En session acoustique avec Blue Roses

Alors que certains se masturbent facilement sur les programmations des festivals d’été (donc on va résumer : plus de trente festivals, avec pour affiches « tout en un » quelque soit la manifestation le quintet Pete Doherty, Ghinzu, Placebo, Prodigy, Franz Ferdinand …) certains se démarquent par une prog’ ambitieuse, pour ne pas dire élitiste. Ca se concrétise généralement par un gouffre financier sans fond, mais cela permet réellement de sortir véritablement des sentiers battus. Hier soir, j’ai pu rencontrer ZE artiste. Celle qui a fait que je suis encore tombé plus love d’elle que de Priscilla Ahn, qui avait pourtant mis la barre très haut. Laura Groves n’a pas une voix ordinaire, oh que non. Et forcément, ceux qui regardent la Nouvelle Star risquent de se prendre un choc digne d’un TGV qui déraille en pleine face. Love.

» www.myspace.com/musicofblueroses

5 commentaires
  1. burp

    Whaou! quelle voix cristaline! j’aime bien l’ouverture avec l’église, à ce propos juste comme ça, pour faire mon malin! t’aurais pu faire l’ouverture avec l’église puis la retrouver sur le parvis en train de chanter, elle a un petit coté Maria de medeiros non?
    Whhhhaou…

  2. N.

    Magnifique, étonné que si peu de monde réagisse…

    Merci!

  3. très très chouette !

  4. fafa

    salute,

    certes elle a une voie mais j’accroche pas trop

    merci tt de meme pour le lien

  5. Gold

    han mais big love là !!
    comment c’est possible d’avoir une voix aussi belle?
    et comment tu fais rod pour tenir l’appareil sans un sursaut d’émotion?

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire