Cinéma : Micmacs à tire-larigot

Le pitch :

Bazil n’a pas beaucoup de chance avec les armes. La première l’a rendu orphelin, la deuxième peut le faire mourir subitement à tout instant. Par chance, ce doux rêveur à l’inspiration débordante est recueilli par une bande de truculents chiffonniers.

Les aventures de cette bande d’un autre temps sont une pantalonnade totalement kitsch.

Le problème avec le genre c’est que soit on a affaire à un truc de génie, soit on est dans la débilité la plus profonde. Et devinez quoi ? Ici on est loin d’avoir touché le gros lot.

Il est vrai que depuis le succès des Chtis, Dany Boon est une sorte de héros national, mais bon, quel rapport avec le cinéma ? Au cinéma on s’en cogne un peu des héros, il nous faut juste des grands acteurs et des grands réalisateurs. Et c’est bien ça le problème, ici on n’a aucun des deux. Bon il serait injuste de jeter totalement les tomates sur nos deux protagonistes. On y est quand même pour quelque chose, nous public dans cette affaire.

20 millions de spectateurs c’est quand même 1/3 de notre population.

La même recette appliquée encore et encore, la télé a pris le pouvoir.

Comment ça c’est abusif. La liste de nos acteurs bankables :

Frank Dubosc, Gad Elmaleh, Kad Merad, Jean Dujardin, Dany Boon et y a pas si longtemps Michael Youn et tutti tutta. Jamel étant occupé à pouponner probablement.

Je ne sais pas si vous avez vu Lucky Luck, Cinéman mais on peut pas dire que cela soit des merveilles et encore cette politesse étant une mesure pour pas dire que c’est la même brouette de merde tout cette histoire. Mais bon le public regarde et aime ses héros alors pourquoi les en privez. Probablement le temps de cerveau disponible cher à nos amis Etienne et Patrick.

Donc côté acteurs ce n’est pas vraiment ça, il reste peut être le scénario pensez-vous ?

Mouarf, mouarf et remouarf. C’est quand même du foutage de gueule.

Et pourtant Jeunet, il en a fait des trucs coolos, Amélie Poulain, La cité des enfants perdus, Alien… Mouarf c’est plus un fou rire, c’est de la gaudriole à se faire péter une crise cardiaque.

Si Jeunet avait été un metteur en scène ça se saurait non ?

C’est un enlumineur, un escroc cinématographique, le Max Pecas du kitsch et de la fantaisie.

Et en plus c’est quand même plutôt très moche dans l’ensemble.

Et les clichés c’est pour les chiens.

Pour faire venir et pleurnicher dans les chaumières à la rigueur pourquoi pas, mais là on cause un petit peu de cinéma. Déjà donc sa production tant vantée c’est pour moi un peu de l’escroquerie, alors ce nouveau film, ce nouveau rien, ce truc d’une consternante vacuité, c’est pousser même dans les orties avec l’eau du bain et le bébé.

1h44 de vide, à peine deux ou trois péripéties vaguement intéressantes et puis Dany Boon en espion, mouarf, mouarf, mouarf…

C’est lourd, c’est affreux, c’est beurk.

Le problème c’est que ce n’est même pas étonnant, pour faire des trucs potables il faut avoir un minimum de talent et il est clair que ce monsieur en manque.

Un truc quand même qu’il faut reconnaître à ce film, il commence avec le générique du Grand Sommeil et c’est tout sauf un hasard. Il est temps de prendre sa retraite monsieur Jeunet, le gâtisme vous guette.

Il va de soi que j’ai déjà porté plainte.

23 commentaires
  1. Donc tu n’aimes pas, c’est ça… ? :D

  2. kolvyr

    Pas d’accord sur le fond je veux bien admettre que le film manque de quelque chose, certainement pas de bons acteurs, ça mon cher c est inexact…D’ailleurs j ai trouvé qu’Omar sortait du lot. Il se degage du film une chose assez rare, que je nomerais Poesie si j’osais aller jusque la. Les personnages sont attachants et je te rappelle que le sujet ( les armes et la précarité) n’est pas facile. Personnelement je ne me suis pas ennuyé, j’ai vu ce film avec des yeux d’enfant et si je dois recommander un film français à aller voir cette année ce sera celui la. La legereté c’est parfois une qualité quand on veut se divertir, et la poesie ça ne fait pas de mal de temps en temps…

  3. Au cinéma il faut juste de bons acteurs et de bons réalisateurs?

    Ah bon c’est nouveau ça?

  4. kolvyr > +1

    moi j’ai bien aimé, voila, laissez moi avec un brin de poésie :)

  5. misterA

    idem que Ciloubidouille :-)
    je lis souvent tes critiques et c’est pas mal parfois, mais souvent avec des explications qui restent très subjectives: »Et en plus c’est quand même plutôt très moche dans l’ensemble. », mais la grosse critique que je peux juste faire c’est qu’au lieu des 354 lignes écrites dans la sueur (peut-être pas d’ailleurs), ça peut souvent se résumer en une phrase car le reste est assez inconsistant à la fin et surtout d’un compliqué hallucinant pour dire des choses simples, même si on parle de cinéma …Donc pour résumer: Cool les critiques mais en version « simple et direct », ce serait tip top! ;-P
    PS: « avoir un minimum de talent et il est clair que ce monsieur en manque. », c’est petit comme critique tout de même :-))

  6. MARTIN

    t’es bidon comme critique cinéma.t’y connais rien alors arrête tes articles à 2 balles

  7. mak

    ca te fait pas chier d’avoir le même avis que les critiques ciné du Figaro ? Tellement IN

  8. Koni

    Déjà, pour ne pas citer « Delicatessen » dans la filmographie de Jeunet, ça montre bien les connaissances et le niveau du « critique » …

  9. carlitablog (Auteur)

    kolvyr je veux bien tout admettre et que chacun ses goûts. et ok si tu aimes ce truc et que ça t’a apporté du plaisir ok.
    Mais poésie, c’et quand même insultant pour les vrais poères, ceux avec une ame.
    mais bon dans chaque domaine il y a un niveau et là c est quand même du très bas de gamme

  10. Ah, pauvres hères. Laissez donc ce pauvre Carlita tranquille. Ce film est une poésie, ouais, mauvais comme un poème de Bégaudeau.
    J’avais voulu poster mon expérience sur Pingoo, mais il m’a grillé… Je vais de ce pas la remettre, en fait.

  11. carlitablog (Auteur)

    martin c’est bien mais encore? car insulter les gens et stopper là ça sert à quoi?

    deux c’est mon avis je te demande pas de le partager

    trois t’es pas obligé de lire

    et quatre…

    mak je ne sais pas je ne lis absolument jamais le figaro mais bon forcément avec le nombre de gens sur la planète je vais être du même avis que certains et pas d’encore avec le même nombre.

    c’est quand même haurissant de déclencher ce genre de commentaires, au pire si vous êtes pas d’accord dites pourquoi vous n’êtes pas d’accord mais raconter n’importe quoi ça sert juste à rien.

    Et dire que Kolvyr vous a donné un bon exemple.

  12. Ça va encore pour le critique du figaro, c’est pas encore celui de Télérama ou du canard enchaîné…

    sinon, juste, j’espère que tu es ironique concernant Alien 4…

  13. carlitablog (Auteur)

    heu sycander oui un peu quand même

  14. michael jackson

    pourquoi pas parler de this is it au lieu de vos films de merde

  15. michael jackson

    du reve les gens veulent rever voila le secret

  16. Crayon

    1) Les couleurs mordorées du film sont de saison …
    2) On verra si Dany Boon = Midas

  17. Nevaeh

    Je me permet de dire quelques mots à mon tour.
    Tu n’aimes clairement pas le réalisateur (qui n’a quand même pas une filmo totalement naze) et son acteur principal sort d’un film au succès inimaginable et après ce genre de chose, systématiquement, on critique (à tort ou à raison)
    On comprend très vite que tu ne vas absolument pas accrocher à ce film.
    Cela est devenue rare mais une critique ne doit pas permettre de donner SON avis, mais UN avis. Je ne sais pas si tu vois la petite subtilité. Il faut voir plus grand que ses préjugé sur tel ou tel personne, sur un style. Ne pas aimé certes, mais relativisé.

    Après, moi si je dis ça, ce n’est pas pour se film que je n’ai pas vu et qui est peut être effectivement très médiocre, mais pour l’avenir de tes critiques. Pour l’heure elles ne nous permettent pas de se faire une idée sur les films que tu critique.

  18. MisterA

    Tiens celle-ci ici je ne m’y attendais pas du tout, une réponse à l’article qu’on m’a censuré, évidemment j’étais pas trop gentil avec Carlitablog, mais en même temps pas si méchant non plus..En tout cas pas plus que lui sur le film. Juste pas trop cool vu le ton général du blog..mais bon

  19. MisterA

    oups pardon mille fois je retire ce que je viens d’écrire, je me prosterne a genoux devant vous..j’avais zappé mon article!!!..Du coup j’ai repris la banane :-) Pardon encore une fois. Vous pouvez donc virer mes deux derniers commentaires

  20. Rod

    j’y suis allé, et il est mauvais. je ne vois pas en quoi il existe la moindre once de poésie dans ce truc … ou alors vos reves sont tres limités. A la limite, on reve VRAIMENT dans la cité des enfants perdus …

    la il ne se passe rien. enfin si, de l’abracabrantesque du début jusqu’à la fin. Une sorte de show de Garcimore. Sauf que lui, il le faisait expres de louper ses tours.

  21. Cuervo

    J’ai adoré les films que Caro et Jeunet ont fait ensemble, et ça me fait mal à mon petit coeur de lire des choses aussi dures quant à ces films. Par contre, pour les mics macs, j’avoue que je rechigne un peu à aller le voir…

  22. MARTIN

    rod : la poésie c’est pas forcément du rêve; lis « terre des hommes » de st exupery qui est une vision de l’auteur sur son expérience d’aviateur et sur les hommes en général…c’est de la poésie.

  23. david (Auteur)

    Nevaeh mais je suis d’accord avec toi.
    Et un peu vexé que tu doutes de mon manque de subtilité :)
    En effet c’est ma critique et ma vision du truc, mais aussi prétentieux que je sois, il est évident que chacun doit avoir son avis.
    Je te poste une remarque que j’avaiposté sur un de mes articles où en gros j’avais dit : que si un type aimait un truc alors que le reste du monde le détestait ben c’est quand même lui qui avait raison.
    Il faut quand même bien comprendre la critique pour par tomber dans son piége. Et puis bon la vérité tout ça c’est quand même plus proche du café du commerce que de la critique.
    Pour ceux que ça intéresse, lire les critiques de Pierre Blanchon pour se faiire une idée de ce qu’est une vraie critique.

    Quand à Mister A, si je pense que Jeunet manque de talent j’ai le droit de l’exprimer non?
    Dans une liste d’ensemble il y a quand même des niveaux, et si on considère que certains ont du talent, il est évident que Jeunet c’est le niveau d’en dessous.
    Mais là on entre dans de la philo et il est trop tôt pour ça.
    Par contre s’il te prend l’envie de m’écrire un mail c’est avec plaisir

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire