Cinéma : The other man

Le pitch :

Peter découvre que sa femme a reçu des messages d’un homme dont il n’a jamais soupçonné l’existence. N’écoutant pas les conseils de sa fille, c’est un Peter blessé et plein de ressentiment qui s’envole pour Milan à la recherche du mystérieux Ralph pour découvrir la vérité sur cet autre homme.

Un film américain traitant d’amour, de trahison, de pardon est souvent traité de la même façon. Et souvent ce n’est pas que bon.

Avant le coup j’étais plutôt confiant notamment avec la présence de Liam Neeson et de Banderas au générique. Et malheureusement au bout peu de truc positif. Evidemment le face à face est pas mal du tout mais si on doit s’attendre à du néant avec des acteurs pareils autant fermer tous les cinémas de la planète.
Pour le reste c’est banal, lent et d’un strict minimum syndical.
Et pourtant il y avait tout un tas d’ingrédients pour en faire un bon thriller psychologique. Un bien beau dommage même si on est quand même loin de la nullité.

Pas indispensable loin de là mais pas de quoi se tuer si jamais vous décidez de mettre les pieds dans une salle pour le voir.
Néanmoins la concurrence est sacrément rude.

1 commentaire
  1. Je regarde toujours les vidéos avant de te lire et là, dès les premiers extraits, on sent que ça va être poussif. Sans avoir vu le film, ça donne l’impression d’un truc bati sur une seule idée et qui ne sait pas comment en sortir ers du mieux.
    Dommage, l’ambiance a l’air léchée.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire