Livre de légende n°3 : American Psycho

american-psycho-cover1

Enfin le top 3, et c’est avec étonnement même si le résultat est très contemporain que je trouve cette œuvre à cette place.

696 points.

American Psycho de Bret Easton Ellis(1991).

Car oui, ici on a affaire à un livre laid. Il s’agit d’une description extrêmement visuelle de la violence obscène, entrecoupée de chroniques sur la musique de Phil Collins et Whitney Houston, et de descriptions répétitives et infinies de la mode des années 1980.

Son héros, Patrick Bateman, est un psychopathe qui travaille à Wall Street (une vision avant-gardiste de la crise?). Il y conduit des réunions d’affaires, fréquente des restaurants de luxes et commet viols et meurtres. Le roman ne différencie aucune de ces activités.

La déchéance, suggère le récit, est si finement imbriquée dans l’essence même de la vie contemporaine qu’il est devenu impossible de la déceler ou de la dépeindre, de savoir où s’arrête le capitalisme et où commence la brutalité.

Aucune tentative de juger moralement Bateman n’est faite. L’extrémisme de la violence, ajouté à la façon neutre dont elle est décrite, donne une dimension étrange, éthérée, à l’écriture. Tandis que Bateman lutte pour comprendre la raison pour laquelle il agit ainsi, il se montre incapable d’appréhender sa propre existence misérable, ou sa propre confusion mentale.

Résultat : le roman donne naissance à un besoin de certitude éthique, d’une certaine perspective lucide sur une culture devenue illisible et impensable. Un besoin qui évoque une certaine innocence, même au cœur de la dépravation, et, ne serait-ce que pour ce dernier point, ce roman doit continuer à être lu.

Votre choix est étonnant, surtout à cette place là mais bon le public est roi.

17 commentaires
  1. mais sinon ca t’arrive de signaler quand tu recopies une critique ou pas ?

    Une fois ca passe ; sytématiquement c’est un peu du foutage de gueule.

  2. carlitablog (Auteur)

    heu je crois qu’il doit y avoir mégarde, je m’inspire par ci par là mais en aucun cas il ne s’agit de copiage ou récopiage intégrale

  3. Hypothraxer

    Je ne lis que trèèèès rarement… mais c’est un des seuls bouquins que j’ai eu envie de finir jusqu’au bout. Malgré le fait qu’il me foutait la trouille. Bref, un bon bouquin, mais pas pour tout l’monde.

  4. John Birnouille

    et c’est bien pour ça qu’il est bon, hypo !
    si tout l’monde l’avait trouvé géniâââl, bah moi ça m’aurait oté toute envie de le lire !

  5. C’est pas pour être relou mais après vérification Valérie dis vrai et il ne s’agit en aucun cas d’inspiration carlitablog, merci de nous prendre pour des iditos. Après googlage je retrouve mot pour mot ta critique sur le site de l’express :

    ——————

    (http://livres.lexpress.fr/prem.....dR=6/idG=8)

    American Psycho
    Bret Easton Ellis

    American Psycho est, avant tout, un livre laid. Il stagit d’une description extrémeme ut visu elle de la violence obscène, entrecoupée de chroniques musicales su r la musique de Phil Collins et Whitney Houston, et de descriptions répétitives et infini es de la mode des années 1980. Son héros, Patrick Bateman, est un psychopathe qui travaille à Wall Street. Il y conduit des réunions d’affaires, fréquente des restaurants de luxe et commet viols et meurtre. Le roman ne fait aucune différence entre ces activités. La dépravat ion, suggère le récit, est si finement imbriquée dans l’essence même de la vie contemporaine qu’il est devenu impossible de la déceler ou de la dépeindre, de savoir où s’arrête le capitalisme et où commence la brutalité.
    Aucune tentative de juger moralement Bateman n’est faite. L’extrémisme de la violence, ajouté la façon neutre dont elle est décrite, donne une dimension étrange, éthérée, à l’écriture. Tandis que Bateman lutte pour comprendre la raison pour laquelle il agit ainsi, il se montre incapable d’appréhender sa propre misère, ou sa propre confusion mentale. Résultat: le roman donne naissance à un besoin de certitude éthique, d’une certaine perspective lucide sur une culture devenue illisible et impensable. Un besoin qui évoque une certaine innocence, même au coeur de la dépravation et, ne serait ce que pour cela, American Psycho doit continuer à être lu. PB

    —————

    A ce niveau c’est plus de l’inspiration… merci pour la franchise !

    Enfin, je suis peut être mauvaise langue, le texte de l’express est peut être de toi à l’origine.

  6. Lucas

    CerberusXt tu ne seras jamais relou !! Voyons !

    Bon, pour le classement, ca fait plaisir de voir qu’on sort enfin des clichés de la littérature… L’écume des jours et le voyage au bout de la nuit ça va 5 minutes !
    Enfin comme tu dis, le public est roi.

    Par contre, l’analyse de l’express (ou la tienne) me semble être passé à côté de quelque chose, que Ellis confirme lui même dans Lunar Park :
    American Psycho est une grande plongée dans le monde de la mythomanie.
    Bon, si le Dahlia Noir est en 2, je me rase la moustache.

  7. Lo

    Mythomanie ou schyzophrénie ou folie pure et simple, Lunar Park est un peu un mélange de tout cela :)

  8. carlitablog (Auteur)

    ben l’express à autant pompé que moi alors car ce truc est extrait d’un bouquin retraçant l’histoire de la littérature et c’est pas l’express du tout l’éditeur donc si l’express se permet un peu de copie pourquoi pas moi

  9. carlitablog (Auteur)

    lucas voyage au bout de la nuit je vois quand même ce qu’il y a reprocher à ce bouquin c’est quand même un superbe bouquin écrit par le romancier du siècle dernier même si ce n’est pas son meilleur à mon humble avis

  10. Osef de savoir qui a copié en premier, repomper des textes quels qu’ils soient c’est totalement ridicule, surtout que la c’est quand même 70% de ton billet. Et puis bravo pour l’honnêteté, on passe quand même du « ah mais non je m’inspire, je copie pas » à « je recopie des critiques trouvé dans des bouquins ». C’est complètement stupide mais ce genre de truc m’énerve, je préfère lire un texte mal écrit sur un skyblog mais qui vienne vraiment de la personne qui le publie à n’importe quel repompage même magnifiquement rédigé. Avec des trucs comme ça on atteint le degrés 0 de la créativité et les bloggeurs vont encore plus passé pour une bande de neuneus mouton avec ce genre de comportement.

    Et puis comme je ne résiste pas à un petit point godwin qui me tend les bras : « donc si l’express se permet un peu de copie pourquoi pas moi » Bah oui quoi ! Si les nazis ont tués des milliers de juifs pourquoi je pourrais pas en butter un ou deux de temps en temps !!

    J’hallucine si c’est la seule excuse que tu t’es trouvé pour accepter le fait que tu es incapable d’avoir ta propre opinion et de l’exprimer sur un bouquin ! Oui je suis méchant mais merde !

  11. D’ailleurs, tu l’as lu le bouquin au moins ?

  12. carlitablog (Auteur)

    bon on se calme.
    j’ai fait un classement. (358 à classer en retour c est quand même un énorme boulot)
    j’ai fait un top quinze, j’ai lu certains livres, pour d’autres je ne voulais pas où je n’avais pas le temps.
    donc oui pour en parler faut se documenter. et ok faut le dire quand on fait ça et là je ne l’ai pas fait
    shame on me
    alors parler de nazis où je ne sais pas quoi là dedans c’est quand même un peu fort.
    et puis c’est un truc sur un livre précis, dans un cadre précis.
    pas top surement mais pas non plus d’une gravité à jeter l’eau du bain avec le bébé.

  13. Pour moi c’est grave, je l’exprime, surtout que cela ne t’aurait rien couté de signaler tes sources dans ce cas, ça aurait même contribué à enrichir tout le monde. Toi, tu t’en cognes c’est ton droit, comme c’est mon droit de dire, vertement, que je ne m’en cogne pas du tout. Et puis bon, je sais pas, mais sans avoir lu tous les bouquins de ta liste ça me semble un prérequis minimum que tu ais lu les 10 premiers. Classer un livre dans le top 10 des meilleurs livre de tout les temps s’en y avoir jeté un coup d’oeil et en se basant uniquement sur l’avis d’autrui, j’appelle ça du moutonisme brute. Mais bon, je suppose que demander un minimum d' »opinions personnelles » à des gens c’est « dramatiser et jeter l’eau du bain avec le bébé »…

    Quant au point godwin je suis très triste que tu n’es pas saisi son utilité dans mon commentaire :(

  14. Je retire ma partie sur le moutonisme, j’oubliais dans l’emportement qu’il s’agit d’un classement basé sur un sondage, donc tu n’as pas décidé des livres qui y paraissent. Ouf, tu m’as vraiment fait flipper à un moment.

    Cela dit ma remarque sur le lien vers les sources tiens toujours, je ne peux quand même pas finir sur une note positive, j’ai une réputation de gros blaireau à entretenir.

  15. carlitablog (Auteur)

    rien de blaireau la dedans et je saisis bien ton opinion;
    j’ai fait une erreur et les commentaires sont aussi des avis à écouter. Je ne suis pas parfait et au moins le truc utile c’est que si je dois faire la même chose je le ferais d’une façon différente.
    C’est pas le tout j’ai la critique de Bruno à finir

  16. Lucas

    Carlita ce que je veux dire c’est que ok le voyage ADBLN est fort, très fort même mais ça me fait un peu penser à ses vieux films qui ont été cultes (genre « la mariée était en noir »… excellent mais avouez qu’après « Memento » ou « Le 6ème sens » voire même « Juno » ou, tout à fait dans le genre, « Clean », c’est un peu daté…) mais qui correspondent à une époque et dont on n’a peut etre pas toutes les clefs.
    Ceci dit, je ne te reproche en rien les choix, vu que c’est du classement. Je viens de voir que les fleurs du mal sont en deuxième, et là, franchement, faut pas déconner, je ne connais pas grand monde qui l’ait lu EN ENTIER (et dieu merci je n’ai pas fait d’études littéraires donc j’ai pu arrêter ce bouquin dès qu’il m’a gavé).

  17. carlitablog (Auteur)

    argh argh Lucas tu es un fadasse autant proust, autant flaubert, stendhal mais pas Les fleurs du mal c’est quand même le summum de la littérature qu’on soit khagien ou non.
    De toute façon personne n’a raison ni tort même si je suis pas d’accord.
    de toute façon le numéro va nous reconcilier et puis bientôt le vote suivant avec la musique

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire