Cinéma : Fais-moi plaisir

Le pitch :

Ariane est persuadée que son compagnon Jean-Jacques fantasme sur une autre femme. Pour sauver son couple, elle lui demande d’avoir une aventure avec celle-ci, pensant qu’il s’agit du meilleur remède pour le libérer. Lorsque Jean-Jacques se rend chez cette femme qu’il connaît à peine, il ne sait pas encore qu’il s’agit de la fille du Président de la République…

Il faut savoir que déjà que je ne vais pas être qu’objectif.
D’un car j’adore Mouret, surtout quand il est dans son rôle fétiche, celui d’anti héros, mi godet, mi loufoque. De deux je suis amoureux de Frédérique Bel et ça c’est au moins la moyenne mais ce qui est important c’est le trois. De trois donc, pour cet humour, cette spécialité de notre auteur de jour, ce burlesque autant visuel que physique. Car oui le cinéma peut-être drôle autrement que par la vanne facile et la situation bien grasse.  Ici c’est de l’humour poétique, un humour qui frappe avant d’entrée et qui fait passage sur le tapis avant de sortir. Et surtout c’est très moderne, dans dix ans ce film fera toujours autant son effet.
Et puis le côté hommage à Pierre Richard n’est pas pour me déplaire loin de là.

Un film à la légèreté contagieuse, à la fantaisie contaminante, à l’hystérie euphorisante…
C’est fin, c’est sobre, c’est délicat et c’est tout.

Si on devait noter un point négatif, qui est aussi une note formidable d’espoir, c’est que notre auteur est loin de totalement maîtriser son sujet, ce qui nous laisse de grands espoirs pour ses films suivants.
Et dernier point qui me gène un peu, c’est l’omniprésence de Mouret dans ses films, car si son style d’écriture et de mise en scène est très bien, son côté acteur est un ton en dessous.
Un conseil, qu’il fasse comme maître Alfred ou Woody A., de petites apparitions sont suffisantes. Et en parlant de Woody, n’oubliez pas son nouveau film demain.
Si avec ça vous n’avez pas compris que ce film est une nécessité, c’est qu’à priori le cinéma et vous ça fait trente six.

Aucun panique néanmoins car il y a bien d’autres choses à faire et notamment une expo à Orsay qui est juste monumentale et qui fera l’objet d’une ode à la joie de ma part demain à la même heure et en ce même lieu.

En attendant bon réveil ou bonne nuit et à très vite.

3 commentaires
  1. Gyr

    Moui. Ça me donne pas trop envie d’aller le voir.

    Cependant ça a l’air d’être un mélange *réussi* entre une comédie romantique à la ricaine (la braguette, les scènes cocasses) et une comédie française habituelle (le couple à problème, la solution inattendue…)

  2. carlitablog (Auteur)

    c’est un peu plus décalé que ça.
    Néanmoins on n’entre pas dans le cinéma avec ce film mais c’est quand même pas mal un peu de différence de temps en temps.
    Surtout si elle est aussi présentable que ça.

  3. Bôôh

    J’ai du passer à côté de la modernité. J’ai vu un film agréable, élégant, suffisamment court pour ne pas s’ennuyer, de jolis rôles, mais c’est quand-même très déjà vu.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire