Point Godwin.

Mais qu’est ce que je fous là ? Rha mais y’en a partout… Pourquoi j’ai accepté cette invitation… Je savais bien qu’ils viendraient taper l’incruste. On les invite partout maintenant, c’est dramatique, on n’est plus jamais tranquille en soirée…
Non seulement ils en sont tous, mais en plus ils s’agglutinent les uns aux autres, ils ne parlent qu’entre eux… Ils se foutent devant tout le monde, parlent fort, pillent l’open bar et les mini-bagels… Putain mais je savais que je n’aurais pas du venir. Y’en a tellement.
Grmbl y’en a un qui vient vers moi là, vite s’éloigner, si on me voit lui parler les gens vont croire que j’en suis aussi, il manquerait plus que ça tiens, quelle horreur putain…
Ils ne parlent que de fric, ne pensent qu’à ça. Ils ne sortent qu’entre eux, sont imbus de leurs personnes, pour pas grand chose en plus… Finalement qu’est ce qu’ils font hein ? De la merde. A part prendre le fric là où il est, et prendre la place des autres.
Ca, se donner de l’importance ils savent faire hein. Faudrait les interdire en soirée, ils foutent toujours l’ambiance en l’air. Qu’on s’en débarrasse, vite.
Putain de blogueurs.
Et vous savez c’est quoi le pire ? La plupart des gens qui tiennent ce discours, sont eux même des blogueurs. C’est ahurissant.
Je ne vais pas réinventer la poudre là évidemment, mais je suis dans une situation un peu étrange. Je suis blogueur, mais il m’arrive aussi d’organiser des évènements de blogueurs, ou des évènements « tout court », ou encore d’être confronté à des marques ou des agences, sans qu’elles sachent que je suis blogueur. Et ce que j’entends parfois me scie littéralement.
Les gens ne se rendent même plus compte qu’ils généralisent, « les blogueurs », « les blogueurs », tous les blogueurs sont les mêmes, tous les blogueurs font de la merde, tous les blogueurs font semblant d’être journalistes, tous les blogueurs bouffent à tous les râtelier, tous les blogueurs font des billets pour du fric, tous les blogueurs se font payer leurs vacances et leurs matos, tous les blogueurs sont des cons, tous les blogueurs baisent entre eux, bla bla bla.
C’est épuisant, remplacez un peu le mot blogueur par n’importe quoi d’autre dans cette phrase : « Moi je vais pas aux soirées de blogueurs hein », mais vraiment par n’importe quoi… C’est puant. Entre cette chasse permanente au blogueur de la part des blogueurs branchouilles, la chasse au blogueur influent de la part des blogueurs « moins influents »,  la mesquinerie latente, l’étalage de vie perso ici et là, le dénigrement ,la diffamation, et tout le reste, on vit une époque formidable hein ?
Voilà, c’était juste pour dire. Notez que je suppose être moi aussi tombé dans ce genre de travers, et que la plupart de mes potes blogueurs et blogueuses tendent vers cette facilité souvent haineuse. Mais quand tu te poses deux minutes, et que tu tu y penses sérieusement, ça fait froid dans le dos.
9 commentaires
  1. On peut remplacer « blogueurs » par ornithorynque ?

    J’aime bien les ornithorynques.
    Ils ne sont pas nazis les ornithorynques.

    (Godwin powaa)

  2. Kaji

    Zêtes pas encore has been vous les blogueurs ? p’tain cette mode dure achement longtemps en fait xD

  3. Spooky

    Ben rien à rajouter en fait, je suis tout à fait d’accord. Et blogueur en plus.

  4. Y’a vraiment que George Frêche pour dire « tous les blogueurs sont les mêmes, tous les blogueurs font de la merde, tous les blogueurs font semblant d’être journalistes, tous les blogueurs bouffent à tous les râtelier, tous les blogueurs font des billets pour du fric, tous les blogueurs se font payer leurs vacances et leurs matos, tous les blogueurs sont des cons, tous les blogueurs baisent entre eux » :)

    (private joke inside hein !)

  5. Je m’insurge, tous les blogueurs ne baisent pas qu’entre eux… ils baisent aussi avec des non-blogueurs.

  6. Rage

    La notoriété rend con. J’ai rien de plus à dire

  7. jipe

    Galliane je suis pas blogueur..
    non, mais sérieux, difficile de savoir si info ou buzz avec tous les blogs.
    Remarque c’est pareil avec les journaux.
    Bon, mon post sert a rien, sauf pour galliane :-P

  8. Finalement, on retombe sur le fondement d’un racisme ordinaire. C’est très humain, un peu primitif mais humain. Oublier l’individu qu’on a devant soit pour lui affubler étiquette sur laquelle serait écrit toute les différences qu’on n’arrive pas à expliquer et qu’on a probablement pas envie d’expliquer… Trouver une explication, c’est fatigant.

  9. halmack

    le problème avec les blogueurs c’est que ce sont tous des arrivistes !!

    blague à part, je suis d’accord avec Moe 333, c’est commun, vulgaire en fait, l’être humain est tiraillé entre « intégrer le groupe » et « se dissocier de la masse », c’est surtout un problème chez ceux qui se définissent plus par rapport aux autres que par eux mêmes.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire