A propos de Georges Frêche


Ce n’est pas un secret, je fais parti des pro-Frêche. Je vais pas revenir en long et en large sur « pourquoi », je vais plutôt tenter de faire court, pour de vrai.

Mes opinions politiques ont toujours été calquées sur l’attrait ou l’orientation politique des individus. Si je n’aime pas Sarko, ça n’est pas parce qu’il est petit, parce qu’il est nerveux, ou parce qu’il parle de karcher. Non, c’est pour ses actions et son programme, à la fois en tant que ministre, que super-ministre, et maintenant en tant que président.

J’ai tendance à appliquer cette donnée à tous. Je vais prendre un autre exemple, à une époque où je réalisais des « chats » en ligne politiques, j’ai eu l’occasion de passer du temps avec des personnalités politiques de premier rang, de tous bords confondus. A l’époque j’étais plutôt centre-gauche on va dire. Et bien le ressenti humain et les moments les plus agréables ont été avec le candidat communiste, et surtout avec Bruno Gollnisch, qui représentait le Front National. Moi, militant anti-FN de la première heure, le seul mec avec qui j’ai eu un bon feeling était Bruno Gollnisch. Vous voyez la merde ? A contrario, les représentants du PS, de la droite, et du centre, étaient complètement désagréables.

J’ai ensuite viré complètement socialiste, et sur mes rencontres suivantes, une fois encore mon meilleur feeling a été avec Xavier Bertrand, à deux reprises. Lui qui dirige aujourd’hui le parti que je rejette le plus, l’UMP.

Tout ça pour en venir où ? Oui il y’a des personnalités pénibles, comme dans la vraie vie, comme dans la famille. Et oui on peut juger qu’un homme politique se doit d’être irréprochable. Que moi je fasse régulièrement des blagues racistes sur les noirs ou les arabes, ça passe, si j’étais responsable politique, ça ne passerait pas.

Quand Frêche fait des blagues sur l’équipe de France et ses noirs, c’est con, c’est franchouillard, et c’est très bien de lui taper sur les doigts. Mais je vous en conjure, n’en tirez pas des conclusions sur le racisme supposé de Frêche. C’est maladroit, ça n’est pas « raciste ».

Pourquoi je soutiens Frêche ? Parce que Frêche a été un maire batisseur, qu’il a fait de Montpellier une ville magnifique, ouverte, cosmopolite, qu’il a poussé la mixité sociale jusqu’au bout, malgré les réticences, en ouvrant par exemples des axes banlieue-centre ville avec le Tramway, là où n’importe quel autre maire, de gauche comme de droite, aurait évité. Il a fait de sa ville une ville vivante et culturelle, attirante d’un point de vue économique. Alors tout n’est probablement pas parfait, mais son action au sein de la ville et de la région est bonne, et ça me suffit largement.

Maintenant on va revenir rapidement sur le dernier coup d’éclat, et sur « la tronche pas catholique » de Fabius, qui vaut aujourd’hui à Frêche d’être qualifié d’antisémite. Je dis lol.

Reparlons du contexte, cette phrase de Frêche est une réponse à Fabius, qui venait de déclarer que s’il devait voter dans la région, il ne voterait pas Frêche. Comme dirait l’autre « c’est Fabius qui a commencé ». Dire que quelqu’un a une gueule « pas très catholique », est de tout temps une manière de dire qu’on trouve tel ou tel individu louche, qu’il ne nous plait pas. J’ai moi même utilisé cette expression des tas de fois.

Je suis naïf ? D’accord, alors qu’on m’explique dans ce cas, si Frêche est suffisement antisémite pour refuser de voter pour quelqu’un qui « a des origines juives », je vous en conjure bordel, que quelqu’un m’explique dans ce cas là POURQUOI Frêche soutient ouvertement et officiellement DSK pour la présidentielle 2012, qui en plus d’être complètement juif, est marié à une nana qui un jour a déclaré qu’elle ne pourrait jamais épouser un non-juif !

Aujourd’hui, Aubry et Fabius ont une opportunité, en excluant et en marginalisant des soutiens à DSK, comme c’est le cas de Frêche, ils renforcent leurs positions pour les primaires socialistes, en cas de frontal avec DSK. C’est probablement la seule et unique raison qui justifie le bordel médiatique autour de Frêche, c’est fatiguant et ridicule.

Dans cette histoire, personne, à aucun moment, ne se pose la question de savoir si Frêche a un bon programme ou un bon bilan. C’est con.

33 commentaires
  1. Cédric

    Bien dit !

  2. Fred

    Pourquoi je ne lis ça qu’ici ? Où je suis d’ailleurs ravi de le lire.

  3. Fry

    et sa déclaration sur les Harkis ?

    • Pingoo (Auteur)

      Fry : Un débordement en effet, mais personne ne parle jamais du contexte sur les Harkis.
      Il était question d’une manifestation organisée par l’UMP, ou des Harkis étaient présents. Frêche s’est mis à insulter les Harkis non pas pour leurs origines, mais pour leur ralliement au parti de droite. Estimant que les les gaulistes, pendant la guerre, avait laissé faire les massacres de Harkis. Frêche, de fait, s’en prend à ces Harkis là, qui dans un sens, se laissent manipuler par ceux, qui selon lui, les ont laissé crever (les Gaullistes/UMP).
      Ca c’est pour le fond, et le fond n’a rien à voir avec du racisme, en aucun cas. Sur la forme c’est évidement déplacé, casse gueule, et l’amalgame est clairement douteux, à la fois pour les Harkis, et pour les UMP.

  4. Lo

    Fry pour les harkis il y a un procés et relaxe donc on peu considérer que la chose a été jugée et close non?

  5. Pingoo (Auteur)

    Lo : La relaxe a été prononcée sur des points de procédure, sur le fond le jugement à quand même bien souligné les aspects injurieux de la déclaration. (comme quoi je vais pas non plus défendre Frêche « sur tout », je crois vraiment que sur la forme, il déconne).

  6. Ben c’est une plutôt bonne analyse !
    Et pluri-politique.

  7. Rage

    Je suis assez d’accord avec ce que tu dis.
    Et j’appuie le fait qu’un homme politique doit être irréprochable. On ne peut pas reprocher à Frèche son soit-disant dérapage. On est en pleine mode du « dérapage ». L’expression pas « catholique » a de multiples sens, et personnellement, je n’ai rien entendu d’antisémite dans ces mots. C’est ridicule, la politique EST ridicule.

  8. Khisanth

    Et puis si on pousse le raisonnement du « il a dit pas catholique » donc il est antisémite jusqu’au bout : pourquoi antisémite et pas anti-musulman ? car c’est con, mais un musulman n’est pas catho non plus :p

  9. Je soutiens et défends Frêche depuis un bail maintenant… je suis bien content de voir que je ne suis pas le seul de la blogobulle !

  10. Commme le dit Fred, ça fait plaisir de lire ça. Un peu de bon sens, ça fait du bien.

    Perso, j’aime pas N.S. parce qu’il est petit et les nains me font très peur.

  11. ___ Rhoaaaa

    100% OK sur le fond.
    Une remarque tout de même sur le bilan Freche. Le décollage de Montpellier ne lui est pas dû : tout est parti du maire de Nimes (communiste) qui a refusé de voir s’implanter IBM (société américaine) dans sa ville dans l’après guerre. Du coup, IBM s’est rabattu sur une toute petite ville à l’époque : Montpellier. Avec l’envolée des nouvelles technologies, c’est DELL et plein d’autres sociétés qui sont venues s’installer à côté du géant américain. Ca a amené à la restructuration de l’université dans les années 60. La petite ville est alors devenue grande et riche (taxe pro oblige).
    Georges FRECHE a hérité d’une situation plus que favorable et il en a assuré une plutôt bonne gestion. Maintenant, il faut arrêter avec G. FRECHE le superman des collectivités territoriales.
    En revanche, je crois savoir que du côté de Nimes, il se bouffent les c… et ne veulent plus entendre parler de communistes à la mairie.

    • Pingoo (Auteur)

      Rhoaaaa : Alors quand bien même y’aurait eu un truc déclencheur y’a des dizaines d’années, ça n’enlève à rien la bonne gestion globale, au fil des années, de la ville et de la région.

  12. bill

    Heu, sur « les harkis », c’est plutot 3 UMP qui sont venus insulter Freche pendant un discours, celui-ci les a effectivement insultés de sous-hommes, mais c’est bien uniquement à ces 3 personnes qu’il s’adressait et se posait plutot en défenseur de l’honneur des harkis trahis jadis par les gaullistes.

    Mais à force de lire partout que Freche a insulté les harkis, les gens finissent par le croire : ca s’appelle la methode raffarin.

  13. Papayoum

    J’ai vécu une quinzaine d’années à Montpellier et nous sommes actuellement en train de batailler pour y retourner. C’est une des villes les plus agréables que j’ai connu, et oui c’est en grande partie grâce à une bonne gestion de la mairie de Frêche. Il a également fait de bonnes choses en tant que président de région, comme par exemple la distribution gratuite des livres scolaires pour les scolaires de toute la région.
    Il est ce qu’il est, et il ne dépareillerait pas en maire de Marseille avec son bagout ;-) Mais les Montpelliérains l’adorent et il le leur rend bien. Même si c’est des cons ;-) : http://www.youtube.com/watch?v....._embedded#
    A propos des hauts socialistes, ce qui est drôle, c’est que lorsqu’il sera élu, ils diront que la région est à Gauche :)

  14. très juste, bel article, bravo !

  15. Bôôh

    Sur Montpellier juste parfaitement d’accord (et dire que tout est parti d’IBM comme un commentateur le dit, c’est déformer sérieusement la réalité), j’aurais d’ailleurs aimé que Toulouse suive une marche d’organisation semblable (malheureusement Baudis-Douste-Mou-Cohen…) , sur la région j’ai plus de mal, Montpellier et l’Hérault étant restés très privilégiés par rapport aux autres villes et départements (toute allusion à une ministre ultramarine de l’outre-mer serait fortuite). D’ailleurs le Frêchisme est très local, ses appuis tremblent dès qu’on arrive dans l’Aude ou les PA (surtout depuis le conflit Septimanie)

    Pour la qualification de maladresse, laisse-moi rire, Frêche maîtrise parfaitement ses propos, il provoque sciemment et joue de ce côté limite.

    Sur les harkis, l’UMP n’en a pas fait des tonnes sur l’histoire récente (réellement insultante pour les harkis, pour le coup) entre un UMP et les Modem ralliant Royal.

    D’accord avec Papayoum, si Frêche est élu, le PS se souviendra qu’il fut socialiste… S’il est seul contre la droite au second tour aussi d’ailleurs. J’espère juste que la guéguerre des roses n’ouvrira pas un tramplin aux bleus d’en face.

    Par contre un truc me surprend dans l’évolution politique de Pingoo :
    – centre-gauche, affinités relationnelles avec Gollnish
    – PS, affinités avec X. Bertrand (qui sait être un enfoiré de première quand il veut aussi)
    – bientôt PCF et bon feeling avec Baylet puis NPA (c’est Valérie qui serait contente) et histoire d’amour avec Ségolène ?

  16. Bôôh

    tremplin* bien sur

  17. Acouphenix

    Quelque soit son bord politique, il a toujours fait quelque chose pour la région Languedoc-roussillon.
    Frêche a eu des maladresses mais c’est un habile locuteur comme on en voit peu aujourd’hui.

    La région est bien vivante et s’investit pour le bien de tout le monde.

    Par exemple, dans les Pyrénées-Orientales, la région a lancé des bus à 1€ qui vont partout dans le département. Perpignan-Bourg-madame = 1€.

    La 2 voies pour aller en Andorre, les moyens pour dégager la neige de la route dans la cerdagne, les moyens mis pour l’hôpital trans-frontalier de puigcerda.

    Aussi, Freche soutient notre Rémi Gaillard (là je rigole!)

    Je juge un politique sur l’action qu’il fait sur une ville ou une région.

  18. ___ Rhoaaaa

    Pingoo > « ça n’enlève à rien la bonne gestion globale, au fil des années, de la ville et de la région »
    On est bien d’accord.

    Tu disais que G. FRECHE n’était pas tout noir et je suis d’accord avec toi.
    Je précisais ce contexte parce que parfois on entend aussi parler de lui comme s’il avait tout fait, tout inventé et ce n’est pas complètement le cas non plus.

  19. Si on pouvait juger les gens sur ceux qu’ils font et non sur ce qu’ils disent…
    Ca changerait beaucoup de choses !
    Aujourd’hui on est mieux vu quand on est un beau parleur, et ne rien faire, que faire avancer le monde, et avoir des erreurs de langages ( et il nosu arrivent a tous d en faire, d être en colère, etc… )

  20. Ryan

    Il a fait beaucoup de chose pour Montpellier, mais la région ne se limite pas a Montpellier! L’argent alloué a la région arrive très difficilement dans les autres département de la région!
    J’ai arrêté de compter le nombre de projet inachevé car finalement il avait changé d’avis! (préférant surement changer les noms des lycées…)

  21. Nicolas

    Bonne analyse, et de toutes manières, tu préfères Berlusconi.

  22. Freche a peut être un bon bilan mais c’est surtout un homme de pouvoir ; c’est ce après quoi il court.
    c’est pour cela qu’il va tantôt embrasser les dires lepenistes, sucer les cocos (statue de Lénine) et on en passe.

    ses déclarations sur les harkis sont inadmissibles.
    admettriez vous que je traite les ouvriers votant Sarkozy de sous hommes
    juste parce qu’à mon sens ils tendent la vaseline jour après jour ?
    « sous-homme » n’est pas un terme anodin ; faire smeblant de croire qu’il a été employé par erreur ou sous le coup de la colère de la part d’un vieil animal politique comme Frèche serait une erreur ; et, à ce titre, quel que soit le contexte, c’est inadmissible.

    en 2007, il a tenu des propos sur Israël plus que douteux (tout en étant un sioniste convaincu… ).

    Frèche penche à droite ou à gauche selon son inspiration du moment. il représente cet espèce de bon sens populaire, franchouillard, puant. dire « il y a trop de noirs dans l’équipe de France » c’est juste appliquer la méthode Sarkozy ; de bonnes grosses phrases vides de sens, qu’on entend depuis 60 ans, mais qui attirent le chaland bas de plafond.

    • Pingoo (Auteur)

      Et bien du coup tu penses qu’il a traité les harkis de sous hommes pour quelle raison ? Parce qu’il serait raciste vis à vis des harkis ?
      Je n’y crois pas une seconde, ni vis à vis des noirs d’ailleurs.

      A propos des juifs par contre, là où la polémique actuelle est drôle, tu rappelles que Frêche a été franchement sioniste, il a aussi en effet tenu des propos douteux, c’est vrai. Et cerise sur le gateau, il est soutenu par le Betar et la LDJ sur l’affaire Fabius.

  23. De plus sur l’affaire des harkis notre Georges a ete lâché par des amis harkis de 30 ans (comme dirait l’autre)qui sont partis à la concurrence par pur opportunisme…
    Donc j’aime ton point de vue.Adessias

  24. je dis simplement que le mot « sous-homme » a un contexte historique qu’il st difficile d’ignorer ; je n’en conclus rien je constate qu’il est plus que maladroit.
    Il est en plus totalement inadmissible d’injurier des gens juste parce qu’ils sont à l’ump.

    Quant à ses propos sur les noirs
    « « Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu’il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais, là, s’il y en a autant, c’est parce que les blancs sont nuls. J’ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze blacks. »
    quelle normalité ? où est ce indiqué qu’une équipe de sport doit refléter une société ? En quoi une majorité de noirs est ce « anormal » ?
    il sous entend au passage que la France est blanche…

    on peut chercher 15 ans ; ce propos est raciste.
    et l’on tenait les memes propos dans les années 20 sur le foot.. ce coup ci c’étaient les italiens qui étaient visés.

    quant au soutien du betar, je ne crois pas qu’il faille spécialement s’en vanter.

  25. zlurg

    Valérie,

    oui enfin dans le même temps on a des poléliques récurrentes sur le manque de « reflet de la société » à la TV. (pas assez de noirs, de maghrébins, etc..)

    Freche saisit la perche.

  26. Georges Frêche est très intelligent; certainement (beaucoup?) plus que la moyenne. Il est d’ailleurs prof en fac.
    Et particulièrement sur les cultures et l’histoire des cultures qu’il s’agisse de l’islam, de l’Europe ou de la seconde guerre mondiale.

    Il est donc hors de question que le terme de « sous-homme » soit un.. lapsus.
    J’ai arrêté une opinion définitive ce jour-là => fuck georges!

    Bien sur qu’il a fait PLEIN de trucs chouettes, mais il est évident qu’il est au bout du rouleau (de PQ?) et qu’il est plus que temps de passer la main.

    Malheureusement, y’a pas gd chose d’autre à se mettre sous la dent; mais l’avantage d’arrêter une opinion est qu’on peut passer à autre chose, justement.

    ps : ce n’est pas spécialement agréable d’être un.. con..

  27. Krapulax

    Je suis habitant de Montpellier depuis 15 ans. je pense que Frêche est un avant tout un mégalomane de stade très avancé. Avec tout ce que ça a pu apporté de très bon (développement et aura de la ville) mais aussi de très mauvais dépenses colossales parfois inutiles, main-mise totale de Frêche sur toute la politique locale.
    Après en tout impartialité, toute personne qui a déjà physiquement participé à un discourt de Frêche ne peut rester insensible. Qu’on l’adore ou qu’on le déteste, on ne peut que resté impressionné par sa qualité d’orateur. Plusieurs de mes amis qui sont eux de tendance « droite », ne ratent pas pour autant un discours de Frêche, juste pour le plaisir de la belle rhétorique.

    Mais pour finir j’emprunte l’expression d’un montpellierain interrogé sur France Inter que j’ai trouvé parfaitement adapté au caractère de Frêche et à ses dérapages : « Frêche est un incontinent verbal »

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire