

  18. Pingoo (Auteur)

    Je vais vous donner la vraie raison quand même, parce que je la connais.
    Une marque peut ne pas vouloir être associée à une autre marque. Par exemple si un site politiquement orienté vous cite une marque, ça peut lui être dédomageable. Dans le cas de pingoo.com, on pourrait dire « un site érotique ».

    Mais bon étant donné que le sujet, ce sont des photos de Kate Moss nue des pieds à la tête, on peut pas vraiment dire que c’est « hors contexte ». Mais en tous cas « ça peut arriver ».

  19. C’est n’importe quoi ce genre de mentions légales. Personne ne peut interdire à qui que ce soit de faire un lien vers un site.
    Et le fait même que ce genre de trucs soient écrits dans les mentions légales montrent leur profonde bêtise, et méconnaissance du web.

    Ca ne mérite qu’une chose: le mépris et le boycott de ce magazine et de ce site, ne plus jamais en parler ni évidemment le linker.

  20. Pingoo: que ça les gêne d’être cités sur un site « erotique », ça les regarde. Mais qu’ils t’attaquent. Personne ne peut être puni pour avoir cité une marque.

    La seule chose qui est répréhensible, c’est de dénigrer la marque, ou éventuellement de reproduire ou parodier son logo (encore que, le droit à la parodie…), ou de faire de la diffamation.

    VOGUE VOGUE VOGUE VOGUE ! Allez, attaquez-moi bande de nouilles!

  21. Idiocratos

    Donc tout ça pour dire que c’est un peu la grosse honte d’être cité par Pingoo pour les gars de Vogue ? heu bah en même temps ils s’emmerdent pas, eux c’est pas les photos de la copine qu’ils publient mais Kate Moss non ? Ca joue pas dans la même cour ^^

  22. De toute façon, cette mode d’inscrire dans les mentions légales l’interdiction de faire des liens vers ledit site est absurde.

    Non seulement cela va à l’encontre même du principe du web, mais en plus le site en lui même ne peut (d’aprés eux) pas être référencé légalement par les moteurs de recherche.

    De toute façon, il n’y a pas de débat possible la dessus, l’interdiction de faire des liens est, en France, une clause abusive, donc rendue caduque. (Cependant le contexte ou apparait le lien peut constituer une diffamation, ce qui alors le seul fait condamnable)

  23. Pingoo (Auteur)

    Je précise un truc, on n’est pas attaqué hein, c’est juste une mise en demeure :).

  24. Oui mais une mise en demeure, ça veut dire « faites ce qu’on vous dit, sinon on vous attaque »…

  25. Paquito

    Et bien je sais déjà quel magazine je n’achèterai jamais :)
    Alors qu’au contraire la diffusion des photos attisait ma curiosité pour un magazine dont c’est la première fois que j’entends parler !

  26. Prae

    J’ai eu pareil récemment, mais avec un tout autre truc;
    J’ai eu le droit direct au manager lawyer flamby de la grosse multinationale Corpobidule.

    Après m’avoir cité les 10 paragraphes copier/coller sur les textes de loi américaines et le DMCA, il a enfin terminé par expliquer ce qu’il voulait (virer le nom de sa boite sur le papelard)

    Ma réponse: « Hey Boy, quand tu auras trouvé les textes de loi de _mon_ pays (pas celui des US), on discutera; avant cela: shut up!. »

    Depuis plus de nouvelle … *une victoire de canard*

  27. C’est vraiment con tous ces sites qui ne veulent pas être linkés. C’est juste con en fait.

  28. Horkken

    Qu’ils sont cons! Et en plus ils te remarquent parce que tu as voulu être honete. C’est moche. Je ne savais même pas que Vogue Homme existait by the way.

  29. Je n’ai pas lu les commentaires plus haut, mais je résumerais la situation ainsi : Top bon, trop con, ils t’ont pris comme tête de turc…

    Vraiment louche le marketing chez « Vogue Hommes ».

  30. Khisanth

    Ce qui me fait rire (ou pas) c’est que le principe de BASE quand on parle du travail d’un autre c’est de justement citer sa source. Et dans le cas des journalistes plus particulièrement. Ne pas le faire s’apparente à du plagiat et du vol de propriété intellectuel / droit d’auteur etc et est passible de poursuites pénales…

    Où va t’on si l’éthique demande de citer la source et que cette dernière vous attaque ensuite pour l’avoir citée… Mais d’ailleurs, peuvent-ils avoir gain de cause dans un tel cas s’ils vont jusqu’au tribunal ?

  31. A partie de maintenant, je ne citerai plus les sources :d

  32. Je ne suis pas ultra choquée.
    Il y a un ou deux ans, j’ai fait un billet pour dire que j’avais bien aimé un vernis Chanel.
    une demie seconde plus tard, je recois un mail m’intimant de retirer le lien.
    Chanel ne souhaite absolument pas voir son nom associé aux blogs (ca a changé semble t il).
    On peut comprendre que Vogue ne veuille pas être relayé sur ton blog où il y a du cul.
    Nombreux sont ceux qui ont encore peur d’internet et de voir leur com’ non maitrisée.
    J’y ai eu droit pour des articles cités dans leur intégralité également ((même si je linkais la source) ; j’imagine que cela fonctionne en photo comme en texte. Tu mets l’intégralité, il y a plagiat.

    ce que je conteste c’est la mise en demeure ; un mail plus sympa, t’expliquant le pourquoi du comment aurait été normal.

  33. Guillermo

    Set the net free !
    Allez peinguou
    allez vincent

  34. Voilà, on demande gentiment et c’est réglé. Là, c’est gonflant au possible.

  35. Olivier

    Il faut qu’ils se calment tous avec leur propriété intellectuelle et leurs délits de contrefaçons.
    Il s’imagine qu’on les vole en mettant des choses sur internet. Ca permet au moins à certains de les voir, des personnes qui de toute façon n’aurait pas acheté le film, le disque ou le livre. Ils confondent « clic » et vente. Ca n’a rien à voir. Et effectivement, ces photos sont disponibles partout sur le net.

  36. le_butch

    :-D c est enorme la mauvaise image qu ils s auto-infligent :-D

  37. « Il s’imagine qu’on les vole en mettant des choses sur internet. »
    il ne s’imagine rien ; il y a des lois.
    pourquoi Internet devrait échapper aux droits sur la propriété intellectuelle.

  38. Juste pour info, il y a déjà eu des sites condamnés pour avoir fait un lien vers un autre, et sans spécialement que le premier site porte un préjudice quelconque au second. (J’ai la flemme de chercher…)

    C’est ultra-débile, mais je crois que la justice et le bon sens sont deux choses différentes…

  39. Taquin mais juste

    Je trouve naturel que Vogue marque internationale ne souhaite pas être associée à un petit blog français orienté mannequins, starlettes et wannabes bas de gamme.
    Sans oublier de préciser qu’en procédant par liens vers leurs sites vous tentez sournoisement de vous hisser à leur rang…sous couvert de fair play auréolant votre blanc front de manière parfaitement hypocrite.

  40. val

    j’ai l’impression qu’il va bientot falloir s’entourer d’avocats pour bloguer. L’année passée, j’ai eu à faire face à deux menaces de procès pour des billets publiés également avec sources.
    Bon courage

  41. Richard

    @valerie
    Un petit effort. La réponse est dans la question.
    (indice: Internet.)

  42. en espérant que ça n’aille pas plus loin ;) bon courage

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire