Cannes 2009 : Vengeance

Le pitch :

Un père vient à Hong Kong pour venger sa fille, victime de tueurs à gages. Sur son passeport est marqué « cuisinier ». 20 ans plus tôt, il était un tueur professionnel.

Nouveau film en compet et film particulier car un des héros du truc est notre Jojo national, notre star interplanétaire du rock.
Moi qui aime tant le cinéma asiatique, je suis un peu en attente car sans craindre le pire j’ai des doutes.

Ce Johnny, Johnnie est quand même un des films les plus attendus de la compétition. Un film noir à la Melville, y a quand même pire comme comparaison. Et puis Johnny Halliday en vengeur pourquoi ça le ferait pas de bonne façon après tout. Et puis les caracs de notre héros du jour, solitaire, hargneux, cabossé, sont quand même proches de celles vécues par notre rocker tout au long de son existence.
Premier bon point.
Et comme second bon point, on est en droit d’attendre quantités d’inventions visuelles et chorégraphiques, sorte de marque de fabrique de l’autre Johnnie.

Un film qui va allumer notre feu?

Réponse assez vite dans les salles et encore plus vite au palmarès.

1 commentaire
  1. SmartMartian

    Un film qui risque de vous faire beaucoup rire, surtout.
    L’histoire tient en une ligne, les personnages sont stéréotypés au possible, et, passée la première demi-heure, qui laisse voir de jolis jeux de lumière et une belle photographie, on s’ennuie ferme. Bon, ça reste du Johnnie To, le gars sait comment filmer un sublime gunfight au clair de lune. Mais sans fond, c’est un peu gênant, on en vient à se demander rapidement quel est l’intérêt de tout ce film. Johnny Hallyday est égal à lui-même, charismatique, yeux aciers, traits liftés, lèvres de canard, etc. Seulement, son jeu monolithique et le fait qu’il ait du mal à exprimer quoi que ce soit avec son visage refait empêche totalement une quelconque empathie avec son personnage, et le rire gêné s’installe peu à peu à chacune de ses apparitions à l’écran, et encore plus lorsqu’est présenté l’artifice scénaristique (que je ne dévoilerais pas ici) censé donner plus de corps à l’intrigue. On en vient à se demander si ce film, copie de nombreux films noirs, n’est pas une farce. Ce n’est pas encore cette fois-ci que The Killer va être détrôné…

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire