Ton clip à 1000 euros par le réal de Tostaky

Promis juré ceci n’est pas un billet sponsorisé clandestin. La preuve : il n’y a pas un business hyper-rentable derrière.

Le topo : Henry-Jean Debon est réalisateur (entre autre), surtout réalisateur de clip, surtout connu pour son boulot avec Noir Désir, Dionysos,  Danielson Family, Dominique A.

Il vient de lancer une offre aux groupes « en devenir ». Cela s’appele LCD Video system. Pour savoir s’il accroche avec le groupe, il demande juste de pouvoir l’écouter sur MySpace. Si le courant passe, il leur réalise un clip pour 1000€.

LCD Videosystem est une division « low cost » de mon travail, consacrée à des groupes non signés,
découverts sur Myspace. Chacun des clips sur cette page a coûté 1000€.
Une somme très abstraite, et aussi bien sûr très concrète à la fois, tout est histoire d’échelle.
Pas de réelle différence en tout cas avec un clip à 100 000. Il faut trouver quelque chose pour la chanson.
Prendre du temps pour ça, mais ensuite aller vite. Écrire, tourner, monter, tout cela dans la même énergie, sans déperdition.
Faire vite, et bien. Travailler plus, pour gagner moins. Henry-Jean Debon

C’est cher et c’est pas cher à la fois, 1000 balles d’aujourd’hui.

Mais le HJD c’est pas dégun ! Avec presque pas grand chose, il te réalise un petit film, avec sa petite histoire, ses personnages, une photo pro et une réal’ … qui a quelque chose à raconter.

Dans celui-ci les comédiens sont les musiciens du groupe :

Celui-là a nécessité pas mal de boulot en post-prod :

J’écris ce premier (et peut-être dernier) billet sur pingoo.com, pour faire la promo de l’initiative du bonhomme, bien-sûr, mais surtout parce que cela donne des choses nouvelles à écouter et à voir …

8 commentaires
  1. Rod

    les pros du clip vont adorer.

  2. Robert Ford

    Bon en même temps il se foule pas, ça vaut même pas 1000€ ce qu’il fait. C’est plat, aucune créativité, et artistiquement n’en parlons pas.

  3. dem

    Je suis d’accord avec Robeeeert.

    Fin en prod on arrive rapidement a 1000€ donc ils doivent y être mais après niveaux créa il se foule pas le monsieur. Par exemple elle a du « staïle » la Mad driver, y avait mieux a faire que ces images en fond, c’est sympa 10 sec après ça tourne en rond.

    Fin bon si l’artiste qui demande le clip est content, tant mieux.

  4. creu (Auteur)

    Soit, le clip de Mad River ne raconte pas grand-chose. De là à dire qu’il ne se foule pas, je crois que c’est une erreur. Je pense qu’il faut un gros paquet d’heures de taf pour réaliser ça.

    HJD a un style, une pâte, qu’il ressort presque à chaque fois, c’est vrai. J’y trouve une dramaturgie, des personnages, une ambiance qui en font de vrais courts-métrages, des petites friandises.

    Quand « aux professionnels du clip qui vont adorer », cf. commentaire de Rod : je te pose là question en toute sincérité : si c’était Spike Jonze, ou tout autre réal de clip connu, aurais-tu eu la même réaction ? Et pour un autre artiste hors-industrie ? Il s’adresse aux groupes non-signés et chosi ceux avec lesquels il a envie de travailler. Ce n’est pas pour légitimer sa démarche auprès des professionnels, c’est parce qu’en tant que professionnel, il choisit ce qui est juste ou non déontologiquement, mais ne s’interdit pas de concrétiser cette envie. Enfin, c’est ce que je crois comprendre, je ne lui ai pas demandé. Je vais tenter de l’informer de la parution de ce billet, il nous donnera peut-être son point de vue !

    J’aime son taf, vous ne partagez-pas, on ne se retrouve pas là-dessus, dommage !

    Merci à Pingoo et ses amis de m’avoir offert cet espace d’expression et de partage.

  5. mask

    Dans la vie y’a ceux qui savent regarder ce qu’on leur montre et ceux qui savent voir ce qu’il s’y trouve…. au lieu de matter les images de fond comme des fans de blogbuster de base, mattez plutôt la syncro entre la chorégraphie et l’image de fond… quand à vos remarques sur les scénars… Comment vous expliquer… si être diffèrent n’est pas une preuve d’originalité je pense que vous vous attendez à une originalité pré-conçu, d’où un manque de créativité, d’où une culture canal avec des codes et des cadres définis.
    Il faut apprendre à dire « je n’aime pas » au lieu d’argumenter n’importe quoi. Merci pour lui….

  6. Rod

    « je te pose là question en toute sincérité : si c’était Spike Jonze, ou tout autre réal de clip connu, aurais-tu eu la même réaction ? »

    mais meme si c’etait Lynch. Le probleme n’est pas de savoir si le lowcost il peut se le permettre, c’est que le lowcost permet surtout de revoir à la baisse une grille tarifaire.

    Le mec peut se le permettre, il est connu, mais ceux qui n’ont pas sa notoriété, crois moi, ne vont pas apprécier « la blague ».

    Quand on pratique des prix bas, on finit par attirer le pire : la gratuité. Et 1000 euros quand on a la cote et la notoriété du mec, ca equivaut à du gratuit.

    Donc je me fous de savoir qui il est, ce qu’il a fait et tout : meme si ses intentions sont louables, c’est un secteur entier qui morfle deja qui va encore plus sentir passer le coup.

    Et qu’on me sorte pas le coup de « ca fait du bien a la concurrence » … parce qu’il y a bien un truc qui est sous estimé en terme de temps de travail, c’est le montage vidéo.

  7. mask

    Tout à fait d’accord avec toi sauf que la ça se joue plutôt à un niveau où c’est soit un clip à 1000€ soit un truc amateur fait au camescope, soit pas de clip du tout… on parle d’artiste myspace qui auto-financent leur propres clips, et je te rassure, pour les prods y’a une autre grille tarifaire!

  8. creu (Auteur)

    Merci Rod pour ta réponse, je ne renchéris pas, je suis partagé ! J’espère qu’Henry-Jean passera par là et nous apportera son point de vue …

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire