Court métrage : Bunker de Paul Doucet

Une présentation d’un court métrage pour aujourd’hui.

Bunker de Paul Doucet donc :

Le pitch :

« Enfermée depuis trop longtemps dans son bunker suite à une guerre nucléaire, Marie décide de mettre fin à ses jours… »

Alors on va le dire tout de suite c’est pas mal, non sans quelques défauts mais pas mal du tout.

D’une,  l’entrée en matière avec cette musique vieillotte et cette atmosphère forte est une excellente mise en bouche. De deux, l’arrivée du personnage principal est très bien effectuée. De trois, l’ambiance de l’époque du film est bien retranscrite ce qui fait qu’on à totalement l’impression d’y être. (Les décors, les papiers froissés…

Donc déjà des bons points et c’est ce qui fera que la note finale ne sera pas trop mal.

Néanmoins il y a quelques défauts, la prise de son me semble parfois aléatoire surtout au tout début.

Les dialogues sont pas toujours d’une totale cohérence, on ne voit pas très bien ce que vient faire en plein milieu du film, le galactique « je t’emmerde connard » où un truc du genre.

Le jeu de la comédienne est aussi très perfectible. Son côté suicidaire heureusement qu’on le sait sinon difficile de la voir comme à l’aube de vouloir mourir.

Ce n’est pas non plus d’une originalité folle. Les prénoms des héros sont quand même une sorte de facilité, besoin qu’un public large s’y retrouve ? Etonnant ce point tout de même.

Et puis côté émotion, on se demande un peu trop où on va.

Mais rassurez-vous, c’est un truc qui mérite qu’on en cause. Déjà, on sent l’immense boulot derrière.

Côté technique c’est quand même plus que de l’amateur. Et surtout cette première œuvre laisse largement espérer qu’avec plus d’expérience, de moyens, de taf, de talent, de temps, Paul sera capable de produire son Œuvre. Moi je dis vivement la suite et comme début c’est très encourageant. Et puis bon c’est quand même en avoir que de venir présenter son œuvre comme ça sur le net, sans filet. Donc rien que pour ça, il mérite beaucoup d’encouragements.

Et comme on dit vivement la suite et s’il veut des idées pourquoi ne pas lui en fournir.

Sinon le site où cela se passe.

5 commentaires
  1. Canard

    J’ai trouvé ça prévisible, trés trés prévisible…

  2. bla

    moi je m’y attendais pas du tout! ça sent forcément un peu l’amateurisme, mais c’est quand même relativement prometteur. Enfin l’intérêt serait quand même assez diminué sans l’effet de « surprise » final cela dit…

  3. Krapulax

    C’est sympa, j’aime bien le design de tout ça. Cependant quand on connait l’univers de Fallout (Jeux vidéo mythique pour ceux qui ne sauraient pas) on constate qu’il n’y a eu AUCUNE invention dans l’ambiance du film. Même le nom « Abri 13 » a été emprunté.
    Après pour ce qui est de l’intrigue, je suis d’accord avec Canard, c’téait vraiment téléphoné.

  4. belemkaddem

    salut très sympa, la qualité de l’image, le décors, l’ambiance, ont bien été travaillés. Perso je ne connaissais pas le jeux vidéo, mais si paul a gardé le nom « abri 13″c ‘était peut être pour ne pas faire de plagia.Par contre l’actrice était limite , enfin son jeu…
    bon courage pour le prochain court!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire