Diplômé en buzz cherche emploi

Jeune et tendre diplômé de 23 ans, fièrement paré de son Master II en « Intelligence économique et management des organisations », fort mari d’être jeune chômeur depuis 5 mois, Yannick eut une fort brillante idée. Se mettre aux enchères sur ebay et surfer sur le buzz.

C’est couillu, à défaut d’être encore original. Il a su attirer les médias et les caméras. Il faut dire qu’il a sorti la grosse artillerie :

– Opération homme sandwich sur le parvis de la défense avec distribution de CVs et invitations à la presse.
– Politisation de la démarche, Yannick se bat pour la justice. Il lutte pour mettre en lumière le sort réservé à ses compagnons d’infortune.
– Et surtout, l’outil ultime de la campagne de buzz bien menée, le blog. Sur un fond mauve flashouille, très vintage façon web0.1, Yannick nous explique que s’il n’a pas trouvé en 5 mois, c’est parce que les patrons ne donnent pas leur chance aux jeunes, ils sont « frileux » les filous.

Outre ses compétences en web design, Yannick n’oublie pas de laisser (en bas de page, il faut le mériter pour le voir), un lien vers son cv sur lequel il a manifestement planché au moins aussi longtemps que sur la mise en page de son blog.

L’effet buzz est manifestement réussi, première page du monde.fr et et de liberation.fr, le bougre a même réussi à sortir maître Zlurg de sa grotte, c’est pour dire.

Quelques petits conseils cependant :

1. 5 mois de recherche, c’était la norme AVANT la crise.
2. 20 entretiens en 5 mois, c’est pas si mal.
3. 20 entretiens ratés en 5 mois, il faut se poser des questions, rappeler les entreprises pour comprendre et peaufiner sa stratégie.
4. Avant de buzzer, on établit une stratégie de recherche, ce qui implique entre autre de passer plus de 5 minutes à torcher un cv dégueulasse, sans cohérence et bourré de fautes. 20 entretiens avec ça, je suis impressionné.
5. Buzzer, c’est bien, réussir à attirer les médias, bravo. Mélanger discours politique (simplet) et recherche d’emploi, insulter les employeurs, c’est pas malin.
6. Enlever le commentaire « test » qui date de novembre, ça ajouterait de la crédibilité à l’opération. Si j’étais mauvaise langue, je dirais qu’il a passé plus de temps à planifier son coup de buzz qu’à bosser son cv. Oups je suis mauvaise langue.
7. On a fait un bac +5, on veut convaincre l’employeur qu’on l’a pas eu dans une pochette surprise, on montre qu’on est capable d’aller au bout des choses. Le site mauve dégueulasse qui pique les yeux, ça fait branleur, pas futur collaborateur.
8. Trouver un job sur la foi d’une formation en management et en conseil, c’est très difficile, même en période d’euphorie économique. Par définition, l’intelligence économique et le management sont des métiers qui demandent de l’expérience. Vouloir suivre sa passion, c’est très bien, mais quand on vise la lune il faut être prêt à en chier, il n’y a pas beaucoup de stratèges et de managers de 23 ans dans les entreprises. En général, quand on choisit une formation on réfléchit à ces choses là, on demande aux anciens diplômés comment ils ont trouvé du taf.

Si j’étais un patron, je lui dirai qu’un tel niveau d’arrogance associé à si peu de réflexion et tant d’auto-victimisation (c’est la crise, c’est les patrons, mais surtout pas moi), explique au moins autant que la crise ces 5 mois de recherche infructueuse.

Enfin je ne suis pas patron et Martin Hirsch est manifestement plus sympa que moi, il a offert à Yannick un CDD de 3 mois en bonne compagnie dans une équipe qui gagne.

A lire pour dans 3 mois au cas où

edit : je sais que trouver du boulot en ce moment est difficile, à fortiori pour les jeunes diplômés, même ceux qui cherchent bien. Le propos de ce billet n’est pas de dire que tous ceux qui ne trouvent pas le méritent. Je précise au cas ou.

17 commentaires
  1. zlurg (Auteur)

    tiens, le mauve a disparu ainsi que le commentaire « test » de novembre 2008, il apprend vite :)

  2. Le bouton « ok » de la recherche reste sympa :D

  3. Lorsqu’on opte pour un diplôme con( « Intelligence économique et management des organisations”)faut pas s’étonner de rester sur la touche…

  4. lucie béluga

    dis ô grand zlurg, quand on est étudiante avec des ambitions d’écriture on fait comment pour buzzer v_v’

  5. perico

    je suis vraiment surpris de voir les intitulés des diplômes…
    Vraiment sidérant de constater qu’en pondant un titre un peu pompeux, y’en a (des managers d’école de commerce du 16e sans doute) arrivent à se faire du blé avec les étudiants naïfs.
    On se rend mieux compte des choses une fois qu’on a franchi la barrière.

  6. Amalrik

    Je trouve son action totalement ridicule … Après obtention du diplôme, 5 mois sans trouver un emploi, ce n’est clairement pas une raison d’être désespéré !

    En faisant ça, il met totalement en retrait ses capacités et sa formation. Au final, il ne restera de lui que « le gars qui s’est mis en solde sur eBay ».

    Alors certes, il ne reste pas inactif pendant sa recherche d’emploi mais c’est pas parce qu’il est diplômé d’une école de commerce qu’il peut pas faire un autre boulot en attendant de trouver dans sa branche. Ex : un diplômé de mon école a cherché 2 mois sans résultats, suite à quoi il a fait des frites dans un Fast-food et cherchait du boulot le soir en rentrant.

    Et puis, comme le dit si bien Zlurg, son CV est pas terrible, ça se voit que ça a été fait en vitesse … Je suis recruteur, ce CV finit dans la corbeille à papier.

  7. NPerpetuite

    Il est vrai que la démarche est hypra-arrogante et victimisante… seulement je ne pense pas que le jeune homme manque de réflexion.
    Au regard de ce CV, Droit, IE et lobbying, il a bien compris que souvent (et malheureusement?), la personnalité peut avoir tout autant de valeur (sinon plus ?) que la réflexion dans le milieu de l’entreprise.
    Je dirai pire pour continuer sur cette lancée, s’il souhaite s’orienter vers une carrière en rapport au milieu politique (il a la tête de l’emploi), ce jeune diplômé a très bien compris que les coup de pub de ce genre s’avèrent payant à plus d’un titre (la preuve, Hirsch lui offre un cdd…), puisque cela reste dans les mémoires. La démarche est originale, cela choque et fait parler. Il y a bien des Lefevbre qui passent leur temps à sortir des contre-vérité sur le web pour être associée au débat au regard de certaines opinions (publiques) ignorante en la matière !
    C’est clair qu’il a passé plus de temps à bosser son buzz que son cv. Communicant de la société people en devenir ?
    Erreur stratégique pour obtenir un job ?

  8. je suis en mode bisounours aujourd’hui donc bon.
    Perso, je n’ai pas envie de taper sur un chomeur. Enfin un chomeur… je ne sais s’il touche les assedics, il n’a pas le droit au RMI. j’ose espérer que ces parents l’aident.
    Il suit une formation le weekend pour se former un peu plus.
    Il est désespéré au bout de 5 mois. et ? vous voudriez qu’il se la coule douce à rien glander ?

    Sa maitrise et son DEA (ouais je suis vieille) sont qualifiants. surtout en droit des affaires. Pas là maintenant non.
    Mais y’a pas 5 ans, ca t’assurait une embauche cash chez natexis ou autres. et pas à 1000 euros par mois. J’en ai connu des paquets comme ca qui sont tous cadre sup maintenant.
    donc ca n’est pas parce que vous ne pigez pas l’intitulé de sa formation, qu’elle est inutile. elle ne l’est pas, au contraire.

    Au lieu de le critiquer, personne pour lui filer un coup de main sur son cv ? Non ? c’est à lui de se demmerder c’est ca ?

  9. Rod

    comme quoi faire des etudes pour sortir de telles conneries, il vaut mieux arreter au bac :)

  10. Question: Master II Pro ou Recherche?

  11. Le style CSS sur le blog est en option, ou le mec développe en front crash et je suis tomber au mauvais moment.

  12. Fry

    Envoyer 300CV en 5 mois, cela signifie surement 300 lettres de motivation identiques… Mauvaise idée…A retravailler aussi en meme temps que son cv, et son site… Quoique, depuis il a trouvé un CDD !:p

  13. zlurg (Auteur)

    Valérie,

    je comprends très bien les intitulés de diplômes merci. Ce n’est pas la question.

    Il a fait preuve d’énergie et de créativité pour se faire remarquer, c’est très bien. Il ne se tourne pas les pouces, c’est très bien aussi. C’est loin d’être suffisant.

    Son propos se limite à « j’ai bac +5, pas de boulot en 5 mois c’est pas normal ». Tout ce que ça montre c’est qu’il ne comprends pas le monde de l’entreprise, pour un diplôme en intelligence économique et en management, c’est inquiétant.

    Alors on peut débattre du fait qu’il n’y ai pas d’allocs pour les jeunes diplômés mais c’est un autre sujet.

    Pour jouer au jeu des « j’ai connu des gens », j’ai mis 7 mois pour trouver un job après mes études il y a deux ans. Après une école de commerce bien mais pas dans le top 5. Mes amis pareil, pendant ce temps là je bossais à la caisse et je donnais des cours. Mes amis ont mis un certain temps aussi à trouver du taf. Plus dans d’autres filières que dans d’autres, à priori après 5 ans d’études on sait ça. Vouloir trouver tout de suite un poste qui brille dans le marketing/management/RH de grand groupe, en 1er poste c’est très dur, ça l’a toujours été. Personnellement j’ai passé 2 ans en milieu anglosaxon, ou il est beaucoup plus évident qu’un job tout de suite n’est pas un « du » parce qu’on dit « bac+5 » et qu’il n ‘y a rien de dégradant à retourner des burgers ou faire la caisse en attendant de trouver « son » job.

    Bac+5 ça veut dire une chose principalement pour les employeurs, ça veut dire qu’on est sensé avoir appris à réfléchir, et être capable de s’adapter. Et ça c’est d’abord dans sa démarche de recherche qu’on le démontre.

    Quelle est la cohérence de son cursus, quelles compétences transferrables a-t-il développer pendant ces expériences professionnelles. Que peut-il apporter à l’entreprise ?

    « Je suis bac+5″ ce n »est pas un argument. « Je fais des cours du samedi » c’est bien, mais ce n’est pas un argument non plus Cette formation en lobbying, qu’est ce qu’elle lui apporte à lui, et qu’est ce qu’elle apportera à l’entreprise qui l’embauchera.

    Alors peut être que tout ça, il y a réfléchi pendant sa recherche, moi je « juge » sur ce qu’il a décidé d’afficher. Et son CV c’est un modèle de ce qu’il ne faut pas faire.

    Il indique dedabs qu’il a mis en place un site web pour je ne sais plus qui, il démontre qu’il est incapable de monter un blog dotclear, ou qu’il est trop feignant pour le faire. Ha mais il est bac+5 …

    En ayant ouvert la chose en novembre (il avait décidé après 2mois de recherche qu’au bout de 5 il jouerai le buzz?) il avait pourtant le temps d’apprendre à maitriser le minimum pour faire une mise en page sobre et lisible !!

    Il a eu 20 entretiens, sur les 20 entreprises, il y en avait bien quelque unes qui cherchaità embaucher. 0 propositions sur 20 entretiens, c’est léger comme taux de transformation. Alors peut être que tout s’explique, mais il a choisi lui même ce qu’il voulait mettre en lumière…

    Donc non, je ne vais pas pleurer pour lui.

    Quant aux conseils, il en a reçu plein sur le son blog (qu’il commence à suivre, il a corrigé son français et relooké un peu son cv), et tu noteras que mes critiques sont loin d’être purement gratuite.

    Après étant un connard de capitaliste, je ne vais me priver de rire un peu de la prétention d’un « bac+5 » qui a bien compris le phénomène buzz mais pas grand chose à « l’intelligence économique » …

  14. burp

    « Intelligence économique »! oh! putain qu’elle est bonne celle-là!

  15. zlurg (Auteur)

    burp: intelligence=veille

    « recherche, traitement et diffusion de l’information utile au développement des entreprises et à la protection de leur patrimoine »
    (larousse)

  16. burp

    Ah! c’est la raison pour laquelle tu as mis « intelligence économique » entre guillemets! il fallait donc comprendre le mot intelligence dans le sens anglophone du terme, celui qui convient lorsque l’on veut réunir le mot intelligent et économie,ah! c’est dommage, tu avais de bons arguments et puis boum! la boulette! remarque cela ferait un bon sujet de sciences-éco: Peut-on dire d’une économie qu’elle est intelligente?
    il semblerait que tu ais déja la réponse!;-)

  17. burp

    c’est beau! un intitulé de formation traduit littéralement de l’anglo-saxon! ça en jette!

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire