Vendredi : Hors série dété 2009

TETE

Cela faisait un moment que je n’avais pas fait testeur de nouvelle publication. Non pas qu’aucune sortie en kiosque ne fût mais juste par manque d’envie. La dernière critique potentielle de ce genre aurait pût être pour le numéro 1 de Geek, nouveau magazine traitant de l’actualité techno et de ses plus illustres représentants. Mais bon ce magazine ne m’ayant pas plus parlé que cela, je vais attendre un éventuel numéro 2 avant de vous le présenter ici.

Par contre, s’il était un nouveau truc qui devait avoir une place de choix pour une présentation c’était bien le titre qui va vous être présenté dans cette colonne.  La nécessité de présenter ce titre était multiple, d’une pour l’originalité de son lancement et de deux pour le sujet traité.

Du côté de son lancement, il est intéressant car c’est une sacrée bonne idée que de sortir un numéro hors série spécial été pour faire la présentation. Et côté sujet cela va couler de source quand vous allez entendre de quoi ce nouveau magazine traite : blog, sites, réseaux sociaux…

Mais bon ce qui essentiel dans un titre de presse c’est son contenu. Et avant de vouloir en apprécier le contenu il faut quand même vouloir en faire l’acquisition. Une solution serait de faire le crevard au Relais H, de le feuilleter en long et dans le cas d’une séduction en faire l’acquisition.

Une autre technique serait de donner aux gens une forte envie de vouloir lire ce titre, et la première chose pour se faire serait de faire une couverture alléchante.  Dans le cas du magazine qui nous concerne, on peut dire que c’est le cas, de la couleur, une majorité de rose avec une accroche des sujets jaune canari et noir et un joli encadré bleu pour souligner un caractère exclusif.

Si on ajoute un peu d’orange dans le titre on voit aisément que la palette de couleur a été utilisée dans une largesse éclatante. Et ceci sans aucune faute de goût.

Donc pour l’accroche visuelle c’est un très bon point.

Mais bon ceci n’est que présentation et l’essentiel d’un truc à lire c’est quand même son contenu et surtout sa qualité d’écriture.

Le contenu est assez vite abordé, dés la page 3, le bon sommaire : présenté de façon sobre et imagé il indique clairement les sujets qui vont être traités :

  • Ces blogueurs qui vont vibrer la toile.
  • Le tour de la nouvelle info en 80 billets
  • La première saison de Vendredi (c’est le nom du magazine dont on cause)
  • Le guide exclusif des meilleures sources
  • Le nouveau site de  Vendredi

Pas mal même si on constate que rien n’est nouveau et que c’est même de l’ultra conventionnel.

Comme dans toute publication respectable, la suite logique est un édito du rédac en chef.

La plume est intéressante, pas de la grande littérature mais le propos est clair, bien exprimé et intéressant. Même si ce n’est pas toujours d’une logique sans faille et d’une cohérence totale.

L’explication de dire qu’une info bidonnée n’est plus possible avec le Net, du moins en mode survie longue, est d’une légèreté qui n’engage que son auteur. Rien de grave néanmoins.

Sa comparaison aussi entre les journaux télévisés et les journaux du net en terme de réactivité, de fiabilité… et aussi un peu imprécise mais bon je vous laisse lire ça par vous-même.

Une fois ces étapes obligatoires passées, on entre en plein cœur du magazine avec la présentation et l’exposition du contenu.  Je passe sur la présentation des gens qui feraient les blogs d’information d’aujourd’hui. On connait tous les faiblesses d’une telle sélection.

Par contre la mise en avant est intéressante de par son approche. Car oui, les personnes sont présentées par catégories. Le docteur, l’engagée, la doyenne, la plume, le militant, les geeks, la féministe, le taulier, l’intello, le crayon… Vraiment une bonne idée par contre côté contenu, le type raconte sa life et donnes ses sites favoris. Pas mal fait mais pas de quoi sauteur au plafond.

Sur l’ensemble il y en a quand même qui sont plus intéressants que d’autres.

A vous de définir les vôtres il va de soi.

La suite est assez banale, une présentation de la nouvelle info en 80 billets.

Tout pareil que pour la rubrique d’avant, c’est une sélection avec ses forces et ses faiblesses.

Avec des sujets intéressants, curieux, nuls, caricaturaux, inutiles, consternants et géniaux.

De côté de la plume c’est cohérent.

L’adresse du blog contenant les autres articles de l’auteur est précisée.

Les sujets sont présentés à l’intérieur de catégorie classée de façon alphabétique : webtravail, Sarkozy, texto, trash, prévention…

Une petite pause au milieu de cette liste, avec les perles de blogueuses : pas original, souvent connu mais souvent drôle.

La partie des unes de Vendredi est une bonne initiative afin de faire connaissance avec l’ancienne formule du magazine.

Et pour clôturer le magazine, une aide nous est proposée pour faire une navigation facile et surtout efficace avec la présentation de 300 sources et je ne vais pas vous refaire le coup des avantages et des défauts d’une sélection de ce genre.

Un bon numéro d’été qui sera intéressant à lire et qui donnera probablement envie de vouloir découvrir la nouvelle formule qui va arriver à la rentrée.

Par contre pour le côté à long terme du truc, c’est à voir car il me semble y avoir un côté paradoxal important entre les différents composants nécessaire au succès de cette entreprise.

Ce numéro d’été est à lire, pour la suite de l’histoire c’est en fonction de chacun de nous.

Laisser un commentaire