Oh et j’ai vu « A Serious Man » tiens.

Oui dans le genre « je vous parle des films que j’ai vu« , mais « je sais pas parler des films« , je vais vous dire 2-3 trucs sur « A Serious Man ». Mais rapide.

J’aime beaucoup les films des frères Coen, comme tout le monde en vrai. Puis à un moment donné on tombe sur un film de ces gens là, et on fini enfin pour comprendre « pourquoi » on aime toute leur filmographie.

Il y’a des films qui sont forts pour leurs histoires, d’autres pour leurs décors, leurs ambiances, et tout ce qui va avec. Ce qui est monumental dans tous les films des frères Coen, ça n’est rien de tout ça, c’est seulement et uniquement la force et l’épaisseur des personnages. Certes parfois les histoires sont rigolotes, bien ficelées, bien menées, mais elles ne sont que support à rencontres. Quand on sort d’un film des frères Coen, on a rencontré des gens, et ces gens là on s’en souvient.

Si « A Serious Man » est le film qui m’a fait avoir cette révélation, c’est probablement parce que pour une fois, les frères Coen ne se sont pas encombrés d’une histoire. Non, on rencontre juste un petit homme, son environnement, son rythme, ses écarts, ses accidents, son judaïsme, et on apprend le personnage. Le film se termine, sans véritable fin, et on s’en fiche, parce qu’en sortant, on peut se dire qu’on connait désormais Larry Gopnik, qu’il est dans notre vie, comme beaucoup des personnages des frères Coen, comme The Dude, comme Miles Massey, etc.

J’ai presque envie de comparer tout ceci à Woody Allen, parce que chez Allen aussi, seuls ceux qui s’attardent sur l’histoire s’ennuient. Je n’ai pas envie de vous dire d’aller voir ce film, parce qu’il ne vous plaira probablement pas (la plupart des gens que je connais qui l’ont vu ce sont ennuyé ou n’ont pas compris, et la plupart des bonnes critiques que j’ai lu sont des critiques branchouilles un peu flippants). Donc n’y allez pas. Mais qu’est ce que c’est bien comme film (et rigolo).

6 commentaires
  1. jacob

    Et bien il faut reconnaître que tes critiques ne tombent pas dans les travers des critiques que je survole habituellement, et que rien que pour ça, elles sont plaisantes.

    Je n’ai pas vraiment apprécié ce film, je suis même sortit de la salle plutôt déçu, et pourtant en lisant ta critique, je ne peux pas m’empêcher d’agréer à ton avis. C’est pour les raisons que tu donnes que je suis aller voir le film, et ce sont les points dont tu parles que j’ai apprécié, sans m’en rendre compte sur le moment.

    Je tiens tout de même à apporter une nuance, je ne souhaite pas aux frères coen de tomber dans les travers de Woody Allen, et par là de ne pas finir par épuiser le filon de l’humour « juif » (pas très politiquement correcte ma réflexion, mais étant Juif moi même, je sais de quoi je parle…).

    Sinon, dans une veine totalement différente mais à fond dans l’humour « juif » et l’introspection à l’israélienne, je vous conseille le film « Sumô », une perle rare…

  2. ALexandre

    pareil, on en ressort en se disant bof, tout ça pour ça. on a passé ni un bon moment ni un mauvais moment, et pourtant ce n’était pas quelconque…
    très étrange. mais bon perso j’aurais bien aimé qu’à un moment il pète un cable le Larry.

  3. yann_chili

    énorme film, énorme énorme… la narration ne rentre pas dans nos cadres traditionnels, certes, mais la première scène avant le générique est un condensé et une clé pour comprendre le reste… bref, j’y vois une sorte de conte philosophique, avec ses personnages aux rôles bein spécifiques. OK, ça a l’air pompeux dit comme ça, mais ce film est à mes yeux génial. Quelqu’un connaît le film Historias minimas, de l’argentin Carlos Sorin?

  4. oui en effet j’ai pas aimé! mais je t’en veux pas d’avoir apprécié va ;)

  5. yann_chili

    du coup j’passe pour le fayot du premier rang… merci les gars

  6. FRed

    I’ve been just spoiled :/

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire