Livre de légende n°5 : L’insoutenable légèreté de l’être.

9782070381654

Voici la dernière ligne droite avec le début du top 5.

Votre livre classé 5 est :

L’insoutenable Légèreté de l’être de Milan Kundera. (1984)

Adaptation ciné : 1987.

Cette œuvre est un roman de l’exil et de la persécution, écrit par un homme, en connaissant un bon chapitre sur le sujet. Il traite de la légèreté, de pesanteur, de la philosophie nietzschéenne, de l’éternel retour.

L’action du livre se déroule à Prague en 1968, Tomas, chirurgien adepte de la légèreté, volontairement libre de toute pesanteur, évite les étiquettes et les idéaux.

Sabina est la légèreté incarnée, une artiste ayant fait de l’idéalisme sans entraves son chemin de croix.

Teresa, quand à elle, incarne la pesanteur. Fuyant une vie provinciale, elle croit en un idéal romantique de Tomas.

Son amour se dévoilant un peu contraignant. Elle est également, pleine d’idéaux politiques, alors que Tomas n’en possède aucun.

Lorsque leurs trois vies se croisent, la viabilité de la légèreté est remise en question.

Lorsque les chars soviétiques arrivent pour mettre fin au Printemps de Prague, Tomas et Teresa fuient vers la Suisse. Mais la jeune femme décide de rentrer au pays, laissant Tomas face à un choix.

Il accepte alors la pesanteur et la suit vers la persécution certaine, refusant d’être le pion des communistes comme des insurgés. L’idée que chaque choix ne peut être fait qu’une seule fois et ne possède qu’un seul résultat possible est insupportable, tout comme l’idée qu’il nous est à jamais impossible de savoir ce que d’autres choix auraient produit.

Roman qui encense la primauté de la liberté individuelle au détriment d’une dimension plus politique, cette magistrale œuvre éclate comme une célébration douce et amère de l’individu, une sorte d’urgence nécessaire et obligatoire.

Si je devais vous conseiller une œuvre du top 15, il est presque une certitude que ce livre serait dans le top trois.

3 commentaires
  1. mry

    Lu, deux fois dans la même nuit. 1989, en juillet dans le Gers avec orage. Changement de vie.

  2. carlitablog (Auteur)

    arf moi deux fois le même films de suite mais jamais de livre à tenter probablement

  3. carbaba

    J’ai jamais compris l’enthousiasme qu’a suscité ce livre… De la philosophie de comptoir noyée dans un style lourdingue…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire